• #Patrouilles_anti-migrants : trois #identitaires relaxés en appel

    Deux responsables de #Génération_identitaire ainsi qu’un ex-cadre ont été #relaxés en appel mercredi. Ils avaient été condamnés à six mois de #prison ferme en 2019 pour avoir « exercé des activités dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une #fonction_publique ».

    Ils ont finalement été relaxés. #Clément_Gandelin, président de l’association d’ultra-droite Génération identitaire, #Romain_Espino, porte-parole, et #Damien_Lefèvre [connu sous le nom #Rieu – ndlr], ancien cadre du mouvement, ont été relaxés par la cour d’#appel de Grenoble mercredi 16 décembre.

    Ils avaient été condamnés par le tribunal correctionnel de Gap, le 29 août 2019, à six mois de prison ferme, 2 000 euros d’amende et des privations de droits civiques, civils et familiaux pendant cinq ans. Le trio était poursuivi pour avoir « exercé des activités dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique ». Le groupe Génération identitaire, poursuivi en tant que personne morale, avait écopé d’une amende de 75 000 euros.

    « La #cour_d’appel a estimé que les éléments constitutifs de cette #infraction n’étaient pas caractérisés en l’espèce, retenant une action de pure #propagande à visée médiatique et annoncée comme telle », a indiqué le parquet général de la cour d’appel de Grenoble dans un communiqué mercredi.

    « La cour a estimé que la seule infraction qui aurait pu leur être reprochée aurait été l’interpellation de migrants le jour de la chaîne humaine, ce qui n’a pas été le cas », précise Agnès Antoine, membre de l’association Tous Migrants, qui vient en aide aux exilés dans le Briançonnais, à la frontière franco-italienne.

    Les avocats de l’association, Mes Vincent Brengarth et William Bourdon, disent leur « totale incompréhension » face à cette décision. « La cour a considéré que leur action du 21 avril 2018 au #col_de_l’Échelle n’était pas de nature à créer une confusion dans l’esprit du public avec l’exercice d’une fonction publique, expliquent-ils. Cette décision potentialise le risque que des #milices viennent imposer leur loi à la #frontière en violation des #droits_fondamentaux des personnes exilées. »

    De son côté, Damien Lefèvre, dit « Rieu », a annoncé sa « victoire » dans une vidéo publiée sur Twitter (https://twitter.com/DamienRieu/status/1339240515108220934). Il affirme avoir été « persécuté judiciairement » et fait le lien entre migrations et terrorisme, en évoquant l’attentat de Nice. Il s’adresse enfin à « toute la sphère d’en face, l’islamosphère, la gauchosphère, Cédric Herrou, les fan[s] de Karim Benzema, les mangeurs de tacos et tous les islamistes qui [le] rêvaient en prison depuis des mois. Ça ne va pas se passer comme ça, je bois vos larmes », se gargarise-t-il.

    Pour les conseils de Tous Migrants, cette décision crée « un #deux_poids_deux_mesures par rapport à la criminalisation des maraudeurs », « dans un contexte de basculement autoritaire semblant chaque jour un peu plus désinhiber certains comportements qui devraient être condamnables » (lire notre article sur l’aide humanitaire mise à mal à la frontière franco-italienne : https://www.mediapart.fr/journal/france/101220/migrants-la-frontiere-franco-italienne-l-aide-humanitaire-mise-mal-les-ass).

    Depuis la mi-novembre, les effectifs de la police aux frontières de #Montgenèvre ont augmenté afin de « lutter contre le terrorisme » dans les #Hautes-Alpes et les associations d’aide aux migrants dénoncent un harcèlement des policiers à l’égard des exilés et des bénévoles. Deux #maraudeurs sont d’ailleurs poursuivis pour « aide à l’entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d’étrangers en situation irrégulière en leur faisant franchir la frontière pédestrement » et sont renvoyés devant le tribunal de Gap en avril 2021.

    Nous republions ci-dessous l’article d’Elisa Perrigueur paru le 29 août 2019, à l’occasion de la condamnation des trois militants identitaires par le tribunal de Gap.

    *

    Six mois de prison ferme, 2 000 euros d’amende et des privations de droits civiques, civils et familiaux pendant cinq ans. Clément Gandelin, 24 ans, le président de l’association d’ultra-droite Génération identitaire, Romain Espino, 26 ans, porte-parole, et Damien Lefèvre, 29 ans, ex-cadre du mouvement, ont tous les trois été condamnés jeudi 29 août par le tribunal de Gap pour leur opération anti-migrants effectuée dans les Alpes au printemps 2018.

    Les trois militants d’ultradroite étaient plus précisément poursuivis pour « activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique » (article 433-13), lors de cette action médiatique qui avait pour but affiché de bloquer un point de passage frontalier emprunté par les exilés passés par l’Italie, à l’époque souvent des mineurs venus d’Afrique de l’Ouest.

    Le groupe Génération identitaire, également poursuivi en tant que personne morale, a, lui, écopé d’une amende de 75 000 euros. Le tribunal a estimé que la prison ferme s’imposait « compte tenu de la nature extrêmement grave des faits, de l’importance du trouble à l’ordre public occasionné non seulement pendant leur période de commission mais de manière durable dans le département, de l’importance des valeurs protégées par les infractions reprochées et du passé pénal des prévenus », d’après la motivation du jugement consultée par l’AFP.

    Les trois prévenus n’ont pas tardé à réagir jeudi soir, sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, où deux d’entre eux ont diffusé des vidéos soigneusement mises en scène.

    Alors que Clément Gandelin, dit « Galant » chez les militants du groupe, s’exprime face caméra, des dizaines de personnes sont alignées derrière lui, figées en arrière plan, bras croisés. Le militant évoque une amende « exorbitante » pour son mouvement et parle d’une « justice politique qui frappe aujourd’hui les résistants identitaires ». Il ajoute aussi dans son tweet que « pour [l’]aider à payer [les] frais de justice », il faut se rendre sur le site du groupe extrémiste. Il y publie ses coordonnées bancaires pour le « soutenir » ou propose l’envoi de dons par chèque au mouvement.

    Selon l’article 40 de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, il est « interdit d’ouvrir ou d’annoncer publiquement des souscriptions ayant pour objet d’indemniser des amendes, frais et dommages-intérêts prononcés par des condamnations judiciaires, en matière criminelle et correctionnelle, sous peine de six mois d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende ».

    Sur une autre vidéo partagée sur Twitter, le militant Damien Lefèvre, dit « Rieu », prend davantage en compte cette interdiction. « Vous le savez depuis l’affaire Leetchi, il est interdit de recevoir des dons », détaille-t-il, une carte du monde en arrière plan, faisant référence à l’arrêt d’une cagnotte sur ce site participatif, lancée en 2017 après la condamnation de plusieurs militants du groupe, qui lui même avait écopé d’une amende, en raison de l’occupation de la mosquée de Poitiers en 2012. L’ancien cadre de Génération identitaire propose donc de « financer » l’un des « projets » d’un autre collectif.

    « Ils se font passer pour des victimes »

    Ladite « Mission Alpes », pour laquelle les militants ont cette fois été condamnés, et dont ils s’étaient autoproclamés investis, s’était tenue entre le 21 avril et le 29 juin 2018 dans les Alpes françaises, à six kilomètres de la frontière italienne.

    Une centaine de membres de Génération identitaire reconnaissables à leur doudoune bleue, avaient d’abord occupé, le temps d’une journée, le col de l’Échelle, qui culmine à 1 760 mètres d’altitude, entre les versants donnant sur le village français de Névache d’un côté et la gare italienne de Bardonecchia de l’autre. Une dizaine de militants identitaires, dont les trois prévenus, étaient ensuite restés pour « patrouiller », se vantaient-ils, pendant plusieurs semaines dans le Briançonnais.

