• Amazon faces EU inquiry over treatment of small retailers
    https://www.theguardian.com/technology/2019/jul/17/amazon-faces-eu-inquiry-over-treatment-of-small-retailers

    Investigation into possible anti-competitive behaviour is likely to spark US anger

    The European Union has launched a formal investigation into Amazon, opening a new front against the US tech giants. Announcing the decision, the European commissioner for competition, Margrethe Vestager, said she wanted to take “a very close look” at whether Amazon’s business practices broke EU antitrust rules. The investigation into another US company seems bound to provoke the ire of the White House, only (...)

    #Amazon #BigData #domination

    https://i.guim.co.uk/img/media/5750ac80bccd17180c74145a71a9af0837cc8134/0_233_3500_2100/master/3500.jpg

  • Retraites : la justice illusoire d’un système individualiste
    https://www.mediapart.fr/journal/france/180719/retraites-la-justice-illusoire-d-un-systeme-individualiste

    Le nouveau système par points renverse la logique du système de retraite en conduisant à un ajustement par le niveau de vie des retraités. Injuste par sa négation des différences d’espérance de vie, il ouvre grand la voie à la capitalisation.

    #Parti_pris #réformes,_retraités,_retraite_à_points,_néolibéralisme

  • Amazon Helps ICE Deport Migrants Using AI Technology: Report | News | teleSUR English
    https://www.telesurenglish.net/news/united-states-amazon-ice-migrants-deportation-family-separation-dhs-

    Published 17 July 2019

    Amazon is helping ICE carry out raids by pitching its Rekognition facial identification technology for "deportations without due process.”

    Amazon is enabling the Immigrations and Customs Enforcement (ICE) to detain and deport migrants from the United States according to a report by Al-Jazeera published Wednesday.

    According to the activist group Mijente which demands the multinational company “stop powering ICE,” the Department of Homeland Security (DHS) has contracts with Amazon.

    The DHS uses the Palantir software that helps them track would-be-deportees. Amazon Web Services host the database and Palantir provides computer program to organize the data.

    Palantir, a data analytics firm can be described as a mix between Google and the CIA. It provides algorithms for government agencies for counterterrorism or immigration enforcement and receives taxpayers money.

    Activists have pointed out that the firm sells “mission-critical” tools used by ICE to plan raids. The contract between the two is worth US$51 million.

    “Amazon and Palantir have secured a role as the backbone for the federal government’s immigration and law enforcement dragnet, allowing them to pursue multibillion-dollar government contracts in various agencies at every single level of law enforcement,” says a petition on Mijente’s website.

    This week, while ICE agents were rounding up immigrants, Mijente delivered 270,000 petitions to the New York residence of Amazon CEO Jeff Bezos demanding he cut ties with the immigration authorities.

    The immigration authorities launched small-scale operations seeking to arrest undocumented immigrants over the weekend in an apparent start to President Donald Trump’s vow to launch mass deportation round-ups across the country.

    The operation, which Trump revealed on Twitter last month, was expected to target hundreds of recently-arrived families in about 10 cities whose deportation had been ordered by an immigration judge.

    The removal operations are meant to deter a surge in Central American families fleeing poverty and gang violence in their home countries, with many seeking asylum in the United States.

    On Monday, Trump said the raids were “very successful” even though immigration activists and lawyers said that only a few arrests took place. Nonetheless, the crackdown is not over. ICE informed that more arrests will be made later this week.

    Jennifer Lee of the American Civil Liberties Union said during a rally in front the company’s headquarters in Seattle that Amazon is helping the authorities carry out the raids by pitching its Rekognition facial identification technology which could result in "deportations without due process.”

    Last week, activists interrupted the Amazon Web Services Summit in New York by playing recordings of migrant families being split up while the Amazon Chief Technology Officer Werner Vogels was giving a keynote speech. Activists have also called for boycotting Amazon’s products like Prime Video, Whole Foods, Kindle, etc.

