• #Asie
    La base américaine d’Okinawa, épine dans le pied du premier ministre japonais, par Gavan McCormack (Le Monde diplomatique, septembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/09/MCCORMACK/53686
    La présence militaire américaine au Japon, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, septembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/japon-presencemilUS


    Fin du pacifisme au Japon, par Katsumata Makoto (Le Monde diplomatique, septembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/09/MAKOTO/53687

    Navire chinois aux Diaoyu/Senkaku, discours à la nation en Thaïlande et abaissement de la majorité pénale en Inde - Asialyst
    https://asialyst.com/fr/2015/12/23/navire-chinois-aux-diaoyusenkaku-discours-a-la-nation-en-thailande-et-abai
    #Japon #Relations_Internationales_Asie_Japon #Etats_Unis #Relations_Internationales_Etats_Unis

    La Banque du #Japon adopte des taux négatifs dans l’espoir de revigorer l’économie. Par Vittorio De Filippis - Libération
    http://www.liberation.fr/planete/2016/01/29/la-banque-du-japon-adopte-des-taux-negatifs-dans-l-espoir-de-revigorer-l-
    #BoJ #Japon #Monnaie #Politique_monétaire

    Bientôt des robots au chevet des patients japonais, par Arthur Fouchère (Le Monde diplomatique, août 2016)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2016/08/FOUCHERE/56093
    #Sciences #Santé

    Le gouvernement japonais demande aux universités de ne plus enseigner les sciences humaines | Slate.fr
    http://www.slate.fr/story/106865/japon-sciences-humaines

    "Cette décision correspond au plan de croissance du Premier ministre Shinzo Abe, selon lequel le rôle des universités est de « produire des ressources humaines qui correspondent aux besoins de la société »."

    "Dans un éditorial pour le Japan Times, le président de Shiga University, Takamitsu Sawa, se plaignait qu’un membre du ministère de l’Éducation avait suggéré qu’en dehors de huit universités d’élite, les étudiants devraient apprendre à utiliser des logiciels de comptabilité plutôt que les textes de l’économiste Paul Samuelson, et la traduction anglais-japonais plutôt que Shakespeare."

    –-La #Birmanie en liberté surveillée, par Renaud Egreteau (Le Monde diplomatique, décembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/12/EGRETEAU/54358
    Nature et cultures birmanes, par Agnès Stienne (Le Monde diplomatique, décembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/Birmanie-ethnies


    #Asie_Birmanie #Asie_Myanmar #Asie

    Total mis en cause pour le financement de la junte birmane
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/total-en-birmanie-le-groupe-francais-financerait-la-junte-via-des-comptes-o
    Birmanie : vers des sanctions énergiques contre les généraux ?
    https://asialyst.com/fr/2021/05/03/birmanie-vers-sanctions-energiques-contre-generaux
    #Multinationales #Energies_Tubes

    #Vietnam : la mondialisation contre la géographie - Asialyst
    https://asialyst.com/fr/2015/12/15/vietnam-la-mondialisation-contre-la-geographie

    "Le Vietnam et Singapour sont les seuls pays de l’ASEAN à avoir adhéré au Partenariat transpacifique, le fameux TPP lancé par les Américains, et à avoir signé un traité de libre-échange avec l’Union européenne. La position de Singapour n’étonne pas, celle du Vietnam surprend. Qu’est ce qui la motive ?"❞
    #Asie_Vietnam #Asie_Singapour #ASEAN #TPP #Géographie #Commerce #Traités_commerciaux #Asie #Asie_du_sud_est

    Mer de Chine méridionale. Un drone vietnamien pour surveiller les zones contestées | Courrier international
    http://www.courrierinternational.com/article/mer-de-chine-meridionale-un-drone-vietnamien-pour-surveiller-
    #Hydrocarbures

    Le #Vietnam se rêve en atelier de la planète, par Martine Bulard (Le Monde diplomatique, février 2017)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2017/02/BULARD/57125

    #TPP #Traités_commerciaux_TPP #Libre_Echange

    "Certes, depuis le lancement de la politique dite « du renouveau » (doi moi), en 1986, des entreprises sont sorties du lot"

    "Pour lui, « l’économie mondiale marche par vagues de délocalisations. Celles-ci sont parties de l’Europe pour aller vers le Japon et la Corée du Sud, puis elles sont passées en Chine. Avec l’augmentation des salaires chinois, elles arrivent désormais au Vietnam, au Bangladesh, en Birmanie. C’est la loi naturelle, l’objectif des entreprises étant de faire du profit. Ce sont des cycles de dix ou quinze ans » — ce qui devrait « nous donner du temps pour qualifier les travailleurs et améliorer les performances », dit-il. On croirait entendre M. Pascal Lamy"

    "Le chef du gouvernement mise aussi sur l’accord signé avec l’Union européenne et ratifié — sans grand débat — par le Parlement français en juin 2016."

    "cette stratégie a un prix : la dépendance"

    "Les autorités vietnamiennes tablent sur le dogme périlleux qui a fait la puissance de Singapour, de Taïwan ou de la Chine : le faible coût de la main-d’œuvre. À une différence près, note M. Erwin Schweisshelm, directeur de la Fondation Friedrich Ebert au Vietnam : « Ces pays ont quand même protégé leurs marchés et imposé des régulations. Aujourd’hui encore, il est impossible de détenir une compagnie chinoise à 100 %, et certains investissements doivent comporter des transferts de technologie. Le Vietnam, lui, est ouvert à tous les vents."

    #Singapour, #Malaisie, #Indonésie : triangle de croissance ou triangle des inégalités ?, par Philippe Revelli (Le Monde diplomatique, juillet 2016)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2016/07/REVELLI/55958

    L’Indonésie, "pays musulman" ? Par Anda Djoehana Wiradikarta - Asialyst
    https://asialyst.com/fr/2015/06/05/indonesie-un-pays-musulman

    Indonésie 1965, mémoire de l’impunité, par Lena Bjurström (Le Monde diplomatique, décembre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/12/BJURSTROM/54359

    ÉCONOMIE. L’Indonésie près de la case Bric | Courrier international
    http://www.courrierinternational.com/article/2013/01/03/l-indonesie-pres-de-la-case-bric

    -"l’Indonésie ait été désignée pour présider les négociations dans le cadre du Regional Comprehensive Economic Partnership (RCEP).

    Ce partenariat comprend les pays membres de l’Asean plus la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Inde, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, d’où son nom d’Asean + 6. Ce groupe est appelé à jouer un rôle très important dans l’économie mondiale puisqu’il représente 28 % du PNB mondial et rassemble la moitié des 6,9 milliards d’habitants de notre planète. Cette mission confiée à l’Indonésie revêt donc une valeur éminemment stratégique.Reste à savoir si les prévisions de McKinsey et de l’OCDE vont se réaliser. On peut tirer des enseignements de ce qui est arrivé au Brésil, à la Russie, à l’Inde et à la Chine, un groupe connu sous le nom de Bric. En 2001, la banque Goldman Sachs, qui a créé cet acronyme, prédisait qu’ils allaient devenir les superpuissances du monde. Or les voilà confrontés aujourd’hui à une inflation très élevée parce qu’ils n’étaient pas préparés à une croissance aussi rapide." ;
    –"Les manifestations ouvrières, de plus en plus massives, devraient également attirer notre attention. Il ne faudrait pas qu’elles dérapent et sapent la confiance des investisseurs." ;
    –" Les incitations fiscales destinées aux industries stratégiques ne touchent en fait qu’une toute petite partie des entreprises, parce qu’elles ne sont accordées qu’à celles dont le chiffre d’affaires dépasse l’équivalent de 80 millions d’euros et qui emploient plus de 500 personnes.

    Une étude de l’OCDE de septembre 2012 montre pourtant que le tissu industriel indonésien est constitué à 99 % de moyennes, petites et microentreprises. Enfin, faute d’infrastructures adéquates, le développement rapide des investissements ne pourra que provoquer une surchauffe, entraînant à son tour une déstabilisation de l’économie. "

    #Indonésie #ASEAN

    #Corée-du-sud

    Virage autoritaire à Séoul, par Sung Ilkwon (Le Monde diplomatique, janvier 2016)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2016/01/ILKWON/54458

    -"« Comment la présidente peut-elle parler de “réunion violente et illégale” alors qu’autant de monde manifestait pacifiquement ? Comment peut-elle comparer les manifestants portant un masque à des membres de l’organisation terroriste Daech ? »" ;
    –"A entendre le président du Saenuri, M. Kim Moosung, la responsabilité en incomberait… aux syndicats : « Sans la KCTU, le pays serait beaucoup plus riche. Le produit intérieur brut [PIB] par personne dépasserait les 30 000 dollars »" ;
    –"Par ailleurs, le gouvernement veut privatiser certains services hospitaliers, dans l’objectif de les rendre profitables." ;
    –" la décision de Mme Park d’imposer un seul manuel d’histoire, dont le contenu serait déterminé par une commission qu’elle désignerait elle-même. Il s’agit, dit-elle, « de donner une vision correcte de l’histoire et de rectifier les versions déformées et gauchisantes qui essaient de glorifier la Corée du Nord en discréditant les réalisations capitalistes du Sud (3) »."

    #Corée_du_Sud

    « Révolution des bougies » à Séoul, par Sung Il-kwon (Le Monde diplomatique, janvier 2017)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2017/01/IL_KWON/57002
    #Asie #Asie_Corée_du_Sud #Relations_Internationales #Multinationales #Ploutocratie

    "« Ces chaebol qui se sont montrés impitoyables envers leurs salariés et les petites entreprises, mais généreux à l’égard de Choi Soon-sil et de sa fille, méritent des sanctions. »"

    "Les Sud-Coréens estiment également qu’elle et sa majorité n’ont rien fait contre l’évasion fiscale pratiquée à grande échelle par les dirigeants des chaebol et qu’ils ont fermé les yeux sur leur financement occulte des partis et des journaux."