    Doté d’une flotte tape-à-l’œil de pick-up, de deux hélicoptères et d’un avion, le groupe avait alors communiqué de façon boulimique sur son action, à grand renfort de selfies, de vidéos, comme il l’avait fait l’année précédente, pour son opération spectacle anti-migrants à bord du navire C-Star, qui avait croisé dans les eaux internationales entre la Libye et l’Italie.

    Ce mouvement de jeunesse des identitaires (plus connu anciennement sous le nom de Bloc identitaire) créé en 2012, qui compte « au cœur du groupe quelque 500 personnes », « renverse la situation », explique Stéphane François, historien des idées et politologue. « Ils se font passer pour des victimes, des rebelles. Ces condamnations sont des trophées [comme le souligne Damien Rieu dans sa réaction jeudi 29 août, il s’agit d’un « honneur, d’une médaille » – ndlr], ils se font passer pour des personnes persécutées [par le système], rappelait le spécialiste des droites radicales, interrogé en juillet sur la question. Leur stratégie d’action est inspirée par le Bloc identitaire lui-même, inspiré du mouvement écologique Greenpeace : des campagnes chocs qui n’entraînent généralement pas ou peu de poursuites pénales. Cette nouvelle génération veut en découdre, il y a une multiplication des actes… Ils ne sont pas très nombreux mais peuvent être très violents. »

    La peine correspond aux réquisitions du procureur de la République de Gap, Raphaël Balland, prononcées le 11 juillet, lors de la première convocation des trois prévenus. Elles prenaient en compte « le casier judiciaire », avait-il alors justifié, deux d’entre eux n’étant pas « éligibles à du sursis simple », en raison de leurs précédentes condamnations. L’avocat des trois prévenus, Me Pierre-Vincent Lambert, qui réclamait quant à lui la relaxe, a annoncé que ses clients feraient appel de la décision, selon l’AFP.

    Au cœur de son réquisitoire, le procureur a placé la délicate notion de « confusion » dans l’exercice d’une fonction publique, un délit « pas simple à manier », selon lui, en raison du « très peu de jurisprudences ». Raphaël Balland précise que Génération identitaire a voulu créer la « confusion avec l’exercice d’une fonction publique ou d’une activité réservée aux officiers publics ou ministériels » au cours de cette mission.

    Il a parfois été reproché au procureur son « deux poids deux mesures » dans ses poursuites desdits « pro- » et « anti-migrants » dans ce département montagneux devenu le théâtre de fortes tensions autour de l’accueil des exilés.

    Ce même tribunal de Gap avait en effet condamné ceux que l’on connaît dans la vallée sous l’appellation des « 3+4 de Briançon » à 12 mois de prison pour deux d’entre eux et à six mois avec sursis pour les autres, pour avoir « facilité l’entrée » à la frontière d’une vingtaine de migrants lors d’une marche organisée en réponse à l’opération de Génération identitaire, le 22 avril 2018.

    Certains bénévoles ont regretté par ailleurs que le procureur n’ait pas poursuivi les trois militants d’extrême droite au « chef d’immixtion dans une fonction publique », plus sévère, sanctionné de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende. « Le délit d’immixtion ne tient pas », leur a rétorqué le procureur, lui préférant le délit de confusion.

    Le 11 juillet, seul Clément Gandelin s’était présenté à la barre. Il n’avait pas souhaité s’exprimer, restant silencieux tout au long de cette première audience de quatre heures. Il avait simplement déclaré à la fin que « ce procès n’[était] rien d’autre que politique et que jamais [le groupe Génération identitaire] n’av[ait] dit qu[’il prendrait] la place de la police ».

    Clément Gandelin avait été condamné en 2015 pour violences sur personne dépositaire de l’autorité publique. Son coaccusé, Damien Lefèvre, l’avait également été – entre autres – en 2017. Pour l’occupation de la mosquée de Poitiers en 2012, il avait écopé d’un an de prison avec sursis et d’une mise à l’épreuve de deux ans. Cette action avait mis en lumière ce mouvement de jeunesse – alors nouvellement créé – des identitaires. Un nouveau procès doit avoir lieu en appel.

    L’association locale d’entraide Tous migrants avait demandé à se constituer partie civile au nom de leur collectif. Leur but, expliquaient deux de ses responsables, était de rappeler que « ce procès mascarade est un dérivatif du vrai problème », à savoir « le droit des migrants à cette frontière ».

    Le collectif qui vient en aide aux migrants à Briançon a joint au dossier un recueil de témoignages de quatre exilés anonymes. Portée au dossier, la parole de ces exilés inconnus a rapidement été écartée, jugée non recevable par la présidente du tribunal.

    https://www.mediapart.fr/journal/france/161220/patrouilles-anti-migrants-trois-identitaires-relaxes-en-appel?onglet=full

    #condamnation #justice #relaxe #frontière_sud-alpine #Alpes #montagne #asile #migrations #réfugiés

    –—

    Ajouté à la chronologie sur le Briançonnais :
    https://seenthis.net/messages/756096

    –-> chronologie signalée dans la métaliste sur la même région :
    https://seenthis.net/messages/733721

  • Deux propriétés viticoles relaxées pour des épandages contestés à côté d’une école primaire
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/04/30/deux-proprietes-viticoles-relaxees-pour-des-epandages-contestes-a-cote-d-une

    Le tribunal correctionnel de Libourne a prononcé, mardi 30 avril, la relaxe de deux domaines viticoles du #Bordelais poursuivis en qualité de personnes morales pour « utilisation inappropriée de produit phytopharmaceutique » dans la petite commune viticole de Villeneuve, dans le Blayais (Gironde).

    Les juges ont suivi les réquisitions du parquet qui, à l’audience du 20 mars, avait demandé « plutôt une #relaxe », tout en s’en remettant « à la sagesse du tribunal » au motif qu’il n’existait « aucune certitude sur le lien de causalité entre les #épandages et les #malaises ».

    #viticulture #pesticides #toxicité #impunité

    • Belle rhétorique sur le thème de la suspicion de « non-toxicité ».
      Deux (parmi tant d’autres) expériences perso :
      Dans le vignoble bourguignon, après une pluie d’orage, un chien a cru bon de boire l’eau d’une flaque. Décès dans les heures qui suivirent.
      Vendredi dernier, circulant en voiture vitre entrouverte, je passe à proximité d’un champ de céréales où l’exploitant était en train d’épandre. Odeur caractéristique du « produit » et persistance dans la gorge d’un goût amer pendant une demi-heure. Mais à part ça, pour les cancers chez les agriculteurs, on n’arrive à pas à établir de liens entre l’usage des produits « phytosanitaires » et l’apparition de la maladie. Bref ...

    • Dans ce reportage, on voit se constituer un collectif pour comprendre ce qu’il s’est passé pour qu’autant d’enfants naissent sans bras dans des régions agricoles. On y apprend que des tests de nouveaux produits chimiques se font dans le secret et au grand air (Bayer, Monsanto, Syngenta etc) sans que les agriculteurs ne sachent les molécules qu’ils balancent à quelques mètres des habitations. Aucun agriculteur n’acceptent cependant d’aider les parents à comprendre, juste histoire que peut-être ça s’arrête. Ils refusent tous de présenter le cahier des traitements chimiques effectués qu’ils se doivent de tenir à jour (mais pour qui ?) et les coopératives redistribuent allégrement toutes les merdes que les laboratoires leur fourguent.

