• Jean-Claude Mézières, dessinateur de « Valérian et Laureline », est mort
    https://www.lemonde.fr/culture/article/2022/01/23/bande-dessinee-mort-de-jean-claude-mezieres-dessinateur-de-valerian-et-laure

    Un dessinateur fabuleux !!! J’adore la série Valérian et Laureline.

    Rarement auteur de bande dessinée français n’aura autant inspiré le cinéma, américain notamment. Jamais, sans son sens inné de la mise en scène, la science-fiction ne serait devenue un genre aussi fertile au sein du 9e art. Elu à l’académie des grands prix d’Angoulême en 1984 pour l’ensemble de son œuvre, Jean-Claude Mézières reste, aux yeux du grand public, le dessinateur fulgurant de créativité de Valérian et Laureline, série-phare de la BD européenne lancée en 1967 avec le scénariste Pierre Christin dans les pages du magazine Pilote. Celui qui fut également illustrateur, photographe et concepteur de décors est mort ce dimanche 23 janvier, à l’âge de 83 ans.

    La connivence entre les deux auteurs va atteindre un paroxysme rare entre un scénariste et un dessinateur – qui plus est un dessinateur n’ayant aucune documentation sur laquelle s’appuyer. « Les dessinateurs de courses automobiles peuvent recopier des photos, et ceux qui font des westerns peuvent s’inspirer de films. Moi, j’ai dû tout créer de zéro. Je n’allais pas regarder les bouquins de science-fiction puisqu’il n’y en avait pas à l’époque. Je disais à Pierre : file-moi des munitions, mais surtout des idées pour éviter les ambiances toutes faites. Cela a toujours été un échange continuel entre lui et moi. Nous avons toujours été des fildeféristes qui ne savent pas où ils vont », confiait Jean-Claude Mézières au Monde en 2017.

    De l’autre côté de l’Atlantique, George Lucas a également dévoré les récits spatio-temporels de Valérian et Laureline. Plusieurs éléments de Star Wars semblent directement inspirés de la bande dessinée française : le bain de carbonite dans lequel plonge Han Solo, le bikini en métal de la princesse Leia, sans compter la forme de tel vaisseau spatial ou l’allure de tel personnage secondaire. Jean-Claude Mézières écrira à deux reprises au réalisateur américain, lequel ne lui répondra pas. « Quand tu empruntes la bagnole d’un copain, eh bien, tu lui rends en disant : “Tiens, j’ai fait le plein et voilà les clés”. Lui [Lucas] n’a pas fait le plein ni rendu les clés », préférait-il en rire ces dernières années, un peu amer, cependant.

    #BD #Sciences_fiction #Jean-Claude_Mezière #Valérian #Laureline

  • Chine : le poison jaune - ARTE Reportage | ARTE
    https://www.arte.tv/fr/videos/087017-000-A/chine-le-poison-jaune


    Personne ne sait qui paye pour les activités des adeptes du Falun Gong. Pourtant la secte poursuit des activités dont l’ampleur dépasse de loin ce qui serait faisable sur base de volontariat et de dons individuels. Le reportage apporte quelques éléments clé à la compréhension du géant du marché des religions asiatique sans tomber dans le piège des sujets de propagande préférés par les obscurantistes.

    Disponible du 17/05/2019 au 21/12/2021

    Fondée en 1992 par Li Honghzi, un fonctionnaire chinois formé, dans sa jeunesse, par des maîtres bouddhistes et taoïstes, la discipline combine gymnastique et méditation, spiritualité et rigueur morale, autour de trois principes cardinaux : vérité, compassion, tolérance. Les premières années, le Parti Communiste Chinois loue ses vertus et laisse le mouvement prospérer partout en Chine.

    Ouvriers, étudiants, membres de l’armée populaire de libération ou du parti communiste chinois, Falun Gong séduit toute la société chinoise. Ses adeptes se comptent par millions, au point de dépasser numériquement les membres du PCC... un concurrent idéologique perçu comme une menace par le président chinois Jiang, qui lance alors une vaste campagne de diabolisation. Sous le coup d’un mandat d’arrêt en 1998, son fondateur, Li Honghzi, trouve refuge aux Etats-Unis.

    Le 25 avril 1999, 10 000 pratiquants de Falun Gong demandent la reconnaissance de leur mouvement en se regroupant dans le quartier gouvernemental de Zhongnanhai, à Pékin. Les autorités chinoises décident alors « d’éliminer » Falun Gong, qualifiée de « secte maléfique ». Hors-la-loi depuis 20 ans, les millions d’adeptes de Falun Gong font désormais face à la puissante machine répressive chinoise.