    “Companies and government organizations need to use existing and new technology responsibly and lawfully. There is clearly a need for more clarity from governments on what is acceptable use of AI and ramifications for its misuse, and we’ve provided a proposed legislative framework for this,” said an Amazon spokesperson in a statement responding to the accusations.

    “We remain eager for the government to provide this additional clarity and legislation,” continued the statement, "and will continue to offer our ideas and specific suggestions.”

    #migration #réfugiés #cloud #surveillance #intelligence_artificielle

  • Louvre Removes Sackler Family Name From Its Walls - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2019/07/17/arts/design/sackler-family-louvre.html

    The Louvre in Paris has removed the name of the Sackler family from its walls, becoming the first major museum to erase its public association with the philanthropist family linked with the opioid crisis in the United States.

    The Louvre’s collection of Persian and Levantine artifacts is housed in a wing that has been known as the Sackler Wing of Oriental Antiquities since 1997.

    But on Wednesday, a plaque acknowledging the Sacklers’ donations had been removed from the gallery’s entrance, and references to “the Sackler Wing” on other signs in the museum had been covered with gray tape.

    Members of the Sackler family own Purdue Pharma, the maker of OxyContin, an enormously profitable and frequently abused painkiller that is the subject of numerous lawsuits in the United States.

    Les faux-culs !!!

    Nine other signs in the building that referenced the wing had been taped over. Ms. Aguirre said another large sign that acknowledged the Sackler donation had also been removed.References to “the Sackler Wing” have also been removed from the Louvre’s website.

    On Tuesday, Jean-Luc Martinez, the museum’s president, told RTL, a French radio station, that the Sackler name had been taken down because the Louvre’s policy on naming rights is that they last for 20 years.

    A spokeswoman for the Louvre did not respond to emails asking why, if naming rights only lasted 20 years, the name had not been painted over earlier.

    The Sackler family declined to comment through a spokesman from Edelman, the public relations firm that represents them in Britain.

    Ms. Goldin said she recognized that many museums could not follow the Louvre’s example without breaking their contracts, but she hoped they found a way. “I know that the museums, especially in America, have enormous trouble being funded and it’s so important museums stay open,” she said. “But museums are also about ethics and morality.”

    A spokeswoman for the Victoria and Albert Museum in London, which has a Sackler Courtyard, said in an emailed statement on Wednesday that the museum was “not considering the removal of any signage related to our past or present donors.”

    “We’re proud to have been supported by the Sacklers,” Tristram Hunt, the museum’s director, told the BBC on July 10.

    Tate did not intend to rename the Sackler escalator at Tate Modern, it said in an emailed statement on Wednesday.

    A spokeswoman for the Jewish Museum in Berlin said in a telephone interview on Wednesday that the Louvre’s move did not change an earlier statement about its Sackler staircase.

    “We will not be changing the name because we feel that renaming would be an inappropriate attempt to disguise what happened,” that statement, issued in March, said. “It would also contradict the fact that we acted in good faith.”

    #Opioides #Sackler #Louvre #Philanthropie

  • C’est pratique - Mon blog sur l’écologie politique
    http://blog.ecologie-politique.eu/post/C-est-pratique

    Car c’est pratique mais c’est une dépossession : plus la peine de se soucier de la dimension matérielle de sa vie (et de savoir cuire des nouilles), pas besoin de garder la maîtrise de ses outils… Jusqu’ici, tout va bien, tant qu’on fait encore partie de la petite bourgeoisie qui peut se payer tout ça, tant que des pans entiers du macro-système technicien ne s’effondrent pas. Mais tout cela nous déqualifie humainement et il est des menaces plus immédiates encore que l’effondrement écologique ou une vraie crise de l’énergie : nos libertés, individuelles et collectives.

