• « Certains enfants ne croisent plus aucun adulte de la journée » : l’ardu travail de la protection de l’enfance
    https://www.bastamag.net/Enfants-confines-parents-maltraitance-protection-de-enfance-adolescents-fu

    Comment se passe le quotidien confiné des quelque 300 000 enfants placés sous la protection de l’Aide sociale à l’enfance ? Qu’ils soient en foyer, en famille d’accueil, ou chez eux, leur situation est tendue. Tout comme celle des professionnels qui les accompagnent, qui redoutent l’augmentation des violences à domicile et le manque de travailleurs sociaux pour faire fonctionner les structures. Hugo, 10 ans, a passé ses premières semaines de confinement tout seul, chez lui. Il a bien un grand frère, (...) #Résister

    / #Conditions_de_travail, #Education, A la une, #Services_publics

  • Porter plainte comme femme en danger à Paris : revenez à la fin du confinement.. .
    https://blogs.mediapart.fr/cyril-giraudet/blog/020420/porter-plainte-comme-femme-en-danger-paris-revenez-la-fin-du-confine

    Bonjour,

    J’ai été menacée devant ma fille de 4 ans hier par mon ex conjoint (il a répété à plusieurs reprises qu’il allait « me tarter ») quand je la récupérais de la garde alternée. Une fois ma fille hors de vue nous avons eu une altercation où j’ai été malmenée (j’ai des photos de bleus sur les bras et les poignées). Cela faisait longtemps qu’il me menaçait moi et mon conjoint (lui menacé d’en « finir avec lui »), mais jamais il n’y avait eu de violences.

    Après cette nouvelle étape j’ai décidé de porter plainte aujourd’hui (ayant peur des futures confrontations car nous devons nous revoir tous les trois jours pour la garde alternée de notre fille de 4 ans), mais un policier filtrant l’entrée du commissariat Erik Satie (Paris 19eme) m’a dit qu’aucune plainte ne pouvait être prise, à part pour une « menace grave » ! Compte tenu de ce que je lui ai dit un autre collègue parti demander confirmation de ce refus a appuyé celui ci en ajoutant que ce serait pareil dans les autres commissariats parisiens... Que je pourrais revenir à la fin du confinement !

    Je n’ai donc pas pu déposer plainte ni signaler ma situation. Je dois revoir mon ex conjoint dans 3 jours sans pouvoir lui dire que j’ai signalé ses comportements à la police.

    Je vous laisse juger de l’incohérence du refus de prendre ma plainte malgré l’excuse du confinement dû à la situation actuelle.

    J’avais compris que les commissariats restaient ouverts et que l’écoute et la prise en charge des femmes en danger étaient devenues une priorité.

    Il semblerait que ce ne soit pas le cas.

    Bien sur ces #étrons_assermentés sont d’une constance dans l’abjection qu’on peu salué, mais qu’est ce que c’est que cette garde alternée tous les 3 jours ?! Qui est l’ordure de juge qui à imposer cette torture à cette femme et sa fille ?

    #police #femmes #violence #sexisme_d'état #sévices_publics

  • Emmanuel Macron pourrait finalement envoyer sa lettre par courrier à tous les Français
    https://actu.orange.fr/politique/emmanuel-macron-pourrait-finalement-envoyer-sa-lettre-par-courrier-a-tou

    Finalement, la missive pourrait être envoyée à chaque citoyen par La Poste. L’Élysée aurait choisi d’adresser cette lettre par courrier, mais de manière non nominative, afin qu’elle soit lue par le plus grand nombre, indiquent les radios Europe 1 et France Info mardi 15 janvier. Le président de la République devrait prendre sa décision dans la semaine.

    Il pourrait aussi venir la remettre personnellement en main propre... Tant qu’à faire...

  • J’aime pas la dépendance des administrations françaises à Google.

    EDIT Liste des sites qui utilisent des scripts externes des #gafa.

    Quand je remplis un formulaire de la CAF et que je dois valider un #captcha fourni par la société Google LLC (ci-après « Google »), sise au 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043, États-Unis et que mes informations leur sont de fait transmises.

    #boycott_google
    #indépendance_des_administrations_françaises
    #internet_pour_le_capitalisme

    (Apparté apprendre en sus que le captcha à images est pour l’apprentissage IA des drônes / #maven)

    cf https://www.lesechos.fr/2018/04/le-mysterieux-projet-maven-divise-google-988207

    • Utilisation de nos Services par une entreprise

      Si vous utilisez nos Services pour le compte d’une entreprise, cette dernière doit accepter les présentes Conditions d’Utilisation. Elle doit en outre dégager de toute responsabilité Google, ses sociétés affiliées, ses agents et ses salariés et les garantir contre toute réclamation, poursuite ou action en justice résultant de ou liée à son utilisation des Services ou faisant suite à une violation des présentes Conditions d’Utilisation, y compris toute responsabilité et charge financière résultant de réclamations, de pertes ou de dommages constatés, de poursuites engagées et de jugements prononcés, et des frais de justice et d’avocat afférents.

      À propos de ces Conditions d’Utilisation

      Nous sommes susceptibles de modifier ces Conditions d’Utilisation ou toute autre condition d’utilisation complémentaire s’appliquant à un Service, par exemple, pour refléter des modifications de la loi ou de nos Services. Nous vous recommandons de consulter régulièrement les Conditions d’Utilisation.

    • Je liste
      service des cartes grises et immatriculation en ligne
      https://ants.gouv.fr/monespace/s-inscrire
      gorgé de google analytics et accompagné d’un tissu de mensonge

      Politique de confidentialité - Utilisation de cookies

      Lors de la consultation de nos sites :

      ants.gouv.fr,
      passeport.ants.gouv.fr,
      immatriculation.ants.gouv.fr
      permisdeconduire.ants.gouv.fr,

      des cookies sont déposés sur votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette.
      Outil de mesure d’audience

      L’outil de mesure d’audience Google Analytics est déployé sur ces sites afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs.
      Dans le cadre de l’utilisation de cet outil, nos sites sont amenés à utiliser des témoins de connexion appelés « cookies » et à stocker des informations relatives au profil de ses visiteurs (équipement, navigateur utilisé,...), à leur navigation sur le site et la fréquence des visites.

      Ces informations collectées ne contiennent aucune donnée personnelle.

      Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements ;
      Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes ;
      Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

      rien que pour rigoler, livraison d’infos à Google America, mais défense de la langue française

      Un mél d’activation de votre compte vient de vous être envoyé.

      raa le #mél quelle bonne blague

    • Je liste, celui-là il est dodu : https://www.service-public.fr
      – 247realmedia.com
      – gstatic.com
      – google.com + google analytics

      et pompon, on cède aux obligations DU moteur de recherche

      <meta name="google-site-verification" content="EjfbmjAxVpCGzkyjF4wTemZfr0-HRfRr0Cltkv4VpUs"/>

      et pour ceux que 247realmedia intéresse …
      https://en.wikipedia.org/wiki/24/7_Media

      24/7 Media, formerly 24/7 Real Media is a technology company headquartered in New York City and 20 offices in 12 countries, specializing in Digital Marketing. It provides new type of digital technology marketing solutions for publishers, advertisers and agencies globally. It was formerly listed as “TFSM” on the NASDAQ stock exchange. The company was purchased by WPP plc in 2007 for $649 million.[1][2] David J. Moore is the Chairman, Founder & CEO. He also served as chairman of the Interactive Advertising Bureau. In December, 2013, 24/7 Media announced it would merge with GroupM subsidiary, Xaxis.[3]

      Il faudrait arrêter de taper sur les prisonniers de facebook pour s’en prendre à ceux qui se vantent d’être nos représentants politiques.

      https://www.service-public.fr/P10001

      La plateforme technique de service-public.fr a fait l’objet d’un travail préparatoire approfondi avec la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) en vue d’offrir aux usagers toutes les garanties en matière de sécurité et de confidentialité de leurs données.

      #publicité_mensongère

      @intempestive

    • https://www.franceculture.fr

      ads-twitter.com
      ajax.googleapis.com
      doubleclick.net
      facebook.net
      google-analytics.com
      googleadservices.com
      outbrain.com

      En poursuivant votre navigation, vous acceptez nos CGU et le dépôt de cookies qui permettront : la personnalisation des contenus, le partage sur les réseaux sociaux, la mesure d’audience et le ciblage des publicités.

      et ta sœur

      Conditions générales d’utilisation des sites de Radio France - Radio France
      http://www.radiofrance.fr/mentions-legales-radio-france/conditions-generales-d-utilisation-des-sites-de-radio-france

      Les données personnelles collectées sont destinées à Radio France et en particulier aux directions suivantes :

      – La direction du marketing relationnel ;
      – La direction du numérique ;
      – La direction de la musique et de la création culturelle.

      Les informations personnelles collectées par Radio France pour les finalités décrites à l’article 7.3 ne sont ni vendues, ni échangées.

      Bien s’assurer que les données collectées sont gratuites pour les #Gafas et après ça pleure pour que Total paye ses impôts, oups Google

    • Y aurait pas des contre exemples, des bons élèves je veux dire parmi les sites administratifs… en plus ça m’a totalement déprimée votre histoire de drones là.
      Franchement je vois pas comment on peut éviter ça individuellement vu qu’il y a des démarches administratives difficilement contournables. Je bloque énormément de choses sur le web par le javascript mais là c’est difficile de passer outre le captcha.
      Il y a des alternatives pour les sites au captcha de Google ?

    • Oui il y a des outils, mais qui servent peu au final si ils ne sont que pour certain·es expert·es averti·es .
      TOR modifie l’adresse IP et les bloqueurs de publicité sont déjà un petit pas franchi par plus de monde.

      Là je souligne un système délibéré et globalisé de revente des données (en échange d’outils si « pratiques », terme lu dans un livre d’une intellectuelle française très prisée qui avoue être accroc à instagram… (misère)) par des abruti·es de webmaster qui ne sont encadrés par aucune formation politique ou éthique, ou même en dernier recours par le législateur. (rappelle toi que la cnil n’a aucun moyen c’est juste un leurre à montrer à ceux qui critiquent)

      En l’état actuel listé ici, on a définitivement la preuve que les représentants politiques sont incapables de défendre nos libertés et que l’hégémonie de Google et de FB ne les dérange absolument pas. Et encore moins dans l’exercice du pouvoir. Tous les petis cheffaillon·es des administrations qui décident des outils du web à utiliser sont persuadés devoir faire une course aux nouvelles tehcnologies avec en saint graal la récolte des données. Et pire, depuis que la france a vendu le traitement des données de renseignements aux américains, voir #palantir

      Il faudrait interdire tous dépôts de scripts externes sur les sites de services publics (d’autres préconisent de tuer les services publics pour aller plus vite) et les mensonges qui accompagnent « la protection de vos données » sur ces sites.

    • Sans vouloir dédouaner les administrations publiques ou para-publiques citées dans ce fil, si les GAFAM sont enkystés dans leurs sites Web, c’est aussi dû aux pratiques de leurs prestataires. Des cas de collusion manifeste existent, mais la plupart du temps, c’est la « culture » des équipes de développement de trouver bien pratique d’inclure des outils tiers gratuits par chers et de ne pas contester les demandes délirantes des MOA. Et aussi valorisant, dans tous les sens du terme. Quand on fait un projet pour l’agence de certification de la saucisse de Morteau, c’est quand même cool (et bankable) de pouvoir dire qu’on participe à la mise au point d’une intelligence artificielle... Au delà des têtes à claque qui s’affichent dans les média, c’est bien dans le caractère faussement anodin de cette force de travail qui a toujours les meilleures raisons du monde de ne pas exercer de droit de retrait, que se trouve le point d’appui de la « start-up nation »

      L’argument moral selon lequel une administration publique ne devrait pas alimenter la machine à ficher est certes à mobiliser, mais il y a aussi des facteurs socio-techniques à contester dont les ressorts sont bien plus puissants.

    • @ktche
      Quand on a la tête dans le cul du web, et un minimum de clairvoyance, on ne dit rien parce qu’on pense que tout le monde le sait.
      Les gafam qui s’incrustent dans les sites publics ou territoriaux soulèvent le manque de prise en compte du problème de l’espionnage industriel, et ce n’est donc pas que moral ou pour la défense des libertés et des données personnelles. Il serait peut-être temps de faire du bruit autour de ce scandale non ?

      Quant à l’argument des facteurs socio-techniques il est sous tendu par une culture capitaliste qui pose certaines priorités et que le législateur est censé encadrer. Et puis, je suis d’accord avec toi mais cela m’intéresse moins à questionner que les ressorts humains.

