• Faire de l’enquête militante aujourd’hui
    Publié le 16 avril 2019 | @paris
    https://paris-luttes.info/faire-de-l-enquete-militante-11967

    #ACTA, média autonome et partisan, a réalisé cet entretien avec deux camarades de la Plateforme d’Enquêtes Militantes afin d’approfondir ensemble les enjeux d’une conception de l’enquête comme style et méthode d’organisation, leur permettre de formuler un premier bilan d’expérience, tout en évoquant les possibilités politiques nouvelles ouvertes par la situation en cours.

    Pour résumer, l’enquête militante vise à la consolidation réciproque entre théorie et pratique, entre production de connaissance et production de conflit. Par conséquent, quand elle est menée à bien, l’enquête militante doit déboucher avant tout sur un renforcement de la praxis.

    Quant à la posture propre à l’enquête militante, elle implique :

    1. De prêter une attention particulière aux comportements subjectifs de résistance et d’insubordination, de coopération et d’entraide – qu’ils soient ouverts ou latents – tout en saisissant le cadre objectif à l’intérieur duquel ils se déploient.

    2. De toujours chercher à construire de l’internalité aux luttes, c’est-à-dire à s’ancrer dans les espaces (lieux de travail, quartiers, universités, assemblées populaires, etc.) et à y garantir une présence militante dans une temporalité de moyenne-longue durée, en établissant ainsi un rapport de confiance et d’interconnaissance solide avec les sujets qui se battent pour transformer leur cadre de vie.

    3. De viser à saisir des tendances – à la fois dans les transformations objectives de la société et dans les comportements subjectifs de la classe – afin d’anticiper les terrains sur lesquels il est possible de faire travailler politiquement les contradictions à l’oeuvre.

    On peut donc parler – à propos de l’enquête militante – de style, pour rendre compte de l’attitude constitutive de la praxis qui l’imprègne d’un bout à l’autre. Mais aussi de méthode, quand à travers l’enquête on poursuit de façon explicite et systématique un objectif politique déterminé collectivement, dans une dynamique de dépassement tendanciel de la frontière entre « enquêteur·euse·s » et « enquêté·e·s ».

    #enquete #militantisme #medias_libres #en_quete_plutôt_qu'en_marche !

  • But it is worse than that, par Marc Doll
    https://www.facebook.com/SoilLifeQuadra/posts/10156656875720199

    I realize there is something I have known for some time but have never said, and, since I have just spent another 4 hours of my life in climate change academia I have to get this out of my system.

    Please understand that many you reading this won’t live to an old age... and likely will start scrolling after one or 2 more paragraphs... (edit...Ok I was wrong on this point. This is now my 2nd most shared post of all time..(edit)...make that my most shared)

    The IPCC report and Paris accord are incredibly overly optimistic and that commits the world to a target that means the death of hundreds of millions if not more.

    But it is worse than that.

    Even the commitments made by countries in the Paris accord don’t get us to a 2 degree world.

    But it is worse than that.

    The 2 degree target is now unattainable (unless of course the entirety of civilization does a 180 today...) and is based on geo-engineering the climate of the earth as well as the sequestering of every molecule of carbon we have produced since 1987, as well as every molecule we are producing today,as well as every molecule we produce tomorrow.... with magical technologies that don’t exist, wont exist and, even if they did would likely cause as many if not more problems than they fix.

    But it is worse than that.

    The 2 degree target of the IPCC does not factor in the feedback loops such as the increase absorption of heat due to a drastic reduction in the albedo (reflectivity) effect caused by the 70% loss of arctic ice,..- the release of methane from a thawing arctic. (there is more energy stored in the arctic methane than there is in coal in the world). This is called the methane dragon. If the process of the release of the methane, currently frozen in the soil and ocean beds of the arctic, which may have already begun, but if it spins out of control we are looking a an 8 degree rise in temperature.

    But it is worse than that.

    The report which gives us 12 years to get our head’s out of our arses underestimated the amount of heat stored in the world’s oceans, as we descovered in mid-January by 40%... so no , we don’t have 12 more years.

    But it is worse than that.

    The IPCC report ignores the effects of humans messing up the Nitrogen cycle through agricultural fertilizers and more... Don’t go down this rabbit hole if you want to sleep at night.

    But it is worse than that.

    Sea level rise will not be gradual. Even assuming that the billions of tons of water that is currently being dumped down to the ground level of Greenland isn’t creating a lubricant which eventually will allow the ice to free-flow into the northern oceans; it is only the friction to the islands surface that is currently holding the ice back. Then consider the same process is happening in Antarctica but is also coupled with the disappearance of the ice shelves which act as buttresses holding the glaciers from free flowing into the southern ocean. then factor in thermal expansions; the simple fact that warmer water takes up more space and It becomes clear that we are not looking at maintaining the current 3.4mm/yr increase in sea level rise (which incidentally is terrifying when you multiply it out over decades and centuries.) We will be looking at major calving events that will result in much bigger yearly increases coupled with an exponential increase in glacial melting. We know that every increase of 100ppm of C02 increases sea level by about 100 feet. We have already baked in 130 feet of sea level rise. It is just a question of how long it is going to take to get there... and then keep on rising..

    But it is worse than that.

    Insects are disappearing at 6 times the speed of larger animals and at a rate of about 2.5% of their biomass every year. These are our pollinators. These are links in our food chain. These represent the basic functioning of every terrestrial ecosystem.

    But it is worse than that.

