• Sur YouTube et Instagram, ces entreprises qui volent des visages | korii.
    https://korii.slate.fr/et-caetera/instagram-youtube-influenceuses-voleurs-visages-utilisation-marketing-ac

    Toutes sortes de firmes utilisent commercialement l’image d’influencers, sans leur accord. Sur internet, n’importe quelle image ou presque peut être capturée en HD grâce à un simple clic droit ou à une capture d’écran. Cela complique infiniment la protection de son image et de sa propriété intellectuelle. Les créateurs et créatrices présentes sur Instagram et YouTube, particulièrement lorsque leurs contenus sont liés à la mode ou à la beauté, en savent quelque chose. Dans une enquête, Wired explique que (...)

    #Amazon #Instagram #YouTube #influenceur #copyright

  • Turquie et Russie au bord d’une confrontation militaire en Syrie
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/02/28/guerre-en-syrie-la-turquie-et-la-russie-au-bord-d-une-confrontation-militair

    La Turquie a ainsi annoncé avoir actionné son ultime moyen de pression sur les Européens : déclencher un afflux massif de réfugiés syriens vers l’Europe. Ces menaces proférées dès jeudi soir, à la suite d’un conseil de sécurité extraordinaire présidé par M. Erdogan, ont été réitérées vendredi.

    C’est amusant comme ce genre de phrase passe crème : de l’autre côté on en est encore à subir de fines analyses à cause d’un grafiti « Bachar ou on brûle le pays » de 2011…

  • [Strange Fruits] #057 Strange Fruits 100% musique
    http://www.radiopanik.org/emissions/strange-fruits/-057-strange-fruits-100-musique

    Playlist :

    Peggy Lee : Black Coffee (Black Coffee & Dream Street-The complete sessions - EJC - 2009 )

    Art Blakey : Yaya (Orgy In Rhythm Vol.1 - Blue Note - 1957)

    p margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% a:link so-language: zxx 

    Ber/Malaby/Dumoulin : Highway to sfumato II (Maps & Synecdote - autoproduction - 2018 )

    Kilter : Spherical Bastards (feat. Per Nilsson) (Axiom - Alter-Nativ - 2020)

    Vijay Iyer, Craig Taborn : Lift Line (The Transitory Poems - ECM - 2019 )

    Soft Machine : Teeth (Fourth - CBS - 1971)

    Makaya McCraven : The Encore (In The Moment (Deluxe Edition) - International Anthem Recording Company - 2019)

    p margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120% a:link so-language: zxx

    Sunny Murray : Giblet (Sunny Murray - ESP Disk - 1965)

    Verbruggen / Fernandes Quintet : (...)

    http://www.radiopanik.org/media/sounds/strange-fruits/-057-strange-fruits-100-musique_08265__1.mp3

  • Wer hat’s erfunden? Ottomar Anschütz!: 125 Jahre Kino – Erinnerung an einen Pionier der Serienfotografie und Kinematografie - Friedenau
    https://www.berliner-woche.de/friedenau/c-kultur/125-jahre-kino-erinnerung-an-einen-pionier-der-serienfotografie-und-k

    Das Kino feiert 125. Geburtstag. Als Erfinder der laufenden Bilder nennt man gemeinhin die Brüder Lumière. Aber waren die Franzosen es wirklich? Zumindest gelten die in rascher Folge projizierten Chronofotografien des Friedenauers Ottomar Anschütz als Vorläufer des Kinofilms.

    Nehmen wir das Jubiläum zum Anlass, auf seine Erfindung zurückzublicken. Ottomar Anschütz (1846-1907), der in einem Ehrengrab des Landes Berlin auf dem Friedhof Friedenau ruht, präsentierte am 25. November 1894 zum ersten Mal öffentlich seinen bereits patentierten „Projektions-Schnellseher“. Vor einem geladenen Kreis wurden im großen Hörsaal des Postfuhramts in der Artilleriestraße „lebende Bilder“ auf einer sechsmal acht Meter großen Leinwand gezeigt. Den Projektor bediente Anschütz’ Sohn Guido, ein gelernter Mechaniker. Auch er wohnte in Friedenau, in der Sponholzstraße 4b. Das Ereignis fand neun Monate vor der ersten öffentlichen Vorstellung der Lumière-Brüder im Pariser Grand Café statt. Holger Anschütz, größter Fan seines Urgroßvaters, weiß mehr: „Nachmittags wurde die Vorführung zu Wohltätigkeitszwecken für die Mitglieder der photographischen Vereine wiederholt. Für die Vorbereitungen waren ihm Räume in dem noch nicht vollendeten Reichstagsgebäude zur Verfügung gestellt worden.“