      Envoyé spécial. Le mystère des enfants sans bras - 25 avril 2019 (France 2)
      https://www.youtube.com/watch?v=D7fIkH8asL8

  • 6 Hobbies Programmers Can Participate in to Promote Relaxation
    https://hackernoon.com/6-hobbies-programmers-can-participate-in-to-promote-relaxation-d87a34643

    Pexels.comProgramming can be exciting and it can also be stressful. As a programmer you spend a lot of time in front of a computer. To help with stress and relaxation, here are six hobbies you can participate in that will help you relax.1. Take music lessonsLearning to play a musical instrument can be both relaxing and rewarding. It will help keep your fingers nimble and your brain agile. Not only will you have fun learning something new, you could join a band or an orchestra and enjoy time with other people who like music. Playing a musical instrument will help with stress relief. You can escape your stress by getting into the music you are playing.2. CookingTake time to learn how to cook. Cooking can be a major stress release. You are involved in creating something from scratch that (...)

    #developer #stress-relief #relax #programming #self-improvement

  • Justice. Loïc contre le Medef [héroisation mise à part, c’est plutôt le Medef contre Loic, ndc] | L’Humanité
    https://humanite.fr/justice-loic-contre-le-medef-649290

    Après un an et demi de procédure absurde, cet intermittent comparaît au tribunal correctionnel pour un coup de poing fictif sur un vigile de l’organisation patronale.

    Les jeudis après-midi, c’est négociation assurance-chômage au siège du Medef depuis début janvier. Mais ce jeudi aura une saveur particulière. Une double journée pour l’organisation patronale. Le matin, un intermittent du spectacle comparaît pour violences volontaires en réunion en son siège, le 7 juin 2016. « C’est un dossier hallucinant, s’élève l’avocate Irène Terrel. C’est le symbole d’une justice à deux vitesses, avec un parquet qui a pris dès le départ parti pour le Medef. C’est absolument hallucinant ! »

    Il y a un an et demi, Loïc Canitrot décide avec ses collègues intermittents de s’inviter au 55, avenue Bosquet, dans les quartiers chics de la capitale. « Nous avions obtenu un très bon accord au sein de la branche spectacle entre représentants des travailleurs et employeurs, grâce à une belle mobilisation en 2016, explique ce membre de la compagnie théâtrale Jolie Môme. Nous avions regagné l’ouverture de droits sur douze mois, des filets de rattrapage pour les accidents de carrière, des droits pour les femmes enceintes… Or le Medef et la CFDT confédérale, contrairement à la CFDT spectacle, signataire, s’y opposaient. Nous nous sommes donc invités pour faire appliquer cet accord… »

    #chômeurs #intermittents #occupation #Medef #justice

  • Saadia et Husein relaxés !
    BDS France 34, le 7 février 2017
    https://www.bdsfrance.org/saadia-et-husein-relaxes-en-appel-2

    Mardi 7 février 2017, la cour d’Appel de Montpellier a délibéré sur l’affaire Saadia et Husein et a prononcé la relaxe de nos deux camarades injustement condamnés par le jugement du TGI du 6 avril 2016.

    Saadia et Husein avaient partagé le 6 août 2014 sur FB une image qui était accompagnée d’un texte non visible. Ils ont partagé sans le lire et donc involontairement un texte (caché) odieux, complotiste, négationniste et antisémite sur leur page FB.

    La LDH34, constat d’huissier en poche, a informé un membre du comité de la teneur de ce texte. Prévenus Saadia et Husein ont immédiatement détruit tous les éléments de ce partage. Mais sans même les avoir rencontrés ni entendus, la LDH a porté plainte contre eux pour incitation à la haine raciale ou à la violence en raison de l’ethnie, la nation, la race ou la religion(…), négation de crimes contre l’humanité ( …). le MRAP s’est rapidement porté partie civile aux côtés de la LDH, suivi par la LICRA, Avocats sans frontière, le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme et France Israël.

    Cette relaxe vient mettre fin aux accusations monstrueuses qui pesaient à l’encontre de nos camarades et du comité BDS France 34 dont ils sont les porte paroles.

    Nous remercions toutes celles et ceux, ainsi que les partis, syndicats et associations , qui nous ont soutenus dans cette attaque qui a duré plus de deux ans et un grand bravo aux militantes et militants du comité BDSFrance qui ont maintenu le cap de leurs activités dans un contexte de criminalisation du BDS au plus haut niveau.

    #France #BDS #justice #relaxe

  • Reiki Usui traditionnel en Nord Pas de Calais - Catherine CAPPEL, Maitre Reiki Usui traditionnel à Hazebrouck (59), enseigne initiation Reiki & formation depuis 1999 en Flandres par la méthode de relaxation japonaise et d’autoguérison
    http://www.reiki-nord.fr

    Avec votre entourage, venez découvrir tous les bienfaits du Reiki Usui.

    Ce 1er octobre à 14h15 Catherine CAPPEL vous invite à une Conférence sur le Reiki Usui chez elle au Centre de Ressourcement et Relaxation d’Hazebrouck*
    http://reiki-nord.fr/reiki-conference-hazebrouck-01102016

    Conférence sur les nombreux bienfaits du Reiki,
    l’énergie universelle par l’imposition des mains sur les méridiens d’acupuncture pour :

    - se relaxer
    - se détendre
    - gérer son stress
    - soulager les douleurs
    - améliorer sa santé
    - accompagner la grossesse ....

    Les places sont limitées, inscrivez-vous vite par téléphone au 06 24 48 70 45, ou par courriel : catherine.cappel@reiki-nord.fr en laissant un message sur le site http://www.reiki-nord.fr.

    Pratiquer la Relaxation du Reiki Usui Traditionnel dans les Hauts de France
    avec Catherine CAPPEL à Hazebrouck (59) en Nord - Pas De Calais,

    Enseignante en Reiki certifiée depuis 1999, Catherine CAPPEL pratique et forme au Reiki Usui traditionnel de nombreux stagiaires dans la Région des Hauts de France.



    "J’ai découvert le Reiki en 1993, date à laquelle je passais le 1er degré.
    Trouvant en sa source un véritable mieux être, une amélioration de ma qualité de vie, je m’orientais vers le 2ème degré en 1994. Voie de transformation intérieure j’ai appris la patience, l’humilité, une philosophie de vie différente, une richesse intérieure inestimable.
    La pratique dans mon proche entourage, les années passées en qualité d’assistante auprès de mon Maître Enseignant en Reiki, Michel HOUTTEKENS, m’ont amené à passer au niveau d’Enseignante Reiki en juillet 1999, après 7 années de confiance totale dans cette énergie d’amour.
    Ancien Clerc d’Avocat pendant 25 ans j’ai décidé de consacrer une partie de mon temps disponible à enseigner le REIKI durant quelques années, afin que chacun puisse en connaître les bienfaits, m’engageant à respecter les croyances de chacun afin que les stages se déroulent dans la joie et le partage "

    ....

    "J’ai fait le choix de faire de ma passion du Reiki une profession à part entière.
    Ces 23 années d’expérience personnelle dans la pratique du Reiki m’ont permis d’acquérir une solide compréhension de la philosophie du Reiki dans sa nature originelle et traditionnelle.

    Ces temps d’approfondissement et de recherche spirituelle m’ont conforté dans ce chemin d’Enseignante Reiki que je dispense dans l’éthique et le respect des valeurs du Reiki Usui Traditionnel."

    "C’est avec beaucoup de gratitude envers l’univers, dans la passion et la joie que j’aime transmettre cette énergie d’amour universel.

    En 2012 j’ai éprouvé l’envie de partager toute cette expérience de vie vécue avec le Reiki en écrivant un livre publié par les Editions Lanore. "

    Pour lire des extraits du livre _ "Harmonie & Equilibre de vie par le Reiki, chemin vers le Mieux Etre" _ cliquer ici : http://reiki-nord.fr/livre-reiki-usui-catherine-cappel

    .