    58% of the biomass of vertebrae life on earth has been lost since 1970. That is basically in my lifetime!

    But it is worse than that.

    The amount of Carbon we add to the atmosphere is equal to a yearly a human caused forest fire 20% bigger than the continent of Africa. Yes, that is every single year!

    But it is worse than that.

    Drought in nearly every food producing place in the world is expected to intensify by mid-century and make them basically unusable by the end of the century... Then factor in the end of Phosphorus (China and Russia have already stopped exporting it knowing this) and the depletion of aquifers and you come to the conclusion that feeding the planet becomes impossible.

    But it is worse than that.

    We can no longer save the society that we live in and many of us are going to be dead long before our life expectancy would suggest.

    If your idea of hope is having some slightly modified Standard of living going forward and live to ripe old age... there is no hope. This civilization is over...

    ..but there is hope..

    There is a way for some to come through this and have an enjoyable life on the other side. Every day we delay can be measured in human lives. There will come a day of inaction when that number includes someone you love, yourself or myself.

    So we have 2 options.

    Wake the fuck up. If we do we will only have to experience the end of our society as we know it aka...the inevitable economic collapse which is now unavoidable, but be able to save and rebuild something new on the other side. This would require a deep adaptation. Words like sustainability would need to be seen as toxic and our focus needs be on regeneration. Regeneration of soil, forests, grasslands, oceans etc.... This is all possible.

    Option 2 is the path we are on thinking that we can slowly adapt to change. This not only ensures we experience collapse but also condemns humanity to not just economic and social collapse but in a 4-6 or even an 8 degree world... extinction.

    I am sick of pipeline discussions. I am sick of any argument that is predicated on the defeatist assumption that we will continue to burn oil at an ever increasing rate simply because it is what we have always done. Fact is if we do we are not just fucked, we are dead. I am sick of people who don’t understand how their food is produced, and its effect on the climate.(both carnivores who eat feed-lot meat and vegans who eat industrially-produced-mono-cropped-veggies as they are equally guilty here. The consumption of either is devastating). I am sick of the tons of shiny new clothes people are wearing without realizing 1 Kg of cotton takes over 10 thousand Liters of water and incredible amounts of energy to produce. I am sickened by the amount of that same clothing hits the landfill in near new condition. I am sick of the argument that our oil is less poisonous than someone else’s. Firstly, no it isn’t and secondly, It doesn’t fucking matter. I am sick of people that can’t even handle the ridiculously-small, only-the-tip-of- the-iceberg-of-changes we need to accept; a carbon tax. I am sick of the fact that the political will seems only capable of focusing on the individual consumer through small measures like a carbon tax but no elected Party seems to have the fortitude to enact policies that take it to the small handful of companies that are responsible for 70% of our current C02 production. I am sick of my own hypocrisy that allows me to still use fossil fuels for transportation. I am sick of those who use hypocrisy as an argument against action. I am sick of the Leadership of my country that argues we can have economic growth and survivable environment... we can’t. I am sickened by the normalizing of the leadership of our Southern neighbour who as the most polluting nation in the world officially ignores even the tragedy that is the Paris accord. I am sick of the politicians I worked to get elected being impotent on this subject. Naheed and Greg I’m looking at you. (BTW...Druh, you are an exception) I am sick that the next image I put up of my kids, cheese, pets or bread is going to gain immeasurably more attention than a post such as this which actually has meaning... I am sick about the fact that all the information I referenced here is easily discoverable in scientific journals through a simple google search but will be characterized by many as hyperbolic.

    I am confused as to who I am more upset with. Those who have fallen for the denier propaganda, those who choose to be willfully ignorant, those who understand this issue and throw their hands up in a fit of lazy despair or those who are as cognitive as I am to the urgency of this issue yet continue living day-to-day feeling self-satisfied with their recycling, electric car, voting record or some other equally inane lifestyle modification while waiting for society to hit the tipping point so they don’t have to actually put their values into practice (which despite my recent life changes still more or less includes me). All that said...

    There is a path forward.

    But every day we delay the path forward includes fewer of us. Build community, build resilience, work for food security, think regeneration, plant food producing trees, think perennial food production, turn your waste products into resources, eat food that does not mine the soil and is locally produced, eat meat that is grass fed in a holistic or intensively rotated (ideally holistically grazed in a silvopasture ) that is used to provide nutrients to vegetation, get to know a farmer or become one yourself, park your car, do not vote for anyone who either ignores climate change or says we can have our cake and eat it too, quit your job if it is fossil fuel related (it is better than losing it... which you will), stop buying shit, stop buying expensive cars and overly large houses and then complain that local planet saving food costs more than Costco. Stop buying things that are designed to break and be disposed-of, let go of this society slowly and by your own volition (its better than being forced to do it quickly), Rip up your lawn and plant a garden with perennial veggies, fruit bushes, fruit trees and nut trees. Learn to compost your own poop (it is easy and doesn’t stink). Buy an apple with a blemish, Get a smaller house on a bigger lot and regenerate that land, Plant a guerrilla garden on a city road allowance. Return to the multi-generational house, Realize that growth has only been a thing in human civilization for 250 years and it is about to end and make preparations for this change. Teach this to your children. Buy only the necessities, don’t buy new clothes-go to the thrift store. Don’t use single use plastic or if you do re-purpose it, Unplug your garberator and compost everything, Relearn old forgotten skills. Don’t let yourself get away with the argument that the plane is going there anyway when you book a holiday. Understand that there is no such thing as the new normal because next year will be worse, Understand before you make the argument that we need to reduce human population ... meaning the population elsewhere... that it is not overpopulation in China or India that is causing the current problem... It is us and our “western” lifestyle, Understand that those that are currently arguing against refugees and climate change are both increasing the effects of climate change and causing millions of climate refugees... which will be arriving on Canada’s doorstep because Canada, due to our size and Northern Latitude, will on the whole have some of the best climate refuges. Understand that the densification of cities is condemning those in that density to a food-less future. Stop tolerating the middle ground on climate change. there is no middle ground on gravity, the earth is round, and we are on the verge of collapse.

