#truands

  • Les députés trop contrôlés et « pas assez payés » pour Jean-Luc Reitzer Christophe Simon - Afp - 25 Mai 2018 - France Soir
    http://www.francesoir.fr/politique-france/les-deputes-trop-controles-et-pas-assez-payes-pour-jean-luc-reitzer-video

    "Franchement il y en a marre. (...) On n’est pas des #truands". Le #député (LR) du Haut-Rhin #Jean-Luc-Reitzer s’est exprimé sans ambages ni langue de bois mardi 22 lors d’une audition de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).
    Peut-être a-t-il aussi oublié qu’il était filmé car son discours ne devrait pas lui attirer que des compliments de la part d’une opinion publique qui s’insurge régulièrement des avantages des élus.
    Le député s’est en effet emporté contre la multiplication des contrôles qu’il subit ainsi que ses collègues. L’affaire Cahuzac a en effet provoqué un durcissement des règles et une multiplication des vérifications qui se sont poursuivies sous le quinquennat actuel.
    https://www.dailymotion.com/video/x6k5qzp


    "On a déjà beaucoup de contrôle. (...) le citoyen ne s’en rend pas compte mais nous on a l’impression qu’on doit tout justifier, et maintenant les frais de mandat... On passe son temps à collecter les factures, les notes de restaurant..." a lancé Jean-Luc Reitzer. "On n’est pas des truands, on n’a pas besoin d’être contrôlés, suspectés de s’en mettre plein les poches".
    Sur la question des conflits d’intérêts entre mandat de député et autres activités professionnelles, il n’a pas hésité à ajouter devant les membres de la haute autorité : "Dans votre travail est-ce qu’à un moment donné vous vous êtes dit :  « s’il y a beaucoup de députés qui travaillent encore à côté, c’est peut-être parce qu’ils ne sont pas assez bien payés ». S’ils étaient un peu mieux payés ils n’auraient peut-être pas besoin d’avoir encore une activité à côté".

    Rappelons que tous les députés gagnent 5. 599,80 euros brut d’indemnités de base ainsi que 1.441,95 euros brut d’indemnités de fonction et 167,99 euros brut d’indemnités de résidence. Donc 7.209,24 euros brut mensuel, soit environ 5.782 euros net (source Assemblée nationale). A cela peut s’ajouter un complément pour les postes spéciaux allant de 692 euros brut pour les secrétaires du bureau à plus de 7.000 euros pour le président de l’Assemblée nationale. Sans compter les différentes enveloppes qui permettent de payer les dépenses liées au mandat et les collaborateurs.

    Jean-Luc Reitzer prend aussi en exemple les "petits nouveaux" (comprendre les députés LREM) "qui avant gagnaient 10.000 ou 15.000 euros" pour rappeler que le traitement généreux des parlementaires est censé les préserver des sirènes de la corruption. Il a enfin évoqué la question de la "réinsertion" des députés qui doivent parfois retrouver du travail après cinq ans d’interruption. Ce n’est, heureusement pour lui, pas son cas puisqu’il siège à l’Assemblée nationale depuis 1988.

     #france #politique #LR #en_vedette #économie #priviléges #argent #obscénité #hypocrisie #pognon

  • L’agence des médicaments de l’UE accusée de biais sur le papillomavirus RTS - ptur - 9 Décembre 2016
    http://www.rts.ch/info/sciences-tech/8231637-l-agence-des-medicaments-de-l-ue-accusee-de-biais-sur-le-papillomavirus.

    L’organe européen chargé des autorisations de mise sur le marché des médicaments est accusé d’avoir biaisé une expertise sur les vaccins contre le cancer du col de l’utérus, rapporte Le Monde.
    Une plainte a été déposée contre l’Agence européenne des médicaments (EMA) par plusieurs médecins et chercheurs danois, rapporte Le Monde vendredi.

    Ils dénoncent l’"incurie" d’une expertise de l’EMA sur les effets secondaires pouvant découler d’une vaccination contre le papillomavirus (HPV), un virus à l’origine du cancer du col de l’utérus. En novembre 2015, l’EMA a conclu à une absence totale de lien de causalité (voir Risque de conflits d’intérêts pointé).


     » Sérieux doutes"
    Or, les plaignants ont pu consulter un rapport intermédiaire ultra-confidentiel de l’EMA. Contrairement à la version publique, "qui dédouane les vaccins en donnant une impression d’unanimité des experts", le rapport intermédiaire montre que "des experts expriment de sérieux doutes", a expliqué l’un des plaignants au Monde.
    "Nous ne disons pas que ce lien de causalité est certain", précise-t-il. "Ce que nous contestons, c’est la manière dont l’EMA a traité cette alerte." Interrogée, l’EMA assure de son côté avoir travaillé dans les règles.

    Plusieurs dizaines de cas signalés
    A l’été 2015, un médecin de Copenhague signale aux autorités sanitaires danoises plusieurs dizaines de cas de jeunes filles ayant été vaccinées contre le HPV et ayant présenté, dans les mois suivants, des troubles "peu spécifiques" tels que fatigue chronique, douleurs musculaires ou articulaires, nausées ou migraines.

    "En 2013, au Japon, une alerte semblable a conduit les autorités locales à retirer leur recommandation aux vaccins anti-HPV", relève Le Monde.

    Saisie par le Danemark, la Commission européenne charge l’EMA de creuser l’éventualité que ces troubles aient un lien avec les vaccins anti-HPV. En novembre 2015, l’agence publie ses conclusions : absence totale de lien entre les troubles et le vaccin anti-HPV.

    Risque de conflits d’intérêts pointé
    Alors que certains experts ont été exclus des délibérations pour cause de conflits d’intérêts, le président de l’un des groupes scientifiques de l’EMA a été maintenu. Or selon Le Monde, sa déclaration d’intérêts "omet certains soutiens financiers de fabricants des fameux vaccins à son institution". Le chercheur a, entre autres, mené quatre études financées par les laboratoires GlaxoSmithKline (fabricant du vaccin anti-HPV Cervarix) et Sanofi (fabricant du Gardasil).

    La méthodologie est aussi interrogée. "Nous n’avons vu aucune trace d’une analyse indépendante", explique un des plaignants. "L’EMA a posé une série de questions aux fabricants, qui ont interrogé eux-mêmes leurs propres bases de données. (...) C’est comme si vous demandiez au chat de surveiller le lait…"

    #vaccins #truands #UE #UEF #EMA #papillomavirus #Danemark #HPV #union_européenne #GlaxoSmithKline #laboratoires #Sanofi #conflit_d_intérêts

  • L’ #investigation #journalistique pilier #central l’ #édifice sociétal.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article1715
    Quand la #transparence cause l’opprobre des intouchables.

    Loin s’en faut, le #journalisme d’investigation ne vise point à incriminer les puissants, les #politicards de la prédation, les #truands ou bien les pseudos #savants . Est-il aussi une #mission #commune de #professionnels ayant la tâche de révéler le #renseignement au #public plus largement et aux #décideurs plus précisément ?