• Ne pleure pas, Argentine
    http://lecrapaud.fr/ne-pleure-pas-argentine

    les pédiatres avancent qu’en l’espace de 10 années, les #malformations constatées sur les #enfants ont quadruplé.

    Véritable paradis

    10 années pour se souvenir, que cette nationale 14 offrait alors le spectacle d’un véritable paradis. Forêts denses, cours d’eau clairs. Une jungle refuge des singes, des ours de Coati, voire de jaguars, résonnant des appels des toucans et du bruissement des cascades d’eau.

    Dans le sillage de Monsanto, qui a fait du nord de l’Argentine, avec ses vastes espaces, une proie pour ses débouchés, l’#agriculture industrielle s’est annexée ce coin de rêve. Tu me donnes ta terre, je te donne mes jobs.

    Bébés morts

    Le malheur n’a pas tardé. On a bien vite recensé, dans les hôpitaux, des bébés morts après fausses couches – plus fréquentes qu’à Buenos Aires et pour ceux qui survivaient, des têtes gonflées, des dos déformés.

    Aucun politicien n’ose aborder le sujet, les fermiers encore moins. Leur contrat avec le lobby agraire interdit tout contact avec la presse. Suite à la #mort d’un enfant de 4 ans, l’un d’entre eux a été jugé puis débouté faute de preuves.

    Rendements et dépendances

    Le dilemme traverse toutes les familles. Les revenus des fermiers ont augmenté, mais aussi le nombre de #cancers.