#télé_réalité

  • Une chaîne de télé russe cherche à organiser de vrais Hunger Games | L’ADN
    http://www.ladn.eu/nouveaux-usages/wtf-et-droles-dusages/la-russie-organise-un-veritable-hunger-games

    Selon la BBC, une chaîne de télévision russe s’apprête à lancer la version réelle de Hunger Games. Le pitch : des adolescents de différents districts sont isolés dans un environnement hostile. Pour survivre, ils devront participer à un jeu dont la règle consiste à s’entretuer. Seul le dernier des survivants aura la vie sauve.

    Un scénario haletant, mais qui dans la vie réelle peut donner quelques sueurs froides : la version télévisée prévoit d’envoyer les participants pendant neuf mois en Sibérie. Pour survivre tout est permis, y compris le viol, le meurtre, les combats rapprochés. Les producteurs préviennent que les candidats restent néanmoins dans un Etat légiféré et qu’ils peuvent être arrêtés à tout moment. « Vous devez comprendre que la police pourra venir vous arrêter. Nous sommes sur le territoire russe et nous obéissons aux lois Fédérales ». Des règles bien étranges…

    Le jeu s’intitule Game2:Winter et devrait démarrer dans quelques mois. L’idée provient du milliardaire russe, Yevgeny Pyatkovsky ; les candidats sont déjà au taquet et il est possible de voir leur profil sur le site dédié au jeu.

    Ours, serpents, baies toxiques, champignons… Chaque participant accepte d’être mutilé et même tué. La taïga sibérienne. 2 000 caméras, 900 hectares et 30 vies seront au rendez-vous. », précise le réseau social russe VK.

    Pour participer, il faut être âgé de plus de 18 ans et « sain d’esprit ». Les participants sont représentés par 20 femmes et 20 hommes qui ont été formés par des membres du spetsnaz du GRU (Direction Générale des Renseignements de Russie). Les concurrents devront survivre du 1er juillet 2017 au 1er avril 2018 dans des températures pouvant descendre à -40 °C. Ils seront munis de couteaux, à défaut d’avoir des armes à feu, qui seront interdites. Chaque participant devra signer en amont une décharge en cas de meurtre ou mutilation. Après le jeu, il ne pourront absolument rien réclamer à la production ; de même les familles en cas de meurtres.

    2 000 caméras seront installées dans les forêts autour de Novossibirsk pour filmer, et chaque concurrent sera équipé d’une caméra portable. Ceux-ci pourront former des équipes ou essayer de survivre seul ; ils seront autorisés à 100 kg d’équipement. Game2 : Winter devrait être diffusé sur internet, en temps réel, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

    Tout comme dans The Hunger Games, les téléspectateurs pourront offrir des cadeaux ou voter pour leur favori. En ce moment, les producteurs tentent d’obtenir le droit de chasser pour les candidats. Le gagnant remportera la somme d’1,6 million de dollars.

    A noter, si l’un des candidats panique ou en cas d’incident, il peut être secouru mais sera automatiquement disqualifié…

    via @adelepon #gorafi_encore_plagié #violence #télé_réalité

  • Sexe, mensonges et gros capitaux : quand la télé-réalité US nous offre de la chair fraîche sur un plateau :

    “Touche pas à ma petite pute” (lettre ouverte au CSA) - Télévision - Télérama.fr
    http://television.telerama.fr/television/touche-pas-a-ma-petite-pute-lettre-ouverte-au-csa,104479.php

    “Touche pas à ma petite pute” (lettre ouverte au CSA)

    Ma vie au poste, le blog télé de Samuel Gontier |

    Le 31/10/2013 à 16h19- Mis à jour le 31/10/2013 à 19h07
    Samuel Gontier

    C’est la guerre des sexes, des lettres ouvertes et des manifestes. Tandis que des victimes du « sexuellement correct » lancent un cri du cœur (et du chibre) intitulé « Touche pas à ma pute », une association, le Comité Miss Nationale, adresse une lettre ouverte au CSA citée dans ma chronique du numéro de Télérama paru ce mercredi : « Le Comité Miss Nationale demande au CSA d’interdire la diffusion d’une émission américaine, rebaptisée Mini-Miss… qui sera la plus belle ? »

    « Ce programme de télé-réalité diffusé sur NT1, poursuit le communiqué, met en scène des fillettes en bas âge dans des conditions inacceptables en France, contraire à la charte éthique appliquée à tous les concours officiels de Mini-Miss® [marque dont le Comité Miss Nationale est propriétaire, ndlr]. »