      Très énervée depuis longtemps d’avoir compris que l’important en informatique web (celle que je pratique et dont je peux parler en tout cas) n’est pas l’intelligence : douter et simplifier y sont 2 mots honnis. Il faut compliquer les choses et utiliser un langage de médecins de Molière pour garder son technorang.
      #presse-bouton

    • https://franceconnect.gouv.fr
      (impots, ameli CPAM, laposte)

      …franceconnect.gouv.fr
      …bootstrapcdn.com
      …cloudflare.com
      …google-analytics.com
      …jquery.com
      …livechatinc.com
      …prismic.io

      Ah wééé quand même france | connect | gouv | fr, et avec ça, ils ont pas honte ? je sais pas pourquoi les impots sont pas directement connectés avec la NSA, ce serait plus rapide quand même.
      Bon déjà ils nous forcent la main en accédant directement à nos comptes en banque pour prélever les impôts, alors installer des scripts de serveurs externes privés qui nous sifflent nos données, rien à foutre

    • Tiens, encore un qui se fout bien de refiler tes données Les Agessa, la sécurité sociale des auteurs, ah ben wéé bien sur s7.addthis.com

      Un petit récapitulatif ?
      addthis.com/privacy/terms-of-service/

      Thanks for choosing to use the AddThis Services. The AddThis Services are provided by Oracle America, Inc. ("Oracle") located at 500 Oracle Parkway, Redwood Shores, CA 94065. By using the AddThis Services, you are agreeing to the following Terms of Service (these “Terms”). These Terms confirm and clarify respective rights and obligations between Oracle and you in connection with your access to and use of the AddThis Services.

      You and Oracle agree as follows:

      ORACLE IS WILLING TO AUTHORIZE YOUR ACCESS TO THE ADDTHIS SERVICES ONLY UPON THE CONDITION THAT YOU ACCEPT THAT THESE TERMS GOVERN YOUR USE OF THE ADDTHIS SERVICES. BY SELECTING THE “ACCEPT LICENSE AGREEMENT” BUTTON OR BOX (OR THE EQUIVALENT) OR INSTALLING OR USING THE ADDTHIS SERVICES, YOU INDICATE YOUR ACCEPTANCE OF THESE TERMS AS AN AUTHORIZED REPRESENTATIVE OF YOUR COMPANY OR ORGANIZATION (IF BEING ACQUIRED FOR USE BY AN ENTITY) OR AS AN INDIVIDUAL, AND AGREE TO COMPLY WITH THE TERMS THAT APPLY TO YOUR ACCESS AND USE. IF YOU ARE NOT WILLING TO BE BOUND BY THESE TERMS, DO NOT SELECT THE “ACCEPT LICENSE AGREEMENT”

      Qu’on arrête de nous faire croire qu’il n’y a eu personne pour accepter ces licences de surveillance par un tiers. Et personne n’assume ces irresponsables ? même pas les députés avec la loi rideau de fumée de protection des données qui permet de nous spammer un peu plus.

      #finger_print #vie_privée #foutage_de_gueule

      https://fr.wikipedia.org/wiki/AddThis

      Atteinte à la vie privée

      Des chercheurs universitaires ont découvert que ce service utilisait la technique de ciblage appelée « canvas fingerprinting » afin de pouvoir dresser le profil des visiteurs de sites utilisant AddThis, en identifiant leur navigateur web et en agrégeant les données des différents sites visités. Ce service est le plus répandu parmi ceux qu’ils ont détecté1.

    • Reçu un mail de la part de la personne qui me suit à pôle emploi. Je la cite :

      Afin de faire le point sur votre accompagnement et la mise à jour de votre dossier, je vous invite à répondre aux deux questionnaires ci-dessous…

      S’ensuit deux liens vers un questionnaire à chaque fois. Le 1er chez webquest que j’ai rempli en traînant les pieds et le 2ème est évidemment un formulaire… GOOGLE ! Alors là ça m’a trop saoulé. En plus, rien d’anonyme évidemment avec le n° d’identifiant associé à mon nom, n° de téléphone, mail, adresse et j’en passe… remplissage OBLIGATOIRE sinon c’est pas drôle ! Mmmh ça va être la pêche aux données !
      Le problème c’est qu’il y a une menace derrière :

      Sans réponse de votre part avant le 30 juillet 2018, vous serez convoqué à un atelier de présentation de votre accompagnement et de l’offre de service.

      Noooooooon ! Pas l’atelier pitiéééééé !!!!!!!! J’ai essayé de contourner le problème en envoyant un mail où je disais que je refusais de laisser mes données sur des serveurs externes à pôle emploi juste pour lui simplifier la vie ou pour valider sa paresse (enfin ça j’ai pas écrit quand même !) Et j’ai répondu aux questions de façon plus ou moins sérieuse via ce mail.
      Bon, je pense que je vais quand même être condamnée à l’atelier, sniffff ! Et je risque d’être classée parmi les récalcitrant·e·s, ce qui est beaucoup plus problématique pour la suite.

    • @ninachani je suis sincérement désolée pour toi, courage. Il ne faut surtout pas rester seule, as-tu contact avec une asso de chomeuses et chomeurs qui pourrait agir et rédiger en son nom un courrier contre l’usage de Google ? cf http://www.actuchomage.org/Notre-selection-de-liens/Associations-de-Defense-des-Chomeurs-et-autres/index.php

      La surveillance et le contrôle ont pris pour territoire de conquête et d’expérimentation les plus faibles car ils n’ont pas les moyens de se défendre. Le pouvoir politique se sert ensuite de ces données récoltées comme autant d’accusations pour asseoir ses politiques répressives.

    • Soyez directement relié à facebook grâce à la télévision française.
      https://www.france.tv

      Pour France Télévisions, le respect de votre #vie_privée est notre priorité.
      En poursuivant votre navigation sur ce site de France Télévisions, vous acceptez l’utilisation de cookies servant à mesurer l’audience, à personnaliser votre expérience, à comprendre votre comportement et vous consentez à recevoir de la publicité et des offres adaptées à votre profil. Pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité ou paramétrez vos cookies et consentements.

      Texte incompréhensible :/ Mais qui a besoin de cookies pour comprendre son comportement ?!