    #Reiki #Reiki_Usui #formation_reiki, #Nord #Pas-de-Calais #maitre_reiki #Hazebrouck #Lille #Dunkerque #Cassel #Bailleul #Mouscron #Grande-Synthe #Relaxation #Enseignante_Reiki #livre_reiki #Conférence_Reiki

    • c’est un art martial jeune (dont les maîtres fondateurs sont encore vivant, ce qui est assez rare), il y a des écoles qui se montent un peu partout et certaines sont extrêmement douteuses politiquement... Faut faire gaffe où t’atterris quand tu t’inscrit... Le machin est militaire à la base (d’ailleurs #martial ça veut bien dire ce que ça veut dire) et j’ai un pote boxeur qui trouve que, quelque part, c’est un truc de fourbe (le systema), parce qu’il n’y a pas de garde claire, par exemple... Se mettre en garde, c’est aussi une manière de séparer la vie normale du moment de combat, il dit... Cette absence pose certaines questions autour de ton positionnement dans le monde... De toute façon, au bout du compte, il y a baston, et projection de ton toi-même en train d’éclater la tronche de quelqu’un, ce qui n’a rien de réjouissant... Pour l’instant, je m’intéresse à ça pour me confronter à certains trucs perso, mais oui, il y a des questions...

    • Même si l’ensemble est très bien habillé, il y a quand même de nombreux points qui rappellent que l’origine de ce Systema est à trouver dans le maintien de l’ordre. Et privilégie l’efficacité, si possible discrète, cf. le passage sur les mérites comparés, notamment photogéniques, du nez cassé sanguinolent et des roubignolles écrabouillées…

      Dans la vidéo, les coups sont « bienveillants », mais si on fait un peu attention, largement plus d’une fois sur deux lorsque le partenaire est au sol, la séquence se finit avec le poing au dessus de l’entrejambe (il y a même des remarques égrillardes à ce sujet dans les commentaires…)

      Autre point commun avec le maintien de l’ordre (du moins dans sa conception classique, par opposition au combat), l’objectif est la neutralisation de l’adversaire et non pas sa destruction.

      Ce qui m’intéresse particulièrement, c’est le déconditionnement poussé visant à éviter absolument l’affrontement frontal (redondance…) afin de se protéger de toute blessure aussi bien physique que psychologique. Ce qui renforce encore le côté « fourbe ».

    • De toute façon, au bout du compte, il y a baston, et projection de ton toi-même en train d’éclater la tronche de quelqu’un, ce qui n’a rien de réjouissant...

      juste je n’ai jamais pratiqué, pour l’instant c’est que je projette sur ce truc... et les arts martiaux en général (que je n’ai pas plus pratiqué)

    • Le systema est à la Russie ce que le kravmage est à Israel. Des techniques de combat utilisées par les forces spéciales.
      La différence est que le systema dans sa version civile évacue une bonne part de l’arsenal offensif.
      Il n’y a pas de tenue spéciale, pas de maitre, pas de mouvement spécifique pas de katas.
      Tout le travail se fait sur la compréhension de la pratique. Maitrise du stress, déplacement et compréhension de la biomécanique. Les frappes sont lentes et profondes. L’absence de vitesse permet aux coups de ne pas rebondir et de rentrer profondément.
      Gros travail de respiration pour absorber les coups et maitriser son stress.
      Évidement on est quand même sur une pratique nationaliste ou la proximité avec la religion est réelle même si elle si cette proximité est tue.
      Il y a pas mal de clubs en France ou l’aspect combat devient moins important que l’aspect développement personnel.

    • Je plussoie les commentaires sur le caractère douteux de certains courant du systema : certains flirtent avec des idées (très) courtes tandis que d’autres sont des escrocs. Comme le systema est à la mode, chacun y va de sa petite école (et de son petit business). @unagi a bien résumé (tu es pratiquant ?).

      Les courants sérieux (niveau pratique, pas idées) semblent issus de Mikhail Ryabko et Vladimir Vasiliev (et Kadochnikov ?). Certaines vieilles vidéos de l’armée russe sont intéressantes aussi. Évitez Vadim Starov ... (on s’en rend vite compte, quand il se réclame de l’influence d’un psychiatre nazi, sur son site).

      je me demande aussi quel genre de rapport le systema entretien avec la religion orthodoxe... Il semble qu’il y ait une influence, mais c’est une religion que je connais très mal...

      Oui, je me suis demandé aussi. Certaines techniques « énergétiques » (je hais ce mot new-age, mais bon) sont intéressantes : (souffle, massage, psychologie et points vitaux).

    • J’ai pratiqué un an Ryabko. La proximité à la religion doit aussi dépendre de instructeur qui dans mon cas était serbe.
      Les validations instructeur se font en Russie ou de nombreux stages sont aussi organisés.
      Tout art martial je pense peut faire face à ce genre de proximité, le kendo par exemple n’a pas une super réputation.

    • Ni magnétiseur ni hypnotisme ni exorcisme. C’est une démonstration, si on parle biomécanique et pour une bonne compréhension il y une décomposition totale des conséquences d’un mouvement.
      La réflexion en sytéma se fait en terme de structure et le systéma est la destruction de la structure d’attaque de l’adversaire, son système. Visualiser la structure et la détruire.
      Il y a des passage ou le garçon de dos semble flotter. Décontraction du corps et respiration permettent d’absorber le coup et canaliser la douleur pour l’évacuer.

    • J’ai bien compris comment les esquives et torsions fonctionnaient, c’est en partie assez proche de l’aikido. Mais là dans cette vidéo ça n’a rien à voir, Ryabko ne touche même pas le mec typé asiatique, il n’appuie pas sur des points de contact, rien du tout : c’est uniquement le mec qui le touche en attrapant ses poignets.

      Qu’on arrive à esquiver en désaxant l’adversaire, ça ok, mais là il ne s’agit pas de ça : le mec il a méga mal, il crie et se tord de douleur et ensuite il a des spasmes et des vibrations, uniquement parce qu’il est en contact avec Ryabko, sa peau et sa voix. Et il est même à moitié évanoui (moi perso j’y vois plutôt un sommeil hypnotique) à la fin.

      Il le fait se rallonger en lui appliquant des pressions et des touchages de front avec pile exactement les mêmes gestes que les hypnotiseurs le font dans leurs numéros. Regardez les vidéos ne serait-ce que du très connu Mesmer, ce sont exactement les mêmes gestes pour faire dormir les gens, et j’en connais un dans ma ville, je l’ai déjà vu à l’œuvre à mon école de cirque, c’est exactement pareil (et ce n’est pas une insulte de charlatanisme, ce sont bien des techniques d’hypnose et de relaxation).

    • pas sûr en tout cas que Ryabko parle d’hypnose... Moi je dis qu’on dirait qu’il sent les tensions du corps qui le touche, et qu’il joue avec (d’où les torsions/crispations). Alors peut-être qu’il fait tout ça mentalement (l’électricité existait avant qu’on la découvre, ça pourrait être pareil avec la télépathie). Ou alors avec des mouvements extrêmement fin et imperceptible à la caméra. Après, la part de shamanisme/orthodoxie/chai pas quoi, je me demande bien...

    • Perso quand je parle d’hypnose, ça n’a rien à voir avec le chamanisme, ce sont des techniques bien précises et très concrètes, qui s’apprennent comme toute autre technique, et qui permette de mettre une personne en état d’hypnose, de transe, de semi-sommeil ou autre, par l’intermédiaire de paroles, de touchés, de pressions, de frottements notamment.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypnose

      Par contre en combat de rue j’ai des doutes… (mais le Systema a évidemment d’autres techniques pour ça hein).