    #pédophilie #prostitution #télé_réalité

    • Pas compris ton tag @mad_meg. Par contre en suivant le lien donné dans l’article précité, on tombe sur ça
      http://television.telerama.fr/television/l-impossible-miss-bebe,104486.php avec ce passage affligeant :

      « Bienvenue au concours Princesse Rodéo ! » Nous voici à Bridgeport, bourgade de Virginie-Occidentale, sa statue de général confédéré, son organisatrice de concours de beauté. « Notre particularité, c’est de ne pas autoriser de bronzage excessif. Celles qui sont trop maquillées ou qui portent des dentiers perdent des points. On veut un maximum de beauté naturelle. » Rodeo Princess est d’ailleurs classé dans la catégorie des concours « semi-naturels », où règne une pudeur inconnue des concours « glamour ». Pour la coiffure de Lynsie, l’une des candidates de la catégorie 7-8 ans dont nous suivons la préparation, sa maman utilise donc « un petit postiche, à la limite de ce qui est autorisé... Avec Lynsie, j’ai l’impression de jouer à la poupée, s’attendrit Jamie. Quand elle sera grande, j’aimerais qu’elle soit médecin. Mais elle a envie de devenir danseuse à Las Vegas. » En attendant, elle se fait épiler les sourcils une fois par mois, « même s’il n’y a pas de concours. Tu ne vas pas pleurer ? » s’inquiète sa maman. Il faut souffrir pour être belle. Karmen aussi en fait l’expérience. « Je veux faire du trampoline ! » proteste la fillette, fuyant l’entraînement concocté par sa maman. « Ce qu’elle aime le moins dans les concours, c’est la dou­che autobronzante », révèle Heather. En revanche, « elle adore les faux ongles... Je suis là pour réaliser ses rêves, dit-elle en lui enfilant une robe de princesse. Tu peux respirer ? » A dé­faut de trampoline, « les concours de beauté sont un vrai tremplin vers la profession de mannequin, apprécie Kim, la mère de Kelci. Ça apprend à être gracieuse et à poser ». « Ça peut aider les filles à prendre confiance en elles », complète le papa.

      et juste après :

      Le dimanche fatidique est arrivé. La compétition débute par le défilé des 0-3 ans, certaines dans les bras d’un parent, d’autres titubant sans parvenir à adopter l’allure de mannequins. Vient le tour des 7-8 ans et leurs passages en robe de princesse, en costume western puis dans la tenue de leur choix pour dévoiler un de leurs talents. Les mamans, fébriles, hurlent leurs encouragements. Sa mamie pleure de bonheur en voyant Kelci se déhancher, son papa s’extasie : « C’est vrai qu’elle a l’air plus âgée. » Lynsie danse sur du heavy metal en tutu à tête de mort. Coiffée d’une choucroute affriolante, Karmen lève la jambe comme une danseuse de saloon. Mais une jurée repère un excès d’autobronzant : « Ses mains ne sont pas de la même couleur que son corps. » La fillette se rattrape en dévoilant un talent bien différent des sempiternels numéros de majorettes. « Je vais réciter les titres des livres de la Bible : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome, livre de Josué, livre des Juges... » A l’Apocalypse, toute la salle applaudit.

      Ne ne voilons pas la face, ça pourrait très bien se passer dans notre vieux pays, celui de Descartes, des encyclopédistes et de l’Esprit des Lumières, de la Déclaration des Droits de l’Homme.

  • Dans la peau d’un réfugié, le nouveau reality show allemand
    http://fr.myeurop.info/2013/10/04/dans-la-peau-d-un-r-fugi-le-nouveau-reality-show-allemand-12345

    Delphine Nerbollier

    Alors que l’#Italie décrète aujourd’hui un deuil national à la suite du #naufrage à #Lampedusa -le bilan pourrait se porter à 300 morts-, une émission de téléréalité mettant en scène six citoyens dans la peau de réfugiés vient de remporter un prix en #Allemagne. « Cynique », « colonialiste » : ce reality show soulève (...)

    #Médias #Société #bateau #clandestins #drame #emission #immigration #télé_réalité #télévision

  • Télé-réalité et immigration canadienne

    Au Canada, les défenseurs des droits de la personne s’inquiètent d’une émission de télé-réalité, Canada’s Front Line, qui met en vedette des agents d’immigration canadiens. Le but, mettre en valeur le travail des douaniers et d’agents frontaliers en filmant leur quotidien. Sauf que l’émission ne fait pas forcément l’affaire des gens arrêtés.

    http://www.rfi.fr/ameriques/20130322-tele-realite-immigration-canadienne-douanes-gouvernement

    #télé_réalité #migration #Canada's_Front_Line #Canada #série_TV #agents_d'immigration #douanier #TV