    –----------------------------------------------------------------------------------

    At last check over 25000 shares. Thank you for reading.

    Thanks to Dr. Eric Rignot, Rupert Read , Dr. Jim Anderson, everyone at Berkely Earth those that put keep C02.earth and Environmental Advanced Sciences on FB upto date and so many other climate scientists who’s work have inspired this piece. Thanks as well to the 16 yr old Gretta Thunburg who gave me the courage to take what was in my head and put it to paper,. I encourage you to dig deep. Listen to talks where scientist are talking to scientists. They are less likely then to use the conservative filters they impose on themselves and you will get to the cutting edge.

    *on a personal note, since I post about my children, I don’t accept friend requests from people I haven’t met. That said as of today, I have figured out how to enable the “follow” button on my account. I have been blown away by all the fantastic and heartfelt messages and commitments to change I have received due to this post and look forward to reading them.

  • Appel à une grève internationale des femmes le 8 mars :
    "Grève du et des genres, grève du travail productif et reproductif, grève de la consommation : le mouvement féministe global a réussi à donner « un nouveau sens et une nouvelle force au mot grève », à une époque où – face à la précarisation et à la diffusion des formes de travail gratuit et informel – faire grève semble être devenu le privilège d’une minorité de travailleur-se-s."
    #NonUnaDiMeno #PasUneDeMoins
    #Acta ! https://acta.zone/pas-une-de-moins-le-8-mars-nous-faisons-greve

    • En vue de la grève féministe globale du 8 mars, nous avons traduit en français l’appel de l’assemblée italienne Non Una Di Meno, mouvement né pour combattre la violence faite aux femmes et la violence de genre. Cette dernière étant comprise comme structurelle et conséquence d’un système patriarcal, hétéro-normé et raciste. Non Una Di Meno appelle à interrompre le 8 mars toute activité de travail, formelle ou informelle, gratuite ou rétribuée. À interrompre en somme la reproduction d’une société fondée sur la domination et sur « le pacte patriarcal et raciste avec le néo-libéralisme ».

      Le 8 mars, sur chaque continent, au cri de « pas une de moins ! », sera jour de grève féministe. Nous interrompons toute activité de travail et de soin, formelle ou informelle, gratuite ou rétribuée. Nous portons la grève sur les lieux de travail et dans les maisons, dans les écoles et les universités, dans les hôpitaux et sur les places. Nous croisons les bras et refusons les rôles et les hiérarchies de genre. Nous stoppons la production et la reproduction de la société. Le 8 mars, nous faisons grève !

      En Italie une femme sur trois entre 16 et 70 ans a été victime de la violence d’un homme, presque 7 millions de femmes ont subi des violences physiques et sexuelles, chaque année environ 200 femmes sont tuées par leur mari, leur fiancé ou leur ex. 1 400 000 femmes ont subi des violences sexuelles avant 16 ans. Un million de femmes ont été victimes de viol ou de tentatives de viol. 420 000 femmes ont été victimes d’harcèlement sexuel et de chantage sur leur lieu de travail. Moins de la moitié des femmes adultes est employée sur le marché du travail officiel, la discrimination salariale va de 20% à 40% selon les professions, un tiers des travailleuses doit abandonner son travail à cause de la maternité.

      La grève est la réponse à toutes les formes de violence qui touchent systématiquement nos vies, en famille, sur les lieux de travail, dans la rue, dans les hôpitaux, dans les écoles, à l’intérieur et à l’extérieur des frontières.

      Féminicides. Viols. Insultes et harcèlements dans la rue et sur les lieux de travail. Violence domestique. Discrimination et violence sur les femmes handicapées. Le permis de séjour subordonné au mariage. Obstacles infinis pour accéder à l’avortement. Pratiques médicales et psychiatriques violentes sur nos corps et sur nos vies. Précarité qui devient double charge de travail et salaires diminués. Un welfare désormais inexistant qui se décharge sur le travail de soin gratuit et surexploité dans un contexte d’appauvrissement général. Contre cette violence structurelle, qui nie notre liberté, nous faisons grève !

      Nous faisons grève dans le monde entier contre l’essor des droites réactionnaires qui nouent un pacte patriarcal et raciste avec le néo-libéralisme. Nous appelons quiconque refuse cette alliance à faire grève avec nous le 8 mars. Du Brésil à la Hongrie, de l’Italie à la Pologne, les politiques contre les femmes, les lesbiennes, les trans, la défense de la famille et de l’ordre patriarcal, les attaques contre la liberté d’avorter vont de pair avec la guerre ouverte contre les personnes migrantes et les roms. Patriarcat et racisme sont les armes d’une exploitation sans précédent. Pères et patrons, gouvernements et églises veulent tous nous « remettre à notre place ». Mais nous, à « notre » place, nous ne voulons pas y rester et pour cela nous faisons grève le 8 mars !