    Réalisation : François Reinhardt

    #Chine #politique #religion #Falun_Gong

    • Qu’est-ce Falun Gong

      Palmer David. La doctrine de Li Hongzhi [Le Falun Gong, entre sectarisme et salut universel]. In : Perspectives chinoises,n°64, 2001. pp. 14-24 ;
      https://www.persee.fr/doc/perch_1021-9013_2001_num_64_1_2604

      Le monde selon Falun Gong

      Certaines sectes dites du « Lotus Blanc » sont liées à des rébellions contre le pouvoir impérial, telles que les révoltes de Xu Hongru (1622), de Wang Lun (fin du XVIIIe siècle) et des Huit Trigrammes (1813) ; de ce fait, les sectes populaires ont souvent été victimes d’une dure répression.

      L’eschatologie sectaire est reprise par Li Hongzhi qui annonce que nous sommes dans la « période de la fin du Dharma » prophétisée par le Bouddha Sakyamuni, période qui s’accompagne d’une corruption morale sans précédent dans l’histoire. « Actuellement, l’univers subit un grand changement. Chaque fois que ce changement se produit, toute la vie dans l’univers se trouve dans un état d’extinction. [...] Toutes les caractéristiques et matières qui existaient dans l’univers explosent, et la plupart sont exterminés. [...]

      Un nouvel univers est alors créé par des Grands Illuminés d’un niveau extrêmement, extrêmement élevé... ». Ces extinctions suivent un phénomène cyclique qui se produit à chaque fois que la civilisation atteint un niveau de développement scientifique dépassant son niveau moral.

      Selon Li Hongzhi, il y a des centaines de milliers, voire de millions d’années, des civilisations au niveau matériel, technologique et artistique extrêmement avancé existèrent. Ce sont elles qui ont fabriqué la lune, ainsi que les pyramides, qui n’ont rien à voir avec l’Egypte. La morale de ces civilisations s’étant perdue, les « Eveillés » décidèrent de les exterminer. « En fait, c’est une culture préhistorique qui s’est engloutie au fond de la mer. Par la suite, la terre a connu des changements, il y a eu plusieurs déplacements de plaques continentales, [et les pyramides] ont refait surface ». Lors de l’apocalypse, toutes les sciences et techniques disparaissent, et la poignée de survivants doivent recommencer l’histoire de l’humanité à l’âge de pierre. La terre aurait ainsi déjà connu 81 exterminations de ce type.

      Une partie des vivants, humains ou autres, sont épargnés de l’apocalypse et envoyés sur d’autres planètes. Ces extra-terrestres veulent maintenant revenir sur terre. Leur arme : la science moderne, à l’aide de laquelle ils s’infiltrent dans les esprits des hommes. « Je vous le dis, le développement de la société actuelle est entièrement produit et contrôlé par des extra-terrestres ». La science est une religion avec son clergé de licenciés, de maîtres, de docteurs, de post-docto- rants et de directeurs de recherche.

      Mais contrairement aux religions transmises par les dieux, c’est une religion transmise aux hommes par les extra-terrestres afin de les contrôler. Ces extra-terrestres veulent faire des expériences sur les hommes et les enlèvent pour en faire des animaux domestiques sur leur planète. Ils se sont aperçus que l’homme possède un corps parfait, et veulent donc se l’approprier. En s’infiltrant dans les corps des hommes à travers la science, ils veulent se substituer à eux. Ils injectent leurs ’choses’ dans les molécules et cellules des humains, afin qu’ils deviennent esclaves des ordinateurs et des machines, jusqu’à ce qu’ils soient remplacés par les extra-terrestres.

      « Pourquoi les ordinateurs se développent-ils si vite ? Comment se fait-il que le cerveau humain soit soudain si actif ? C’est l’effet de la manipulation de la pensée humaine par les extra-terrestres. Ces derniers ont assigné un numéro de série à chaque humain capable d’utiliser un ordinateur ».

      Ce que cette religion apporte à ses fidèles

      Le Falun Gong assimila non seulement les choses propres à Monsieur Li Hongzhi et l’essence d’une, deux, voire plusieurs écoles, mais en réalité, [Li Hongzhi] détient toutes sortes de pouvoirs prodigieux de l’univers ; autrement dit l’essence de ces écoles se cristallise toute entière chez Monsieur Li Hongzhi ».

      Et alors ?