    #Documentaires
    Un oeil sur la planète - Corée : la puissance cachée - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=BJwCMLJmh8Y

    #États-Unis / #Corée_du_Nord : Il n’y a pas de solution militaire. PASCAL BONIFACE·LUNDI 4 SEPTEMBRE 2017
    https://www.facebook.com/notes/pascal-boniface/%C3%A9tats-unis-cor%C3%A9e-du-nord-il-ny-a-pas-de-solution-militaire/10155711423904100

    #Relations_Internationales_Asie #Asie_Relations_Internationales :

    Communauté de l’ASEAN : quel modèle d’intégration pour l’Asie du Sud-Est ? Par Alexandre Gandil - Asialyst
    https://asialyst.com/fr/2015/12/24/communaute-de-l-asean-quel-modele-d-integration-pour-l-asie-du-sud-est


    #ASEAN #Asie_du_sud_est

    Perceptions et réalités de l’autoritarisme dans le Sud-Est asiatique, par Éric Frécon (Le Monde diplomatique, octobre 2016)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2016/10/FRECON/56409
    Sud-Est asiatique : repères (Le Monde diplomatique, octobre 2016)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2016/10/A/56408

    Crise dans les Paracels, tension entre la junte et les moines en Thaïlande et roupie indienne au plus bas. - Asialyst
    https://asialyst.com/fr/2016/02/17/crise-dans-les-paracels-tension-entre-la-junte-et-les-moines-en-thailande-

    #Documentaires Mer de Chine, la guerre des archipels | ARTE
    http://www.arte.tv/guide/fr/054777-000-A/mer-de-chine-la-guerre-des-archipels
    Mer de Chine, la guerre des archipels ARTE - YouTube
    https://www.youtube.com/watch?v=3sGNZDrPMbY

    #Philippines
    Quand Manille manœuvre, par François-Xavier Bonnet (Le Monde diplomatique, mai 2017)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/BONNET/57476

  • –"Conflits d’intérêts et connivences médiatiques

    Les économistes à gages sur la sellette" http://www.monde-diplomatique.fr/2012/03/LAMBERT/47476

    "Économistes à gages et médias complaisants" http://www.acrimed.org/article3916.html

    "Les liaisons dangereuses" http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2009/09/21/les-liaisons-dangereuses

    "Ces économistes qui monopolisent (toujours) les débats" http://www.acrimed.org/article3904.html

    "Economistes à gages, Matignon fait le ménage" http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2012-11-21-Economistes

    "Un expert médiatique : Christian de Boissieu, économiste engagé… dans la finance" http://www.acrimed.org/article3496.html

    –"Pour Le Figaro, un bon économiste doit travailler pour une banque ou prendre le parti du Medef" http://www.acrimed.org/article4579.html

    "Pour Le Point, Libération et l’AFP, un bon économiste doit travailler pour une banque" http://www.acrimed.org/article4586.html

    "Pour Le Point, un bon économiste doit travailler pour une banque ou pour des entreprises" http://www.acrimed.org/article4622.html

    "Pour Le Monde, un bon économiste doit travailler pour une banque (1)" http://www.acrimed.org/article4567.html

    "Pour Le Monde, un bon économiste doit travailler pour une banque (2)" http://www.acrimed.org/article4627.html

    "Pour Les Échos, un bon économiste doit travailler pour une banque ou pour un « institut » patronal" http://www.acrimed.org/article4632.html

    –"France 5, BFM TV et France Inter reçoivent une « économiste » d’HSBC mais ne l’interrogent pas sur les « SwissLeaks »" http://www.acrimed.org/article4601.html

    –« C’DANS L’AIR » http://www.acrimed.org/mot1011.html

    –..."« Crise des dettes » ? « Notre hymne à la rigueur », par les experts médiatiques" http://www.acrimed.org/article3666.html "« C dans l’air », bavardage entre amis sur le service public" http://www.acrimed.org/article4333.html

    –"Europe : quels économistes s’expriment dans Le Monde ? Les banquiers !" http://www.acrimed.org/article4654.html
    "Europe : quels économistes s’expriment dans Le Monde (suite) ? Toujours les banquiers !" http://www.acrimed.org/article4707.html

    –"CONSTRUCTION MÉDIATIQUE DE L’OPINION ÉCONOMIQUE" http://www.acrimed.org/rubrique419.html

    #Médias #Conflits_d'intérêts #Ploutocratie

    2008 -... : Les médias et la « crise » économique - Acrimed | Action Critique Médias
    http://www.acrimed.org/-2008-Les-medias-et-la-crise-economique-

    Les imposteurs de l’économie : Enquête sur ces experts médiatiques au service ... - Laurent Mauduit - Google Livres
    https://books.google.fr/books?id=K_fu32xEMnAC&pg=PP1&lpg=PP1&dq=laurent+mauduit+les+imposteurs+

    Les Nouveaux chiens de garde - film 2011 - AlloCiné
    http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=194641.html #Documentaires

  • « Wikileaks révèle des documents secrets sur un traité qui menace l’ensemble des services publics » http://www.bastamag.net/Traite-Tisa-sur-la-liberalisation-des-services-l-avant-projet-revele-les
    #TISA #Wikileaks

    Libre-échange ou libres citoyens ? | ARTE #Documentaires
    http://www.arte.tv/guide/fr/055858-000/libre-echange-ou-libres-citoyens

    "TAFTA
    La Commission européenne passe 90% de son temps avec les lobbys industriels"
    http://www.bastamag.net/La-Commission-europeenne-passe-90-de-son-temps-avec-les-lobbys-industriels

    "TAFTA : vers un compromis au mépris des citoyens ?" https://www.collectifstoptafta.org/l-actu/article/tafta-vers-un-compromis-au-mepris-des-citoyens

    "TTIP : UNE NOUVELLE ANALYSE PUBLIÉE AVANT LE VOTE EUROPÉEN" http://www.cncd.be/TTIP-une-nouvelle-analyse-publiee

    "TAFTA : l’art du compromis social-démocrate contre les citoyens" http://www.politis.fr/TAFTA-l-art-du-compromis-social,31880.html

    "Printemps 2015 : des nouvelles du marché transatlantique (revue de presse)" http://www.contrelacour.fr/printemps-2015-marche-transatlantique

    "Les révélations très gênantes de Wikileaks sur le Traité Transatlantique (TAFTA)" http://www.nice-provence.info/2015/07/revelations-tres-genantes-wikileaks-traite-transatlantique-tafta-jul

    "En effet, il faut se souvenir que l’ISDS « première génération » est actuellement présents dans les accords finalisés par l’Union européenne avec Singapour (2013) et le Canada (2014). Beaucoup restent sceptiques sur les possibilités de rouvrir ces négociations."

    #TAFTA

    TAFTA : Parlement européen : qui vote quoi ? | no-transat.be
    http://www.no-transat.be/plus-infos/articles/parlement-europeen-qui-vote-quoi

    Ces Européens qui défient le libre-échange, par Amélie Canonne & Johan Tyszler (Le Monde diplomatique, octobre 2015)
    http://www.monde-diplomatique.fr/2015/10/CANONNE/53936

    -"Avalisées par le Parlement de Strasbourg le 8 mai 2015, les tractations secrètes en vue d’établir un grand marché transatlantique (GMT) se poursuivent"

    –"Le 10 septembre 2014, la Commission a rejeté l’initiative en estimant que l’ouverture des négociations n’était qu’un acte préparatoire, et non un acte juridique entrant dans le champ légal d’une ICE. « 

    – » Le 8 juillet dernier, le Parlement européen était invité à prendre position sur les négociations(...). Les parlementaires devaient notamment se prononcer sur l’inclusion ou non d’un mécanisme de règlement des différends (...) Alors que, parmi les députés allemands à Strasbourg, seuls les élus écologistes et de Die Linke ont émis un vote défavorable, les socialistes français élus à Strasbourg ont choisi de rejeter ce dispositif et unanimement voté contre la résolution."

    –" Après avoir dû reporter le vote d’un mois faute de majorité, le président social-démocrate du Parlement, M. Martin Schulz, a pu obtenir l’aide des libéraux et des conservateurs en maintenant un mécanisme d’arbitrage, mais avec des juges professionnels, désignés par les pouvoirs publics, et une possibilité de faire appel de leurs décisions."

    « Mon mandat ne provient pas du peuple européen », et c’est la négociatrice du TTIP qui le dit | Slate.fr
    http://www.slate.fr/story/108271/cecilia-malmstrom-mandat-peuple-transatlantique

    "Traité transatlantique : nouvelles révélations" - 7 Lames la Mer, par Geoffroy Géraud Legros,Rédacteur en chef, Éditorialiste
    http://7lameslamer.net/traite-transatlantique-nouvelles-1591.html

    -"Derrière ce titre aux sonorités keynésiennes se profilerait un dispositif pour lequel les multinationales « seraient même prêtes à abandonner les ISDS », selon « Global Justice Now »."

    –"deux institutions, le « Regulatory Cooperation Body » (Organe de coopération règlementaire) et le « Joint Ministerial Body » — un organe politique réunissant des représentant des gouvernements des USA et des États membres de l’UE."

    –"« Il existe une règle d’or dans le lobbying : plus tôt vous êtes associé au processus, plus vous avez d’influence. (…) Avertir les intérêts particuliers des nouvelles lois avant même qu’elles soient proposées donne au monde des affaires un immense avantage » (…) « dont ne disposent ni le public, ni la société civile, ni même les parlementaires », note le rapport." ; (pesticides ; traitement de la viande de bœuf à l’acide lactique ; Directive européenne sur la qualité du fuel)

    –"l’ONG met en exergue la manière dont les négociations ont d’ores et déjà « sapé les normes européennes »."

