url:wsws.org

  • Les Gilets-jaunes selon Trotski
    http://www.dedefensa.org/article/les-gilets-jaunes-selon-trotski

    Les Gilets-jaunes selon Trotski

    ... En fait de Trotski, il s’agit évidemment du site de la IVème Internationale trotskiste WSWS.orgqui publie aujourd’hui, solennellement puisque signée par toute la rédaction (« The World Socialist Web Site Editorial Board »), un texte où le mouvement des Gilets-jaunes en France est salué comme un événement d’importance mondiale. Les trotskistes de WSWS.org ne cachent pas, outre leur jubilation, leur certitude que ce mouvement répond à leurs prévisions, et au-delà, aux suites de la pensée de leur grand homme.

    On verra, même si l’on peut douter que ce soit là l’aspect fondamental du phénomène (faire des Gilets-jaunes une émanation de la “classe ouvrière” date un peu)... Dans tous les cas, il est vrai que WSWS.org a largement recentré son intérêt sur les mouvements sociaux ces (...)


  • Vertige et délire, – suite...
    http://www.dedefensa.org/article/vertige-et-delire-suite

    Vertige et délire, – suite...

    Nous revenons sur un document rapidement mentionné dans notre F&Cd’hier, l’« étude de la National Defense Strategy Commission, service interne au Pentagone, mettant en évidence la possible/probable incapacité de la puissance militaire US de l’emporter dans une guerre contre la Chine et/ou la Russie. » Nous le faisons parce qu’un texte de WSWS.org en fait une analyse détaillée sur un ton remarquable par son alarmisme. Gens sérieux, les analystes du site trotskiste ont lu avec attention le document, mais ils l’ont lu avec un état d’esprit particulier qui, dans son intensité, rencontre celui des membres de la commission qui ont rédigé la chose. Ainsi, deux choses nous intéressent dans ce texte :

    ce qu’il nous dit du contenu du document, analysé avec précision et selon les (...)


  • Après Hawaï, le Japon
    http://www.dedefensa.org/article/apres-hawai-le-japon

    Après Hawaï, le Japon

    Les alertes se suivent et se ressemblent : fausses, tout simplement. Ce fut le cas samedi dernier à Hawaii, cela a été le cas avant-hier au Japon. Les circonstances sont évidemment différentes mais le fond de la chose est assez similaire. Simplement, les Japonais ont été plus rapides à rendre compte de leur erreur (ou de leur “erreur” ? On verra...). Il a fallu cinq minutes à la chaîne publique japonaise NHK entre l’envoi d’un message sur son site, sur ses comptes tweeter et sur sa téléphonie mobile, et le démenti penaud (ou “abject”, dit WSWS.org) du présentateur de la chaîne. Le texte de WSWS.org ci-dessous vous conte l’incident dans ses détails et insiste de plus en plus, après une première hypothèse samedi pour Hawaii, sur la possibilité d’incident(s) délibérément provoqué(s) :

    « Il (...)


  • Putsch par démission
    http://www.dedefensa.org/article/putsch-par-demission

    Putsch par démission

    Le site bien connu dans ces colonnes WSWS.org, de la IVème Internationale trotskyiste, tient sans aucun doute la démission du CEMA français, le général Pierre de Villiers, pour un événement très important. Il a publié simultanément le texte original en anglais et sa traduction française (les deux à la date du 20 juillet), ce qui est rarissime pour lui qui fait en général suivre d’un jour les traductions à partir de l’anglais original (y compris destextes concernant la France). Ces petits détails sont significatifs et nous tiendrons d’autant plus comme exemplaire ce texte de WSWS.org sur notre affaire.

    Nombre de textes de WSWS.org sont très intéressants, du moment qu’on les débarrasse des clichés de commentaires et de conclusions sur la mobilisation de la classe ouvrière (...)


  • Un journal allemand publie un article faux sur des « agressions sexuelles de masse »
    http://vilistia.org/archives/13794

    Diffamation des #Réfugiés Par Marianne Arens Mondialisation.ca, 02 mars 2017 wsws.org 2 mars 2017 Région : Europe Thème : Désinformation médiatique Dans son édition régionale de Francfort du 6 février, le journal Bild avait publié un article intitulé « 37 jours après le … Lire la suite →

    #Manipulations #Médias_/_Internet



  • USA, l’hyperdésordre du pouvoir à ciel ouvert
    http://www.dedefensa.org/article/usa-lhyperdesordre-du-pouvoir-a-ciel-ouvert

    USA, l’hyperdésordre du pouvoir à ciel ouvert

    Le rapport de Bill Van Auken de WSWS.org du 16 septembre (15 septembre en version originale anglaise) (*) sur les tensions entre le Pentagone et le département d’État pour ce qui concerne l’accord de cessez-le-feu en Syrie, élaboré par les USA (Kerry) et la Russie (Lavrov), est particulièrement intéressant en ce qu’il rassemble d’une façon significative les signes publics de cette tension. Il s’agit essentiellement de ce qu’on pourrait qualifier de “révolte ouverte” (publique, donc) du Pentagone contre l’accord élaboré par Kerry-Lavrov et accepté par Obama du côté US ; “révolte ouverte”, de communication essentiellement, avec l’attente d’un effet important. Le texte de WSWS.org rassemble toutes les déclarations de chefs militaires et civils du Pentagone, avec (...)