    In der 90-minütigen Vorführung sahen die Zuschauer fünf Bilderreihen: einen Kürassier im langsamen Trab, einen Parademarsch, ein Schnellfeuer, ein schreitendes Kamel und den Pferdsprung eines Turners. Ottomar Anschütz benutzte für Aufnahmen und Projektion keinen damals wenig zuverlässigen amerikanischen Kodakfilm, sondern Glasplatten. Der Nachteil: Das Zentrieren der Glasplatten machte viel Arbeit und verlangte größte Präzision. „Dies dauerte im Durchschnitt für ein Bild eine Stunde“, berichtet Holger Anschütz. „Also für eine Bildreihe 24 Arbeitsstunden.“ Trotzdem war Ottomar Anschütz nach den ersten Vorführungen nicht zufrieden. Der Apparat ratterte zu sehr. Die Bilder waren zu wackelig. Anschütz tüftelte die nächsten Monate an seinem Projektions-Schnellseher weiter.

    Am 22. Februar 1895 präsentierte der Erfinder im Sitzungssaal des alten Reichstagsgebäudes in der Leipziger Straße 4 vor rund 300 Zuschauern ein 40 Bildreihen umfassendes Programm. Über die Bildreihe „Einseifen beim Barbier“ schrieb im selben Jahr die Fachzeitschrift „Photographische Rundschau“: „Unter den von Anschütz vorgeführten Reihenaufnahmen ist das Einseifen beim Barbier von geradezu überwältigender Komik, ein Herr sitzt zurückgelehnt auf dem Stuhle, vor ihm steht der mit Seife und Pinsel bewaffnete Barbier und waltet seines Amtes. Seitwärts zieht der Gehilfe das Messer auf dem Streichriemen ab. Das langsame Hin- und Herfahren des Messers auf dem Riemen, die Körperbewegung des einseifenden Barbiers und das Fingerspiel des Eingeseiften sind von unübertrefflicher Naturtreue.”

    Holger Anschütz gibt zu bedenken, dass es sich bei den Bildreihen um sorgfältig inszenierte Darbietungen mit Schauspielern oder oder zumindest Darstellern in Kulissen handelt. „Die ganze Handlung und jede Bewegung aller Personen waren vorher in allen Einzelheiten geplant. Heute würde man von einem Drehbuch und von einer Regie sprechen“, sagt er. Die Schlussfolgerung des Urenkels: „Ottomar Anschütz war hiermit unbewusst zum ersten Drehbuchautor und Regisseur geworden.“

    Trotz der Erfolge war dem Projektor nur ein kurzes Leben beschieden. Den perforierten Film hat Anschütz nicht erfunden. Doch er hat die entscheidende Vorarbeit geleistet. Ohne den Schnellseher kein Kinematograph. „Sein ganzes Leben lang hielt er die Details seiner Chronophotographie-Kamera geheim. Erst 1940, 33 Jahre nach dem Tod von Ottomar, beschreibt sein Sohn diese Serienkamera”, schließt Urenkel Holger Anschütz.

    https://www.openstreetmap.org/way/4535352

    #Film #Friedenau #Geschichte #Städtischer_Friedhof #Stubenrauchstraße

  • Reverse Engineering de l’#algorithme de #TikTok
    https://www.blogdumoderateur.com/comment-fonctionne-algorithme-tiktok

    Une série d’informations sont extraites de chaque vidéo pour mieux en comprendre le contexte et le contenu :
    – Computer Vision : les éléments de la vidéo sont analysés, comme le nombre de personnes qui y figurent (filles / garçons), la nature des objets repérés (un café, un ordinateur), l’environnement de la scène (start up, ambiance de co-working), l’endroit où l’action se situe (un bureau).
    La partie audio est retranscrite : cette retranscription permet de comprendre encore mieux le contenu de la vidéo.
    – Meta Data : toutes les données de la vidéo sont prises en compte, comme le nom de la vidéo, sa description et les hashtags utilisés par son auteur.

    (…) Une fois que TikTok a analysé le contenu de la vidéo, il va ensuite la booster au sein de son application, mais auprès d’un échantillon d’utilisateurs dans un premier temps. Cette étape va aider la plateforme à évaluer la viralité d’un contenu vidéo, en mesurant la réaction des utilisateurs avec la vidéo, en fonction d’un système de métriques reliés à un barème de points :

    Taux de revisionnage : 10 points
    Taux de complétion : 8 points
    Partages : 6 points
    Commentaires : 4 points
    Likes : 2 points
    TikTok s’appuie en particulier sur les taux d’engagement par utilisateur, qui correspondent aux interactions les mieux notées, comparé aux commentaires et aux likes.