    –"Au-delà, « Global Justice Now » pointe la forte influence du Traité transatlantique sur le programme « Mieux légiférer » (...) qui « recherche de manière explicite l’allègement du fardeau législatif » en « retardant, notamment, l’application de nouvelles règles de sécurité dans des domaines tels que la fixation des seuils de risques liés aux produits chimiques »."

    #TAFTA

    Tafta : des documents confidentiels révèlent l’avancée des négociations
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/05/01/tafta-des-documents-confidentiels-revelent-l-avancee-des-negociations_491173

    -"Malgré l’insistance européenne, ils se refusent toujours, après douze cycles de négociation, à ouvrir les discussions sur la coopération réglementaire dans les services financiers" ;
    –"L’UE et les Etats-Unis vont vers une reconnaissance mutuelle de leurs standards, ouvrant la voie à une course vers le bas des multinationales en matière d’environnement et de santé publique », assure Jorgo Riss, chef du bureau de Greenpeace UE à Bruxelles."

    TTIP Leaks – Greenpeace vient de dévoiler 2/3 du TAFTA | Mr Mondialisation
    https://mrmondialisation.org/greenpeace-vient-de-devoiler-les-documents-secrets-du-tafta

    Au 13e round, le TAFTA proche du K.O. - regards.fr
    http://www.regards.fr/web/article/au-13e-round-le-tafta-proche-du-k

    "Un des éléments qui a le plus contribué au désaveu des négociations est leur opacité. Le mandat de la Commission européenne était resté secret jusqu’à ce qu’il soit "fuité" par plusieurs ONG, obligeant Bruxelles à le publier. Le contenu des discussions était pour autant resté opaque, et placé sous l’influence des lobbies privés. En publiant, le 2 mai, une série de documents sur ce contenu (baptisée TTIP Leaks), Greenpeace Pays-Bas a levé une part du voile et révélé les positions des deux parties. Parmi ces révélations, la différence d’attitude entre le volontarisme des Européens et la passivité des Américains, peu enclins à céder sur leurs propres lignes rouges"

    "Greenpeace pointe déjà l’option privilégiée de la reconnaissance mutuelle des normes plutôt que celle de leur convergence. « L’UE et les États-Unis vont vers une reconnaissance mutuelle de leurs standards, ouvrant la voie à une course vers le bas des multinationales en matière d’environnement et de santé publique », a commenté Jorgo Riss, responsable du bureau de l’ONG à Bruxelles. Les menaces sont directes pour le principe de précaution, l’administration américaine préconisant que des preuves scientifiques "indiscutables" (selon une définition favorable à ses intérêts et à ceux des industriels, inversant la charge de la preuve) étayent toute norme et les interdictions qu’elle implique. Or, en contradiction totale avec les assurances réitérées des négociateurs européens, la défense du principe de précaution contre cette conception ne figure nulle part"

    "Le chapitre sur la coopération réglementaire indique ainsi la volonté d’obtenir un « environnement réglementaire favorable à la concurrence » qui soit « prévisible » pour les investisseurs : on retrouve là l’objectif consistant à interdire ou à dissuader toute réglementation – sanitaire ou environnementale – qui viendrait contrarier les intérêts économiques des entreprises. En la matière, le credo du "libre-échange" (contre le "protectionnisme") dissimule une volonté de déréglementer et de retirer aux États encore plus de souveraineté au profit du marché"

    "Attac France souligne que « TAFTA n’oppose pas les intérêts américains et européens, mais les intérêts des multinationales et ceux des populations ». L’association s’appuie sur le document 16, qui insiste sur la nécessité de consulter les multinationales, quand la société civile et les citoyens sont soigneusement écartés des débats"

    "Attac et Greenpeace constatent aussi que les objectifs climatiques, pourtant affirmés avec constance par les chefs d’États depuis la COP21, sont eux aussi totalement absents des discussions"

    "les TTIP Leaks confirment qu’elles constituent un processus profondément antidémocratique, conçu et mené pour en exclure les citoyens et les priver d’informations essentielles… tout en préparant de nouveaux abandons de souveraineté populaire. Les gouvernements nationaux comme les institutions européennes [5] s’y sont engagées avec une politique délibérée de dissimulation aggravée par des assurances qui se révèlent mensongères."

    "Un autre scénario s’esquisse : la transformation du traité en accord mixte, qui nécessiterait d’être ratifié par les gouvernements et les parlements des vingt-huit pays membres"

    mercredi 17 avril 2019 :
    Ouverture de négociations commerciales avec les Etats-Unis : Un mauvais coup pour la démocratie, le climat et la justice sociale. Les multinationales se frottent les mains - Attac France
    https://france.attac.org/se-mobiliser/stop-impunite-des-multinationales/article/ouverture-de-negociations-commerciales-avec-les-etats-unis-un-mauvais-

    UE-Etats-Unis : "Le TTIP pourrait être signé fin 2016" (Cecilia Malmström) | France info
    http://www.franceinfo.fr/emission/l-interview-eco/2015-2016/commerce-le-ttip-pourrait-etre-signe-fin-2016-cecilia-malmstrom-08-12-201

    "Les négociations vont-elles devenir plus transparentes ? Oui, promet la Commissaire européenne chargée du commerce : « Toutes les propositions européennes sont en ligne (…) Et nous allons ouvrir, avant Noël ou juste après, des salles de lecture à Paris où les ministres et les parlementaires nationaux auront accès aux documents consolidés, c’est-à-dire aux documents que nous partageons avec les Américains. Les élus européens auront aussi accès à ces documents. Ce sont les négociations les plus ouvertes qu’on ait jamais connues. »"

    #TTIP

    Le TAFTA sacrifié… pour sauver les traités de libre-échange - regards.fr
    http://www.regards.fr/web/article/le-tafta-sacrifie-pour-sauver-les-traites-de-libre-echange
    #PS #TPP #Traités_commerciaux

    "Appuyé par François Hollande, le secrétaire d’État au Commerce extérieur a expliqué que « les Américains ne donnent rien ou alors des miettes (…) ». Évoquant le « déséquilibre » de cet accord du fait du manque de réciprocité(...) Matthias Fekl entend « donner un coup d’arrêt clair et définitif aux négociations » afin de « repartir sur de bonnes bases »."

    "Pierre Moscovici a également réaffirmé son souhait de « poursuivre » les négociations, et de « rehausser » les exigences vis-à-vis de Washington. « C’est l’attitude la plus réaliste et celle qu’on attend d’un grand pays qui est au cœur de l’Europe et au cœur de nos relations transatlantiques », abonde-t-il, faisant écho à la déclaration d’Angela Merkel"

    "C’est également la position de la Commission. Réaffirmant l’ambition de conclure l’accord d’ici la fin de l’année, Cecilia Malmström, la commissaire européenne en charge du dossier a assuré mardi 30 août que « les négociations continuent »."

    " Il s’inscrit en fait dans la stratégie de libéralisation à grande échelle, entreprise par Barack Obama au travers de trois traités. Les Three Big T’s – composés du #TTIP, du TTP et du #TISA (Accord sur le commerce des services) – visent à dépasser le cadre juridique mis en place en 1994 par l’Acte final de l’Uruguay Round de l’#OMC, qui poursuivait déjà la libéralisation au travers de la dérèglementation et de l’abaissement des barrières tarifaires, notamment. (...) cette stratégie vise notamment à faire face au décollage annoncé des BRICS, qui comprennent la Chine devenue première puissance économique mondiale en 2014."

    "En semblant renoncer aux accords de libre-échange, ceux-ci profiteraient du regain de popularité apporté par cette posture pré-électorale, tout en détournant l’attention du grand public du vote pour l’adoption définitive du #CETA qui surviendra en octobre."

    "même sans le TTIP, les entreprises américaines qui ont des filiales au Canada pourront utiliser le #CETA"

    Tafta : l’élaboration des normes et des lois bientôt confiée aux lobbies industriels ? PAR RACHEL KNAEBEL - Basta !
    http://www.bastamag.net/Tafta-comment-la-cooperation-reglementaire-permet-deja-aux-lobbys-industri
    #Lobbying

    " Dans cette histoire qui commence au début des années 1990, une date marque un tournant : celle du lancement du « Dialogue transatlantique entre entreprises » (Trans-Atlantic Business Dialogue, TABD), par le département états-unien du Commerce et la Commission européenne. Son objectif : « Servir de dialogue officiel entre les leaders états-uniens et européens du business et entre les secrétaires de cabinet états-uniens et les commissaires européens. »"

    –-
    #TISA :
    Au royaume des aveugles, l’accord TISA est roi…
    http://www.marianne.net/Au-royaume-des-aveugles-l-accord-TISA-est-roi_a239874.html

    -"Ils l’ont votée, sans même savoir ce que c’était. Pire, sans même savoir qu’ils l’avaient fait. « J’ai voté ça, moi ? », s’interroge l’ex-PS Françoise Castex. « Honnêtement, je n’en sais plus rien du tout », lui emboîte l’écologiste Corinne Lepage. « Ils », ce sont la plupart des députés français du Parlement européen lors de législature précédente (2009-2014). Et « ça », c’est la résolution sur l’ouverture de négociations relatives à un accord plurilatéral sur les services."

    –"Les négociations étaient censées rester secrètes. « Jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou l’éventuel échec des négociations, d’après un document Wikileaks dévoilé par l’Humanité. C’est le Conseil de l’Union européenne (UE) qui, le 18 mars 2013, alors qu’il est réuni… en session « Agriculture et pêche » a mandaté la Commission pour négocier cet accord. Le tout, sous le regard bienveillant donc de notre ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll"

    –" le Parlement a, lui, voté la résolution le 4 juillet 2013, à la grande majorité. Il s’est même « félicité de l’ouverture » de ces négociations qui vont, nous assure-t-on, « promouvoir [les] intérêts » de l’UE. Soutenu par 526 des 765 eurodéputés, et par tous les parlementaires français du PS, du centre et de l’UMP (voir en fin d’article la liste complète des votants)."