      …akamaihd.net
      …aticdn.net
      …bluekai.com
      …bugsnag.com
      …cloudflare.com
      …estat.com
      …facebook.com
      …facebook.net
      …francetelevisions.fr
      …fwmrm.net
      …gigya.com
      …google-analytics.com
      …kameleoon.eu
      …newrelic.com
      …nice264.com
      …nr-data.net
      …polyfill.io
      …tiqcdn.com
      …youboranqs01.com

      + Demande de géolocalisation par canvas html5

      NoScript detected a potential Cross-Site Scripting attack
      from https://www.france.tv to https://stags.bluekai.com.

      Pour des raisons de droits concédés à France Télévisions, cette vidéo n’est pas disponible depuis votre position géographique.

      Vidéo bloquée dans les pays suivants : CH, US, NL, DK, LU, DE, MD, et … le must la #grande_bretagne elle-même GB … pas seulement l’angleterre hein, #censure pour ce documentaire
      https://www.france.tv/documentaires/societe/951473-les-enfants-voles-d-angleterre.html

    • https://www.ina.fr
      avec des requêtes XSS dedans

      …ina.fr
      …bing.com
      …consensu.org
      …doubleclick.net
      …facebook.com
      …facebook.net
      …google-analytics.com
      …google.com
      …googlesyndication.com
      …googletagmanager.com
      …googletagservices.com
      …hs-analytics.net
      …hs-banner.com
      …hs-scripts.com
      …hsadspixel.net
      …hubapi.com
      …ima3vpaid.appspot.com
      …jwpcdn.com
      …jwplayer.com
      …jwpsrv.com
      …quantcount.com
      …quantserve.com
      …twitter.com

    • Tu as quand même le droit à te faire espionner par…googletagmanager.com
      et certaines doivent passer par le site précédent pour charger leur #attestation_d'affiliation car effectivement il ne reste plus rien dans cette coquille web des Agessa !

  • Tarifs postaux : les particuliers paient le prix fort
    http://www.leparisien.fr/economie/tarifs-postaux-les-particuliers-paient-le-prix-fort-23-11-2015-5304407.ph

    Alors que la Poste a annoncé une hausse des tarifs à partir de janvier, et au moment où les fêtes de fin d’année sont propices à l’envoi de colis, l’association de défense des consommateurs UFC Que-Choisir dresse un bilan édifiant de l’évolution des #tarifs_postaux ces dernières années et de la qualité des services proposés.

    Près de 40% plus cher en 8 ans pour les particuliers. Selon l’association de consommateurs, les tarifs du courrier pour les particuliers a augmenté de 39,6% depuis alors que l’#inflation a été cinq fois moins importante. En revanche, pour les professionnels, l’évolution des tarifs pendant cette période a été beaucoup plus limitée. Selon les envois, la hausse est estimée entre 6,9% et 31,9%.

    Le timbre rouge coûtera 80 centimes au 1er janvier 2016.

  • Les bureaux de poste bientôt transformés en maisons de #services_publics ?
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/25/les-bureaux-de-poste-bientot-transformes-en-maisons-de-services-publics_4583

    Pourra-t-on bientôt aller chercher son courrier, sa facture d’électricité et rencontrer un conseiller du #Pôle_emploi dans un seul et même lieu ? La #Poste a annoncé mercredi 25 février étudier la possibilité de transformer certains bureaux de poste en « maisons de services au public » et de les ouvrir à des opérateurs et à des collectivités, à la suite d’un rapport remis en janvier.

    Le député socialiste du Lot Jean Launay estime dans son rapport que le rôle de La Poste doit être renforcé dans les zones rurales, et que de nouvelles synergies avec d’autres administrations ou services (tels EDF, la #CAF, Pôle emploi) doivent être développées. Le rapport estime qu’environ 1 200 bureaux de poste auraient ainsi « le potentiel » pour être transformés en bureaux de poste-maisons de services publics partagés.

    Il rappelle également que les 17 052 points de contact du réseau postal permettent à 96,7 % de la population de se trouver à moins de 5 kilomètres en voiture ou à moins de vingt minutes d’un bureau de poste.

    • Tout est mélangé dans un grand n’importe quoi : Les « points de contacts » ne sont pas des bureaux de poste mais des boulangeries et autres commerces qui proposent un service postal minimal et surement rien de plus à terme.
      Quant aux « 5 kilomètres en voiture » (!) ou « 20 minutes » là encore la réalité rurale c’est : parfois 5 km (à pieds c’est 2 heures minimum aller/retour) et plus souvent 20 minutes de voiture (soit environ 30 kilomètres A/R) pour un « vrai » bureau de poste.

    • Dans les petites communes des Corbières, il y a 15 ans, existaient encore de vrais bureaux de poste qui ont été fermés. Dans un de ces villages, un logement vacant a été restauré avec un local bien plus petit qui est passé par différents stades de services…
      Ouvert en matinée, et encore pas tous les jours, il fait toujours multi services. Pour la poste : remise du courrier et banque postale, avec retrait et dépôt d’argent.
      La bibliothèque, également installée dans ce local, permettait d’avoir des livres pour tous facilement, elle a été réduite avec un quota ahurissant de 1 livre par habitant, donc à 75 livres … Inutile de dire que j’étais furieuse de voir disparaitre les livres que j’avais donné.
      L’épicerie de produits locaux, avec cartes postales pour touristes, a donc gagné sur la bibliothèque. Un temps, elle fut même épicerie-web, avec dans les délires de #modernisation des décideurs locaux, qui adorent la démocratie participative tant qu’elle valide leurs idées, installation de grands frigos couteux et inutiles. L’idée étaient que les vieux (qui n’ont pas vraiment d’ordinateurs…) allaient commander sur internet ce qu’ils viendraient chercher ensuite. Manque de bol, il existe des marchands ambulants et une solidarité intergénérationnelle qui avaient été ignoré du programme.
      Pour aller dans une « vraie Poste » c’est 1/2h de voiture dans la montagne, soit une heure A/R avec les pneus à changer tous les 6 mois.
      #sévices_publics

  • Pour lutter contre la fraude, la SNCF augmente le prix de l’amende
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/20/sncf-le-prix-de-l-amende-passe-de-35-a-50-euros_4580558_3234.html

    La #SNCF a présenté, vendredi 20 février, un vaste plan de lutte contre la #fraude, annonçant que le tarif de l’#amende pour les voyageurs sans billets passerait, à partir du 2 mars, de 35 à 50 euros. Cette amende peut, si elle n’est pas réglée par le contrevenant, être majorée jusqu’à 375 euros.

