• 3 Officers Acquitted of Covering Up for Colleague in Laquan McDonald Killing - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2019/01/17/us/laquan-mcdonald-officers-acquitted.html

    CHICAGO — Three Chicago police officers were acquitted on Thursday of charges that they had conspired and lied to protect a white police officer who fired 16 deadly shots into a black teenager, a contentious verdict in a case over what many viewed as a “code of silence” in the Police Department.

    The judgment, rendered in a tense, cramped courtroom overflowing with spectators, was delivered by a judge and not a jury. Speaking from the bench for close to an hour, Associate Judge Domenica Stephenson rejected the prosecutors’ arguments that the officers had shooed away witnesses and then created a narrative to justify the 2014 shooting, which prompted citywide protests, the firing of the police chief and a wide-ranging federal investigation into the police force.

    The ruling came more than three months after Officer Jason Van Dyke was convicted in October of the second-degree murder of Laquan McDonald, and on the afternoon before he was scheduled to be sentenced for a killing that was captured on an infamous police dashboard camera video.

    The three police officers — David March, Joseph Walsh and Thomas Gaffney — contradicted what the video showed. In it, Mr. Van Dyke fires repeatedly at Laquan, who is wielding a knife, as he moves slightly away from the officers and even as he lies crumpled on the ground. Prosecutors cited that footage repeatedly as they built a case against the officers, who are white, on charges of conspiracy, official misconduct and obstruction of justice.

    Et cette merveilleuse pénétration des « faits alternatifs » dans le domaine de la preuve juridique :

    Judge Stephenson said that even though the officers’ accounts of the shooting differed from the video, that did not amount to proof that they were lying. “Two people with two different vantage points can witness the same event,” she said, and still describe it differently.

    La mafia (FOP ?) attend le jugement d’une complice dans l’appareil (ou de quelqu’un tenu) :

    It was “undisputed and undeniable,” Judge Stephenson said, that Laquan had ignored officers’ commands to drop his knife. While she spoke, the three officers sat silently, sometimes staring down at the carpet or nervously jiggling a leg. After she read the verdict, several people broke into applause.

    On croit rêver !!! Police partout, justice nulle part. Des applaudissements dans un tribunal !. La mafia...

    “There was clearly evidence from the video that Laquan McDonald was not attacking or seeking to attack any of the law enforcement officers,” Mr. Finney said. “How could they all three make up a story indicating that Laquan was threatening their lives?”

    Si cela ne vous rappelle pas les excuses de ce policier de Toulon qui vient d’être décoré de la légion d’honneur, et l’attitude du procureur en France, c’est que vous passez à côté d’un phénomène majeur : l’autonomisation de la police dans le monde entier, avec l’Amérique et son soft power (livres, films,...) comme modèle.

    There were no protests after the verdicts were read, and William Calloway, a prominent Chicago activist who is running for City Council, urged Chicagoans to refrain. “To the black community, I know this hurts,” he said on Twitter. “We know this was a cover-up. I’m not saying take to the streets anymore. It’s time for us to take to the polls.”

    “That blue code of silence is just not with the Chicago Police Department: It expands to the judicial system,” Mr. Calloway said at a news conference.

    On Friday morning, the courts are scheduled for the final chapter in the Laquan case — a killing that came amid national protests and a spate of police shootings of black people. A Facebook group implored a “call to action”: “In room 500 at 9 a.m., show up to stand in solidarity with organizers and the family of Laquan McDonald as we demand, again, #Justice4Laquan.”

    #faits_alternatifs #Police #Justice


  • La Guerre des idées #10Alain Deneault : « On est à l’aube d’une conjoncture révolutionnaire »
    https://www.youtube.com/watch?v=GhCEZ1nvzrQ

    Aude Lancelin reçoit Alain Deneault

    [Lᴀ Gᴜᴇʀʀᴇ ᴅᴇs ɪᴅᴇᴇs #10] Alain Deneault : « On est à l’aube d’une conjoncture révolutionnaire »

    Il est devenu en quelques années l’un des plus importants intellectuels de la gauche critique du Canada, avec Naomi Klein. En France, Alain Deneault s’est fait connaître en 2013 par une réflexion sur la « gouvernance » comme façon de transformer la politique en discours purement gestionnaire, prétendument rationnel, en management apparemment soft, et en réalité très coercitif. La publication de La Médiocratie (Lux Éditeur) en 2016 le fera connaître du grand public.