    #pratique #dépossession #Internet #réseaux_sociaux #à_domicile

  • GENTRIFICATION ET PAUPÉRISATION AU COEUR DE L’ÎLE-DE-FRANCE
    ÉVOLUTIONS 2001-2015

    Institut d’architecture et d’urbanisme d’IdF, avril 2019

    https://www.iau-idf.fr/fileadmin/NewEtudes/Etude_1807/Gentrification_et_pauperisation.pdf

    #comment Marc : Avant même la crise des Gilets Jaunes, la réforme du « Grand Paris » est la première promesse présidentielle à laquelle
    Emmanuel Macron a du renoncer, face à une architecture
    organisationnelle aussi ingérable que dysfonctionnelle, et une
    coalition d’intéréts et prébendes qui demeure en l’état un obstacle
    majeur à toute ambition de contrôle vertical. Or, même en cas de
    reconquête de la mairie de Paris, la refonte du « Grand Paris » demeure
    un enjeu majeur, puisque l’IdF représente 30% du PIB français. Et
    c’est dans ce périmètre que va se jouer, à l’occasion des municipales,
    le succès ou l’échec de l’atomisation définitive du PS et de LR, qui
    bouleverserait totalement la donne quant à la gestion des grands
    syndicats techniques franciliens, véritables états dans l’état qui
    ordonnent et dirigent toutes les stratégies de l’aménagement urbain,
    au plus grand profit des multinationales auxquelles lesdits syndicats
    ont dévolu leurs compétences pour l’eau, l’assainissement, le
    chauffage urbain, les déchets, l’énergie, les mobilités, etc.

  • Opinion | The #Boeing #737_Max Crisis Is a #Leadership Failure - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2019/07/17/opinion/boeing-737-max.html

    Boeing has found a willing partner in the #F.A.A., which allowed the company to circumvent standard #certification processes so it could sell aircraft more quickly. Boeing’s inadequate regard for safety and the F.A.A.’s complicity display an unconscionable lack of leadership at both organizations.

    [...]

    The 737 Max of today — a 143-foot-long plane seating more than 230 people — is a very different aircraft from the humble 737 of the 1960s, [...] But the current regulatory system allows for significant modifications of an aircraft design without requiring a new certification review . Even though the new plane had different flight characteristics, larger engines and a new flight management system, no simulator training was required for pilots familiar with older model 737s, a marketing move designed by Boeing to increase sales. And the F.A.A. allowed this.

    Safety begins at the top, and the top at both Boeing and the F.A.A. has let us down. Boeing’s board must find out who has enabled and encouraged this corporate culture, and hold those leaders accountable, beginning with the chief executive, Dennis Muilenburg.

    But this is bigger than the Max 8. We now have an airline safety agency that has become less and less forceful in exercising its regulatory authority over an aircraft manufacturer, even one that appears to be aggressively prioritizing profits over safety.

    #complicité #criminalité_en_col_blanc

  • La location de vaches : un placement « rémunérateur » pour les investisseurs qui risque d’appauvrir les éleveurs
    https://www.bastamag.net/Location-de-vaches-eleveur-laitier-placement-gestion-patrimoine-rente-loye

    Comment moins s’endetter lorsque on est éleveur laitier ? Des sociétés de gestion vous proposent une solution : louer vos vaches au lieu d’emprunter à des banques pour agrandir votre troupeau. Le placement est vendu comme bien plus « rémunérateur » que des livrets d’épargne classique et aussi « peu risqué » pour les investisseurs. Mais qu’en est-il pour l’agriculteur qui paiera donc un loyer pour des vaches qui ne lui appartiennent plus ? « Et si l’achat d’une vache vous rapportait plus que votre livret A (...) #Décrypter

    / A la une, #Agriculture, #Finance, #Capitalisme

  • Quand l’irrationnel Trumpe le rationnel – et entretient notre marche vers la guerre. Par Alastair Crooke
    https://www.les-crises.fr/quand-lirrationnel-trumpe-le-rationnel-et-entretient-notre-marche-vers-la

