#seydoux

  • #La_5 de #Berlusconi - Fastes et décadences de la #télévision française

    L’histoire de La Cinq est celle d’une tentative d’acculturation qui aboutira à un accident industriel et commercial historique... sur fond de strass et de paillettes, de séries américaines désuettes et d’information frénétique et caricaturale.
    Ce ratage est aussi celui d’une gauche qui, à l’exercice d’un pouvoir si longtemps attendu, perd ses repères et s’allie avec les plus grandes fortunes françaises de l’époque : Jean-Luc #Lagardère, Robert #Hersant, Jérôme #Seydoux... et Silvio Berlusconi. Mais que vient faire le chantre de la #télé commerciale italienne dans ce montage ? Pourquoi celui qui, plus tard, séduira les Italiens avant de leur faire honte a-t-il été accueilli à bras ouverts en France pour prendre en main la première chaîne privée gratuite ?

    Tout n’est que contradiction et provocation dans cette histoire de La Cinq qui nous raconte également les années 1980 : les années de grande liberté d’expression mais aussi les années fric, la matrice de l’époque que nous vivons aujourd’hui, celle de l’argent roi et de l’idéologie libérale auxquelles la gauche française s’est convertie lentement mais sûrement.

    http://www.franceinter.fr/emission-affaires-sensibles-la-5-de-berlusconi-fastes-et-decadences-de-l
    #France