    • @rastapopoulos oui oui, c’est moi qui parle de chamanisme... ou d’un truc mystique chai pas comment dire... Il y a effectivement une technique de l’hypnose, j’ai un pote qui en fait... Mais ils font des bagna, comme des sweatlodge, les russes, et puis je délire un peu avec le truc orthodoxe (ce que je sais, c’est que c’est vraiment une religion, qui, au départ, est profondément liée avec le paganisme ou en tout cas l’antiquité et la religion antique grecque. Constantin N°1 fait la transition, et même s’ils ont aussi massacré les païens à Byzance, ils gardent (en tout cas au début (c’est ce que j’ai lu) un lien avec des choses comme le débat contradictoire, l’astronomie (les sciences disons), une certaine absence de dogme, une liberté de questionnement... (et c’est par eux qu’on a gardé les textes d’Aristote et des autres (ils les refilent aux Arabes qui les refilent ensuite à Rome qui les refilent ensuite à... chai pas Diderot (alors que les cathos de Rome voulaient tout brûler au début)). Aussi, on embrasse, on touche les icônes chez les orthodoxes, il y a peut-être un machin avec le toucher là-dedans, chai pas... un lien direct (sans le truchement du prêtre) avec le... dieu ou quoi (connais mal l’histoire de la querelle des icônes, mais c’est là-dedans (Ah aussi les orthodoxes n’ont jamais fait de croisades (Byzance/constantinople/istanbul (l’empire Romain d’Orient) était coincée entre Rome et les Muslims anatoliens (et dans le fond, les Orthodoxes (de Grèce en tout cas (les Russes et les Serbes je sais pas) préférent les muslims parce qu’au moins ils ne cherchent à leur corriger le christianisme (le mot d’orthodoxe est peut-être trompeur dans le sens qu’il a pris aujourd’hui (de radical intrasigeant/puriste/intégriste) alors qu’on dit que ça ne se passe pas trop comme ça, en fait, dans la religion orthodoxe (mais j’en sais rien...)) bref haha, ça me fait tripper ce truc (j’ai pris un cours hier, c’était vraiment chouette))

    • Pour la partie hypotisme ou je ne sais pas quoi, en communauté sceptique on parle de #bullshido une recherche devrait vous orienter sur tout un tas de combat fumeux.
      Souvent le maitre a une emprise sur des élèves qui reconnaissent en lui une grande autorité, et ensemble ils se convainc mutuellement de cette force.
      Il y a eu des conséquences assez triste, quand ces maitres de l’énergie invisible, se retrouve en combat face a un simple pratiquant qu’il ne connait pas...

    • Souvent le maitre a une emprise sur des élèves qui reconnaissent en lui une grande autorité, et ensemble ils se convainc mutuellement de cette force.

      Oui voilà, c’est exactement ce genre de chose à quoi je pense. C’est possiblement de la vraie hypnose, mais qui marche parce qu’il y a un rapport de domination et/ou de respect préalable. Tout comme l’effet placebo a des effets réels lorsqu’il y a une relation de confiance entre un soignant et un soigné.

      Mais ça ne marcherait pas (ou beaucoup moins facilement, ou beaucoup moins spectaculairement) face à un inconnu dans la rue.

    • L’approche des sceptiques, et de celles des fans de MMA n’est heureusement pas la même, et comme il y a beaucoup moins de sceptiques que de fan du MMA...
      Les vidéos que tu pointes sont vraiment a mon avis les moins pertinentes. Dans celle sceptique, tu as en général d’abord une partie ou tu vois le maitre avec ses prétendus pouvoirs, agir sur ses élèves, projetant a distance sans même les toucher. Et ensuite ça enchaine avec une autre vidéo ou le même gars n’a en fait aucun pouvoir.

    • Un message de Cyrille Diabaté (multi champion du monde muay thai et combattant MMA) hier sur FB
      (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cyrille_Diabat%C3%A9)

      A TOUS LES MAÎTRES DE SELF DEFENSE DE FRANCE ET DE NAVARRE. ARRETEZ DE MENTIR A VOS ÉLÈVES !!!!

      Seule la répétition technique pendant des années et LA MISE EN PRATIQUE DANS DES CONDITIONS (PROCHES) DU RÉEL peuvent PEUT ETRE préparer quelqu un ayant confiance en ses capacités physiques, techniques et mentales a faire face a un ou des adversaires armés ou non.

      TOUT LE RESTE CEST DU MENSONGE !!!

      Prendre des euros pour apprendre de la merde a des gens trop crédules ça s appelle de l’escroquerie.

      Apprendre a des gens non sportifs a répéter des gestes loufoques/irréalistes en leur faisant croire que cela va leur sauver la vie c’est du non assistance a personne en danger.

      Apprendre a vos élèves naïfs a casser une nuque/un genoux ou percer un oeil alors que vous ne l’avez jamais fait (et que ce geste conduirait l’agressé en prison) c’est de l’arnaque.

      Jai eu l’occasion de croiser le chemin de plein de pratiquants de Self ou « Selfies » (les 2 tendances exacerbent l’auto-kiffance) et de tous les niveaux et les seuls qui tenaient la route avaient plus de 10ans dans d autres sports de combat/arts martiaux et ils se servaient de ce qu ils avaient appris dans ces autres styles pour être efficaces en self.

      Si on apprend a un boxeur aguerri avec 10ans de combat derriere lui les rudiments du Krav/Penchak ou autre anarque, il sera efficace PARCEQUE il aura fait 10ans de boxe avant. Il saura gerer le stress d un affrontement, faire face a la douleur d un coup porté pleine puissance, rester stoïque alors qu il est sonné etc etc. Il aura un physique solide.

      Au lieu de ça les pratiquants de self ont souvent toutes les formes, savent pas faire 20 pompes de suite et ont du mal a mettre un coup de poing qui y ressemble (les coups de pieds jen parle meme pas).

      Alors bon leur apprendre a désarmer un agresseur armé dans la rue...

      Est ce que quand vous poussez la porte d’une salle de self et demandez des renseignements sur la discipline de self qui vous interesse on vous dit « faites de la boxe/muay/mma/rugby/etc 10ans et revenez nous voir ! » ???
      Non on vous dira « cest 350€ pour 2 cours par semaine...payable en cheque ou en especes »...

      Les rudiments du combat sont ailleurs. La base est ailleurs. Arretez de croire a cette propagande martiale qui essaye de vous faire croire que vous allez apprendre des techniques secretes de tel ou tel corps d’armée (le coup de l’armée est un must au sein de la population self) qui vont vous rendre invincible.

      Je suis SUR de ce que j’avance. Si tu pratiques un style de Self et que tu n’es pas d’accord avec moi je te propose de me prouver le contraire.

      La SnakeTeam, 163 ave joffre epinay/seine.

  • On reprend sur le thème de l’imposteur et de l’auto-sabotage, avec un poil plus de recul que la dernière fois. Je vais tenter de lister les caractéristiques d’expression de mon syndrome (ce n’est peut-être pas pareil pour tout le monde, je ne sais pas, dites moi).