    Source : Strategic Culture, Alastair Crooke, L’instinct de Trump lui dit toujours qu’un canal avec M. Poutine est essentiel. Mais la diabolisation de la #Russie ne s’arrêtera pas avec la publication de l’enquête Mueller. Un nouveau récit va simplement être produit. Le 14 mars, le Conseil national de sécurité de la Russie, dirigé par le président Poutine, a officiellement fait part de sa perception des intentions américaines à l’égard de la Russie, allant des « dangers militaires » (opasnosti) aux « menaces militaires » directes (ugrozy). Bref, le Kremlin se prépare à la guerre, aussi défensive que soit son intention. Pourquoi ? Pourquoi Poutine ferait-il cela ? Trump ne veut plus de guerres… Il n’a cessé de réclamer de bonnes relations avec Moscou. Et maintenant que Mueller n’a pas trouvé la moindre chose… (...)

    #Géopolitique #USA #Géopolitique,_Russie,_USA

  • Dans les Côtes-d’Armor, l’usine de traitement des algues vertes contrainte de fermer en urgence
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2019/07/17/dans-les-cotes-d-armor-l-usine-de-traitement-des-algues-vertes-contrainte-de


    _Depuis le début de l’année 2019, le site de Launay-Lantic a reçu 5 000 tonnes d’algues vertes, alors que la saison commence à peine.
    Charlotte Chabas pour Le Monde

    Depuis le début de l’été, les marées vertes ont été si précoces et intenses dans la baie voisine de Saint-Brieuc que le flot des camions chargés de leur odorante marchandise semblait intarissable. Mi-juin, 2 000 tonnes ont ainsi été livrées en trois jours – contre 6 000 tonnes sur toute l’année 2018.

    D’ordinaire, l’usine de Launay-Lantic aurait peut-être pu réussir à gérer ces volumes importants. Mélangées avec des déchets verts fibreux, les algues y sont séchées durant huit à dix jours dans un des immenses box fermés, chauffés par une vaste soufflerie. Puis, ces amas de matière sèche, à la vague odeur de salade, sont broyés en poussière, pour être elles-mêmes mélangées de nouveau à de futures algues fraîches. « Une méthode qui avait toujours permis de travailler efficacement sans nuisance pour le voisinage », rappelle Jean-Yves Le Guern.

  • La promotion « gilets jaunes » de Christophe Castaner : les médailles de la honte

    Christophe Castaner vient de médailler, le 16 juin, un certain nombre de ses agents, parmi lesquels au moins cinq sont impliqués dans des enquêtes concernant des #violences_policières. Chargé des opérations le soir où #Steve a disparu à #Nantes, le commissaire Grégoire Chassaing y figure aux côtés de Rabah Souchi, à la tête de la charge de police ayant provoqué les blessures de #Geneviève_Legay à #Nice. Sont aussi concernés des agents impliqués dans le décès de #Zineb_Redouane à #Marseille et dans l’affaire du Burger King à #Paris...

    #paywall : https://www.mediapart.fr/journal/france/170719/la-promotion-gilets-jaunes-de-christophe-castaner-les-medailles-de-la-hont

    Créée en 2012, la médaille de la sécurité intérieure est « destinée à récompenser les services particulièrement honorables notamment un engagement exceptionnel (...), et à récompenser des actions revêtant un éclat particulier » ainsi que le précise le décret du 28 mars 2012. Pour l’année 2018-2019, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner a pourtant choisi d’honorer des policiers ayant commis des violences policières.

    Parmi les médaillés de la « promotion exceptionnelle médaille de la sécurité intérieure « gilets jaunes » », récompensés le 16 juin, figurent Grégoire Chassaing, le commissaire qui a donné l’ordre d’utiliser les gaz lacrymogènes à Nantes le soir de la disparition de Steve Maia Caniço, mais aussi Rabah Souchi et sa compagne Hélène Pedoya, qui se sont distingués lors des opérations de maintien de l’ordre causant les blessures de Geneviève Legay.