    Le montant de l’amende n’avait pas été revalorisé depuis 2003, a précisé la SNCF lors d’une conférence de presse. La SNCF va également augmenter les #contrôles à bord des trains, ainsi qu’à quai, avant et après le voyage [après ?? ndc].

    Le délai de #recouvrement des procès-verbaux est par ailleurs allongé, passant de deux à quatre mois, tandis qu’un droit de communication a été ouvert par le ministère de l’intérieur, donnant accès à ses #fichiers pour la SNCF, afin de permettre l’identification des fraudeurs.

    La répression à l’encontre des 22 000 #multi-fraudeurs recensés sera en outre durcie : le seuil au-delà duquel un fraudeur devient multi-fraudeur est abaissé de 10 à 5 procès-verbaux, et le dépôt de plainte devient systématique. « Nous voulons inverser durablement la tendance et casser la fraude organisée », a commenté lors d’une conférence de presse la directrice des trains, Maud Bailly.

    UN MILLION D’AMENDES PAR AN

    Une première mesure avait été prise au mois de septembre, avec le raccourcissement de la #durée_de_validité_des_billets TER, passé de deux mois à sept jours, afin d’empêcher l’utilisation répétée d’un billet lorsqu’il n’a pas été validé par un contrôleur à bord du train.

    Chaque année, un million d’amendes sont payées à bord des trains, mais le taux de recouvrement des procès-verbaux n’est que de 10 % . La fraude coûte chaque année 30 millions d’euros à la SNCF. Le secrétaire d’Etat aux #transports, #Alain_Vidalies, avait affirmé en janvier que l’intensification de la lutte contre la fraude dans les transports publics figurait parmi ses priorités pour l’année 2015.

    #chasse_aux_pauvres #sévices_publics #mobilité

    Pour mémoire, une loi socialiste de 2001
    La #LSQ : un train de mesures répressives pour les #précaires !
    http://www.ac.eu.org/spip.php?article95

    François Thonier a été condamné à 2 mois de #prison par le tribunal de Bordeaux.

    François Thonier, jugé une première fois à Bordeaux le 12 novembre 2002 pour délit de #fraude_habituelle, a été condamné en première instance à payer 800 € d’amende et 769 € de dommages à la SNCF. Il a immédiatement fait appel de ce jugement « en solidarité avec tous ceux et toutes celles qui ne peuvent pas payer le train ».

    • « frapper le plus fort possible » contre la fraude
      http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/02/20/pourquoi-la-sncf-veut-frapper-le-plus-fort-possible-contre-la-fraude_4580760

      La fraude est relativement faible dans les TGV, avec un taux estimé à 3 % des passagers. Mais ans les autres trains, qui ne nécessitent aucune réservation, elle concerne au moins 10 % des passagers. (...)

      ...peine maximale est de six mois d’emprisonnement et de 7 000 euros d’amendes ....

      ...fraude aux billets électroniques, avec des « petits malins », qui annulent leur billet une fois qu’ils sont dans le train et qu’ils ont été contrôlés....

      « Quand les caisses sont vides, que les revenus liés aux ventes de billets baissent et que les financements publics sont à l’arrêt, il faut racler les fonds de tiroir », rappelle un consultant spécialiste du transport public, peu étonné que la SNCF s’attaque à ce dossier.

    • Notez cette phrase sournoise et sans explications :

      … un droit de communication a été ouvert par le ministère de l’intérieur, donnant accès à ses #fichiers pour la SNCF …

      Où va-t-on avec de telles dérives ? Quels seront les fichiers concernés, le FNAEG des empreintes génétiques (contre les militants), ou le regroupement du STIC et de JUDEX en TAJ (72% d’erreurs) à moins que ce ne soit le SIS, fichier de Schengen ou celui également biométrique des passeports …

      En sortant du train il y a une semaine à Matabiau, j’ai vu que des centaines de voyageurs sont systématiquement détournés d’un couloir direct pour les faire passer par un autre plus long avec caméras de chaque côté. Apparemment tous les soirs c’est le même sketch avec valises à descendre dans les escaliers ! le ridicule sécuritaire touche à son comble.

      Les fichiers de police les plus controversés bientôt consultables par l’administration
      http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/12/10/acces-elargi-aux-fichiers-de-police-les-plus-controverses_4537888_3224.html

      Accusé à tort, on reste pour une durée de vingt à quarante ans « mis en cause » dans les fichiers de police.

      #croisement_des fichiers #surveillance #administrations_françaises #vichy #contrôle_social

    • ...comme en Allemagne, des agents en #civils pour repérer et contrôler les personnes qui ne valident pas leur ticket.

      Billets : La durée de validité des billets a été réduite à sept jours, contre deux mois auparavant. Dans le sud de la France, elle a même été réduite à un jour .

      Amende : A partir du 2 mars, le niveau des amendes sera réévalué. Si un voyageur signale spontanément son irrégularité, il doit payer 7 euros, au lieu de 4 euros, en plus de son billet. Pour les contrevenants identifiés par le contrôleur, l’amende passe, elle, de 35 à 50 euros.

      Contrôle : La SNCF va systématiser les contrôles à quai avant d’entrer dans le train et en organiser aussi à la sortie des trains.

      Portique : A partir de 2016, déploiement de portiques, permettant une validation du ticket à distance , dans quinze gares importantes.