    –"L’accord TISA, Arnaud Danjean (UMP), ne sait pas vraiment de quoi il s’agit. « Au Parlement, le travail est très cloisonné : on vote tout, mais sur la base de recommandations. » Alors il a voté « par principe d’ouverture ». « Par principe, mon groupe parlementaire est toujours ouvert aux négociations. De toute façon, les ouvrir ne préjuge en rien de leur résultat. » En bon démocrate, Arnaud Danjean a un dernier argument : celui du nombre. « Si ce texte était si dangereux que ça, ils ne seraient pas qu’une centaine à l’avoir refusé. Je veux bien qu’ils aient la science infuse mais bon… »"

    –" Après lecture du texte, Françoise Castex lui trouve un avantage : « chaque partenaire reste maître de ses propres normes et peut exclure certains services de l’accord. »(...)« Il sera toujours temps de revenir sur la privatisation d’un service par la suite », devise-t-elle. Sauf que non : l’accord prévoit un effet cliquet qui rend la chose irréversible. « La volonté politique est toujours première, même si c’est plus difficile quand on a mis le doigt dans l’engrenage… », improvise alors Françoise Castex qui confessera finalement qu’elle « aurait pu s’abstenir »."

    –"« Les coûts de ces accords sont largement sous-estimés, rajoute Yannick Jadot. A la fin, ce sera forcément négatif pour les services publics. Ce qu’ils veulent, c’est Bolkenstein ! L’idée c’est qu’en achetant un panneau solaire chinois, on s’offrira en même temps le service qui va avec, c’est-à-dire l’installation du panneau par un travailleur chinois. »

    Cet horizon plait bien à l’ancien soixante-huitard Henri Weber, rapporteur du projet pour le groupe socialiste au Parlement européen. « Il faut jouer sur la scène mondiale !, s’enthousiasme-t-il. Alstom crève d’être une entreprise pas assez mondiale. Après, si on considère que toute forme d’ouverture au monde est ultralibérale… » Lui est pragmatique (...) Et si les services, potentiellement publics, français étaient eux-mêmes rachetés par l’étranger ? « Mais non, nous sommes des géants, nous devons arrêter d’avoir peur de notre ombre. C’est nous qui allons les bouffer ! » Néo-colonialiste mais, ouf !, encore un peu idéaliste."

    –"Le Sénat français (voir document ci-dessus) semble avoir lui-aussi signé les yeux fermés… Le 12 mars 2013, soit six jours avant le Conseil de l’Union européenne, la commission des Affaires européennes examine « en urgence » la question de l’ouverture de ces négociations. « Honnêtement, je ne m’en souviens pas du tout. Vous parlez du traité transatlantique ? », s’étonne Simon Sutour, président de la commission des Affaires européennes du Sénat qui a, elle-même, « indiqué » au gouvernement qu’il pouvait soutenir l’ouverture des négociations !"

    L’Uruguay fait l’impensable en rejetant la corporatocratie mondiale, par Don Quijones
    http://www.les-crises.fr/luruguay-fait-limpensable-en-rejetant-la-corporatocratie-mondiale-par-don
    /wp-content/themes/lescrises+responsives/images/share-logo.jpg

    -"Au début de ce mois, le gouvernement de l’Uruguay a décidé de mettre fin à sa participation aux négociations secrètes relatives à l’accord sur le commerce des services" ;

    –"Bien qu’elle soit, ou plutôt parce qu’elle est symboliquement importante, la décision historique de l’Uruguay a été accueillie par un silence assourdissant. Au-delà des frontières du pays, les grands médias ont refusé d’évoquer ce sujet." ;

    –"Selon Wikileaks, il s’agit « de la plus grande composante du trio de traités “commerciaux” stratégiques des États-Unis », trio qui inclut également le Partenariat TransPacifique (Trans Pacific Partnership ou TPP) et le partenariat transatlantique" ;

    –"Cependant, comme le souligne le rédacteur technologique Glyn Moody, la défection de l’Uruguay – comme le refus des Islandais d’assumer les dettes de ses banquiers voyous – est d’une énorme portée symbolique"

    #TISA #Uruguay #TAFTA #TPP
    #Relations_Internationales #Traités_commerciaux

    Energie et transport : malgré la COP21, Tisa déréglemente à tout-va, PAR MARTINE ORANGE ET JULIAN ASSANGE (WIKILEAKS) | Mediapart
    (en accès libre)
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/031215/energie-et-transport-malgre-la-cop21-tisa-dereglemente-tout-va?onglet=full

    -"la déréglementation de tout reste leur horizon indépassable. C’est ce qui transparaît des nouveaux documents révélés par WikiLeaks sur l’accord en cours de négociation sur les services (Trade in services agreement ou Tisa) publiés en partenariat par Mediapart et 12 autres médias et organisations internationaux. " ;
    –" tout est censé rester classé « secret défense » ou plus exactement « secret affaires » pendant cinq ans après l’adoption du traité" ;
    –"En juin 2014, WikiLeaks avait révélé le contenu des négociations (...) sur les services financiers. Depuis, le site dévoile régulièrement les différentes étapes des discussions, portant sur d’autres chapitres comme les services informatiques, les transports maritimes, les télécommunications. En juillet 2015, de nouveaux documents démontraient la volonté de mettre à bas tous les services publics. Aujourd’hui, WikiLeaks dévoile les avant-projets portant sur l’énergie et les transports négociés à l’automne 2014." ;
    –"Alors que les dirigeants politiques de tous les pays soutiennent en chœur la nécessité d’adopter une croissance « verte », de lutter contre le réchauffement climatique, d’autres responsables des mêmes pays négocient en coulisses pour tenter d’arracher le plus possible de concessions, pour dynamiter les règles environnementales « contraires à la grande libéralisation des affaires »."
    –"dans le grand fatras de la loi Macron votée à coups de 49-3, un article a été inclus au milieu de la réforme des taxis, des notaires et des services d’autobus : la réforme du code minier. Revenant sur les dispositions prises dans le code civil napoléonien, qui prévoit que le sous-sol appartient à l’État et que son exploitation est strictement encadrée, l’article prévoit de revenir sur nombre d’encadrements, dans l’espoir de « revitaliser l’activité d’exploration minière »." ;
    –"C’est le même objectif de dérégulation à tout-va, de contestation de tout pouvoir étatique qui domine dans les négociation sur les transports. Les documents publiés par Wikileaks ne parlent que d’une seule activité de transport : le transport routier. C’est sans doute le domaine qui intéresse le plus les « très bons amis des services »." ;
    –"toutes les dispositions pour limiter le transport routier, faire payer le transit international, imposer le ferroutage, comme en Suisse par exemple, seraient aussi considérées comme des entorses à la concurrence et jugées illégales" ;
    –" « ITF croit qu’il est important pour les gouvernements de développer une politique de transports correspondant au niveau de développement des pays. En principe, chaque pays devrait fonder sa politique sur des objectifs et des programmes sociaux et économiques (…) Ce n’est pas la façon dont les champions de Tisa veulent organiser le monde. Les conséquences combinées des propositions de Tisa constitueraient d’importants obstacles pour n’importe quel État désireux d’investir et de gérer ses infrastructures nationales, de planifier leur développement ou de défendre des normes sociales et de santé dans l’industrie du transport elle-même », dénoncent-ils, avant de rappeler les dégâts causés dans ce milieu par les chauffeurs envoyés de l’Europe de l’Est, exploités et sous-payés. « Et bien sûr, ce texte a été négocié en secret, sans discussion significative, sans possibilité d’inclure des clauses environnementales ou sociales », ne peuvent-ils s’empêcher de relever."

    http://zinc.mondediplo.net/messages/10639
    http://zinc.mondediplo.net/messages/8440#message9700
    http://zinc.mondediplo.net/messages/10805

    #TISA #ACS #Multinationales #environnement #PS #Energies #Transports

    Wikileaks dévoile comment TISA dérégulera les politiques énergétiques
    http://cgspwallonne.be/documentations/actualite/item/522-wikileaks-devoile-comment-tisa-deregulera-les-politiques-energetiqu

    "Rosa Pavanelli a appelé les gouvernements à publier l’intégralité des textes. « Il est scandaleux de devoir compter sur Wikileaks pour nous tenir au courant de ce que nos gouvernements trament en notre nom. »

    Par le passé, l’ISP avait déjà publié une étude démontrant de quelle façon l’ACS va pérenniser les privatisations manquées en empêchant l’Etat d’en reprendre le contrôle, et dans quelle mesure il limitera la capacité des gouvernements à réglementer."❞
    #Wikileaks

  • Le blog de Claude Calame | Les morts en Méditerranée représentent un crime contre l’humanité
    https://asile.ch/2018/01/12/blog-de-claude-calame-morts-mediterranee-representent-crime-contre-lhumanite

    Les 4 et 5 janvier 2018 s’est tenu à Paris une session du Tribunal Permanent des Peuples (TPP) consacrée à la violation des droits humains des personnes migrantes et réfugiées et de son impunité. Plus de 40 associations ont saisi le TPP qui a condamné symboliquement l’UE et la France pour “complicité de crime contre […]

  • Le #tribunal_permanent_des_peuples fait le procès des politiques migratoires
    https://www.mediapart.fr/journal/france/050118/le-tribunal-permanent-des-peuples-fait-le-proces-des-politiques-migratoire

    Lecture de l’acte d’accusation lors du procès organisé à Paris par le tribunal permanent des peuples, le 4 décembre 2017. © CF Lors d’une « audience » organisée à Paris les 4 et 5 janvier, ce tribunal d’opinion, créé il y a quarante ans, est appelé à se prononcer sur l’accusation de complicité de crime contre l’humanité portée contre les dirigeants de l’Union européenne.