  • Nouvelles zones d’ombre autour du scandale des cadavres de Paris-Descartes
    https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/02/28/nouvelles-zones-d-ombre-autour-du-scandale-des-cadavres-de-paris-descartes_6

    Voici un nouveau rebondissement qui n’a pas manqué d’alimenter le climat déjà tendu, dans l’affaire du « charnier » au Centre du don des corps (CDC), à Paris. Créé en 1953 et rattaché à l’université Paris-Descartes (devenue, en janvier, « université de Paris » après sa fusion avec sa consœur Paris-Diderot), le plus grand centre anatomique de France a fait l’objet, fin janvier, d’un cambriolage nocturne.

    Constaté par un huissier de justice – sans être daté précisément –, ce cambriolage, dont L’Express et Franceinfo se sont faits l’écho, a eu lieu alors que les locaux du centre, situés au cinquième étage du site rue des Saints-Pères, sont fermés depuis le 27 novembre 2019, sur ordre de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur. Cette décision a été prise au lendemain des révélations, par L’Express, des graves dérives liées à la conservation et à l’usage des dépouilles, depuis vingt à trente ans.
    Article réservé à nos abonnés Lire aussi Affaire du « charnier » à Paris-Descartes : la colère des familles des défunts

    La ministre a diligenté une enquête administrative, menée par l’inspection générale des affaires sociales et celle de l’éducation, du sport et de la recherche, dont le rapport est attendu fin mars.
    Documents numériques consultés

    Lors de cette intrusion, des documents et des données numériques ont été consultés. L’administration de l’établissement « présume » que des archives et autres procès-verbaux des années 2002, 2009 ou encore 2016 ont disparu car « les cartons ont été ouverts ». L’université a déposé, le 27 janvier, une plainte pour « vol et intrusion du système informatique » auprès du parquet de Paris, qui a ouvert une enquête.

    Cet événement pourrait perturber l’enquête préliminaire ouverte le 29 novembre 2019 pour « atteinte à l’intégrité d’un cadavre ». Le 4 décembre, un magistrat et des officiers de la Brigade de répression de la délinquance contre la personne ont procédé à des constatations au Centre. Mais ils n’ont pu emporter aucun document, n’agissant alors pas dans le cadre d’une perquisition.

    « Ce cambriolage est une coïncidence troublante, ça montre l’envergure de l’affaire, qu’on peut assimiler à un scandale d’Etat », estime Me Frédéric Douchez, avocat d’une trentaine de familles de défunts qui ont légué leur corps au CDC.

  • Die kontrollierte Abwicklung der Sowjetunion | Telepolis
    https://www.heise.de/tp/features/Die-kontrollierte-Abwicklung-der-Sowjetunion-4666425.html?seite=all

    Cet article décrit des machinations qui font pâlir d’envie même plus grands complotistes.

    Die Marktradikalen, das Organisierte Verbrechen, die Geiselnahme 1979 in Teheran und die Iran-Contra-Affäre: Wie sich die USA anschickten, die kommunistische Weltordnung auszuradieren

    Im Schatten des offiziellen Europas versteckt sich ein anderes, ein diskreteres und weniger vorzeigbares Europa. Es ist das Europa der Steuerparadiese, die ohne Barrieren dank des internationalen Kapitals wachsen, ein Europa der Finanzplätze und der Banken, für die das Bankgeheimnis zu oft ein Alibi und einen Schutzschirm darstellt. Dieses Europa der Nummernkonten und der Geldwäscherei wird benutzt, um Geld von Drogen, Terror, Sekten, Korruption und Mafiaaktivitäten in den Wirtschaftskreislauf einzuschleusen. Diese dunklen Umlaufkreise, die von kriminellen Organisationen benutzt werden, entwickeln sich zur gleichen Zeit, in der die internationalen finanziellen Transaktionen explodieren, die Unternehmen ihre Aktivitäten ausbauen oder ihre Hauptsitze über die nationalen Grenzen hinaus verlegen. Gewisse politische Persönlichkeiten und Parteien haben selbst bei bestimmten Gelegenheiten von diesen Umlaufkreisen profitiert. Im Übrigen erweisen sich die politischen Autoritäten aller Länder heute unfähig, diesem Europa des Schattens klar und effizient entgegenzutreten.
    Genfer Appell

    1
    Prolog in der Hölle - Der Vormarsch des Organisierten Verbrechens

    Klarer kann man die realen Machtverhältnisse in der heutigen Welt kaum noch auf den Punkt bringen. Die Herren, die ihrem Zorn Luft machen, müssen es wissen. Es handelt sich hier um den so genannten Genfer Appell von sieben führenden Richtern und Staatsanwälten aus verschiedenen europäischen Ländern, veröffentlicht im Jahre 1996. Die Presse erwähnte diesen Notruf der Juristen mit keinem Wort.