    La médaille de la sécurité intérieure récompense le personnel du ministère qui, comme le précise le texte officiel, intervient dans les domaines suivants : « La défense des institutions et des intérêts nationaux, le respect des lois, le maintien de la paix et de l’ordre public, la protection des personnes et des biens et la prévention, la médiation, la lutte contre l’exclusion, l’aide aux victimes. »

    Cette distinction comporte trois échelons : bronze, argent et or. Un policier nous a expliqué qu’habituellement elle ne concerne que quelques centaines de personnes, les échelons or ou argent étant le plus souvent réservés aux blessés ou aux agents ayant déjà reçu une médaille de bronze.

    Par exemple, ont été récompensés des gendarmes étant intervenus lors du crash de l’avion Germanwings, causant la mort de 149 passagers, dans les Alpes en mars 2015. Ou des policiers ayant secouru un Anglais agressé par des supporters russes à Marseille durant l’euro 2016.
    Le ministère récompense ces actes de bravoure traditionnellement le 1er janvier et le 14 juillet. C’est donc une « promotion exceptionnelle », celle du 16 juin, officiellement nommée « gilets jaunes » qui vient d’être sélectionnée par Christophe Castaner. Mais elle ne l’est pas seulement pour le choix du calendrier.

    Elle l’est dans le procédé même de sélection auquel Mediapart a pu avoir accès. Le 16 avril, un courriel de la direction des ressources humaines des CRS à destination des commandants d’unité lance un premier appel aux candidatures pour la promotion 2018-2019. Le texte est le suivant : « En prévision d’une éventuelle promotion exceptionnelle [MSI] Médaille de la sécurité intérieure « Gilets Jaunes », vous voudrez bien nous transmettre en retour 15 fonctionnaires blessés dans le cadre du mouvement des « Gilets jaunes ». Ils devront avoir fait l’objet d’un arrêt de travail en privilégiant les ITT [incapacité totale de travail]. »
    Faute d’avoir suffisamment de candidats, un deuxième courriel de relance est envoyé, le jour même, élargissant les critères. Il y est noté : « Vu les nombreux retours néants, je vous sollicite de nouveau en élargissant les critères d’attribution ». Peuvent être désormais médaillés : « Des policiers méritants blessés dans le cadre des gilets jaunes », « en second lieu, des policiers blessés non méritants », et « en troisième lieu, ceux qui n’ont pas été blessés, mais qui ont réalisé une action remarquée durant cette période ».

    Lors du mouvement des gilets jaunes, Christophe Castaner a souvent communiqué sur les policiers blessés, sans jamais donner trop de précisions.

    Faute de « blessés » en nombre suffisant, les « non méritants » peuvent donc être promus. Dix jours plus tard, la Direction générale de la police nationale complète de nouveau le recensement, en l’ouvrant désormais à l’ensemble des officiers ayant participé aux opérations de maintien de l’ordre ainsi qu’aux majors des compagnies. Mieux, le tableau de candidature dans lequel doivent figurer les faits justifiant l’attribution de la médaille, est déjà pré-rempli par le ministère et « ne sera pas modifié ». Il est le suivant : « Gilets jaunes : engagement exceptionnel dans le cadre des gilets jaunes. » Les candidats auront d’office le bronze.

    Seuls sont exclus les agents absents durant toute la période des manifestations, et ceux ayant reçu un blâme ou étant passés en conseil de discipline. Mais ne le sont pas : les auteurs de violences policières, poursuivis dans le cadre d’enquêtes administratives menées par l’IGPN ou judiciaires.
    Le palmarès est terrifiant. Grégoire Chassaing, commissaire divisionnaire à Nantes, qui, le 21 juin, lors de la fête de la musique, a ordonné de gazer les jeunes rassemblés près d’une berge de la Loire, parmi lesquels Steve, porté disparu depuis ce jour.