    Symptômes ressentis :
    – angoisses, angoisses et angoisses. Toujours.
    – un grand sentiment de lucidité et de mépris de soi, sur chaque geste ("j’aurais pu faire comme ci ou comme ça, cette personne là - que j’apprécie - aurait fait comme ça)
    – sentiment d’admiration quasi-enfantin pour toutes les personnes que je rencontre
    – (va avec éblouissement à la vue de quelqu’un qui aurait un peu de confiance en soi, du moins en apparence)
    – fatigue, découragement, flemme (grande flemme, allant jusqu’à la désinvolture)
    – sentiment d’être menacée par une critique même moindre ("Ah je suis découverte ! Je vais me faire virer !" déjà arrivé deux fois en un mois)
    – grande émotivité
    – grande empathie (c’est une bonne chose, c’est certain, mais couplée à l’émotivité, l’empathie est parfois un peu extrême)

    note à moi-même : voir si tous ces « sentiments » sont liés au syndrome ou si certains (ex : grande empathie + grande émotivité, ne sont pas juste des traits de personnalité, j’ai toujours pleuré pour la moindre trace de tristesse dans les yeux de qqun d’autre, alors ça ne m’étonnerait pas)

    La (ma) conséquence : l’auto-sabotage.
    En lisant internet et plusieurs sources différentes, certaines assez... obscures ; on note qu’il peut y avoir soit un burn-out du fait d’un travail supplémentaire pour en arriver au niveau que l’on exige de soi-même
    – soit un underdoing, on lâche prise, on se décourage, on en fait plus une. Etant d’un naturel assez contemplatif et passif - Oblomov c’est pas pour rien - je suis dans l’underdoing. Je vais arrêter de travailler, tout lâcher, partir à 17h30, rester la journée dans mon canapé, même avec une échéance proche (c.f. mon dernier post). S’en suivent des jolis reproches auto-envoyés comme « je l’ai bien mérité » (en soi, c’est vrai) qui justifierait (mais je ne suis pas psy) mon imposture.
    – Une humeur en dents de scie : je suis parfois ultra-motivée pour faire plein de choses, je fais des listes, je lis des choses que j’avais envie de lire, je ne procrastine pas tout mon planning. Oui MAIS, vient la phase de rédaction de ce travail. Et là arrive le package all-inclusive de l’imposteur auto-saboteur (Oblomov IAS de mon vrai nom)

    Voilà un premier recensement plutôt objectif des effets du syndrome de l’IAS (vous en pensez quoi ?) de la matérialisation de ce « syndrome » (ou phénomène dans la littérature, mais rapprocher ce « phénomène » de la pathologie ne me paraît pas aberrant dans les cas comme le mien). Je cherche encore des solutions (mais finalement étant le pire juge de moi-même, je doute que cela me vienne tout seul, je vais encore farfouiller Internet, j’en parle à mon copain maintenant, qui m’a somme toute l’air assez détaché, bien qu’inquiet. Et peut-être faudra-t-il se tourner vers un psy ?

    Ca c’est pour le travail personnel. Pour ce qui est de fouiller la litté et les biblio pour sourcer un peu le problème dans un contexte plus sociétal (social, socio-économique..), je vais m’y mettre mais j’ai encore du mal à distinguer les bouquins sérieux des bouquins de développement personnel un peu « mystique ». Je ne rejette pas de fait le bien-fondé de certains courants alternatifs de la psychologie mais ce n’est pas ce que je recherche.

    (je crois qu’il faut tagger alors allons-y gaiement : #imposteur voilà.)

    N.B. Le nombrilisme fait-il partie des caractéristiques d’un IAS ?

    • attention, je vois passer beaucoup de post sur le # imposteur, mais ce n’est pas forcément lié (ex : la fabrique des imposteurs, j’ai parcouru quelques pages à la librairie hier, et nope, je ne m’y suis pas retrouvée).

    • Je pense qu’il y a nécessité à remonter à la source. Ce sentiment arrive souvent à des enfants des classes populaires qui ont pris l’ascenseur social, par exemple.
      Il y a aussi à regarder les processus de dévalorisation et de survalorisation. Souvent, les gens qui ont été « poussés » ne se sentent pas à la hauteur des trop fortes espérances placées en eux. Ou alors, il s’agit d’un processus particulièrement fin de sabotage pour désobéir à une injonction de réussir par procuration dans une vie qu’on n’a donc pas choisie. Ou alors, c’est l’impossibilité de l’extirper de l’ombre du commandeur.
      En gros, interroger tes relations familiales et les intentions des uns et des autres.

      J’ai croisé pas mal de filles, par exemple, très tirées vers le bas par leur mère. Rivalité, mais pas seulement : il y a des jugements péremptoires qu’on se prend dans les gencives étant gosse « tu es trop conne pour faire quelque chose de ta vie » ou « Moi, je n’ai pas eu la chance de faire les études que je méritais » (peut-être bien parce que tu es née et que tu m’a gâché la vie...) et qui finissent par se graver au fer rouge dans ta mémoire, à même être constitutives de ta personnalité.

      Le psy est juste un regard extérieur qui t’aide à remettre tout cela sur le tapis pour arriver ensuite à trier et évacuer le nuisible. C’est d’ailleurs pour cela que les entourages ne raffolent pas de ce genre de démarches, parce qu’il y a de sales petites choses qui remontent forcément à la surface.

      Sinon, tu as le contexte, comme le choix d’une filière peu accueillante pour les filles où chaque moment, profs et étudiants te font bien sentir que tu n’es pas « à ta place ».

      Il y a aussi notre société hyper hiérarchisée (tout en prétendant le contraire) et de plus en plus obsédée par la compétition et le néodarwinisme social. Cette course constante à l’excellence et à l’échalote est, pour moi, le meilleur fournisseur officiel de clients à psy et anxiolytiques. C’est Highlander tous les jours : « il ne peut y en avoir qu’un », ce qui amènent tous les autres à penser qu’ils ne sont pas à la hauteur de la tâche. Mais ce n’est pas parce qu’il n’y a que 3 places au concours que les trois cents autres sont des bras cassés.

      Donc je vois 2 angles d’attaque simultanés :

      1. une action à effet immédiat comme te le conseillaient d’autres sur le fameux fil interminable qui consiste à programmer ton travail en mode systématique. L’hygiène de l’assassin, en quelques sorte : tu règles ta journée au métronome. Telle heure, lever, déjeuner (ha ouais, tu déjeunes pas ? Et ben tu vas te forcer : hydratation et sucres lents) et paf, une tomate de travail (d’après les minuteurs de cuisine en forme de tomate) : 25 minutes à écrire, même des trucs nuls et mal branlés, même des notes et du désordre, produire à toute force, jusqu’à ding final. Tu ne dois pas juger de ce que tu fais. On s’en fout des fautes et tout. Ensuite, une plage de repos de 10 min avec ding à la fin et paf, re 25 minutes.

      Pourquoi 25 minutes : parce que c’est le temps où tu peux être concentrée à fond sans trop d’efforts, efficace et tout. Ensuite, tu dois relâcher l’attention. Et 25 minutes c’est à la fois pas énorme et beaucoup.
      Tu places tes premières 25 minutes en premier après déjeuner. Ensuite, tu prends 10 minutes pour tes mails ou te doucher et paf, tu reprends.

      C’est le premier niveau. Tu crées une routine de travail un peu abrutissante dans le mode bourrin : tu produis et c’est tout. À toi de programmer les taches intellectuelles et les taches mécaniques en fonction de ton horloge interne. Pour ma part, j’écris très bien le matin, je tri les papiers ou je fais les comptes l’après-midi et je peux avoir une phase créatrice intense et bordélique en fin de soirée. Faut donc apprendre à faire avec ce qu’on a.

      2. l’introspection au long terme pour dénouer l’origine de ton sentiment d’illégitimité et lui faire la peau. Processus long, douloureux et incertain qui nécessite donc la mise en place des routines de travail bourrines pour t’éviter d’attendre 20 ans que tu ailles mieux.

      3. Ne pas hésiter à utiliser la méthode Coué améliorée qui consiste donc à se raconter au quotidien comme on aimerait être : « Oui, je suis capable de faire ce boulot », « oui, je ne suis pas plus nulle qu’une autre », « oui, je mérite cette place ou cette récompense », etc.
      Je sais, ça fait gourou du markéting, mais c’est assez efficace comme processus de blocage immédiat des pensées négatives et auto-dénigrentes. Limite, tu te tapes le buste en gueulant « Je peux le faire » avant de lancer une tomate.

      Et plisse ton visage en forme de sourire. C’est ridicule, je sais, mais je sais aussi que le fait de simuler un sourire libère tout de même une certaine quantité d’endorphine dans le corps. Donc, tu prends !

      Voilà, voilà.