    Dabei war der spanische Untersuchungsrichter Balthasar Garzon schon damals international bekannt. Er sollte später den chilenischen Horrordiktator Augusto Pinochet mit Haftbefehl verfolgen, und er kümmert sich aktuell um den Wikileaks-Gründer Julian Assange. Weil Garzon so unerschrocken die Mächtigen herausfordert, wurde gegen ihn ein mehrjähriges Berufsverbot verhängt.

    Das Elend, das die wackeren Sieben im Genfer Appell für Europa so treffend anprangern, das aber genauso in der ganzen Welt vorherrscht, hat seine Ursprünge in den späten 1960er Jahren aufzuweisen. Durch den Terror des US-amerikanischen Geheimdienstes CIA waren integre nationalistische Regierungen in der Dritten Welt gewaltsam gestürzt und durch korrupte Militärregime ersetzt worden. Deswegen erhob der streitbare spanische Richter Garzon auch gegen Henry Kissinger Anklage. Kissinger war der Drahtzieher der Operation Condor: in Lateinamerika wurden reihenweise Horrordiktaturen wie jene des Augusto Pinochet in Chile installiert. Dasselbe traurige Bild ergibt sich für die 1960er und 1970er Jahre für Afrika oder Asien.

    Die Folge: abrupt unterbrochene wirtschaftliche und politische Entwicklungen. An die Stelle einer Aufbruchsstimmung nunmehr Angst, Einschüchterung, Lähmung und innere Kündigung der Bürger. Über die bleierne Duldungsstarre herrschten ab jetzt Militärdiktatoren und kriminelle Banden. Die Regierung mit dem ihr anvertrauten Volksvermögen war für jene Kreise zum Selbstbedienungsladen verkommen. Gelder und andere Vermögenswerte wurden massenhaft außer Landes geschafft.

    Anstelle demokratischer Abstimmungsprozesse und regelbasierter Konfliktlösung nunmehr der blanke Terror der Waffen, flankiert von strangulierenden Vorschriften des Internationalen Währungsfonds und der Weltbank. In jener ohne Not verwüsteten Welt sind nur noch die Kirchen und andere religiöse Gemeinschaften, das Militär sowie kriminelle Netzwerke voll funktionsfähig.

    Das alleine ist schon schlimm genug. Es gibt aber einen Brandbeschleuniger, der dafür sorgen sollte, dass das Organisierte Verbrechen als vierter großer globaler Spieler neben den Multinationalen Konzernen, den aus Bretton Woods entstandenen Nichtregierungsorganisationen und den zusammengestutzten Nationalstaaten am Runden Tisch der Weltregierung Platz nehmen konnte. Ermöglicht wurde der Eintritt der Al Capones dieser Welt in das Zentrum der Macht durch das so genannte Clearing-System. 1968 hatte die private Citibank die Firma Clearstream gegründet. 1970 folgten konkurrierende Banken mit der Gründung der Clearingfirma CEDEL im biederen Luxemburg.

    Die Clearing-Stellen sind sozusagen die „Notariate des Globalkapitals“. Wenn früher Wertgegenstände, sagen wir mal: ein Goldbarren, den Besitzer wechselte, dann musste der Goldbarren mit allerlei Transportaufwand von Verkäufer A zu Käufer B transportiert werden. Wenn z.B. die Nazis ihr Gold, das sie eroberten Zentralbanken oder ermordeten jüdischen Mitbürgern geraubt hatten, zum Umschmelzen zur Basler Bank für Internationalen Zahlungsausgleich mit LKWs transportierten, war das eher auffällig.

    Die Clearing-Stellen dagegen bürgen ganz einfach dafür, dass die Goldbarren in einem bestimmten Safe deponiert sind. Der Besitzer wechselt, aber nicht der Standort des Wertgegenstandes. Auf diese Weise kann jede Art von Wertgegenstand transferiert werden, ob nun teure Gemälde, Aktienpakete, Devisen, wertvolle Teppiche, einfach alles. Clearing kümmert sich nicht um die Herkunft oder die Legalität der transferierten Werte.

    Das wird möglich dadurch, dass die Besitzerwechsel nicht in Textform protokolliert werden, sondern in chiffrierten Zahlencodes, deren Bedeutung nur ganz wenige Mitarbeiter in den höheren Rängen der Firmenhierarchie kennen. Der untere Sachbearbeiter verschiebt den ganzen Tag nur stumpfsinnig Zahlenkolonnen. Auf diese Weise gibt es kaum Mitwisser oder gar Whistleblower über die getätigten Transaktionen.