    Le capitaine Bruno Félix reçoit lui aussi les félicitations de Christophe Castaner. Pourtant, il fait partie des policiers auditionnés dans le cadre de l’enquête sur le décès de Zineb Redouane, survenu à Marseille après avoir été touchée au visage par des éclats de grenades lacrymogènes lancées dans son appartement le 1er décembre. Ce CRS commandait ce jour-là les auteurs des tirs.
    Autre médaillé : le commissaire Rabah Souchi, en charge, le samedi 23 mars, à Nice, des opérations de maintien de l’ordre, ayant causé de graves blessures à la militante pacifiste Geneviève Legay. À cette charge, un capitaine de gendarmerie avait refusé de participer, la jugeant « disproportionnée » (à lire ici).

    Sa compagne, Hélène Pedoya, présente aux côtés de son conjoint le jour des opérations et chargée de l’enquête sur les violences policières commises ce jour-là est elle aussi félicitée par le ministre.

    Et enfin, le commandant divisionnaire Dominique Caffin reçoit une médaille. Il fait partie des CRS qui, le 1er décembre, ont matraqué plusieurs manifestants dans un Burger King, à Paris. De sources policières, il est connu pour être « particulièrement violent ». Le 8 avril, sur un plateau de BFM-TV, un commandant de gendarmerie, le colonel Michaël Di Meo avait lui-même ainsi commenté les images : « C’est de la violence policière. »

    Ils ont tous les cinq reçu la médaille de bronze et font partie de l’« exceptionnelle promotion gilets jaunes » 2018-2019 qui compte près de 9 000 médaillés, majoritairement en bronze.
    Normalement, il n’y a que quelques centaines de promus, nous confie un policier qui estime que cette sélection est affligeante. « Cela ressemble à la prime au résultat exceptionnel. » Quel résultat, celui de mettre en pratique des directives de plus en plus violentes en matière de #maintien_de_l’ordre ?"

    • Droit dans ses bottes, le Castaner : il explique bien que l’État va soutenir les flics qui ont fait leur boulot en dépassant la ligne jaune et en se branlant avec les procédures, la loi et le concept de proportionnalité de la réponse. Il les met #en_roue_libre. Délibérément. À rebours de ce qui se pratique dans tous les pays libéraux. Où l’on apprend au passage que le contrôle administratif des flics est tellement sévère et externe qu’il peut être confié à l’épouse d’une des personnes mises en cause ! #IGPN #répression #impunité

  • Alek et Les Japonaises
    https://www.nova-cinema.org/prog/2019/173-summer-stoemp/stoemp-weekend-3/article/alek-et-les-japonaises

    Célèbre duo bruxello-nippon, Alek et Les Japonaises est enfin de passage au Nova, après avoir écumé pas loin d’une vingtaine de pays en dix ans d’existence, et plusieurs centaines de lieux improbables. Salles de fête, bars, rues, écoles, maisons de retraite, appartements privés, salon de coiffure, jusqu’aux hauts lieux de culture et autre champs de patates, tout espace qu’ils occupent se transforment tantôt en piste de dance disco 70’s, tantôt en salle de remise en forme aérobique 80’s, qui très vite se muent en bal populaire survolté des années techno. Leur énergie communicative semble inépuisable, et dès les premiers beats d’une pop aux accents kitchs de hit parade, le public est conquis ! Car Alek et Les Japonaises a non seulement le don de nous faire danser, mais aussi rigoler ! Les chansons en (...)

  • Moscou et la question palestinienne : de la solidarité idéologique à la rhétorique juridique
    Par Adlene Mohammedi | Date de publication : Lundi 15 juillet 2019| Middle East Eye édition française
    https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/moscou-et-la-question-palestinienne-de-la-solidarite-ideologique-la-r

    (...) On retrouve cette prudence, mêlée à une certaine ambition, dans la doctrine officielle russe en politique étrangère (le fameux « Concept ») : grâce à son siège au Conseil de sécurité des Nations unies et à l’aide du Quartet (plateforme inefficace sur laquelle la Russie compte toujours), Moscou entend contribuer pleinement à la résolution du conflit israélo-palestinien.