      La Force de Li Hongzhi est transmise à travers son livre, le Zhuan Falun, un livre « omnipotent », dont chaque mot contient une multitude de bouddhas, de taos, de dieux et de corps dharmiques de Li Hongzhi, qui apportent l’illumination au lecteur. Chaque fois que l’adepte lit le livre, son niveau de compréhension progresse vers un niveau supérieur, et il trouve des vérités nouvelles qui lui avaient échappé la fois précédente — révélations qui, pourtant, ne représentent qu’une petite fraction des connaissances du Maître.

      « Le Zhuan Falun a fortement secoué les milieux scientifiques et technologiques du monde entier ! » : il dévoile et explique des mystères auparavant jamais révélés à l’humanité. Les dieux supérieurs disent : « Tu as donné aux hommes une échelle vers le Ciel — Zhuan Falun ».

      Cela me rappelle le modèle d’affaires d’un ex-collègue qui disait : tous les matins un imbécile se lève, il suffit de le trouver pour faire fortune . Bien sûr son idée impliquait de transformer cet exploit en exercice quotidien afin de créer une armée de niais à son service.

      J’ai du mal à croire que de telles fantasmes soient prises pour autre chose que l’inspiration d’un scénario de film ésothérique.

      Le cinquième élément / bande d’annonce
      https://www.youtube.com/watch?v=7rzmiE-pESk

      The Fifth Element / Official Trailer
      https://www.youtube.com/watch?v=N5vSg2DA3CI

      On note que l’élément ésothérique du film de Besson est mis en avant dans la bande d’annonce de langue anglaise alors que la publicité francaise montre uniquement le côté film d’action au décor futuriste.

      Pour le momement j’ai l’impression que le Falun Gong est la version chinoise de la Scientologie. Je comprend qu’à travers les dimensions typiquement chinoises du phénomène le danger qu’il constitue est nettement plus important que la menace de la Scientoogie pour nos sociétés.

      Après être arrivè à cette conclusion je me penche sur ce texte :

      Résolution du Parlement européen du 12 décembre 2013 sur le prélèvement d’organes en Chine (2013/2981(RSP))
      http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P7-TA-2013-0603+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

      #cinéma #idéologie #sciences_fiction #sectes #apocalypse

  • Voight-Kampff test | Off-world: The Blade Runner Wiki | FANDOM powered by Wikia
    https://bladerunner.fandom.com/wiki/Voight-Kampff_test

    The Voight-Kampff test was a test used as of 2019 by the LAPD’s Blade Runners to assist in the testing of an individual to see whether they were a replicant or not. It measured bodily functions such as respiration, heart rate, blushing and eye movement in response to emotionally provocative questions. It typically took twenty to thirty cross-referenced questions to distinguish a Nexus-6 replicant.

    #film #cinéma #sciences_fiction #singularité

  • Préparez vos ... serviettes - après-demains sera le jour de la serviette !
    https://en.wikipedia.org/wiki/Towel_Day

    Towel Day is celebrated every year on 25 May as a tribute to the author Douglas Adams by his fans. On this day, fans openly carry a towel with them, as described in Adams’ The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy, to demonstrate their appreciation for the books and the author. The commemoration was first held 25 May, 2001, two weeks after Adams’ death on 11 May.

    Douglas a publié un livre qui devrait intéresser chaque éditeur qu’il publie des livres, de la musique, des logiciels de navigation, de bureautique ou de comptabilité. Voici un extrait qui montre pourquoi.

    It is also the story of a book, a book called The Hitch Hiker’s Guide to the Galaxy - not an Earth book, never published on Earth, and until the terrible catastrophe occurred, never seen or heard of by any Earthman.

    Nevertheless, a wholly remarkable book.

    In fact it was probably the most remarkable book ever to come out of the great publishing houses of Ursa Minor - of which no Earthman had ever heard either.

    Not only is it a wholly remarkable book, it is also a highly successful one - more popular than the Celestial Home Care Omnibus, better selling than Fifty More Things to do in Zero Gravity, and more controversial than Oolon Colluphid’s trilogy of philosophical blockbusters Where God Went Wrong, Some More of God’s Greatest Mistakes and Who is this God Person Anyway?

    In many of the more relaxed civilizations on the Outer Eastern Rim of the Galaxy, the Hitch Hiker’s Guide has already supplanted the great Encyclopedia Galactica as the standard repository of all knowledge and wisdom, for though it has many omissions and contains much that is apocryphal, or at least wildly inaccurate, it scores over the older, more pedestrian work in two important respects.