    Passend zur Einrichtung dieser Clearingstellen sorgte die Gründung des weltweiten Kontoführungssystems SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunications) im Jahre 1973 für sichere Wege, auf denen Kontobewegungen weltweit über 11.000 angeschlossene Banken abgewickelt werden können. Clearing-System und SWIFT sind sozusagen die Entsprechung zur digitalen Informationsrevolution, für die Finanzwelt: alle Transaktionen sind gleich, ungeachtet der qualitativen und quantitativen Unterschiede.

    #privatisation #néo_libéralisme #putsch #Chili #USA #Royaume_Uni #droits_sociaux

  • La catastrophe de l’hégémonisme
    https://www.dedefensa.org/article/la-catastrophe-de-lhegemonisme

    La catastrophe de l’hégémonisme

    Nos amis du Sakerfrancophone ont eu l’excellente idée de faire et de mettre en ligne une traduction d’un texte de Stephen Wertheim, que nous leur piratons amicalement (ci-dessous). Nous avions évoqué ce texte, à partir d’une citation de WSWS.org, citant elle-même la revue de l’édition originale (Foreign Affairs), mais pas le nom de l’auteur. Dans notre texte du 18 février 2020, nous citions notamment ce passage rapportée par WSWS.org, qui nous paraissait et nous paraît de plus en plus remarquable pour la finesse et la justesse de l’analyse très fortement critique de la politique de l’américanisme de ces trente dernières années, dans tous les cas depuis 9/11 en mode-turbo :

    « Depuis près de trois décennies, les décideurs politiques américains s’accordaient sur le principe (...)

  • Le consentement n’est pas un logo
    https://www.franceculture.fr/emissions/la-theorie/la-theorie-du-vendredi-28-fevrier-2020

    Le #féminisme peut-il continuer à servir d’#argument_de_vente à l’#industrie_de_la_mode sans enjamber une série de contradictions intenables ?

    A combien seront vendus les T-shirts « #Consentement » de #Dior après le défilé automne-hiver présenté pendant la semaine de la mode à Paris ? Telle est la question. Pas de savoir si le pied de poule fait son retour ou à quelle hauteur se porte la jupe.

    La #mode et le féminisme forme un vieux couple #marketing, et quand on y pense les #femmes ont toujours servi à vendre des choses notamment au prétexte de les libérer. Le slogan « Moulinex libère la #femme » fait figure de pionnier. Avec cette nuance : il s’agissait de libérer les femmes en les enfermant dans la cuisine. Là le féminisme sert à les libérer de quelques centaines d’euros.

  • « Villes rebelles » contre #Multinationales
    https://www.bastamag.net/Villes-rebelles-alternatives-transition-relocalisation-remunicipalisation

    De la remunicipalisation de l’eau à la régulation d’Airbnb et Uber, en passant par la mise en œuvre de la transition énergétique et les luttes pour le logement et contre la spéculation immobilière, d’innombrables batailles se livrent en #Europe opposant, d’un côté, des multinationales et des géants de la finance, et de l’autre les villes et leurs citoyens. Les élections municipales françaises se déroulent à un moment où le niveau local apparaît plus important que jamais face à l’urgence climatique ou à la (...) #Chroniques

    / #Alternatives_concrètes, #Luttes_sociales, #Climat, Multinationales, Europe

  • A message from a Jewish friend - Haaretz Editorial -

    https://www.haaretz.com/opinion/editorial/.premium-a-message-from-a-jewish-friend-1.8596122

    The leading Democratic presidential candidate sent an important message to Israel Wednesday. Israel would be wise to listen. During the 10th television debate among the party’s presidential candidates, Sen. Bernie Sanders called the Israeli prime minister a “reactionary racist.” His opponents did not respond to this characterization of Benjamin Netanyahu. Sanders also said he would consider returning the U.S. Embassy to Tel Aviv and promised to protect Israel’s security but also not to ignore the Palestinians’ suffering.

    Sanders’ statements accurately reflect the new winds blowing through his party, which has been the American Jewish community’s political home for decades, and ought to gladden every lover of peace and justice in Israel. After years in which the United States paid only lip service to opposing the settlements while providing practical support to the occupation and almost every Israeli military operation, Sanders’ words are sweet music to the ears of anyone who believes that without vigorous steps by Washington, including conditioning American aid on a change in Israeli policy, no such change will ever happen.