      Nous faisons grève parce que nous refusons le projet de loi Pillon sur la garde et le divorce, qui attaque les femmes en instrumentalisant les enfants. Nous combattons la loi Salvini, qui empêche la liberté et l’autodétermination des migrant-e-s, alors qu’elle légitime la violence raciste. Nous ne supportons pas les attaques contre « l’idéologie du genre », qui dans les écoles et les universités veulent imposer l’idéologie patriarcale. Nous dénonçons le prétendu « revenu de citoyenneté » sur base familiale, qui nous contraindra à rester pauvres et à travailler à n’importe quelles conditions, sous le contrôle oppressif de l’État. Nous refusons la prétendue flexibilité du congé maternité qui continue à reporter le soin des enfants uniquement sur les mères. Nous avons envahi les places de chaque continent pour réclamer la liberté de décider de nos vies et de nos corps, la liberté de se déplacer, d’autogérer nos rapports en dehors de la famille traditionnelle, pour nous libérer du chantage à la précarité.

      Nous revendiquons un revenu d’autodétermination, un salaire minimum européen et un welfare universel. Nous voulons un avortement libre, assuré et gratuit. Nous voulons autonomie et liberté de choix sur nos vies, nous voulons redistribuer la charge du travail de soin. Nous voulons être libres d’aller où nous voulons sans avoir peur, de nous soulever contre la violence raciste et institutionnelle. Nous voulons un permis de séjour européen sans conditions. Ces mots d’ordre rassemblent la force d’un moment global. Le 8 mars nous faisons grève !

      Le mouvement féministe global a donné un nouveau sens et une nouvelle force au mot grève, vidé par des années de politiques syndicales co-gestionnaires. Nous devons lutter car n’importe qui peut faire grève indépendamment du type de contrat, malgré le chantage des infinis renouvellements et l’invisibilité du travail au noir. Nous devons nous soutenir mutuellement et nouer des relations de solidarité pour réaliser la grève du travail de soin, qui est encore si difficile à faire reconnaître en tant que travail. Nous invitons donc tous les syndicats à proclamer la grève générale pour le 8 mars prochain et à soutenir concrètement les déléguées et les travailleuses qui veulent la pratiquer, en convoquant des assemblées syndicales pour l’organiser et en favorisant les rencontres entre travailleuses et noyaux territoriaux de Non Una Di Meno, dans le respect de l’autonomie du mouvement féministe. La grève est une occasion unique pour affirmer notre force et faire entendre notre voix.

      Avec la grève du et des genres nous pratiquons la libération de toutes les subjectivités et nous affirmons le droit à l’autodétermination sur nos propres corps contre les violences, les pathologisations et les psychiatrisations imposées aux personnes trans et intersex. Contre le validisme qui discrimine les personnes handicapées nous revendiquons l’autodétermination et les désirs de tous les sujets.

      Avec la grève de la consommation nous réaffirmons notre volonté d’imposer un changement de système qui dessine une autre manière de vivre sur la terre alternative à la guerre, aux colonisations, à l’exploitation de la terre, des territoires, des corps humains et animaux.

      Avec la grève du travail productif et reproductif nous bloquerons chaque secteur dans lequel se reproduit la violence économique, psychologique et physique sur les femmes.

      « Pas une de moins » est le cri qui exprime cette force et cette voix. Contre la violence patriarcale et raciste de la société néolibérale, la grève féministe est la réponse. Nous faisons grève pour inventer un temps nouveau.

      Si nos vies ne valent pas, nous faisons grève !

      #femmes #grève_féministe #8mars

  • Hey ! Un nouveau média s’est allumé ! Issu de "Partisan-e-s dans la métropole", ACTA.ZONE est un média autonome et partisan qui produit vidéos, entretiens et articles d’intervention - de l’intérieur des luttes.

    La première édition donne le ton : combatif.
    Une présentation aux petits oignons
    https://acta.zone/qui-sommes-nous
    Un décorticage salutaire du mot "Populaire"
    https://acta.zone/vous-avez-dit-populaire
    La première partie d’un long entretien avec J.M. Rouillan
    https://acta.zone/rencontre-avec-jean-marc-rouillan-partie-1
    La retranscription de l’intervention orale sur l’état des lieux du fascisme de Mathieu Rigouste lors du « meeting pour Clément » en septembre 2018
    https://acta.zone/lactualite-du-fascisme-rigouste
    Et un bon décryptage pour "Casser la loi anticasseurs"
    https://acta.zone/lactualite-du-fascisme-rigouste

    Côté images, la première vidéo est pour la récente Soirée Libérons-les ! - Actualité de la répression à La Parole Errante
    https://youtu.be/5OExoz_KBAI


    Les photos sont percutantes, mais je suis un peu triste de voir l’absence de crédits photos à part pour une de l’excellent Nnoman

    Bref globalement ça fait grave plaisir de voir un nouveau support comme ça, et qui ne se base pas sur facebook pour exister ! Ça me fait un peu la même joie que lorsque j’avais découvert lundi.am mais peut être avec une tonalité moins... "blanche", et, perso, ça me fait du bien de sortir d’un entre-soi. J’ai la sensation sur cette première mouture que ça manque pas mal de meufs par contre. Mais quelque chose me dit que ça va pas durer et qu’elles vont très vite apparaître !