    • Toutes tes réactions sont chouettes je trouve, mais celle-ci particulièrement. Je dois m’imposer cette auto-discipline c’est clair, ça ne tient jamais longtemps mais effectivement couplée avec une méthode Coué (un peu vain mais très efficace sur le court terme), je pense que ça peut aider à minimiser l’impact de l’auto-sabotage dans le travail. Et c’est une bonne chose pour au moins me protéger dans ma vie professionnelle/universitaire. Le travail de fond demande plus d’introspection, c’est clair, et je fouille dans ma tête pour ça, outrepassant certains blocages (les relations avec les parents sont de vraies illuminations quant à la pression au travail/ à la réussite que l’on peut ressentir, pour mon cas en tout cas).
      Merci de ton commentaire, je continuerai à tenir un « journal de bord » de l’IAS, personnellement, ça m’aide pas mal.

    • Par rapport à l’hyperempathie et l’émotivité debordante, j’avais lu je ne sais plus où que ca fesant parti des signes de ce qu’on appel les personnes précoces ou surdoué comme on disait avant. Ces personnes sont généralement plus facilement reconnus quant ce sont des garçons et des bourgeois.e.s. Sur ce sujet on m’a conseillé plusieurs fois un livre d’une psy allemande spécialiste de la pédagogie qui s’appelle Alice Miller « le drame de l’enfant doué ». Que j’ai pas encore lu alors je ne peu pas vraiment savoir si ça peut t’être utile. C’est en plus dans une perspective de long terme comme le dit @monolecte c’est pas prioritaire ni forcement la voie à suivre.
      Bonne journée.

    • @oblomov : je continue à me soigner. ?
      Et je fais gaffe aux rechutes.

      Un truc marrant : chaque fois que j’ai été récompensée pour mon travail, j’ai toujours eu tendance à dire que c’est immérité. Depuis quelques années, j’arrive à me contenter de dire « merci beaucoup, je suis très contente. »
      Mais faut beaucoup bosser pour y arriver !

      @mad_meg Pour ce qui est des questions d’hyperempathie, j’ai plutôt tendance à penser que c’est l’ensemble de la société qui pousse à l’atrophie de ce marqueur humain essentiel. Donc, je pense que je suis « normale » et que notre société, en hyper-refoulant les émotions, est gravement pathologique.

    • Salut @mad_meg on m’a déjà parlé d’une potentielle précocité mais mes parents ont préféré ne pas en tenir compte (c’était à mes 3/4 ans puis à mes 10 ans). Je ne sais pas si c’est en rapport et j’avoue avoir du mal avec la notion de « surdoué » et « précoce », je vais me documenter là-dessus aussi (au risque de l’auto-diagnostic) mais je pense que c’est quelque chose dans ce sens (ou un autre facteur psy, pas forcément ça) qui amène aujourd’hui angoisse + hyper-empathie. En même temps ce sont deux sentiments que j’ai ultra-rationalisé pour les justifier, j’ai donc du mal à m’en dépatouiller. La perspective de long-terme se conjugue pour l’instant assez mal avec le travail de thèse qui a un sacré impact sur le psy (en plus de faire se développer des angoisses et autre syndrome d’imposteur chez des personnes n’en souffrant pas à la base). Mais ça reste passionnant comme sujet, d’autant plus quand on projette d’avoir des enfants.

      Au final, je cherche des témoignages sur internet et je trouve pas mal de récits proches de ce que je décris là, l’aspect sociétal est certainement très important. J’aimerais bien trouver des groupes de paroles ou des tables rondes sur ce sujet.
      En attendant, je procrastine sur le boulot que je suis censée faire !

      Vous êtes géniales de répondre à tous ces posts décousus ! Merci !

    • Pour l’empathie je suis d’accord avec toi @monolecte ca me rappel la chanson « gulliverte » de Anne Sylvestre qui dit à la fin « si je suis grande c’est parceque les hommes sont petits ».
      Par rapport au mot « surdoué » ou « précoce » je ne les aime pas non plus et j’ai vu utilisé l’expression « zèbre » qui veut dire que le zèbre est different du cheval, pas mieux, ni moin bien. Apparement les zèbres ont juste besoin qu’on reconnaisse la zebritude en elleux et une fois ce déni écarté on peu etre plus libre et heureureuses.
      En tout cas les conseils de @monolecte me semblent excellent, je fait aussi des listes, avec un ordre de difficulté, et un seul truc chiant a la fois. Pour lutter contre ma paresse et ma procrastination j’ai aussi pratiqué un auto conditionnement. Chaque jour je me forcait a faire un dessin, meme un dessin qui parle du fait que je ne sais pas quoi dessiné ou un dessin a l’arrache qui prend 10 mins. C’était le n°1 de ma do it liste. D’ailleur faut que j’y aille ;)

    • Ce qui me dérange avec « surdoués » ou « précoces » c’est que c’est relatif à des notions d’intelligences toutes faites.

      Je dois absolument fermer un à un les 56 onglets ouverts sur Chrome :( Adieu Seenthis, on se revoit dans 2 pages !

    • Je crois qu’en Belgique, on dirait que tu es probablement haut potentiel ou hyper je sais plus quoi comme le dit @mad_meg ou surefficient mental (et pas précoce ou surdoué qui sont des termes archaïques au regard des avancées en neurosciences et comportements). A lire, (en faisant un peu de tri) les livres de Chritel Peticollin par exemple, et surtout Jeanne Siaud-Facchin. Après, il y a différentes techniques pour arriver à vivre mieux avec cette hyperactivité mentale, émotivité et dévalorisation de soi, ça peut-être bien de trouver de l’aide spécialisée. #ralentir #relaxation

    • @philippe_de_jonckheere Oui ca me fait tout drole la Tv aussi. J’avoue ne pas avoirs écouter l’extrait en entier tellement Ca me saoul. Mais ça fait de la doc sur le syndrome de l’imposteur et savoir que Mme Chazal souffre aussi de ce syndrome est pas sans intérêt a mon avis.

      @supergeante haut potentiel ou hyper ca reste le meme probleme que pour précoce ou surdoué, il y a plus une idee de supériorité que de différence. Dans mes lectures sur le sujet, j’étais tombé sur un forum de « zèbres » et il y avait un sujet sur quel mot choisir et ca n’aboutissait a rien. Les zèbres ont d’ailleur souvent çe syndrome qui fait qu’ils vont pas accepté qu’on leur colle du super-hyper-pré-sur ou tout autre préfixe de supériorité intellectuelle. Je vais rechercher le forum en question mais il est assez décevant.
      Voilà c’est ici : http://www.zebrascrossing.net

      Et pour ce que tu dit sur le fait de se faire aidé par une personne spécialiste je pense aussi que c’est une bonne idée. De ce que j’ai lu sur le sujet c’est pas une analyse psy qui prend des années mais plutot une sorte de validation qui dit « ok tu es une zèbre » et une fois ceci confirmé les zèbres sont capables de comprendre seul comment mieux vivre dans un monde de chevaux quant on est un zèbre.

    • @mad_meg Tu crois Madame Chazal sincère ? De mon côté il m’apparaît assez étonnant que n’ayant pas la télévision, il ne m’ait pas échappé que chaque année ou presque c’est un peu la même chose, les anciennes stars de la télévision se sentant menacées à l’heure du renouvellement des programmes par les stars montantes , les journaux soient pleins d’articles hagiographiques visant à les humaniser ou je ne sais quoi de ce tonneau fictif-là. Dans le cas présent on touche au sublime, de la psychanalyse de comptoir sur plateau de télévision, je me demande quel genre de drogue il m’aurait fallu prendre pour imaginer une chose pareille avant de l’avoir vue à la télévision donc.