    Pourquoi alors, en dépit de cet équilibrisme, les Palestiniens (l’Autorité palestinienne, mais pas seulement) demeurent-ils attachés à leurs bonnes relations avec la Russie ?

    D’abord parce que la Russie a décidé de mettre le droit international au cœur de sa diplomatie, et cela convient parfaitement au juridisme de l’Autorité palestinienne (qui lui a permis, en 2012, d’accéder au statut d’État observateur non membre des Nations unies).

    Ensuite, parce que la Russie dialogue régulièrement avec les acteurs non étatiques considérés comme terroristes par Israël, qu’il s’agisse du Hezbollah libanais ou du Hamas palestinien. Ce détail en fait déjà une puissance singulière.

    Enfin, tout simplement parce que la Russie reconnaît l’État palestinien depuis 1988 et parce que ses dirigeants ont déjà indiqué que la position russe n’avait pas changé (Medvedev en 2011, par exemple). (...)

  • https://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/1563378306-netanyahou-appelle-la-france-et-le-reste-de-l-europe-a-designer-l

    Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a appelé mercredi la France et tous les pays d’Europe à désigner le groupe terroriste Hezbollah comme organisation terroriste, lors d’une réunion avec des députés français à son bureau du Jérusalem.

    « Il est très important que la France et les autres pays européens fassent exactement ce que l’Argentine a fait récemment : déclarer le Hezbollah comme une organisation terroriste. Il s’agit de la principale organisation terroriste au Moyen-Orient et dans le monde », a-t-il déclaré.

    « Par conséquent, le plus important est de déclarer le Hezbollah comme une organisation terroriste, et cela doit être fait immédiatement, » a-t-il affirmé.

  • Un projet très sympa :

    https://alter-votants.wixsite.com/elections

    Que toute personne majeure, actrice de la société de résidence ait l’opportunité d’exprimer sa voix lors des élections.

    Qui sommes-nous ?
    Des personnes voulant redonner du sens au débat, au vote.

    Nous côtoyons au quotidien de nombreuses personnes n’ayant pas accès au vote et d’autres, désillusionnées, ne sachant quoi faire.

    De là est née notre motivation, afin que tou.te.s nos proches et les vôtres puissent prendre part aux débats lors du déjeuner dominical :-)

    #démocracie #inclusion #elections

  • Médecins du monde : « La grève des urgences, signe d’une dégradation généralisée de l’accès aux soins »
    https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/07/17/medecins-du-monde-la-greve-des-urgences-signe-d-une-degradation-generalisee-

    <b>Tribune</b>. La grève des personnels de santé travaillant dans les services d’urgence des hôpitaux partout en France était prévisible. Ce mouvement, …

  • Et un autre article à lire ou relire, extrait de notre dossier consacré aux réflexions alternatives sur l’héritage.

    Matière à vies collectives
    Voyage à Muche : conditions, usages et enjeux d’une expérience d’ancrage

    https://pantherepremiere.org/texte/matiere-a-vies-collectives

    Comment une expérience concrète de vie communautaire, passant notamment par la propriété collective, intègre-t-elle la question des disparités économiques des membres qui y prennent part ? De la famille « biologique » à la famille politique, comment se réorganise la solidarité matérielle ? En février 2018, plusieurs membres d’une communauté politique composée d’une soixantaine de personnes ont pris le temps de revenir sur leur installation dans le village de Muche en abordant plus précisément les enjeux collectifs, notamment matériels, auxquels ils et elles font face.

    #héritage #patrimoine #communauté #solidarité

  • Soutien à Fariba Adelkhah / In support of Fariba Adelkhah
    http://l461.mj.am/nl/l461/mukw4.html?m=AL8AAEUbVK0AAchrpFQAAGUSLS4AAAAAAAMAFhSEAAI0oABdL0pUn4iYOCcWSQ-

    Nous avons été choqués d’apprendre l’arrestation de notre collègue Fariba Adelkhah en Iran et sa détention depuis apparemment plusieurs semaines, sans possibilité de contact avec les autorités françaises.