    #media #medias_libres #automedia

  • Directive sur le droit d’auteur : l’affrontement factice des deux têtes du capitalisme informationnel
    https://www.laquadrature.net/fr/capitalisme_informationnel

    Un quart de siècle qu’on se repasse ce même mauvais film, celui où les industries culturelles instrumentalisent la loi pour faire la guerre à leur public. En cause cette fois-ci, l’article 13 de la directive sur le droit d’auteur en cours d’examen à Bruxelles, et sur lequel le Parlement européen se prononcera le 12 septembre. Dans sa rédaction actuelle, cette disposition impose que, dans le cadre d’accords avec les sociétés d’ayants droit (telle la Sacem), les ­plates-formes numériques (YouTube, (...)

    #Apple #Google #Microsoft #SACEM #Amazon #Facebook #YouTube #algorithme #ContentID #Robocopyright #censure #filtrage #web #surveillance #ACTA #GAFAM #CJUE (...)

    ##LaQuadratureduNet

  • 4 ans après le rejet d’Acta | Freezone
    https://asso.libre-a-toi.org/emission/08-freezone

    Le 4 juillet 2012, le Parlement européen infligeait un camouflet historique à la Commission européenne, en rejetant l’accord commercial anti-contrefaçon ACTA, jugé dangereux pour les libertés publiques par une écrasante majorité des eurodéputés. Quatre ans après cette victoire majeure, où en est-on exactement en matière de droit d’auteur ? Durée : 25 min. Source : Libre@Toi*

    https://asso.libre-a-toi.org/wp-content/airtime/imported/1/FRE/08-FRE-freezone_07-07-16.mp3

  • #film
    Le documentaire antifa « #Acta_non_Verba » est en ligne

    Nous avions déjà évoqué ici le documentaire inédit « Acta non verba », réalisé par un camarade antifasciste marseillais, qui différentes initiatives antifascistes en France et à l’étranger. La Horde avait organisé une projection publique le 31 janvier dernier, et on avait dû refuser du monde… Le documentaire est maintenant en ligne, et chacunE peut maintenant le voir et s’en faire une idée. Nous invitons toujours les collectifs antifascistes à organiser des projections publiques du film : c’est dans cette perspective, prolonger le visionnage par une discussion sur l’#antifascisme aujourd’hui, que le #documentaire a été pensé.


    http://lahorde.samizdat.net/2015/03/29/le-documentaire-antifa-acta-non-verba-est-en-ligne
    #antifa
    https://www.youtube.com/watch?v=NnaL0W1fkww

  • #acta_non_verba : #débat du 31/01/15 en streaming
    http://lahorde.samizdat.net/2015/02/10/acta-non-verba-debat-du-310115-en-streaming

    Suite à la projection d’Acta non verba, documentaire antifasciste réalisé par Hazem, nous vous proposons d’écouter ou de réécouter le débat qui a suivi. Hazem et 3 participants au documentaire ont répondu au questions du public présent, et ont pu renforcé certains des points principaux du documentaire, notamment le besoin d’une ouverture sur l’internationale et l’importance des actes face aux paroles. Bonne écoute. http://youtu.be/l9XtQm7SUcA

    [&hellip

    #Initiatives_antifas #Non_classé

  • Sans titre
    http://coutoentrelesdents.noblogs.org/post/2015/01/02/1775

    La Horde vous invite à assister samedi 31 janvier 2015 à 14h, au cinéma #la_clef (Paris), à lapremière projection publique du documentaire antifasciste #acta_non_verba, un documentaire réalisé par un militant antifasciste marseillais, dans lequel sont présentés différentes … Continue reading →

    #ANTIFASCISME #EVENEMENT #FAF #FILMS #antifa #Clément_Meric #culture #facho #faf #france #hazem #la_horde #paris #pensé_critique #rassemblement

  • « Le #TAFTA veut placer les profits avant l’intérêt des peuples » - Reporterre
    http://www.reporterre.net/spip.php?article6349

    Le #CETA contient des clauses qui étaient déjà dans #ACTA et avaient été refusées par les citoyens. Quelle est la stratégie de la Commission européenne pour tenter de faire avaler aux gens le TAFTA ?

    Initialement, le plan était de précipiter la signature du TAFTA / #TTIP, de faire les choses aussi rapidement que possible, de sorte que l’opposition n’aurait pas le temps de se construire. Le secret était de la plus haute importance : si les gens ne savent pas ce qui est en cours de négociation, ils ne peuvent pas critiquer ou faire des commentaires constructifs. Cela permettait d’arriver aux accords sans pressions extérieures pour influer sur la rédaction du texte.

    Si cela avait réussi, l’objectif était de le présenter comme un fait accompli au public, qui serait autorisé à lire le texte, mais pas à le modifier. À ce stade, le Parlement européen aurait eu le choix de dire oui ou non. Oui, en acceptant tous les éléments négatifs pour permettre à la population de l’UE de bénéficier des gains qu’on lui fait miroiter, ou Non en le rejetant complètement, risquant ainsi d’apparaître comme anti-commerce et ennemi du peuple

    Nous pouvons être sûrs que c’était le plan, car c’est précisément ce qui s’est passé avec l’accord commercial entre l’UE et le Canada (CETA) : il a été négocié en secret, sans publication officielle du texte. L’objectif est de le signer en grande pompe le 26 septembre, et de faire chanter le Parlement européen pour qu’il le ratifie sous prétexte que l’Europe a « besoin » de la relance économique que ce traité est censé apporter.