    Nevertheless, it’s hard to ignore the fact that a politician who may well reach the White House called Israel’s prime minister a “reactionary racist,” and nobody in the Democratic Party came to his defense. This is the rotten fruit not just of Israel’s policy of occupation, which Netanyahu did not begin, but also of his one-party policy in the United States. Netanyahu’s Israel has put all its hope and trust in the Republican Party in general and in President Donald Trump’s administration in particular, while riding roughshod over the tradition of maintaining good relations with both parties. And now, the check has come due. Netanyahu, who boasts of his close relationship with the U.S. administration, has opened a worrying gulf between Israel and the Democratic Party, Israel’s traditional friend in Washington.

    Sanders is a friend of Israel. He is proud of his Jewishness and says that he will see to the welfare of the state. His voice is the new voice of his party, and he may well reach the White House. In order to repair Israel’s relationship with the man who might become the most important leader in the world, which has sunk to a nadir, Benjamin Netanyahu must be replaced Monday, Election Day.

    Haaretz Editorial

  • Ah, ça se rapproche : on habite désormais à environ 500 mètres d’un malade. Tout ça parce qu’on habite à côté des hôpitaux de la ville… Dis Seenthis, est-ce qu’il faut que je m’exile avec mes enfants dans un coin perdu au fin fond de la pampa (genre Palavas) ?

    Coronavirus : le point sur l’état de santé du premier malade à Montpellier
    https://www.midilibre.fr/2020/02/27/coronavirus-un-premier-cas-avere-a-montpellier,8760787.php

    Jeudi soir, le malade a été hospitalisé dans le service des maladies infectieuses d’Arnaud-de-Villeneuve. Une cellule de crise a été mise en place au CHU. L’Agence régionale de santé (ARS) confirme l’information et a débuté ses investigations. Une enquête épidémiologique est en cours, notamment pour savoir si les proches de cet homme résidant dans le centre-ville de Montpellier sont touchés, en l’occurrence sa femme et leurs deux enfants.

    Tous les trois sont également hospitalisés à ADV pour y subir les tests.Et ce vendredi, par mesure de précaution, l’enquête se poursuivra, notamment auprès des établissements où sont scolarisés les enfants et pour savoir s’ils s’y étaient rendus depuis leur retour.

    • Ça me fait penser à des touristes en Indonésie : waw, j’étais à Lombok tout près de l’épicentre quand ça a secoué. Tout près de l’actu, quoi ! Bon, celle-ci est pluricentrique mais ça fait quoi, d’être au contact de l’histoire en train de s’écrire ?

    • Cela me fait également penser à ce que des amis m’ont raconté. Au début des années quatre-vingt, un couple sentait venir la guerre. Ça bougeait de partout. Alors ils ont cherché sur la carte le coin le plus paumé de la planète. Il y avait cette petite île auprès de l’Antarctique, avec juste des moutons, un sol aride et un climat difficile... ils se sont donc installés en 1981 aux Malouines. Caramba, encore raaaaté.

    • @antonin : ça me fait qu’on devrait m’interviewer pour le journal de BFMTV, histoire d’avoir le ressenti de quelqu’un qui a vécu l’épidémie montpelliéraine depuis son épicentre… :-))

      @hlc : j’espère qu’ils vont pas nous bombarder Palavas-les-Flots à coups d’Exocet…

    • Pff, j’ai arrêté de voyager,
      j’étais en Hongrie/Roumanie été 89 -> le mur tombe et c’est la révolution roumaine 3 mois plus tard
      ensuite mon projet au Mali se fait en Ecosse
      puis j’ai voulu allé au Japon, boum, Fukushima
      ensuite grosse envie d’aller en Norvège, boum, les jeunes massacrés par Breivik
      Ne me demandez pas où je veux aller, beaucoup trop dangereux, d’ailleurs je vis dans un bunker en suisse avec ma réserve de gruyère.

  • L’armée syrienne tue plus de trente soldats turcs dans la région d’Idlib
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/02/28/syrie-au-moins-29-soldats-turcs-tues-dans-des-frappes-aeriennes_6031112_3210


    Des combattants rebelles soutenus par la Turquie tirent un obusier vers les positions des forces gouvernementales syriennes près du village de Neirab dans la province d’Idlib, en Syrie, jeudi 20 février 2020.
    GHAITH ALSAYED / AP

    Il s’agit d’une grave escalade dans les combats qui opposent, depuis février, la rébellion syrienne, soutenue par la Turquie, aux forces de Bachar Al-Assad, appuyées par la Russie.