    #France #asile #migrants #réfugiés

  • Tribunal Permanent des peuples

    Session sur la violation des droits humains des personnes migrantes et réfugiées et son impunité

    Paris, 4 et 5 janvier 2018

    Qu’est-ce qu’un Tribunal Permanent des Peuples (TPP) ?

    Le TPP est un tribunal d’opinion qui agit de manière indépendante des États et répondaux demandes des communautés et des peuples dont les droits ont été violés. Le but des audiences est de « restaurer l’autorité des peuples lorsque les États et les organisations internationales ont échoué à protéger les droits des peuples ». Le TPP fait suite au Tribunal

    Russel et s’appuie sur la Déclaration Universelle des Droits des Peuples (Alger, 1976) et de tous les instruments du droit international. Il dénonce les actes portant atteintes aux droits des peuples.

    Le Tribunal se compose de personnes venues du monde entier, garantissant ainsi son indépendance. Les sentences prononcées sont remises à plusieurs instances telles que : le Parlement Européen, la Cour Européenne des Droits de l’Homme, les commissions de l’ONU, aux organisations internationales et régionales, aux organisations humanitaires, etc.

    La session du TPP de Paris

    Les 4 et 5 janvier, la session de Paris poursuivra le travail préliminaire effectué à Barcelone en portant particulièrement sur la politique de l’Union Européenne et des Etats membres en matière de migrants et des frontières, notamment en France.

    Le jury sera présidé par Philippe Texier.
    Le GISTI a accepté de coordonner l’acte d’accusation.

    La session du TPP de permettra ainsi :
    – d’écouter et de rendre visibles les cas de violations des droits des personnes migrantes et réfugiées
    – d’enregistrer les propositions de communautés de personnes migrantes et réfugiées
    – d’analyser conjointement les causes des déplacements forcés des personnes migrantes et réfugiées
    – de déterminer les responsabilités des gouvernements, de l’Union Européenne et autres organismes européens.

    OÙ SE TIENDRA T-IL ?

    L’audience du Tribunal se tiendra
    les 4 et 5 janvier 2018
    au CICP (Centre International de Culture Populaire)
    21 ter Rue Voltaire
    75011 Paris
    Métro : Rue des Boulets (ligne 2)
    ou Nation (ligne 2, RER A)

    L’audience aura lieu en amont du Moussem-festival de l’immigration et de la Tricontinentale.
    Les résultats et la sentence seront rendus publics lors de la clôture du festival le 7 Janvier 2018 à Gennevilliers

    CONTACTS MÉDIA :
    Elise de Menech : tpp-paris@riseup.net, 07.50.30.64.27
    Justine Festjens : justine.festjens@gmail.com, 06.69.21.47.94

    PRÉSENTATION DU JURY
    DE LA SESSION DE PARIS

    Souhayr Belhassen (Tunisie) – Journaliste et défenseuse des droits humains en Tunisie. Longtemps correspondante à Tunis de l’hebdomadaire Jeune Afrique. Présidente d’Honneur de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), ONG de défense des droits humains, entre 2007-2013.

    Mireille Fanon Mendès-France (France) - Professeur de lettre puis au centre de formation de l’Université René Descartes-Paris, elle a travaillé pour l’UNESCO et pour l’Assemblée nationale. Membre pendant 6 ans du Groupe de travail d’experts sur les personnes d’ascendance africaine du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies. Présidente de la fondation Frantz Fanon, elle a contribué à divers colloques et publications sur la question des droits de l’Homme, du droit international et du droit international humanitaire.

    Pierre Galand (Belgique) – Economiste, il a enseigné à l’Institut Supérieur de Culture Ouvrière et à l’Université Libre de Bruxelles. Il est à l’origine de plusieurs ONG et associations de solidarité avec les peuples des pays en développement ou privés de liberté, dont OXFAM-Belgique dont il a été secrétaire de 1967 à 1996. Président de la Fédération Humaniste Européenne, de l’Organisation Mondiale contre la Torture. Il est l’un des organisateurs du Tribunal Russell sur la Palestine.

    Franco Ippolito (Italie) – Président du Tribunal Permanent des Peuples. Juge de la Cour Suprême de Cassation d’Italie, ancien président de la Magistrature Démocratique et de l’Association Italienne des Juristes démocratiques ; il a été membre du Conseil Supérieur de la Magistrature. Il est auteur d’essais et conférencier dans des cours nationaux et internationaux de droit constitutionnel et système judiciaire. Il a participé à de nombreuses missions internationales en Europe et en Amérique latine.

    Luís Moita (Portugal) - Professeur de relations internationales et directeur du centre de recherche OBSERVARE à l’Université Autonome de Lisbonne. En 1974, fondateur du CIDAC, ONG portugaise pour la libération des peuples et la coopération. Depuis des années 1980 il a une activité dans le cadre de la Fondation Basso, la Ligue Internationale et le Tribunal Permanent des Peuples.

    Madeleine Mukamabano (France-Rwanda) – Journaliste et spécialiste de la géopolitique africaine. Après avoir collaboré à plusieurs revues, presse écrite et radio, elle crée puis anime l’émission Débat Africain sur Radio France Internationale de 1990 à 2000.

    Philippe Texier (France) – Magistrat, conseiller à la Cour de cassation, membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels des Nations unies de 1987 à 2008 puis président du comité entre 2008 et 2009. Expert indépendant de la Commission des droits de l’homme de l’ONU pour Haïti, directeur de la division des droits de l’homme d’ONUSAL (Mission d’Observation des Nations Unies en El Salvador), il est juge au Tribunal permanent des Peuples.

    Sophie Thonon (France) - Avocate du Barreau de Paris. Elle a représenté des familles franco-argentines et franco-chiliennes dans des procès pour le cas de disparitions forcées en Argentine et au Chili. Elle est Présidente déléguée de l’association France Amérique Latine.

    Nous, organisations de personnes migrant.e.s et réfugié.e.s et de solidarité et de défense des droits humains, appelons à la saisine d’un Tribunal Permanent des Peuples sur la violation des droits humains des personnes migrant.e.s et réfugié.e.s, et son impunité en France :

    Tous Migrants
    https://tousmigrants.weebly.com
    Transnational Migrant Platfom-Europe (TMP-E)
    https://transnationalmigrantplatform.net/?page_id=531
    Transnational Institute (TNI)
    https://www.tni.org/en/corporate-power
    France Amérique Latine (FAL)
    http://www.franceameriquelatine.org
    CEDETIM
    http://www.cicp21ter.org/les-associations-membres/article/cedetim
    CCFD
    https://ccfd-terresolidaire.org
    EMMAÜS INTERNATIONAL
    https://www.emmaus-international.org/fr
    Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP)
    http://fuiqp.org
    LE PARIA
    https://leparia.fr
    Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)
    http://www.atmf.org
    SORTIR DU COLONIALISME
    http://www.anticolonial.net
    IPAM
    http://www.cicp21ter.org/les-associations-membres/article/ipam
    ATTAC France
    https://france.attac.org
    La Roya Citoyenne
    http://www.roya-citoyenne.fr
    Le CRID
    http://www.crid.asso.fr
    Groupe d’information et de soutien des immigré·e·s (GISTI)
    https://www.gisti.org
    FONDATION FANON
    http://frantzfanonfoundation-fondationfrantzfanon.com
    La CIMADE
    www.lacimade.org/
    Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR)
    http:contactcitoyensdesdeuxrives.eu
    FRESH RESPONSE SERBIA
    http://freshresponse.org
    Actes & Cités
    www.actesetcites.org
    Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant-es
    Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP)
    http://www.mrap.fr
    Comité pour le Respect des Libertés et des droits de l’Homme en Tunisie
    https://www.facebook.com/crldhtunisie/notifications
    Association Kolone pour l’enseignement du français aux nouveaux arrivants, Paris - kolone
    Fédération des Associations de Solidarité avec Tou-te-s les Immigré-e-s (FASTI)
    www.fasti.org
    MIGREUROP
    www.migreurop.org
    Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie
    Le Forum Tunisien des Droits Economique et Sociaux – Tunisie
    https://ftdes.net
    Gynécologie sans frontières
    https://gynsf.org
    Observatoire des Multinationales
    http://multinationales.org
    L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre (O.P.A)
    http://www.opa33.org
    SURVIE
    https://survie.org
    Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (ANAFÉ)
    www.anafe.org/
    Section SNMD-CGT de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration (EPPPD)
    https://twitter.com/CnhiCgt
    AMDH Paris/IDF (Association Marocaine des Droits Humains Paris/Ile de France),
    http://amdhparis.org/wordpress
    Solidarité Migrant.e.s Collectif 06

    PROGRAMME du Jeudi 4 Janvier 2018

    8h30 Accueil et café

    9h30 : Entrée du jury et présentation des membres
    (Président du jury : Philippe Texier).

    10h : Présentation du TPP et du cycle de sessions sur les migrations.
    Gianni Tognoni, Secrétaire Général du TPP).

    10H30 : Présentation de la session de lancement de Barcelone en juillet 2017 et de la sentence de la session de Palerme en décembre 2017 (Brid Brennan, Transnational Institute et Jill Belisario, Transmigrant international Plateform).

    11h : Pause

    11h15 : Présentation de l’accusation soutenue par le Gisti et de la défense commise d’office représentée par Claire Bruggiamosca et Christophe Pouly.

    11h20 : Lecture de l’acte d’accusation par Nathalie Ferré, ancienne présidente du GISTI.