    […]

    Il publie aujourd’hui Le Totalitarisme pervers aux éditions Rue de l’échiquier, digest passionnant de sa thèse sur la multinationale Total, De quoi Total est-elle la somme ?, qui dispute la première place boursière au groupe LVMH. Autrefois en charge des intérêts pétroliers de la France, désormais majoritairement passée sous capitaux étrangers, la pieuvre Total est ici prise comme emblème de ce que peut produire de pire une firme au-dessus des lois, issue d’une longue histoire de spoliations diverses, d’abus, et de familiarité dangereuse avec tous les pouvoirs. À travers ce cas d’école, Deneault pointe notamment les transferts de souveraineté de l’État vers les multinationales qui furent colossaux depuis quelques années, au point que ce sont quasiment les entreprises du CAC 40 qui choisissent désormais les gouvernants, on le voit, et leur réclament des comptes.

    Aujourd’hui de passage dans « La Guerre des idées », il dénonce un monde où les politiques d’« extrême centre » sont en train de priver l’humanité de ses sources vives, qu’elles soient écologiques, sociales ou intellectuelles, mais annonce aussi que des points de rupture dans le système restent possibles. Ainsi à tout moment une étincelle peut-elle selon lui mettre le feu à la plaine. Une bonne nouvelle inattendue dans cet océan de désespérance.

    • L’entretien est vraiment très intéressant ! Le format de l’émission est aussi très bien. Dans la même série il y a aussi cet entretien avec Bruno Latour, sans être fana de sa pensée, je la trouve toujours intéressante :

      https://www.youtube.com/watch?v=SGkM-74-cv0

      Aᴜᴅᴇ Lᴀɴᴄᴇʟɪɴ ʀᴇçᴏɪᴛ Bʀᴜɴᴏ Lᴀᴛᴏᴜʀ [Lᴀ Gᴜᴇʀʀᴇ ᴅᴇs ɪᴅᴇᴇs #12]

      Bruno Latour : « Le Peuple a été froidement trahi » On ne comprend rien aux positions politiques dans le monde depuis 50 ans, si l’on ne donne pas une place centrale à la question du dérèglement #climatique et surtout à sa dénégation. Tel est le point de vue développé par le philosophe Bruno Latour, l’un des penseurs français les plus connus au sein du monde anglo-saxon, dans son nouveau livre : Où atterrir ? Comment s’orienter en #politique (La Découverte).

      Une réflexion extrêmement originale sur notre situation, qui entend lier dans une même chaîne de causalité la dérégulation financière depuis les années 80, la #climato-scepticisme qu’on a vu croître dans les années 2000, et l’extension actuellement vertigineuse des #inégalités.

      Tout se passe au fond comme si, compte tenu des perspectives climatiques désastreuses, un petit groupe de super #riches en était arrivé à la conclusion qu’il n’y avait plus assez de place sur terre pour tout le monde, et que l’idée même d’un #monde #commun devait être abandonnée. Ainsi, l’auteur de Nous n’avons jamais été #modernes et de Politiques de la #nature explore-t-il sous un jour nouveau la question du Brexit et de l’élection de #Trump, mais aussi plus largement celle des migrations, et de la montée des « populismes », que lui interprète comme un désir somme toute hélas bien compréhensible de revenir aux anciennes protections de l’#État national. Un désir à la fois panique et totalement vain, comme on le verra dans l’entretien.

      Dans un des livres certainement les plus engagés qu’il ait écrit, #Bruno_Latour évoque un peuple « froidement trahi » par une classe mondiale de puissants, qui ont abandonné en cours de route l’idée de réaliser la #croissance pour tous, faute d’une planète capable de supporter la démesure du système qu’ils lui ont infligé, mais se sont bien gardés d’en avertir les populations.

      On trouvera aussi chez le philosophe une remise en cause des médias courageuse et particulièrement pertinente. À travers la création du concept d’« #alternative_facts », et la pente à voir du « #complotisme » derrière chaque effort de lucidité, les #journalistes ont voulu s’exonérer de toute responsabilité, et s’auto-persuader que le peuple avait perdu pied par rapport à la réalité, suscitant la création de véritables monstres #politiques. Or chacun sait que les médias n’ont pas qu’un peu contribué à les abreuver de mensonges sur les points politiquement les plus décisifs. « Il n’est donc pas étonnant que les gens croient à des #faits_alternatifs, quand on les fait vivre dans des mondes alternatifs. » Au passage, #Latour rappelle salutairement que les faits ne tiennent pas tout seuls, « sans monde partagé, sans institution, sans vie publique », et que la responsabilité des soi-disant élites est donc écrasante dans cette affaire. Un penseur qui s’exprime rarement en France, à découvrir dans cette nouvelle édition de « La Guerre des idées ».