    Au moins 33 soldats turcs ont été tués en Syrie, jeudi 27 février, au cours d’attaques aériennes menées par le régime de Damas dans la région d’Idlib. Une trentaine de militaires turcs ont aussi été blessés dans des frappes aériennes – attribuées au régime de Damas –, qui ont visé cette région du nord-ouest de la Syrie.

    Ces décès constituent une grave escalade dans les combats qui opposent, depuis le début du mois de février, la rébellion syrienne soutenue par la Turquie aux forces loyalistes de Bachar al Assad appuyées par l’aviation russe. Ankara a riposté en visant des positions tenues par les troupes de Bachar Al-Assad. L’Organisation du traité de l’Atlatique Nord (OTAN), dont la Turquie est membre, a condamné « les frappes aveugles du régime syrien et de son allié russe ».

    • La description des combats qui opposent […] la rébellion syrienne soutenue par la Turquie aux forces loyalistes de Bachar al Assad appuyées par l’aviation russe
      est d’une partialité assez ahurissante.

      de même que la légende de la photo :
      des combattants rebelles soutenus par la Turquie tirent un obusier
      qu’il serait sans doute beaucoup plus juste de reformuler, un obusier de l’armée turque tire sur les positions de l’YPG soutenu par l’armée gouvernementale

    • La version de Libé, il y a une semaine est un peu plus neutre (c’est pas trop difficile)

      Afrin : le jeu de dupes turco-kurdo-syrien - Libération
      https://www.liberation.fr/planete/2018/02/22/afrin-le-jeu-de-dupes-turco-kurdo-syrien_1631407


      Des rebelles syriens alliés à l’armée turque tirent sur les positions des YPG kurdes dans la région d’Afrin, le 19 février 2018.
      Photo OMAR HAJ KADOUR. AFP

      Dans la zone d’Afrin, où se déroule depuis un mois une offensive menée par l’armée turque pour déloger de sa frontière les forces kurdes du YPG, la bataille déjà confuse tourne à l’imbroglio. Des unités paramilitaires aux ordres de Damas tentent depuis deux jours de prêter main-forte aux Kurdes face à l’ennemi commun turc dans un jeu d’alliance improbable. Chacun des trois acteurs joue sa partie en justifiant ses positions ambiguës.

      Menaçante, la Turquie considère comme une « cible légitime » tout groupe qui viendrait en aide aux Unités de protection du peuple (YPG), a indiqué mercredi la présidence turque.
      […]
      Le ton est monté également du côté de Damas, qui a confirmé l’intervention de ses milices dans le nord. « De nouveaux groupes des forces populaires arrivent à Afrin pour soutenir la population qui confrontent les terroristes de Daech et l’agression du régime turc qui se poursuit dans la région », selon un communiqué de l’agence de presse officielle syrienne Sana. Dans un langage qui rappelle étrangement les informations sur la Ghouta, Sana indique par ailleurs que « les forces du régime turc ont intensifié leurs frappes d’artillerie contre des quartiers civils d’Afrin, blessant cinq habitants, dont quatre enfants ».

      Premières à annoncer l’accord pour une intervention de forces pro-régime syrien, les YPG kurdes ont indiqué qu’elles allaient « prendre position à la frontière et participer à la défense de l’unité territoriale de la Syrie et de ses frontières ». Cette dernière affirmation de la part d’un mouvement qui se bat depuis des années, notamment contre le régime syrien pour l’autonomie des régions kurdes, est une indication supplémentaire sur les positions mouvantes. On ne peut exclure complètement une hypothétique entente ponctuelle entre la Turquie et le régime syrien, puisque tous deux tiennent à ce que le drapeau kurde ne flotte pas à leur frontière commune.

      Même si, là aussi, le char des forces rebelles a toutes les chances d’être un char turc,…

      Quant à l’entente éventuelle entre Turquie et Syrie, l’évolution de la situation mouvante ne semble pas aller dans cette direction…

  • Un attentat à l’automobile contre une ancienne station essence transformée en #théâtre !
    http://carfree.fr/index.php/2020/02/28/un-attentat-a-lautomobile-contre-une-ancienne-station-essence-transformee-en

    Le 25 février 2020, à seize heures, tandis que nous préparions les tablées du stage d’écriture qui aura lieu ce week end avec l’auteur Roland Fichet, une voiture garée sur Lire la suite...

