person:mahmoud jibril

  • Sans déconner... qui invente ces foutaises ?

    Libya Rebels Said to Find Qaddafi Tie in Plot Against Iraq - NYTimes.com
    http://www.nytimes.com/2011/10/27/world/middleeast/libya-rebels-said-to-find-qaddafi-tie-in-plot-against-iraq.html?ref=middlee

    When Tripoli, the Libyan capital, fell, rebel fighters found secret intelligence documents linking Col. Muammar el-Qaddafi to a plot by former members of Saddam Hussein’s military and Baath Party to overthrow the Iraqi government, according to an Iraqi official who spoke on the condition of anonymity.

    The details of the plot were revealed to Iraq’s prime minister, Nuri Kamal al-Maliki, this month in a surprise visit to Baghdad by Libya’s interim leader, Mahmoud Jibril, said the official, who demanded anonymity because the matter was supposed to be confidential. This week, Iraqi security forces responded, arresting more than 200 suspects in connection with the plot.


  • Arraï TV : « Nous sommes derrière Kaddafi qui défend son pays contre l’Otan », 28 septembre 2011, Jeune Afrique.

    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110928120532/media-libye-mouammar-kaddafi-libertearrai-tv-nous-sommes-derriere-kadd

    La sécurité des participants est un autre argument qui a séduit le dictateur en fuite. « Nos concurrents ont investi dans la technologie du show et nous dans celle de la sécurisation des communications. Grâce à notre système, (l’ancien dirigeant libyen) nous a déjà appelés six fois », explique la directrice générale, Hawazen al-Joubouri, 27 ans, l’une des onze enfants du propriétaire.
    [...]
    Lancée en 2007, la chaîne émet sur le satellite européen Eutelsat « pour éviter les pressions des régimes arabes », explique son fondateur.
    [...]
    Une liberté d’expression qui agace les deux camps ennemis libyens, s’enorgueillit la direction. « Comme nous défendions les révolutions égyptienne et tunisienne, Kaddafi a téléphoné furieux il y a huit mois à Bachar al-Assad pour lui demander de fermer ma chaîne sinon il la bombarderait. Quant à Jibril (Mahmoud Jibril numéro 2 du Conseil national de transition (CNT)), il vient de déclarer que si les autorités de Damas n’interrompaient pas notre diffusion, il créerait une télévision de l’opposition syrienne », raconte Michane al-Joubouri.
    [...]
    Une indépendance plusieurs fois mise à l’épreuve. Il y a un mois un homme d’affaire syrien envoyé par le CNT a proposé une belle somme d’argent pour faire taire la chaîne, raconte Michane al-Joubouri. « Que va-t-on dire aux téléspectateurs ? Que nous ne sommes plus des résistants ? Non merci », affirme-t-il avoir répondu.
    [...]
    « Tout comme al Jazira (chaîne satellitaire qatarie) n’évoque jamais ce qui se passe au Qatar, nous n’intervenons pas dans les affaires syriennes, même s’il y a sûrement eu des erreurs et si demander plus de démocratie est légitime. Bien sûr, la Syrie ce n’est pas la République de Platon, mais la meute internationale qui se déchaîne contre ce pays n’a pas pour ambition de soutenir la démocratie », déclare Michane al-Joubouri.


  • In Libya, Islamists’ Growing Sway Raises Questions - NYTimes.com
    http://www.nytimes.com/2011/09/15/world/africa/in-libya-islamists-growing-sway-raises-questions.html

    Islamist militias in Libya receive weapons and financing directly from foreign benefactors like Qatar; a Muslim Brotherhood figure, Abel al-Rajazk Abu Hajar, leads the Tripoli Municipal Governing Council, where Islamists are reportedly in the majority; in eastern Libya, there has been no resolution of the assassination in July of the leader of the rebel military, Gen. Abdul Fattah Younes, suspected by some to be the work of Islamists.

    Mr. Belhaj has become so much an insider lately that he is seeking to unseat Mahmoud Jibril, the American-trained economist who is the nominal prime minister of the interim government, after Mr. Jibril obliquely criticized the Islamists.

    For an uprising that presented a liberal, Westernized face to the world, the growing sway of Islamists — activists with fundamentalist Islamic views, who want a society governed by Islamic principles — is being followed closely by the United States and its NATO allies.

    “I think it’s something that everybody is watching,” said Jeffrey D. Feltman, assistant secretary of state for Near Eastern affairs, visiting here on Wednesday. “First of all the Libyan people themselves are talking about this.”

    On arme et finance les islamistes, puis on s’inquiète du rôle politique central que pourraient avoir les islamistes. Et Jeffrey Feltman est chargé d’expliciter ce que pensent – selon les Américains – les libyens.

    Bientôt, Feltman viendra nous expliquer que le rêve secret des libyens est de maintenir une présence de l’OTAN sur leur territoire indéfiniment pour éviter que ces méchants islamistes (alliés, armés et financés par l’OTAN) ne prennent le pouvoir. À moins que ces islamistes comprennent où est leur intérêt.