    First, it is slightly cheaper; and secondly it has the words DON’T PANIC inscribed in large friendly letters on its cover.
    ...
    It looked insanely complicated, and this was one of the reasons why the snug plastic cover it fitted into had the words Don’t Panic printed on it in large friendly letters. The other reason was that this device was in fact that most remarkable of all books ever to come out of the great publishing corporations of Ursa Minor - The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy . The reason why it was published in the form of a micro sub meson electronic component is that if it were printed in normal book form, an interstellar hitch hiker would require several inconveniently large buildings to carry it around in.
    ...
    The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy has a few things to say on the subject of towels.

    A towel, it says, is about the most massively useful thing an interstellar hitch hiker can have. Partly it has great practical value - you can wrap it around you for warmth as you bound across the cold moons of Jaglan Beta; you can lie on it on the brilliant marble-sanded beaches of Santraginus V, inhaling the heady sea vapours; you can sleep under it beneath the stars which shine so redly on the desert world of Kakrafoon; use it to sail a mini raft down the slow heavy river Moth; wet it for use in hand-to-hand-combat; wrap it round your head to ward off noxious fumes or to avoid the gaze of the Ravenous Bugblatter Beast of Traal (a mindboggingly stupid animal, it assumes that if you can’t see it, it can’t see you - daft as a bush, but very ravenous); you can wave your towel in emergencies as a distress signal, and of course dry yourself off with it if it still seems to be clean enough.

    More importantly, a towel has immense psychological value. For some reason, if a strag (strag: non-hitch hiker) discovers that a hitch hiker has his towel with him, he will automatically assume that he is also in possession of a toothbrush, face flannel, soap, tin of biscuits, flask, compass, map, ball of string, gnat spray, wet weather gear, space suit etc., etc. Furthermore, the strag will then happily lend the hitch hiker any of these or a dozen other items that the hitch hiker might accidentally have “lost”. What the strag will think is that any man who can hitch the length and breadth of the galaxy, rough it, slum it, struggle against terrible odds, win through, and still knows where his towel is is clearly a man to be reckoned with.
    ...
    There is only one city on Ursa Minor Beta, and that is only called a city because the swimming pools are slightly thicker on the ground there than elsewhere.
    ...
    Most particularly it shines on a building, a tall beautiful building consisting of two thirty-storey white towers connected by a bridge half-way up their length.

    The building is the home of a book, and was built here on the proceeds of an extraordinary copyright law suit fought between the book’s editors and a breakfast cereal company.

    The book is a guide book, a travel book.

    ... in many of the more relaxed civilizations on the Outer Eastern Rim of the Galaxy, it has long surplanted the great Encyclopaedia Galactica as the standard repository of all knowledge and wisdom, for though it has many omissions and contains much that is apocryphal, or at least wildly inaccurate, it scores over the older and more pedestrian work in two important respects. First, it is slightly cheaper, and secondly it has the words DON’T PANIC printed in large friendly letters on its cover.
    ...
    It is of course that invaluable companion for all those who want to see the marvels of the known Universe for less than thirty Altairan Dollars a day - The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy .
    ...
    The Encyclopaedia Galactica defines a robot as a mechanical apparatus designed to do the work of a man. The marketing division of the Sirius Cybernetics Corporation defines a robot as “Your Plastic Pal Who’s Fun To Be With.”

    The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy defines the marketing division of the Sirius Cybernetics Corporation as “a bunch of mindless jerks who’ll be the first against the wall when the revolution comes,” with a footnote to the effect that the editors would welcome applications from anyone interested in taking over the post of robotics correspondent.

    Curiously enough, an edition of the Encyclopaedia Galactica that had the good fortune to fall through a time warp from a thousand years in the future defined the marketing division of the Sirius Cybernetics Corporation as "a bunch of mindless jerks who were the first against the wall when the revolution came."

    The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy
    https://en.wikipedia.org/wiki/The_Hitchhiker's_Guide_to_the_Galaxy

    Si l’extrait vous a plu j’ai une copie du livre que je peux vous prêter :-)

    Les autres références à Douglas Adams et son oeuvre sur #seenthis :

    Does Stress Speed Up Evolution ?
    http://seenthis.net/messages/475240

    Toutes les épisodes de la série télévisée The Hitchhiker’s Guide To The Galaxy de 1981.
    http://seenthis.net/messages/422856

    Quand une comédie galactique réinventait la fiction radio
    http://seenthis.net/messages/339645

    Tu connais peut-être la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste
    http://seenthis.net/messages/327674

    Emplois foireux (bullshit jobs)
    http://seenthis.net/messages/166910#message167250

    #satire #sciences_fiction #littérature #anniversaire