    Heureusement, le CETA et le TAFTA / TTIP se sont tous deux heurtés à d’énormes problèmes. Non seulement le texte complet du CETA été divulgué, mais les gens et les politiciens se sont rendus compte que la ratification du CETA consacrerait l’une des pires idées de TAFTA / TTIP, le « règlement des différends investisseur-État » ([SDS : système qui permet aux entreprises de contester les politiques démocratiquement décidées parce qu’elles réduisent potentiellement les bénéfices futurs], chapitre qui permet aux entreprises de se placer au-dessus du droit communautaire et de poursuivre les citoyens européens pour prétendue « expropriation indirecte de bénéfices futurs. »

    #prédateurs

    • Nous ne le savons pas, puisque tout est enveloppé dans un très grand secret ! Nous ne pouvons que tenter de deviner sur la base de ce qui se passe. Je pense que l’enthousiasme aveugle de la Commission européenne pour le TAFTA / TTIP en dépit de ses problèmes et des dangers manifestes est en grande partie un produit de son histoire.

      Il y a vingt ans, la Commission ne fonctionnait qu’en liaison avec l’industrie et ses lobbyistes, le public n’avait aucune voix dans les affaires - il ne votait pas pour la Commission, et n’avait aucun moyen de communiquer avec ses membres.

      Cela a conduit à une relation dangereusement confortable entre la Commission et l’industrie, exacerbée par la fameuse « porte tournante » qui voit souvent les commissaires occuper des emplois très bien payés dans l’industrie une fois qu’ils quittent la politique européenne.

  • La guerre des #brevets | ARTE mardi 01 juillet (81 min)

    Rediffusion lundi 07.07 à 3h10
    Arte+7 : 01.07-08.07.2014

    http://www.arte.tv/guide/fr/046926-000/la-guerre-des-brevets

    Comment le système des brevets, censé protéger les #inventions techniques, a-t-il été dévoyé au point d’étouffer l’innovation et l’intérêt général ? Une enquête instructive.

    Aux États-Unis, des femmes atteintes d’un cancer du sein ont mené une croisade juridique victorieuse contre Myriad Genetics. En brevetant deux gènes dont la mutation révèle une prédisposition au développement conjoint d’un cancer des ovaires, le laboratoire s’était assuré un monopole sur les tests de dépistage, mettant potentiellement en danger la vie de patientes, dans l’incapacité d’assumer le coût de l’examen. Alors que les lois sur les brevets ont été imaginées pour protéger les appareils et procédés techniques, comment expliquer que 20 % des gènes humains tombent aujourd’hui sous le coup de droits d’exclusivité d’#exploitation en Amérique ? Pour David Martin, spécialiste de la #propriété_intellectuelle, le tournant a eu lieu dans les années 1980 quand, dépassés par le Japon en nombre de brevets déposés, les États-Unis ont révisé leur législation. En supprimant l’obligation de prouver la mise en application d’une invention et en autorisant la brevetabilité de la recherche universitaire, ils ont ouvert la voie à une confiscation (provisoire) du savoir : une situation à l’origine d’un différend entre pays riches et pays en développement. Ces derniers militent, entre autres, pour un accès aux médicaments à des prix abordables. C’est le cas notamment de l’Inde qui, en plus de payer des licences, se voit contrainte de protéger ses #ressources_traditionnelles – du riz basmati aux postures de yoga –, pour éviter que d’autres ne les brevètent…

    [80 minutes étouffantes - surtout pas gaspillées]

    #reportage #documentaire
    #Patentrecht #patent_license
    #innovation #Erfindung #Entwicklung

    #Ausbeutung
    #intellectual_property #Geistiges_Eigentum

    #Handelsabkommen #trade_agreement #accord_commercial

    #Indes #India #Indien

    [ #ACTA ]

  • Plainte en diffamation sur fond d’ACTA : Bercy 0, Ligue Odebi 1 - Next INpact
    http://www.nextinpact.com/news/87400-plainte-en-diffamation-sur-fond-dacta-bercy-0-ligue-odebi-1.htm

    Vendredi dernier, la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris a finalement relaxé Émilie Collin pour son texte posté sur le blog du site de la Ligue Odébi. En plein débat sur le traité anti-contrefaçon, celle-ci citait les noms de deux conseillers techniques de Bercy, Patrice Guyot et Jean-Philippe Muller, sous un article intitulé « #ACTA : mais où est caché Charly ? »

    Bercy 0 mais quand même : le #SLAPP a bien fait flipper Emilie (et d’autres) et conduit à la (plus ou moins auto-)#censure, ce qui était bien son but.

  • ACTA : deux hauts fonctionnaires de Bercy attaquent une internaute - PC INpact
    http://www.pcinpact.com/news/86523-acta-deux-hauts-fonctionnaires-bercy-attaquent-internaute.htm

    Vendredi dernier, un procès s’est tenu à Paris opposant une internaute, Émilie Colin, à MM. Patrice Guyot et Jean-Philippe Muller, deux hauts fonctionnaires qu’elle avait présentés sous des termes acidulés comme négociateurs français du projet de l’accord anticontrefaçon, #ACTA, désormais rejeté par le Parlement européen.

    #censure #SLAPP #internet

  • Pour en finir avec les mythes de transparence autour des négociations commerciales UE-US - Attac France
    http://france.attac.org/se-mobiliser/le-grand-marche-transatlantique/article/pour-en-finir-avec-les-mythes-de

    Le 7 octobre, la deuxième étape des négociations pour un accord commercial transatlantique s’est tenue à Bruxelles. Interpellée sur la question de l’absence d’ouverture et de participation du public, la Commission européenne a initié une offensive de propagande qui vante la transparence et le comportement responsable des négociateurs européens dans le cadre des discussions en cours.