    • Je sais pas si elle est sincère cette dame, je ne m’étais pas posé la question par rapport au calandrier. Mais je me dit qu’une présentatrice de JT a pu voire ses competences (réelles ou pas) de journalistes mise en doute. Sinon j’ai pas souvenir d’avoir lu ou entendu des hommes faire part de se sentiment d’imposture. Ca doit exister mais je voie mal un PPDA dire ce genre de choses apres son renvoie de TF1. Et sinon si tu as des exemples de personnes (célèbres ou pas) qui s’expriment sur le syndrome de l’imposteur ca m’intéresse.

    • @mad_meg je trouvais que surefficient ou hyper efficient était moins connoté > parce que la dimension émotionnelle est mise en avant au même titre que certaines difficultés relationnelles, et ces impressions d’imposture, de décalage etc. C’est comme hyperactif, ça dénote d’une activité cérébrale différente de la moyenne pas supérieure (c’est à dire pas une intelligence supérieure, une activité cérébrale différente), avec comme pour l’hyperactivité différentes formes de handicap social souvent corrélés comme la dyscalculie, des troubles de l’attention, des dépressions, ou encore de gros surmenages.
      L’aide dont je parlais est en effet de type comportementale, de type court, très pragmatique d’acquisition de techniques pour mieux vivre avec et se dépatouiller des aspects les plus handicapants et difficiles à surmonter (non pas en terme d’efficacité sociale ou économique - mais en terme de bien-être personnel).

    • Je ne doit pas connaître la définition de « efficience » je vais aller voire et je reviens avec. A part ca je suis toute a fait d’accord avec ce que tu dit @supergeante

      De retour la definition de efficience ne m’a pas elclairé (L’efficience est l’optimisation des outils mis en œuvre pour parvenir à un résultat. ), par contre la recherche a partir de « surefficience » m’a donner entre autre cette page qui donne pas mal d’infos mais que je n’ai pas lu en intégralité. Je la met ici pour plus tard.
      http://www.calay.be/douance.php
      Le debut donne une bonne idée du probleme du nom à donner aux zèbres (j’ai une préférence pour zèbre personnellement)

      On décrit généralement les individus dotés de « surefficience mentale », ou « à haut potentiel », ou « hp », ou « surdoués », ou « zèbres » ou « dotés de douance », ou « de profil atypique », comme possédant des capacités naturelles ou des fonctionnements nettement différents de la moyenne de la population dans plusieurs domaines d’habileté : intellectuel, créatif, artistique, sportif, etc.

      J’apprécie l’expression de « surefficience mentale », car elle illustre bien l’existence d’un potentiel, souvent bien encombrant, qui ne va pas nécessairement se transformer en efficacité relationnelle ni en bien-être existentiel !

      J’aime aussi la dénomination de « profil atypique », car elle exprime bien la différence, l’inattendu, l’anormalité qui génère de nombreux rejets, sans sous-entendre les notions de « sur- » ou de « plus- » présentes dans les termes « haut potentiel », « surdoué », etc..

      Dans cette page, j’utiliserai donc principalement l’une ou l’autre de ces deux expressions.

    • Tiens c’est drôle, parce que je suis plongée actuellement dans ces problématiques de douance (c’est québécois je crois) avec les livres de Jeanne Siaud-Facchin, l’inventrice du zèbre (de ce que j’en lis).
      Ce qui m’intéresse, ce n’est pas l’aspect singe savant (ou alors le modèle d’intelligence en arborescence) mais l’espace émotionnel et empathique hyper sensible et particulier qui peut conduire à ce qui est appelé le faux self. Le faux self est une parade de normalité avec laquelle l’entourage (et le douant) se rassure. Car le zèbre gêne à requestionner les structures avec sa cognition particulière et son gout viscérale de la vérité et du juste. Du coup, sans accompagnement bienveillant, il aura tendance à être inadapté, par exemple à l’école. Si la construction de l’identité est faite de faux self, la ou le zèbre est capable d’aller jusqu’à anesthésier son ressenti (qui ne le gratifie pas en le faisant souffrir) et détruit ses possibilités d’épanouissement, l’estime de soi. Bref, son désir se perd à vouloir être normal·e.
      D’autant que le zèbre n’est pas toujours là où on les autres l’attende : dans ce rôle de singe savant ou dans la réussite sociale. Et il peut être bon dans une discipline et nul dans une autre.
      Pour le désir, on peut se référer à la psychologie ou la psychanalyse, mais à mon humble avis, on fait fausse route en se forçant et je le définis comme une nécessité vitale et le point central du problème.

  • #Relaxe pour le député UMP Guy Teissier, poursuivi pour #diffamation raciale - Lagazette.fr
    http://www.lagazettedescommunes.com/330174/relaxe-pour-le-depute-ump-guy-teissier-poursuivi-pour-diffamat

    En visite le 17 avril 2014 au centre de collecte des ordures ménagères d’Arenc, fraîchement élu à la tête de la communauté d’agglomération, M. Teissier avait fustigé « certains compatriotes qui doivent changer leurs gestes et ne plus jeter les déchets par terre ». « Il faut trouver ensemble des moyens pédagogiques pour éviter que certains comportements ne s’africanisent », avait-il ajouté.

    #racisme #impunité #justice

  • Les inculpé.e.s du procès Pinault relaxé.e.s !
    http://www.nddl-idf.org/2014/05/les-inculpe-e-s-du-proces-pinault-relaxe-e-s

    Le 27 janvier 2013, 15 personnes se sont invité.e.s dans le parc du château familial des multi-miliardaires François et François-Henri Pinault -actionnaires du groupe VINCI- pour dénoncer leur responsabilité dans la construction du futur aéroport de NDDL. Un pique-nique, une banderole, des slogans pour signifier que nous faisons fi de l’impunité dont bénéficient Pinault et consorts qui exploitent, expulsent et bétonnent au gré de manœuvres politiques et de grands transferts financiers.

    La répression ne s’est pas fait attendre…

    #nddl #pique-nique #pineau #militants #justice #relaxe #bonne_nouvelle

  • Cat Purr | Your Furry Friend’s Noise, Online & Free
    http://mynoise.net/NoiseMachines/catPurrNoiseGenerator.php

    Un générateur de ronron...

    Cuddling up with a purring cat is certainly a relaxing experience. Scientific studies have shown that cat owners have lower blood pressure and can live longer than humans who don’t own pets!
    A cat’s purr is generally within the range of 40 - 200 Hz. In sound therapy, these frequencies are believed to heal injuries and relieve pain. It is also told that injured cats often purr to help soothe and heal themselves...
    Whether you’re not at home, can’t have a pet, or just need your purr fix right this moment, this soundscape can help you relax and emulate the soothing experience of snuggling up with your furry friend - without the fleas and cat hair!

    #ronron #chat #relaxation

  • Verdict du procès des agresseurs de Toto
    http://lahorde.samizdat.net/2014/01/03/verdict-du-proces-des-agresseurs-de-toto

    Communiqué de presse du CV69 Jeudi 2 janvier 2013 Aujourd’hui, jeudi 2 janvier, la justice lyonnaise a rendu son verdict concernant l’agression de « Toto ». Comme précisé ci-dessous, l’après-midi du procès avait été choquante pour les soutiens de Toto ; mais le verdict rendu aujourd’hui l’est plus encore. En effet, en décembre dernier, contre l’évidence, le mobile [&hellip

    #Actualités #Agressions_&_violences #Extrême_droite_radicale

  • Griffin Brown Weblog - 10 reasons to model XML with RELAX NG , not W3C XML Schema
    http://www.griffinbrown.co.uk/blog/PermaLink,guid,9aebb083-a961-42b1-9748-a57e06a0f19a.aspx

    There are lots of individual bits of information on why RELAX NG should be preferred all over the web. Here is an attempt to condense some of the key information into ten points …

    #XSD #XML #xml_schema #RELAX_NG #modèle #schéma #structure #vs #w3c #format #groupe:clever-age