    12h : Premiers témoins.
    • Monique Chemillier-Gendreau (Professeur émérite de droit à l’Université Paris VII et présidente d’honneur de l’Association Française des Juristes Démocrates).
    • Marie-Christine Vergiat (Euro-députée GUE/NGL).
    • Damien Carême (Maire de Grande Synthe) - le rôle des collectivités territoriales.

    13h : Pause déjeuner (buffet).

    14h30 : Suite des premiers témoins.
    • Olivier Petitjean (Observatoire des Multinationales)
    • Claude Calame (Collectif de soutien de l’EHESS aux sans-papiers et aux migrant.e.s) – Les disparu.e.s en Méditerranée.

    15h30 : Violation de droits fondamentaux résultant des restrictions à la liberté de circulation.
    • Violation du droit de quitter son propre pays
    • Violation du principe de non-refoulement
    • Violation du droit d’asile
    • Violation du droit à la vie
    • Traitements inhumains et dégradants
    • Violation du droit à la liberté et à la sûreté, l’enfermement
    • Violation de l’interdiction des expulsions collectives
    • Violation des droits de l’enfant

    Témoigneront par ordre alphabétique.
    L’ordre de passage sera fixé par le jury du Tribunal.

    Association des Amis du bus des femmes.
    La traite des femmes migrantes à des fins d’exploitation sexuelle.
    Association Baobab
    Accueil des migrant-e-s, Rome.
    Association Européenne pour les Droits de l’Homme, Catherine Teule
    Les accords UE-Turquie.
    Association Malienne des Expulsés (Vidéo), Oussmane Diarra
    Situation des migrants refoulés au Mali.
    Association Nationale d’Assistance aux Frontières pour les Étrangers
    Contributions écrites sur la privation de la liberté en zone d’attente, violations du droit à un procès équitable et au recours effectif en procédure de zones d’attente, violation du droit d’asile aux frontières externes et internes de la France.
    Association Récréative et Culturelle Italienne, Sara Prestianni
    Politique européenne d’externalisation en Afrique et les accords bilatéraux (exemple de l’accord Italie-Libye)
    Association des Refoulés d’Afrique centrale au Mali (Vidéo), Patrice Boukara
    Situation des migrants refoulés
    Collectif de soutien aux migrants d’Appoigny
    Les PRAHDA « antichambres des expulsions des dublinés » -témoignage d’un migrant de Côte d’Ivoire sur son parcours jusqu’à la France (Libye, Méditérranée)
    Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés
    Législation d’exception à Mayotte -accueil arbitraire dans les administrations - Frontex
    Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux
    Contribution écrite sur le drame de Kerkennah (naufrage en Méditerranée)
    Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés, Eve Shashahani
    Privation de liberté, hotspots en Grèce
    Gynécologie Sans Frontières, Calais
    Témoignages écrits sur les violences policières –traitements inhumains et dégradants
    Migreurop, Elsa Tyszler
    Les violations de droits dans les enclaves de Ceuta et de Mellila/ analyse des violations spécifiques des droits des femmes migrantes
    Témoignage de Moayed Asaf, réfugié kurde d’Irak
    La situation des demandeurs d’asile en France
    Tous Migrants de Briançon (Vidéos)
    Violations des droits des migrants sur la frontière franco-italienne
    Un ancien MIE
    Témoignage des parcours des mineurs étrangers pour réclamer leurs droits en France
    Watch The Med, Charles Heller
    Cartographie des naufrages et présence des Etats

    19h : Fin de la séance

    PROGRAMME du Vendredi 5 Janvier 2018

    8h30 Accueil et café

    9h00 : Suite des témoignages sur les violations des droits fondamentaux des migrant-es.

    11h : Violations des droits économiques, sociaux et culturels sur le territoire français.
    • Entraves à l’accès à l’emploi
    • Entraves aux conditions de travail justes et favorables
    • Entraves à l’accès à la protection sociale
    • Entraves à l’accès au soin
    • Entraves au droit à l’éducation
    • Entraves au droit au logement

    Témoigneront par ordre alphabétique
    L’ordre de passage sera fixé par le jury du Tribunal

    Association des Travailleurs Maghrébins en France
    Coalition Internationale des Sans-Papiers et des Migrants, Françoise Carrasse
    Conditions de travail des Sans-papier en France
    Collectif de soutien aux Roms d’Ivry, Bernard Prieur
    Expulsions et (non)droit au logement des populations Roms en France
    Confédération Paysanne, Romain Balandier
    Emplois saisonniers des migrant-es en France, en Europe et dans le pourtour méditerranéen
    DOM’ASILE
    Témoignage d’une réfugiée accompagnée et d’une salariée de l’association sur les violences administratives et les entraves aux droits sociaux et à l’emploi.
    L’UTAC / CRLDHT, soutenues par le collectif d’associations et d’organisations syndicales : « J’y Suis, J’y Vote », Mohamed Ben Said
    Sur les droits politiques des migrant-es
    Droit Au Logement (DAL)
    Sur les conditions de logement
    Intervention syndicale (SUD)
    Sur le travail dissimulé
    Intervention d’un étudiant sans-papier (RESF)

    13h : Pause déjeuner (buffet).

    14h30 : Suite des témoignages sur les violations des droits économiques, sociaux et culturels sur le territoire français

    15h30 : Violations des droits des défenseur-e-s de droits.

    Témoigneront :

    • José Bové, eurodéputé (vidéo)
    • Tous Migrants, Briançon (vidéo)
    • Cédric Herrou, La Roya Citoyenne,

    16h30 : Parole à l’accusation. Plaidoiries de la défense.

    18h : Fin de la session.

    DIMANCHE 7 JANVIER

    11h : Lecture des éléments de la sentence à l’occasion de la séance de clôture du Moussem-Festival de l’immigration et de la Tricontinentale.

    Salle des Fêtes de la Mairie de Gennevilliers.

    #migrants #violences_policières

  • Tribunale Permanente dei Popoli - Sessione sulle violazioni dei diritti delle persone migranti e rifugiate e la loro impunità (2017 - 2018)

    Registrazione video della manifestazione «Tribunale Permanente dei Popoli - Sessione sulle violazioni dei diritti delle persone migranti e rifugiate e la loro impunità (2017 - 2018) (1ª giornata)», registrato a Palermo lunedì 18 dicembre 2017 alle 09:40.

    L’evento è stato organizzato da Tribunale Permanente dei Popoli.

    Sono intervenuti: Pasqua De Candia (membro del CISS (Cooperazione Internazionale Sud Sud)), Gianni Tognoni (segretario generale del Tribunale Permanente dei Popoli), Brid Brennan (membro del Transnational Istitute di Amsterdam), Daniele Papa (membro dell’ASGI (Associazione per gli Studi Giuristici sull’Immigrazione)), Alessandra Sciurba (membro della CLEDU (Clinica Legale per i Diritti Uman) dell’Università degli Studi di Palermo), Franco Ippolito (presidente del Tribunale Permanente dei Popoli), Leoluca Orlando (sindaco del Comune di Palermo), Maurizio Albahari (professore), Flore Murad-Yovanovitch (giornalista e scrittrice), Antonello Ciervo (avvocato, membro dell’ARGI (Associazione per gli Studi Giuridici sull’Imigrazione)), Iside Gjergji (membro del Centro de Estudon Sociais dell’Università di Coimbra), Francesco Martone (portavoce della rete In Difesa Di – per i diritti umani e chi li difende), Donatella De Cesare (professore), Iside Gjergji (Centro de Estudon Sociais, Universita’ di Coimbra), Luciana Castellina (giornalista e saggista), Ludovica Jona (giornalista), Sara Prestianni (ricercatrice dell’ARCI), Antonio Maria Morone (professore), Charles Heller (ricercatore), Adriana Zega (membro di Oxfam), Nancy D’Arrigo (membro di Oxfam), Paola Ottaviano (membro dell’Associazione Borderline Sicilia), Fulvio Vassallo Paleologo (presidente dell’ADIF (Associazione DIritti e Frontiere)), Carlos Beristain (medico e psicologo spagnolo,esperto di diritti umani e politiche di memoria), Alberto Barbieri (coordinatore generale di Medici per i Diritti Umani), Flavia Calò (membro di MEDU (Medici per i Diritti Umani)), Ahmamadu Iallo, Carlos Beristain (medico), Alberto Barbieri (coordinatore generale dell’Associazione Medici per i Diritti Umani), Serena Romano (membro della CLEDU (Clinica Legale per i Diritti Umani)).

    Sono stati discussi i seguenti argomenti: Accordi Internazionali, Africa, Aiuti Umanitari, Algeria, Alimentazione, Arabi, Arresto, Asilo Politico, Associazioni, Barcellona, Clandestinita’, Commissione Ue, Corte Europea Dei Diritti Dell’uomo, Croazia, Decessi, Democrazia, Diritti Umani, Diritto, Diritto Internazionale, Discriminazione, Donna, Egitto, Emergenza, Est, Etiopia, Europa, Famiglia, Filosofia, Finanziamenti, Forze Armate, Francia, Geopolitica, Giovani, Giustizia, Globalizzazione, Governo, Grecia, Immigrazione, Informazione, Integrazione, Interni, Islam, Istituzioni, Italia, Lavoro, Libia, Mali, Malta, Mare, Marocco, Mediterraneo, Minori, Nazionalismo, Niger, Onu, Palermo, Parigi, Politica, Polizia, Portogallo, Razzismo, Renzi, Rifugiati, Sahel, Senato, Senegal, Sicilia, Sicurezza, Societa’, Solidarieta’, Spagna, Stampa, Stato, Storia, Sud, Sudan, Territorio, Tortura, Totalitarismo, Tratta Di Esseri Umani, Tunisia, Turchia, Unione Europea, Violenza.

    https://www.radioradicale.it/scheda/528594/tribunale-permanente-dei-popoli-sessione-sulle-violazioni-dei-diritti-
    #tribunal_permanent_des_peuples #justice #impunité #asile #migrations #réfugiés #droits #droit #TPP

    Programme:
    http://permanentpeoplestribunal.org/wp-content/uploads/2017/12/PROGRAMMA-ULTIMO-TPP-PALERMO_16_12-h-23.17.pdf

  • Le #Japon, champion inattendu du libre-échange agricole
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/031117/le-japon-champion-inattendu-du-libre-echange-agricole

    Traditionnellement parangon du #protectionnisme agricole, le Japon de #Shinzo_Abe a changé de pied. Il est prêt désormais à d’importantes concessions pour sauver le #TPP ou négocier un partenariat économique avec l’UE. Inattendu mais logique.