  • Vous ne connaissez pas la #CIPAV, moi si. Et c’est kafkaïen

    Pour faire court : en 2004 j’ai changé de statut pour devenir graphiste indépendante. A cette époque j’étais un peu dépassée par les événements, changements de statut, une liquidation, un gros boulot à gérer et un banquier incompétent qui m’a foutu dans la merde. En principe, j’aurais du inscrire mon activité à la Maison des artistes mais comme j’avais la tête comme une citrouille, incapable de réfléchir trois secondes et que l’urssaf n’a pas su me répondre quand je lui ai posé la question à quelle caisse de retraite je devais cotiser, j’ai cherché un peu au hasard et je suis tombé sur... la CIPAV. Malheur à moi mais je ne vais pas énumérer ici tous les emmerdements qui me sont tombés dessus, ce serait trop long. Je me suis rendue rapidement compte que j’avais fait une erreur d’aiguillage mais comme ma situation professionnelle se détériorait et que j’envisageais d’arrêter, c’est seulement fin 2007 que j’ai demandé ma radiation et que je me suis inscrite à la MDA.
    Par exemple, à la CIPAV, on t’envoie un appel à cotisation rédigé comme suit : revenus de référence : 15 940 € - Cotisations 166 380 € (forfait). Trop cool, ils précisent « forfait ». Tout ça pour dire que ce sont les cotisants qui ont intérêt à calculer eux-même le montant annuel de leurs cotisations. Seulement voilà, à la Cipav, ils en veulent toujours plus, quitte à t’envoyer des décomptes truffés d’erreurs. Et de faire appel à l’étude des huissiers de justice Nocquet, Salomon et Flutre avec un zèle immodéré. Je viens de compter, j’ai reçu 14 courrier des huissiers, toujours les mêmes, dont une signification de contrainte. Apparemment c’est un business qui marche bien, en bas de page ils te conseillent d’opter pour le prélèvement automatique. Mais aucun de ces courriers n’ont abouti, j’ai résisté en envoyant des justificatifs...
    Bien évidemment, je me suis toujours interrogée sur la légitimité de cet organisme et celle de l’huissier. J’ai cherché en vain mais pas trouvé de réponse.

    Je vais juste évoquer deux « affaires » qui durent depuis des années. La première concernent ma radiation qu’ils ont refusé d’établir au 31 décembre 2007 malgré les attestations de la MDA. Et donc, de me réclamer les cotisations 2008. La deuxième concernent les cotisations 2007 qu’ils prétendent ne pas avoir perçus. J’ai chaque fois cherché à résoudre les problèmes à l’amiable ce qui est très difficile parce que la cipav ne répond pas aux courriers, ils n’ont pas d’adresses mails, et je crois que maintenant c’est un centre d’appel qui répond lorsqu’on veut les joindre au tél. Y n’empêche, j’ai réussi à les joindre une fois pour les cotisations 2007. J’explique mon cas à la femme au bout du fil et je lui fait remarquer qu’en 2007 j’ai envoyé un chèque et qu’il a été encaissé. « Oui », me répond-elle, « mais ça ne veut rien dire ». Ah. Alors je me suis énervée et la conversation a tourné court.

    J’ai pris contact avec le médiateur de la République mais il n’a pas donné suite, on est en Sarthe et la caisse est à Paris. De plus, le médiateur a été supprimé et c’est maintenant le défenseur des droit avec qui vous savez aux commandes. Je suis allée à la consultation gratuite des avocats mais je me suis fais envoyer promener. J’ai vu que sur internet, il y avait pas mal de plainte de cotisants ou de personnes ne percevant pas leur retraite.

    Depuis le début de l’année, après la signification de contrainte et le retour d’attestations que j’avais envoyer par mail à l’huissier (je lui réponds uniquement par mail) j’étais pénarde. Et puis, il y a une quinzaine de jours, j’ai reçu un courrier de la cipav réclamant les cotisations 2007 et 2008. J’ai décidé de prendre ma journée et d’y aller avec la paperasse qui me semblait utile d’amener. J’arrive devant un immeuble plutôt moderne situé rue de Vienne et qui abrite quatre caisses. J’entre dans un grand hall désert si ce n’est un bureau à gauche avec deux jeunes hôtesses qui ont l’air de s’emmerder et à qui je demande pour aller à la cipav. L’une d’elle photocopie ma pièce d’identité puis m’accompagne jusqu’à l’ascenseur et appuie sur le 1. Zoup, premier étage. Un couloir et cloison en verre et une porte. De l’autre côté, quelques sièges, un grand comptoir et derrière une jeune femme qui à l’air de s’emmerder. A part elle, personne. Oui ? C’est pour un contentieux, dis-je. Vous avez un numéro de dossier ? Je lui tend un papier et elle appelle quelqu’un qui va me recevoir. Cinq minutes plus tard, une jeune femme arrive et on se dirige vers un bureau libre. Racontez-moi, me dit-elle, pendant que je mets l’ordinateur en route. Je commence par ma radiation en lui déballant mes attestations que j’ai transmis dejà vingt fois. Puis je lâche : c’est quand même incroyable, l’urssaf m’a radié sans difficulté mais vous vous persister à nier. Ah ? l’urssaf vous a radié. Mais oui, voilà l’attestation. Ah très bien, nous on se colle aux décisions de l’urssaf donc ça c’est réglé. Bon, l’ordi ne marche pas, je vais voir à côté. Elle revient trois minutes plus tard, ça marche pas non plus dans le bureau d’à côté.
    Alors 2007. Voici tous mes avis d’imposition, un courrier de votre part qui confirme que j’ai bien versé ces sommes en 2004, 2005, 2006 et 2007, et un récapitulatif de ce que je devais payer en fonction de vos barême et ce que j’ai payé. Au final, j’ai payé trois euros en plus mais vous continuer à me demander plus de 2400 euros. Ah, bon, l’informatique ne fonctionne pas je peux pas régler à maintenant. Ah mais je suis venue exprès de ma province pour qu’on termine. Désolée mais là je peux pas faire grand chose mais je vous promets de regarder ça dès aujourd’hui. Mmm. Ensuite je voudrais les attestations annuelles, je ne les ai pas reçues, et vous n’avez pas non plus communiqué les infos au GIP info retraite, il manque 16 trimestres. Là, c’est pas de mon ressort répond-elle, il faudra, quand on aura validé l’année 2007, que vous fassiez une demande expresse pour les attestations. Je suis restée en tout 20 minutes. Je suis allée au Louvre et là je suis entrée gratos et sans faire la queue grâce à ma carte MDA (petite satisfaction du moment).