    Ce guide publié par Corporate Europe Observatory vous permettra de dissiper cette rhétorique rassurante mais trompeuse, pour mieux comprendre les enjeux du secret des négociations et de l’influence des grandes entreprises sur leur déroulement, ainsi que les problèmes que posent l’absence de contrôle démocratique et de débat public sur les négociations en cours.

    Depuis de nombreuses années, des ONG et organisations citoyennes critiquent les politiques commerciales de l’Union européenne pour leur manque de transparence, le déficit démocratique qui les caractérise et leur parti pris pro-multinationales (Voir par exemple ici, ici et ici). Le Parlement européen a quant à lui rejeté l’ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement - accord commercial anti-contrefaçon), les membres du Parlement européen faisant valoir, pour de bonnes raisons, qu’une loi négociée en secret est généralement une mauvaise loi. Ces mêmes parlementaires appellent aujourd’hui à plus d’ouverture dans les négociations du projet de Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (PTCI ou TTIP en anglais). Et les militants des libertés numériques ont averti la Commission européenne que le secret « pourrait tuer le TTIP aussi sûrement qu’il a tué l’ACTA ».

    En réponse, la Commission a lancé une vaste offensive de relations publiques. Dans une série de questions/réponses, de documents préparatoires, portant sur la transparence dans les négociations commerciales dans l’UE, et de notes expliquant pourquoi le TTIP n’est pas l’ACTA, la Direction du commerce de la Commission (DG Commerce) se dépeint comme un modèle de transparence. « Il y a plus d’intérêt pour cet accord potentiel que pour aucun autre auparavant » disent-ils, « nous réalisons que ceci nécessite de nouvelles initiatives pour éclairer davantage ce qui se déroule pendant les négociations. »

    Cependant, ces « nouvelles initiatives » opacifient davantage qu’elles n’éclairent les évènements. Voici, un mythe après l’autre, quelques précisions sur ce que signifient réellement ces discours d’ouverture et de responsabilité à la DG Commerce....

    #Attac
    #Europe
    #US
    #Le-Grand-Marché-transatlantique
    #TTIP
    #ACTA

  • Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803

    Engagées en 2008, les discussions sur l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne ont abouti le 18 octobre. Un bon présage pour le gouvernement américain, qui espère conclure un partenariat de ce type avec le Vieux Continent. Négocié en secret, ce projet ardemment soutenu par les #multinationales leur permettrait d’attaquer en justice tout État qui ne se plierait pas aux normes du #libéralisme

    […]

    Tribunaux spécialement créés

    Parce qu’elles visent à brader des pans entiers du secteur non marchand, les négociations autour de l’#APT et du #TPP se déroulent derrière des portes closes. Les délégations américaines comptent plus de six cents consultants mandatés par les multinationales, qui disposent d’un accès illimité aux documents préparatoires et aux représentants de l’administration. Rien ne doit filtrer. Instruction a été donnée de laisser journalistes et citoyens à l’écart des discussions : ils seront informés en temps utile, à la signature du traité, lorsqu’il sera trop tard pour réagir.

    Dans un élan de candeur, l’ancien ministre du commerce américain Ronald (« Ron ») Kirk a fait valoir l’intérêt « pratique » de « préserver un certain degré de discrétion et de confidentialité (2) ». La dernière fois qu’une version de travail d’un accord en cours de formalisation a été mise sur la place publique, a-t-il souligné, les négociations ont échoué — une allusion à la Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA), une version élargie de l’Accord de libre-échange nord-américain (Alena) ; le projet, âprement défendu par M. George W. Bush, fut dévoilé sur le site Internet de l’administration en 2001. A quoi la sénatrice Elizabeth Warren rétorque qu’un accord négocié sans aucun examen démocratique ne devrait jamais être signé (3).

    L’impérieuse volonté de soustraire le chantier du traité américano-européen à l’attention du public se conçoit aisément. Mieux vaut prendre son temps pour annoncer au pays les effets qu’il produira à tous les échelons : du sommet de l’Etat fédéral jusqu’aux conseils municipaux en passant par les gouvernorats et les assemblées locales, les élus devront redéfinir de fond en comble leurs politiques publiques de manière à satisfaire les appétits du privé dans les secteurs qui lui échappaient encore en partie. Sécurité des aliments, normes de toxicité, assurance-maladie, prix des médicaments, liberté du Net, protection de la vie privée, énergie, culture, droits d’auteur, ressources naturelles, formation professionnelle, équipements publics, immigration : pas un domaine d’intérêt général qui ne passe sous les fourches caudines du libre-échange institutionnalisé. L’action politique des élus se limitera à négocier auprès des entreprises ou de leurs mandataires locaux les miettes de souveraineté qu’ils voudront bien leur consentir.

    #StopTAFTA #TAFTA #AMI #ACTA

  • Plus de soixante organisations lancent aujourd’hui la campagne « Non au Grand Marché Transatlantique » (#StopTAFTA) afin de rendre public le contenu des négociations commerciales en cours entre l’Union européenne et les Etats-Unis. Le traité, élaboré dans l’opacité comme déjà l’#AMI et l’#ACTA, vise à constituer d’ici 2015 un grand espace de libre-échange, où le droit des investisseurs prendrait le pas sur celui des gouvernements élus. L’article de Lori M. Wallach, paru en novembre, en détaillait plusieurs aspects.