      journaliste : #Aude_Lancelin
      réalisation : Jonathan Duong et Cécile Frey
      son : Alexandre Lambert
      Extrait de film : L’an 01 de #Jacques_Doillon, #Gébé, #Jean_Rouch et #Alain_Resnais (1973) - LCJ Editions

      https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/bruno-latour-le-peuple-a-ete-froidement-trahi

    • Visiblement les vidéos ne sont plus accessible... je dois dire que je suis assez consterné de voir des média de gauche, qui ne cessent de critiquer la privatisation des ressources, privatiser, enclore, exclure ceux qui ne paient pas d’abonnement en mettant sous propriété intellectuelle et derrière des paywall leurs productions.

      Le pire étant certainement ceux qui font la promotion des communs comme @hlc mais qui mettent leurs publications sous propriété intellectuelle. Image-t-on Richard Stallman mettre ses logiciels sous licence privatives en déclarant « non mais là j’en ai besoin pour mon business mais plus tard, dans un monde idéal, je mettrais mes logiciels sous Gnu-GPL » ? Sans oublier que Hervé Le Crosnier a déjà un salaire et un emploi stable et sécurisé fourni par une université publique française.

    • Marrant que tu parles sous un de mes propres messages de Hervé, dont je ne connais ni la situation, ni les motivations, alors que ce que tu qualifies de « pire », c’est assez nettement ce que je fais (moi-même-personnellement) régulièrement.

      Comme tu le sais peut-être, je fais justement la promotion du libre, j’y ai beaucoup contribué et je continue à y contribuer. Mais dans le même temps, de ce que je développe, je ne donne pas tout, ni tout le temps, ni immédiatement.

      Parce que, pour faire simple :
      – on ne vit pas déjà dans un monde non-marchand où tout serait libre, et « mon business » paie mon loyer et nourrit mes enfants ; alors oui, je fais régulièrement le calcul de ce que je peux distribuer, et de ce que je vais distribuer « plus tard » parce que je ne veux pas créer ma propre concurrence immédiatement ;
      – parce que des comportements prédateurs, parasites ou complètement cons, dans le libre, c’est pas rare du tout et ça calme très sérieusement les tendances à la générosité (le calcul sur le fait de ne pas créer sa propre concurrence, ça vient largement de là)…
      – parce que la gestion des comportements inappropriés, les incompréhensions naturelles, le besoin d’explications permanentes, les inévitables crises à la con, ça use et ça fait perdre beaucoup de temps, et qu’au bout de 20 ans de ça, tu peux avoir envie de limiter les possibilités que ça arrive à tout bout de champ ; pour le coup, pas parce que les gens seraient méchants, mais parce que c’est un sacré bazar à la fois excitant et épuisant ;
      – et plein d’autres raisons, mais si tu veux t’en prendre à Hervé, le mieux serait plutôt d’aller lui causer à lui que sous un de messages qui n’a rien à voir, non ?


  • Les #faits_alternatifs du lobby suisse des négociants

    La « première étude scientifique sur le négoce de matières premières en Suisse » est un pur instrument de lobbying utilisé par la #STSA pour améliorer l’image d’un secteur qui rechigne toujours à publier des informations fiables. Public Eye a mis en lumière ses fausses vérités.

    https://www.publiceye.ch/fr/news/les_faits_alternatifs_du_lobby_suisse_des_negociants
    #fake_news #matières_premières #suisse
    cc @albertocampiphoto @marty


  • Les #Alternative_facts de Trump : un instant dans une évolution
    https://reflets.info/les-alternative-facts-de-trump-un-instant-dans-une-evolution

    Selon les observateurs, il y avait bien peu de monde pour assister à l’investiture de #Donald_Trump. Qu’importe, selon Sean Spicer, le porte-parole de la Maison-Blanche, c’est « la plus grande audience à avoir assisté à une […]

    #Politique #Emmanuel_Macron #Faits_alternatifs #fake_news #Sarkozy


  • Faits alternatifs à quoi ? à l’évidence bien sûr !

    Dans sa bataille contre la presse, l’administration Trump sort des « faits alternatifs » http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/01/22/dans-sa-bataille-contre-la-presse-l-administration-trump-sort-des-faits-alte

    « Attendez une minute. Des faits alternatifs ? Des faits alternatifs ? Quatre des cinq faits qu’il a dits… sont tout simplement faux. Les faits alternatifs ne sont pas des faits, ce sont des mensonges. »

    #faits_alternatifs