    La semaine dernière, j’ai reçu un courrier de la cipav avec un récapitulation avançant des chiffres, c’est du grand n’importe quoi, ahurissant. On me réclame 1025,28 euros + 134,25 de majoration de retard. Non, je ne céderai pas. Une petite recherche sur internet, j’ai vu qu’il y avait un site Cipav.info : le site des victimes de la Cipav :) J’ai regardé rapidement mais vu que la Cour des comptes avait sorti un rapport accablant sur la caisse. Hier, j’ai reçu un courrier de l’huissier, toujours le même, mais le décompte est différent. Je lui ai répondu que je faisais un recours administratif (j’ai écris hier à M. Escourrou, président du CA), que j’avais pris contact avec cipav.info, ainsi qu’avec les services de contrôle de la CIPAV et l’avocat de l’association. http://www.cipav.info/accueil.html

    Ce matin je me disais que ça mériterait bien un petit travail d’investigation de la part d’un journal comme médiapart. Je retourne sur le site cipav.info et consulte le rapport de la Cour des comptes
    http://www.cipav.info/medias/File/rapport-cour-des-comptes-sur-la-CIPAV.pdf et en effet c’est accablant

    La CIPAV offre à ses assurés un service gravement défaillant dans les fonctions essentielles de l’affiliation, du recouvrement et du règlement des prestations.
    Pour les assurés sociaux qui en sont victimes, il n’en résulte pas seulement d’innombrables difficultés administratives, mais un risque de pertes de droits, en particulier pour les auto-entrepreneurs, compte tenu des pratiques discriminatoires de la caisse à leur encontre, mais, bien au-
    delà, pour l’ensemble, très hétérogène, des professionnels libéraux qui sont tenus de s’y rattacher. Ces défaillances sont d’autant plus anormales que les revenus des intéressés sont en moyenne significativement plus faibles que ceux de l’ensemble de ces professions. Le niveau de leurs retraites à venir, en tout état de cause modeste, exige, plus encore que
    pour d’autres, une prise en compte rigoureuse et attentive des droits qu’ils peuvent se constituer.
    La situation ainsi créée vient de loin. L’augmentation rapide du nombre des affiliés n’a été que le révélateur de difficultés anciennes, longtemps masquées, mais dont la cause essentielle réside dans le flou persistant d’une gouvernance partagée entre les caisses du « groupe
    Berri », qui se paralysent réciproquement. L’insuffisant
    professionnalisme des responsables à tous niveaux, en particulier des titulaires des fonctions essentielles de directeur général et d’agent comptable, aggrave cette situation.

    On n’y trouve aussi un billet sur l’étude d’huissiers

    Le cabinet d’huissier Nocquet, Flutre et Salomon, le meilleur ami de la CIPAV

    Depuis la création de "cipav.info "nous enregistrons de nombreux témoignages qui citent nommément le cabinet Nocquet Flutre et Salomon dans toutes sortes de procédures de la CIPAV.

    Après renseignements, il apparaît que depuis plus de trente ans, le cabinet Nocquet Flutre et Salomon est le seul cabinet d’huissier à représenter la CIPAV sur la base d’une convention sommaire et ancienne.

    Et un article de Médiapart justement qui date de février 2014
    CIPAV : ce que la Cour des comptes ne dit pas
    http://www.cipav.info/medias/File/Article%20mediapart%20sur%20la%20cipav.pdf

    Dans sa démolition de la gestion de la CIPAV, principale caisse de retraites des “libéraux”, la Cour des comptes dénonce mais n’explique guère. Et ignore la responsabilité de la tutelle étatique. Pour le gouvernement, il est urgent d’attendre. Dans ses critiques et ses recommandations, le chapitre du Rapport général 2014 de la Cour des comptes consacré à la CIPAV, principale caisse de retraites des professionnels libéraux, est accablant puisqu’il dénonce
    « une gestion désordonnée », une gouvernance défaillante et
    « un service aux assurés déplorables ». Mais les magistrats de la rue Cambon, selon une tradition assez contestable, se gardent bien de désigner nommément ceux qu’ils jugent responsables de cette situation et d’en expliquer les origines.

    Des noms, donc. Au sommet de la pyramide, Jacques Escourrou, de son état architecte à Mazamet. M. Escourrou est non seulement président de la CIPAV, de très loin la plus importante des quatre caisses regroupées dans le « groupe Berri », du nom de cette rue des beaux quartiers parisiens où cette nébuleuse avait son siège social, avant de se lancer dans des opérations immobilières dont la Cour des comptes critique sévèrement le coût et la gestion. Mais M. Escourrou est aussi président de la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL), institution qui gère la retraite dite « de base » et coiffe les nombreuses caisses de retraites complémentaires des professions libérales (dont la CIPAV), éparpillement qui serait justifié par la diversité et l’hétérogénéité des catégories affiliées. Mais la CIPAV gère aussi le régime de base, par
    délégation de la CNAVPL. Cette ubiquité de M. Escourrou donne une dimension étrange à la réponse à la Cour de la ministre des affaires sociales et de la santé.

    C’est ballot, c’est à lui que j’ai écrit hier

    Quand il s’agit du respect des règles de la commande publique, à commencer par la mise en concurrence par appels d’offres, la Cour des comptes parle de « refus délibéré ». Un des principaux bénéficiaires de ce mépris est celui qu’un fondateur de l’Association des victimes qualifie de « plus vieil ami de la CIPAV », l’étude des huissiers de justice Nocquet Salomon Flutre. Depuis des lustres, ces messieurs, sis avenue de l’Opéra à Paris, jouissent du monopole des procédures engagées par la CIPAV. Ce qui, compte tenu du désordre et de l’arbitraire qui président à l’établissement et au recouvrement des cotisations, selon la Cour des comptes, constitue une véritable rente : 32 000 mises en demeure en 2011. La Cour, sans nommer l’étude, met en cause cette situation. Cette absence de mise en concurrence, curieuse s’agissant de « libéraux » (mais nous sommes en France), aboutirait à une performance désastreuse.
    Toujours en 2011, 38 000 débiteurs, affirme la Cour, ont échappé aux griffes de la CIPAV « souvent pour une absence de mise à jour des adresses ». Ce qui ne surprendra que ceux qui ignorent la manière archaïque de travailler des huissiers, une des professions « réglementées » (et protégées) dont la France a le secret.
    Fin 2012, affirme la Cour, la CIPAV détenait pour 92 millions d’euros de créances douteuses. Mais à la CIPAV, messieurs Nocquet, Salomon et Flutre ne font pas que courir après l’argent que les assujettis refusent (parfois à bon droit) de verser. Ils certifient également le bon déroulement des élections au conseil d’administration. Ils gèrent la boîte postale permettant aux adhérents de voter, assurent le dépouillement électronique et valident le résultat. Les victimes de la CIPAV affirment que les élections de 2011 ont été l’objet d’une fraude significative. « Je ne suis pas au courant. Je ne me suis jamais occupé des élections », affirme à Mediapart M. Escourrou. Mais il ajoute que le monopole de Nocquet Salomon Flutre a vécu. « Nous avons lancé une adjudication par appel d’offres, pour une période de trois ans. »
    À suivre.