    #Economie #GATT #OMC #riz #UE #Zenchu

  • #TPP Nations Meet in Canada to Discuss Fate of Pact Without U.S. - Bloomberg
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-05-01/tpp-nations-meet-in-canada-to-discuss-fate-of-pact-without-u-s

    Canada is hosting a round of exploratory negotiations on the future of the #Trans_Pacific_Partnership after the U.S. bowed out.

    Senior trade officials from every remaining signatory country will convene the so-called #TPP-minus-one talks in Toronto on Tuesday and Wednesday. While ministers won’t attend, the event is expected to set the stage for an upcoming Asia-Pacific Economic Cooperation summit of trade ministers in Vietnam.

    This week’s talks are also the latest sign of Canada looking to pivot in part away from its biggest trading partner — coming amid escalating disputes with President Donald Trump’s administration over the North American Free Trade Agreement, softwood lumber and the dairy sector.

  • Trump Revamps U.S. Trade Focus by Pulling Out of Pacific Deal - Bloomberg
    https://www.bloomberg.com/politics/articles/2017-01-23/trump-said-to-sign-executive-order-on-trans-pacific-pact-monday

    With the stroke of a pen, President Donald Trump abruptly ended the decades-old U.S. tilt toward free trade by acting to withdraw from an Asia-Pacific accord that had been promoted by companies including Nike Inc. and Wal-Mart Stores Inc. as well as family farmers and ranchers.

    Great thing for the American worker, what we just did,” Trump said on Monday after signing a memorandum directing the U.S. Trade Representative to withdraw the U.S. as a signatory to the Trans-Pacific Partnership accord with 11 other nations. He left the North American Free Trade Agreement with Mexico and Canada untouched for now, but an aide, who spoke on condition of anonymity, said action on that accord is still in the works.

    #TPP #NAFTA

  • La démondialisation selon Trump
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/090117/la-demondialisation-selon-trump

    Si #Donald_Trump, une fois au pouvoir, donne libre cours à son atavisme protectionniste, la Trump Tower pourrait devenir, pour l’économie américaine, la tour catastrophe des “nanards” d’Hollywood, comme le démontre une étude des économistes du Peterson Institute for International Economics. Et ce n’est pas de la fiction. Analyse.

    #Economie #ALENA #arcelor #Chine #Etats-Unis #Mexique #OMC #PIIE #protectionnisme #sidérurgie #TPP #Wilbur_Ross

  • Bernie Sanders’ Democratic National Convention speech / Boing Boing
    http://boingboing.net/2016/07/25/bernie-sanders-democratic-na.html


    La journée commence avec un type qui a du culot.

    Thank you. Good evening.

    It is an honor to be with you tonight and to be following in the footsteps of Elizabeth Warren, and to be here tonight to thank Michelle Obama for her incredible service to our country. She has made all of us proud.

    Let me begin by thanking the hundreds of thousands of Americans who actively participated in our campaign as volunteers. Thank you.

    Let me thank the 2 1/2 million Americans who helped fund our campaign with an unprecedented 8 million individual campaign contributions . Anyone know what that average contribution was? That’s right, $27. And let me thank the 13 million Americans who voted for the political revolution, giving us the 1,846 pledged delegates here tonight – 46 percent of the total.

    And delegates: Thank you for being here, and for all the work you’ve done. I look forward to your votes during the roll call on Tuesday night.

    And let me offer a special thanks to the people of my own state of Vermont who have sustained me and supported me as a mayor, congressman, senator and presidential candidate.

    And to my family – my wife Jane, four kids and seven grandchildren –thank you very much for your love and hard work on this campaign.

    I understand that many people here in this convention hall and around the country are disappointed about the final results of the nominating process. I think it’s fair to say that no one is more disappointed than I am. But to all of our supporters – here and around the country – I hope you take enormous pride in the historical accomplishments we have achieved.

    Together, my friends, we have begun a political revolution to transform America and that revolution – our revolution – continues. Election days come and go. But the struggle of the people to create a government which represents all of us and not just the 1 percent – a government based on the principles of economic, social, racial and environmental justice – that struggle continues. And I look forward to being part of that struggle with you.

    Let me be as clear as I can be. This election is not about, and has never been about, Hillary Clinton, or Donald Trump, or Bernie Sanders or any of the other candidates who sought the presidency. This election is not about political gossip. It’s not about polls. It’s not about campaign strategy. It’s not about fundraising. It’s not about all the things that the media spends so much time discussing.

    This election is about – and must be about – the needs of the American people and the kind of future we create for our children and grandchildren.

    This election is about ending the 40-year decline of our middle class the reality that 47 million men, women and children live in poverty. It is about understanding that if we do not transform our economy, our younger generation will likely have a lower standard of living then their parents.

    This election is about ending the grotesque level of income and wealth inequality that we currently experience, the worst it has been since 1928. It is not moral, not acceptable and not sustainable that the top one-tenth of one percent now own almost as much wealth as the bottom 90 percent, or that the top 1 percent in recent years has earned 85 percent of all new income. That is unacceptable. That must change.

    This election is about remembering where we were 7 1/2 years ago when President Obama came into office after eight years of Republican trickle-down economics.

    The Republicans want us to forget that as a result of the greed, recklessness and illegal behavior on Wall Street, our economy was in the worst economic downturn since the Great Depression. Some 800,000 people a month were losing their jobs. We were running up a record-breaking deficit of $1.4 trillion and the world’s financial system was on the verge of collapse.

    We have come a long way in the last 7 1/2 years, and I thank President Obama and Vice President Biden for their leadership in pulling us out of that terrible recession.

    Yes, we have made progress, but I think we can all agree that much, much more needs to be done.

    This election is about which candidate understands the real problems facing this country and has offered real solutions – not just bombast, not just fear-mongering, not just name-calling and divisiveness.

    We need leadership in this country which will improve the lives of working families, the children, the elderly, the sick and the poor. We need leadership which brings our people together and makes us stronger – not leadership which insults Latinos, Muslims, women, African-Americans and veterans – and divides us up.

    By these measures, any objective observer will conclude that – based on her ideas and her leadership – Hillary Clinton must become the next president of the United States. The choice is not even close.

    This election is about a single mom I saw in Nevada who, with tears in her eyes, told me that she was scared to death about the future because she and her young daughter were not making it on the $10.45 an hour she was earning. This election is about that woman and the millions of other workers in this country who are struggling to survive on totally inadequate wages.

    Hillary Clinton understands that if someone in this country works 40 hours a week, that person should not be living in poverty. She understands that we must raise the minimum wage to a living wage. And she is determined to create millions of new jobs by rebuilding our crumbling infrastructure – our roads, bridges, water systems and wastewater plants.

    But her opponent – Donald Trump – well, he has a very different point of view. He does not support raising the federal minimum wage of $7.25 an hour – a starvation wage. While Donald Trump believes in huge tax breaks for billionaires, he believes that states should actually have the right to lower the minimum wage below $7.25.

    Brothers and sisters, this election is about overturning Citizens United, one of the worst Supreme Court decisions in the history of our country. That decision allows the wealthiest people in America, like the billionaire Koch brothers, to spend hundreds of millions of dollars buying elections and, in the process, undermine American democracy.

    Hillary Clinton will nominate justices to the Supreme Court who are prepared to overturn Citizens United and end the movement toward oligarchy in this country. Her Supreme Court appointments will also defend a woman’s right to choose, workers’ rights, the rights of the LGBT community, the needs of minorities and immigrants and the government’s ability to protect our environment.

    If you don’t believe that this election is important, if you think you can sit it out, take a moment to think about the Supreme Court justices that Donald Trump would nominate and what that would mean to civil liberties, equal rights and the future of our country.

    This election is about the thousands of young people I have met all over this country who have left college deeply in debt, and tragically the many others who cannot afford to go to college. During the primary campaign, Secretary Clinton and I both focused on this issue but with somewhat different approaches. Recently, however, we have come together on a proposal that will revolutionize higher education in America. It will guarantee that the children of any family this country with an annual income of $125,000 a year or less – 83 percent of our population – will be able to go to a public college or university tuition free. That proposal also substantially reduces student debt.

    This election is about climate change, the greatest environmental crisis facing our planet, and the need to leave this world in a way that is healthy and habitable for our kids and future generations. Hillary Clinton is listening to the scientists who tell us that – unless we act boldly and transform our energy system in the very near future – there will be more drought, more floods, more acidification of the oceans, more rising sea levels. She understands that when we do that we can create hundreds of thousands of good-paying jobs.

    Donald Trump? Well, like most Republicans, he chooses to reject science. He believes that climate change is a “hoax,” no need to address it. Hillary Clinton understands that a president’s job is to worry about future generations, not the short-term profits of the fossil fuel industry.

    This campaign is about moving the United States toward universal health care and reducing the number of people who are uninsured or under-insured. Hillary Clinton wants to see that all Americans have the right to choose a public option in their health care exchange. She believes that anyone 55 years or older should be able to opt in to Medicare and she wants to see millions more Americans gain access to primary health care, dental care, mental health counseling and low-cost prescription drugs through a major expansion of community health centers.