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803 (en accès libre) #TAFTA

    En anglais : http://mondediplo.com/2013/12/02tafta
    En portugais : http://www.diplomatique.org.br/artigo.php?id=1522
    En grec : http://www.monde-diplomatique.gr/spip.php?article489
    En allemand : http://www.monde-diplomatique.de/pm/2013/11/08/a0003.text

  • Fire in the Blood - Dylan Mohan Gray (2013)

    #film #documentaire sur les #brevets, la #santé, l’accès aux traitements… (vu sur NRK2 « piratée » grâce à l’extension firefox #ipfuck)

    j’ai livetwitté en regardant :

    @jamie_love @ZackieAchmat starring in #FireInTheBlood on NRK2 now

    FireInTheBlood is a story about statistics — millions of people died

    In 1996 Edwin Cameron was saved by ARVs “most astonishing experience of my life”

    price of ARVs were set by US markets — unreachably high

    @ZackieAchmat and others founded the #TAC to fight pharma apartheid - and illegally imported generic drugs to save lives

    “no difference in quality” between expensive patented drugs and generics

    @jamie_love in Washington says no one seemed to see the problem… USAID Natsios’ racist comment about Africans and watches

    “Where are the drugs? The drugs are where the disease is not. Where is the disease? The disease is where the drugs are not”

    “[Big Pharma] would still make a profit at 5c” — even Bill Clinton agrees (now)

    @ZackieAchmat announced that he would boycott ARVs until the SA govt would make them available for everyone

    “If a few million white people would not have access to treatment, someone would have asked the question” — says @jamie_love

    CIPLA was founded because India should be “self-reliant” for medicine - and Indira Gandhi rejected patents at the time

    “NO #PATENTS ON LIFESAVING MEDECINES” (poster)

    Yusuf Hamied’s extraordinary offer to the UN: drop patents on ARVs and save lives!— hyperprofitable pharma refused

    Big Pharma lying on research, costs and just about everything

    “those drugs from India”… in fact the US industry was already outsourcing to India

    The “counterfeit drugs” argument in pharma is also a way to create FUD

    “A dollar a day” — the @jamie_love / CIPLA deal got “clearly the magic number”

    With generics finally in, governance became the main issue

    “As a doctor it was my job to try and save my patients’ life” — Peter Mugyenyi, Kampala

    Ah, the CIPRO story! Double standards to the max!

    The Global Fund “was working with drug companies to limit access to drugs", then GW Bush went to invade Iraq & created PEPFAR

    “Uncharacteristically the White House had not consulted with Big Pharma” :) didn’t last long!

    “Higher price: fewer lives saved.” Generics made the prices plummet. The number of ppl on treatment exploded

    #TRIPS, #TPP, #ACTA, #TAFTA and all this shit are made to reinforce the reign of #patents and “sign death warrants”

    What happens “for the next generation of drugs”? … future “genocide” in the making - “We need to do something!”

    @jamie_love: “we don’t have to accept this future” “we can act”

    “Help prevent a sequel!” — fight TRIPS+ and all the IP shit

    http://fireintheblood.com devrait être projeté partout

    @Paul_da_Silva merci pour #IPFuck

    #sida #afrique_du_sud #ouganda #militer #brevets #propriété_intellectuelle

  • Huysmans entre Zola Satan et Cathédrales
    http://www.larevuedesressources.org/huysmans-entre-zola-satan-et-cathedrales,2647.html

    Dans le fil de la publication du premier chapitre du roman de #Joris-Karl_Huysmans, Là-bas, où nous évoquions en note Les soirées de Médan, voici une recension critique de l’ouvrage de #Jérôme_Solal, Huysmans avant Dieu. Tableaux de l’exposition, morale de l’élimination (2010), par Carine Roucan, en 2011. Sa déconstruction minutieuse de l’étude de Jérôme Solal montre que la pertinence de l’investigation de l’exégète installe pourtant des lacunes. Peut-être l’effet d’une conception actuelle plus (...)

    #Etudes #Littérature #XXe_siècle #XXIe_siècle #XIXe_siècle #Satanisme #Catherine_Roucan #Conversion #Catholicisme #Huysmans_avant_Dieu._Tableaux_de_l'exposition,morale_de_l’élimination #Acta_fabula

  • Le copyright viral de la quadrature du net contre ACTA
    http://neosting.net/actualite/copyright-viral-quadrature-du-net-acta.html

    En dehors de nos lois françaises prêtes à nous saigner numériquement, nos dirigeants continuent, cette fois-ci au niveau internationale, leurs accords secrets en douce, pour éviter que l’on puisse arrêter l’hémorragie locale à temps. Internet, un monde de non-droit en devenir ? Merci à la quadrature du Net pour ce clip viral sous-titré en français […] #acta #clip #robocop #robocopyright #secret #viral

    #censure #MGM

  • Communiqué d’Act Up-Paris contre la « journée anti-contrefaçon »
    http://www.actupparis.org/spip.php?article5181

    il est indispensable de dissocier les enjeux de santé publique (composition chimique des produits) et enjeux économiques ayant trait à la protection de la propriété intellectuelle (utilisation détournée de marques).

    cf. http://seenthis.net/messages/141939
    #ACTA #santé #pharma #brevets #contrefaçon

    (à noter : au bout de 2 jours globalvoicesfr a fini par valider mes deux commentaires sur l’article http://fr.globalvoicesonline.org/2013/05/26/146846 ) ; mais sans réponse de l’auteur à ce jour…