    Jamais été appelée à voter et les huissiers sévissent toujours.
    ce #retour_d'expérience a un goût d’#escroquerie_en_bande_organisée :) En attendant je ne sais plus que faire...

    • T’inquiète, quand les autres, ce n’est pas mal non plus. L’IRCEC passe son temps à me demander du fric que je ne lui dois pas. Donc, régulièrement, je leur renvoie le même papier où ils m’annoncent eux-mêmes que je ne suis pas chez eux cette année. La MDA... régulièrement des erreurs, des retards. Bon, ça va mieux depuis que je contacte directement quelqu’un à l’intérieur. Je pense d’ailleurs à lui envoyer mes vœux tous les ans.
      Les moins chiants, c’est l’URSSAF. Je dois traiter avec eux chaque fois que la MDA refuse de négocier, c’est à dire toujours. Ils sont carrés, aimables et efficaces. Quand je suis dans la merde pour payer d’un coup la MDA (qui parfois m’envoie 6 mois de cotisations à recouvrir d’un coup), je plante le délai MDA et je propose directement un échéancier à l’URSSAF. Du moment que tu marches dans les clous, ils sont cool.

    • J’ai reçu un courrier de la Cipav ce matin en réponse à mon recours amiable et je comprends ce qui se joue. Tant qu’ils considèrent que je dois quelque chose, mes 16 trimestres de cotisations ne seront pas pris en compte dans le calcul de ma retraite (si j’y ai droit un jour). Ils disent que : « l’article R.643-10 du code de la sécurité sociale, relatif au régime de base, dispose » Lorsque les cotisations arriérées n’ont pas été acquittées dans le délai de cinq ans suivant la date de leur exigibilité, les périodes correspondantes ne sont pas prises en considération pour le calcul de la pension retraite. «  » Comme il s’agit des cotisations 2007, je l’ai dans le baba. Par contre, si les réductions de cotisation auxquelles j’ai droit sont appliquées, j’ai trop versées et tous mes trimestres sont validés et ma retraite correspondante versée. Bref, c’est de l’#escroquerie. Maintenant j’attends la réponse de la Mission nationale de contrôle et d’audit des OSS.

    • Ouch !
      L’enjeu est lourd. Soutien moral !

      @monolecte, mais C’EST un organisme de la sécu (OSS), et donc organisme paritaire et tout, et tout.

      Je suis aussi affilié à la CIPAV, sans trop de problème. Je dois juste courir après 12 trimestres de cotisation oubliés dans le décompte que j’ai reçu. Mais ce n’est pas la CIPAV qui est en cause.

    • J’ai vécu les mêmes délires pendant 10 ans d’affiliation à cet organisme. J’ai eu à faire à l’étude d’huissier en question. J’ai résisté à coup de recommandés à la CIPAV (et aux huissiers), avec attente du trimestre de rigueur pour recevoir une réponse par courrier à côté de la plaque une fois sur deux, qui fait que la dernière affaire a duré plus d’une année. Je n’ai jamais été aussi satisfait que le jour où, de par mon passage en SARL, je suis passé à titre personnel de la CIPAV à l’ORGANIC (et désormais au RSI).
      Je me souviens encore des sueurs froides en recevant un certain nombre de fois ces courriers réclamant des montants forfaitaires systématiquement multiples de 3 ou 4 de mes revenus réels et déclarés. Ça m’a vacciné, et appris qu’il était possible de résister. Une chose qui m’a énormément aidé, c’est que je n’avais aucun patrimoine à ponctionner, ni salaire : les huissiers ne se montraient pas particulièrement pénibles, du coup. Par contre, ce que j’ai cotisé chez eux, je ne suis pas certain de pouvoir un jour en disposer... Je partage le point de vue « escroquerie en bande organisé ». Ils (les pouvoirs publics) tentent la même chose à mon sens, avec le RSI, en le désorganisant. Tout cet argent qu’on cotise, du coup, on le voit disparaître, sans trop d’espoir de le voir ressortir comme il est conçu qu’il ressorte en théorie...
      Depuis, je résiste systématiquement pour payer, tant que ma comptable ne m’a pas validée qu’il faut que je paie la somme. C’est le second effet SARL : avoir un comptable... ça coûte, mais ça rapporte aussi beaucoup... en tout cas dans mon cas, dès la première année, ça m’a rapporté en impôts, en cotisations, etc.

      Je termine : bon courage ! Résiste !

  • Lyon : une enquête ouverte après des violences policières présumées - Le Nouvel Observateur
    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20140625.OBS1593/lyon-une-enquete-ouverte-apres-des-violences-policieres-presume

    Le pôle disciplinaire de la DDSP a été saisi après la diffusion d’une vidéo montrant des policiers frappant des personnes à terre après la victoire de l’Algérie.

    en lien avec http://seenthis.net/messages/270237

    #sévices_publics

  • L’accord top secret qui doit dépecer les services publics | L’Humanité
    http://www.humanite.fr/laccord-top-secret-qui-doit-depecer-les-services-publics-545491

    Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

    Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

    Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

    #sévices_publics
    #Union_pour_un_Monde_Privatisé

  • Découvert hier soir une sale petite pute merdiatique répondant au nom de « Franz Olivier Giesbert », FOG pour les milieux autorisés. C’était dans une émission de France 3, « Le Monde d’Après » où il était question de « la dette ».
    http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/r45718-le-monde-d-apres/3791249-dette-qui-va-payer/casting
    Un tissu de mensonges, de contre-vérités et de manipulations même pas subtiles.
    Je ne regrette pas de ne pas regarder la télé.
    #sévices_publics

    • Pas vu l’émission en question, mais je me souviens qu’il était assez apocalyptique quand il interpellait les candidats à la présidentielle dans « des paroles et des actes », à la fin de l’émission.

      Son discours consistait à dire que de toutes façons il ne fallait rien promettre car le pays entier serait pris à la gorge par nos créanciers et qu’il fallait leur donner satisfaction, qu’on avait (le peuple) trop tiré sur la corde. Il demandait explicitement au pouvoir politique de #capituler face au pouvoir des marchés. Il avait choisi son camp.
      C’était pour la forme, la plupart des candidats, Sark/Hollande en tête, étaient d’accord avec lui...