  • Erdogan, manipulateur-manipulé...
    http://www.dedefensa.org/article/erdogan-manipulateur-manipule

    Erdogan, manipulateur-manipulé...

    Pour rassembler une illustration générale qui à notre avis convient, d’une façon très symbolique mais significative, à l’événement qui va du putsch avorté en Turquie du 15 juillet à la rencontre-réconciliation Poutine-Erdogan à Saint-Petersbourg du 9 août et aux (très) diverses réactions qui ont suivi, nous choisissons un texte du site WSWS.org du 10 août (traduction française du texte anglais du 9 août) sur les manifestations-monstre d’unité nationale, en Turquie le 7 août. Il s’agit d’un événement populaire sans précédent dans ce pays, tant par le volume (les participants, selon un comptage allant “de plus d’un million de personnes” selon les sources-BAO officielles, type-Reuters, automatiquement défavorables à l’actuelle tendance turque, à “près de cinq millions de personnes” (...)


  • “1% = 50%” , l’équation du Diable
    http://www.dedefensa.org/article/1-50-lequation-du-diable

    “1% = 50%” , l’équation du Diable

    15 septembre 2015– Le symbole est nécessairement puissant, décisif et dévastateur. A l’image du monstrueux Pentagone, qui reçoit plus de 50% (autour de $1.200 milliards par an) de toutes les ressources financières mises à la disposition de tous les systèmes de sécurité nationale du monde organisé et officiel, on sait aujourd’hui que le point des 50% de la richesse mondiale allant à 1% de la population mondiale est atteint et dépassée.

    On cite WSWS.org (le 14 octobre) pour avancer l’interprétation des résultats du rapport du Crédit Suisse sur cet “événement”, précisant que cette concentration de richesse débouche sur l’ultra-rassemblement des ultra-riches dans le chef de 123.800 sapiens (0,7% de la population du monde disposant de 45,2% de la richesse du monde) désignés (l’anglais (...)


  • Le nationalisme réactionnaire de l’« Alternative pour l’Allemagne »
    http://www.wsws.org/fr/articles/2013/avr2013/alte-a22.shtml

    La création de l’« Alternative pour l’Allemagne » (Alternative für Deutschland, AfD) a été largement présentée comme une attaque contre la politique européenne du gouvernement allemand. Le porte-parole du gouvernement, Steffen Seibert, et d’autres représentants de la coalition dirigeante ont sévèrement critiqué le nouveau parti.
    En fait, cette représentation est totalement superficielle. L’apparition d’un parti droitier anti-euro en Allemagne est la conséquence logique de la politique européenne du gouvernement fédéral qui jouit du plein soutien du Parti social-démocrate (SPD), des Verts et de La Gauche (Die Linke, l’homologue allemand du Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon en France).

    • Les analyses sur wsws.org sont souvent bien fondées, malheureusement l’auteur de cet article s’est laissé emporter par un vieux réflexe anti-staliniste qu’on ne trouve autrement plus que chez nos bons vieux réacs-berlinois-de-l’ouest . L’affirmation que Die Linke et le Parti de Gauche soutiennent la politique européenne du gouvernement Merkel est simplement fausse.

      Encore hier soir sur la chaîne de télévision 3Sat le représentant du parti Die Linke Dietmar Bartsch discutait avec le porte parole de Alternative für Deutschland Bernd Lucke. Bartsch s’oppose à une politique européenne qui fait profiter les nantis dans les pays du nord au dépens des peuples de l’Europe. Lucke milite pour la réintroduction des monnaies nationales afin de permettre aux gouvernements des pays à faible productivité de rendre les produits nationaux compétitifs en faisant baisser les taux d’échange. Bartsch dit que la solution à la crise actuelle n’est pas l’abandon de l’Euro mais l’abandon de la politique d’austérité imposé par le gouvernement Merkel.

      Bartsch fait partie de l’aile droite au sein du parti Die Linke et défend des positions social-démocrates traditionnelles. Les ailes communistes et autonomes au sein du parti vont bien au delà des ses revendications modestes.