    Fariba Adelkhah, anthropologue et directrice de recherche à Sciences Po, rattachée au Centre de recherches internationales (CERI) depuis 1993, est une spécialiste de la société iranienne. Elle a publié de nombreux ouvrages, notamment sur la question de la modernité (Etre moderne en Iran, Karthala, 1998, réédité et traduit en plusieurs langues). Elle a également travaillé sur l’Afghanistan, entre autres sur le sujet de l’espace public. Ses recherches en cours portent sur l’institution cléricale chiite et l’ont conduite, ces derniers mois, à mener un travail de terrain à Qom.

    L’importance et l’originalité des travaux de Fariba Adelkhah ont été reconnues internationalement. Nous sommes fiers de compter une chercheuse de cette qualité dans notre communauté académique de Sciences Po. Son arrestation et sa détention prolongée constituent une atteinte aux droits fondamentaux de la personne et au libre exercice du métier universitaire.

    Nous souhaitons transmettre à Fariba et à ses proches notre soutien chaleureux et notre vif espoir de sa libération rapide.

    Les enseignants-chercheurs de Sciences Po

  • PUSSYPEDIA
    https://www.pussypedia.net

    https://www.pussypedia.net/pussy-definition

    We’re taking “pussy” back cuz we like it! The word “vagina” comes from the latin word for “sword holder.” We are not down with the idea that vaginas exist as objects of service to penises. Also, “vagina” only refers to the canal. When we refer to the canal, we still call it “vagina.” If we call the whole thing a “vagina,” we ignore a bunch of other important parts, including everything you see on the outside and the clitoris which is made of the same tissues as a penis, about the same size as one, and responsible for our orgasms. (We wish we didn’t have to refer back to penises to make this point about how important the clitoris is!) If we call it a “vulva” we ignore the vagina and everything else inside. So, we’re using “pussy” to mean the whole thing.

    We, Pussypedia’s founders, are cisgender women. The origins of the site are in our own curiosities about our genitals and a serious lack of accessible, accurate information about them. The site’s focus on genitalia aims to address this specific information gap, not to suggest that this part of the body defines sex or gender.

    #pussy #chatte #femmes #santé #information #sexualité

    • Je me suis déjà posé la question : si #vulve, c’est le sexe féminin sans le vagin ou tout compris ? Elles disent que oui... Je ne suis pas contre l’idée d’utiliser un mot familier pour parler de tout ça, de tout sauf vagin (sauf quand effectivement on parle de vagin).

  • Aux Etats-Unis, le nombre de travailleurs de plus de 85 ans atteint un record - Amériques - RFI
    http://www.rfi.fr/ameriques/20180707-etats-unis-nombre-travailleurs-ages-plus-85-ans-atteint-record

    Le phénomène qui touche de manière égale Blancs, Noirs et Latinos, et toutes les régions des Etats-Unis, a commencé juste après la crise majeure de 2008 qui a frappé de plein fouet les plans épargne retraite des Américains. C’est dans le secteur agricole que la proportion de travailleurs très âgés est la plus importante. Mais ils occupent aussi un nombre significatif d’emplois dans la vente, l’administration, et le secteur immobilier.

    #shame

  • [Vidéo] Retour sur le Forum de la Gouvernance Internet France 2019 avec @nicochagny de @isoc_france et @pierrebonis https://www.afnic.fr/fr/ressources/blog/video-retour-sur-le-forum-de-la-gouvernance-internet-fgi-france-2019.html #FGIFrance2019 #Afnic #AAN

    [Video] Back to the Internet Governance Forum France 2019 with @nicochagny from @isoc_france and @pierrebonis https://www.afnic.fr/en/resources/blog/video-conclusions-of-internet-governance-forum-igf-france-2019.html #FGIFrance2019 #Afnic #AAN #IGF #IGFBerlin #Governance