    #Fin_de_l'automobile #Insécurité_routière #accident #culture #rennes

  • Le sport est de plus en plus soumis au culte de la performance. Il est aussi traversé par des dérives multiples qui mettent à mal des principes éthiques pourtant toujours invoqués
    #sport #performances #valeurs

    https://sms.hypotheses.org/20361

    « L’essentiel est de participer » disait Pierre de Coubertin. Mais ça, c’était avant : le livre de Philippe Sarremejane « Éthique et sport » nous fait passer du sport loisir au sport professionnel. De nos jours, il est presque impossible de ne pas pratiquer un sport : ce dernier a envahi tout notre espace de vie, au point de devenir un vecteur important de communication. Il est donc très difficile de faire du « no sport » de Winston Churchill un mot d’ordre.

    L’ouvrage montre comment le sport est devenu un style de vie et une façon de paraître. Expression même de notre civilisation, il est de plus en plus soumis au culte de la performance et du record voire du dépassement de soi. Pour autant, il demeure un moment de convivialité et de partage ; une manière d’échapper à la civilisation individualiste et marchande qui est la nôtre (...)

  • وزير الصحة الأردني : الشماغ فعال مثل الكمامات للوقاية من « كورونا » - RT Arabic
    https://arabic.rt.com/middle_east/1088606-%D8%A7%D9%84%D8%B5%D8%AD%D8%A9-%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%B1%D8%AF%D9%

    Au regard des prix ahurissants auxquels arrivent les masques de protection, le ministère de la santé jordanien confirme que le keffieh (appelé shimâgh chez eux) offre une protection tout aussi efficace ! (La couleur, rouge ou noire, n’est pas précisée !)

    #jordanie #corona #épidémie #keffieh

  • Quand L’Est rêvait de l’Ouest
    http://www.laviedesidees.fr/Eleonory-Gildburd-See-Paris-Die-Soviet-Lives-Western-Culture.html

    À propos de : Eleonory Gildburd, To See Paris and Die. The Soviet Lives of Western #culture, Cambridge. Le dégel suivant la mort de Staline a ouvert une période d’occidentalisation de la culture soviétique, qui conduit à modifier en profondeur, selon E. Gildburd, la chronologie du socialisme tardif.

    #Histoire #occident #U.R.S.S. #Soviet_era

  • Du langage et de l’humanité. Conversation avec Noam Chomsky – Par Amy Brand
    https://www.les-crises.fr/du-langage-et-de-l-humanite-conversation-avec-noam-chomsky-par-amy-brand

    Source : The Mit Press Reader, Amy Brand, 12-08-2019 Le père de la linguistique moderne continue d’ouvrir de nouveaux champs de recherche et de poser de nouvelles questions. « Pour la première fois, il me semble que dans des domaines essentiels ; le Graal est au moins en vue, peut-être même à portée de main ». Image : Wikimedia Commons D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée par la façon dont l’esprit structure l’information. Enfant, de toutes les activités que j’avais au collège, celle que je préférais consistait à mettre les phrases sous forme de diagramme, avec leurs sections de discours. Il n’est donc sans doute pas étonnant que j’aie fini au MIT [Massachusetts Institute of Technology, NdT] où j’ai obtenu mon doctorat grâce à mes travaux sur les modèles formels du langage et de la (...)

  • Enough 14 — Its time to revolt ! - -So-called #Mexico : Indigenous Communities Win First Battle Against #AMLO’s Mayan Train
    https://enoughisenough14.org/2020/02/27/so-called-mexico-indigenous-communities-win-first-battle-against-a

    As Mexican President Andres Manuel Lopez Obrador and his “Fourth Transformation for Mexico” continue to push for megaprojects and to align himself with members of Mexico’s powerful economic elite, indigenous communities continue to resist by all means necessary.

    Originally published by Avispa Midia. Translated by Voices in Movement.

    Indigenous communities belonging to the Mayan Peninsular and Ch’ol peoples in the municipality of Calakmul, Campeche, obtained a provisional suspension of the implementation of the Mayan Train project by the Federal Judicial Power on January 14. The communities organized within the Regional Indigenous and Popular Council of Xpujil (CRIPX) had previously submitted a request for protection against the consultation on the Mayan Train project which was carried out by the federal government in November and December 2019.

    Amparo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amparo_(droit)

    Fonatur : https://www.gob.mx/fonatur/que-hacemos

    #Mexique #AMLO #train_maya #spoliation_des_terres

  • It’s Time to Meet Ubuntu 20.04’s New Default Wallpaper…
    https://www.omgubuntu.co.uk/2020/02/ubuntu-20-04-wallpaper-revealed

    Do you want to see the new default Ubuntu 20.04 wallpaper? Well, you can as exclusively reveal the brand new background below! Every great Ubuntu release needs an equally great wallpaper to go with it […] This post, It’s Time to Meet Ubuntu 20.04’s New Default Wallpaper…, was written by Joey Sneddon and first appeared on OMG! Ubuntu!.