    And What is Donald Trump’s position on health care? Well, no surprise there. Same old, same old Republican contempt for working families. He wants to abolish the Affordable Care Act, throw 20 million people off of the health insurance they currently have and cut Medicaid for lower-income Americans.

    Hillary Clinton also understands that millions of seniors, disabled vets and others are struggling with the outrageously high cost of prescription drugs and the fact that Americans pay the highest prices in the world for the medicine we use. She knows that Medicare must negotiate drug prices with the pharmaceutical industry and that drug companies should not be making billions in profits while one in five Americans are unable to afford the medicine they need. The greed of the drug companies must end.

    This election is about the leadership we need to pass comprehensive immigration reform and repair a broken criminal justice system. It’s about making sure that young people in this country are in good schools and at good jobs, not rotting in jail cells. Hillary Clinton understands that we have to invest in education and jobs for our young people, not more jails or incarceration.

    In these stressful times for our country, this election must be about bringing our people together, not dividing us up. While Donald Trump is busy insulting one group after another, Hillary Clinton understands that our diversity is one of our greatest strengths. Yes. We become stronger when black and white, Latino, Asian-American, Native American – when all of us – stand together. Yes. We become stronger when men and women, young and old, gay and straight, native born and immigrant fight together to create the kind of country we all know we can become.

    It is no secret that Hillary Clinton and I disagree on a number of issues. That’s what this campaign has been about. That’s what democracy is about. But I am happy to tell you that at the Democratic Platform Committee there was a significant coming together between the two campaigns and we produced, by far, the most progressive platform in the history of the Democratic Party. Among many, many other strong provisions, the Democratic Party now calls for breaking up the major financial institutions on Wall Street and the passage of a 21st Century Glass-Steagall Act. It also calls for strong opposition to job-killing free trade agreements like the Trans-Pacific Partnership.
    We have got to make sure that the #TPP doesn’t get passed by Cogress during a lame-duck session.

    Our job now is to see that platform implemented by a Democratic Senate, a Democratic House and a Hillary Clinton presidency – and I am going to do everything I can to make that happen.

    I have known Hillary Clinton for 25 years. I remember her as a great first lady who broke precedent in terms of the role that a first lady was supposed to play as she helped lead the fight for universal health care. I served with her in the United States Senate and know her as a fierce advocate for the rights of children, for the women, and for the disabled.

    Hillary Clinton will make an outstanding president and I am proud to stand with her tonight.

    Thank you all very much.

    #USA #politique

  • Au nom du climat, rénover les règles du commerce mondial
    Nicolas Haeringer (Chargé de campagne 350.org), Nicolas Roux (Membre des Amis de la Terre), Maxime Combes (Economiste, Attac France) et Amélie Canonne (Présidente de l’Association internationale de techniciens, experts et chercheurs/AITEC), Le Monde.fr, le 22 février 2016
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/02/22/au-nom-du-climat-renover-les-regles-du-commerce-mondial_4869807_3232.html

    #Climat #Canada #USA #COP21 #Pétrole #Oléoduc #ALENA #NAFTA #TAFTA #TTIP #TPP #TISA #Libre_échange #Tribunaux_arbitraux #Tribunaux_d_arbitrage

  • TPP : Trans Pacific Partnership ceremony a farce – tough national battles await bad trade deal

    Friends of the Earth International
    Media Advisory
    February 4 2016

    Auckland, New Zealand 4th February 2016, Today trade ministers from 12 countries party to the giant ’Trans Pacific Partnership’ (TPP) held a symbolic signing of a trade deal, which sets economic and pro-corporate rules for 40 percent of the world economy.

    Friends of the Earth International warned that the ’Trans Pacific Partnership’, or TPP, will threaten people and planet, if ratified.

    Sam Cossar-Gilbert, Friends of the Earth International Economic Justice Resisting Neo-Liberalism Coordinator, said:

    “The TPP signing ceremony is nothing more than a photo opportunity to try and prop up this deeply unpopular and environmentally destructive deal. Trade ministers know that it will be very difficult to ratify the TPP in national parliaments, particularly in the US where all leading presidential candidates oppose it.”

    “The people protesting on the streets of New Zealand today represent the widespread opposition to this corporate trade deal across the pacific. The fight against TPP is growing and we must make sure this 6000-page injustice never sees the light of day.”

    “The TPP would undermine environmental regulations on a vast range of issues including food safety, access to medicine, genetic modification, chemical use and climate change. For example it would protect “free trade” in dirty energy products and lead to an increase in coal, oil and gas exports, fueling global warming.”

    ”TPP includes the controversial Investor State Dispute Settlement (ISDS) mechanism that enables foreign corporations to sue governments for adopting policies that could harm their expected profits. Just this month, TransCanada announced that it would use ISDS to sue the United States for $15 billion for disallowing a dirty tarsands oil pipeline. TPP will further undermine government’s ‘right to regulate’, which is why legislators should reject this bad deal.”

    Friends of the Earth International Economic Justice, Resisting

    Neoliberalism Coordinator:
    Sam Cossar-Gilbert, +33 7 50 91 89 83, sam.cossargilbert@foe.org.au

    Friends of the Earth US, Senior trade analyst, Bill Waren, +1 202 222 0746, wwaren@foe.org

    #tpp #commerce #libéralisation #environnement #écologie

  • #Volkswagen, #Renault et le #TTIP
    https://www.mediapart.fr/journal/economie/190116/volkswagen-renault-et-le-ttip

    Le TTIP aurait pu donner aux Européens l’occasion d’aligner leurs normes laxistes pour le #Diesel sur celles bien plus strictes des États-Unis. Raté : ce n’est pas au programme. L’épouvantail à altermondialistes est un tigre de papier.

    #Economie #Automobile #CO2 #Commission_européenne #environnement #normes_d'émission #OMC #oxyde_d'azote #Reach #Toyota #TPP

  • How the TPP Will Affect You and Your Digital Rights
    https://www.eff.org/deeplinks/2015/12/how-tpp-will-affect-you-and-your-digital-rights

    The Internet is a diverse ecosystem of private and public stakeholders. By excluding a large sector of communities—like security researchers, artists, libraries, and user rights groups—trade negotiators skewed the priorities of the Trans-Pacific Partnership (TPP) towards major tech companies and copyright industries that have a strong interest in maintaining and expanding their monopolies of digital services and content. Negotiated in secret for several years with overwhelming influence from (...) #DRM #TPP #EFF #DMCA #copyright

  • Promesses

    Le gouvernement japonais a signé l’accord de partenariat transpacifique (Trans-Pacific Partnership, #TPP) malgré l’opposition des paysans. Il essaie d’en minimiser l’impact social et politique pour ne pas voir fuir les électeurs.

    La libération du marché agricole représente l’un des principaux défis de l’administration [du premier ministre] Abe après la signature du TPP. Le Japon a accepté d’abolir ses droits de douane sur 81~% des 2~328 produits agricoles importés. Le ministère de l’agriculture, de la forêt et de la pêche assure que seuls 60~% des produits seront touchés. (...) Pour le riz, le gouvernement a pris des mesures de stockage afin de stabiliser les prix. Sur les 2,5~millions de familles vivant de l’agriculture, 1,15~million produisent du riz... et constituent une énorme réserve électorale. [#st]

    http://www.eastasiaforum.org/2015/11/19/what-does-the-tpp-mean-for-japans-agricultural-sector

    http://zinc.mondediplo.net/messages/12815 via Le Monde diplomatique

  • Poster woman for the war against the U.S.-led TPP | The Japan Times
    http://www.japantimes.co.jp/culture/2015/09/01/arts/poster-woman-war-u-s-led-tpp
    L’artiste japonaise #Yoko_Inoue a créé une affiche "papier de riz"où elle dénonce le partenariat trans-pacifique #TPP

    The Japanese-born, New York-based multimedia and performance artist takes aim at society’s assumptions about commerce and culture using works rooted in intensive research. This time, her target is the Trans-Pacific Partnership (TPP).

    Inoue has been at work since February of this year on a project she calls “Rice Paper” (“Kome Kami”), a wall-mounted bilingual newspaper addressing the trade agreement currently being negotiated by 12 Pacific Rim nations, including Japan and the United States. The deal would reduce tariffs on goods such as rice, cars and beef, and alter other policies to encourage international trade. Despite lagging negotiations and stiff opposition from Japanese farmers and other stakeholders, it remains a priority for both U.S. President Barack Obama and Prime Minister Shinzo Abe.

    Inoue, however, is convinced the TPP would harm Japanese society.

    “Who benefits?” the 51-year-old artist asks on a recent afternoon in her neatly organized New York studio. “It’s the 1 percent who control all the policies and trade. Maybe we (in the general public) don’t realize it — but the corporations who want to benefit from the agreement are very tenaciously and meticulously planning everything possible to dismantle socio-economic structures. When we start paying attention, we say ‘Oh my God.’ ”

    Dommage, on ne voit pas très bien son œuvre

  • Dernière ligne droite pour le partenariat commercial transpacifique (#TPP) ? Les douze nations du TPP, dont les Etats-Unis et le Japon, se retrouvent cette semaine à Hawaï pour leurs négociations finales.
    http://zinc.mondediplo.net/messages/5199

    Cet accord de libre-échange, marqué par la volonté des Etats-Unis de contenir la puissance de la Chine et négocié en parallèle du grand marché transatlantique avec l’Union européenne (#GMT), est présenté par les experts américains comme « le pacte commercial du XXIe siècle ».

    Libre-échange, version Pacifique
    http://www.monde-diplomatique.fr/2014/11/BULARD/50970

    Dossier sur le GMT : http://www.monde-diplomatique.fr/dossier/GMT