#linfiltré

  • D’une oeuvre innovante à la suivante - Nouvelles Narrations
    http://www.benhoguet.com/dune-oeuvre-innovante-a-la-suivante

    Pour finir, je voulais mentionner une collection en puissance, dont seul le premier opus est actuellement disponible, mais pour laquelle les concepteurs recherchent activement des créateurs capables de proposer de nouvelles expériences sur le même modèle. Il s’agit de la collection Phone Stories, des histoires qui s’écrivent et se diffusent en temps réel via mobile. La première oeuvre du genre a été L’Infiltré, écrit par David Dufresne, dans laquelle vous échangez avec un membre de l’équipe de campagne du parti d’extrême droite lors des dernières élections présidentielles françaises. Un récit à embranchement où une heure de votre temps correspond à une heure pour le personnage. Et, chose unique, cette histoire a été écrite au fil de la campagne électorale, permettant de diffuser instantanément un contenu qui intègre des faits d’actualité, gage d’une grande immersion et d’une grande pertinence d’un récit à la croisée du documentaire et de la fiction.

    Phone Stories a fait le pari de reste l’expérience payante, un choix complexe mais assumé et qui pourra devenir de plus en plus intéressants à mesure que d’autres « épisodes » seront diffusés. L’avenir nous le dira…

    #Linfiltré #PhoneSories #nouvelles_narrations


  • L’âge d’or de la narration en temps réel - Nouvelles Narrations
    http://www.benhoguet.com/lage-dor-de-la-narration-en-temps-reel

    La narration en temps réel est une performance créative qui obéit à un règle simple : une heure qui passe pour un personnage fictif équivaut à une heure qui passe pour le public. Faire correspondre le temps du récit avec le temps de sa consommation n’est pas une idée nouvelle, bon nombre de pièces de théâtre antiques ou classiques avaient déjà adoptées cette contrainte créative.

    Le cinéma a très vite redécouvert le temps réel et lui a probablement donné ses incarnations les plus marquantes, de La Corde d’Hitchcock (1948) à la série 24 (2001-2010). Il reste malgré tout une rareté, une performance qui éblouit mais ne saurait être la norme. De nombreuses séries télévisées comme Seinfeld ou X-Files ont ainsi proposé un épisode « événementiel » en temps réel… pour mieux revenir à une formule moins exigeante la semaine suivante.

    #Nouvelles_narrations #Linfiltré


  • Auteur interactif vs narration interactive
    https://tcrouzet.com/2017/12/12/auteur-interactif-vs-narration-interactive

    L’auteur interactif

    À côté des narrations non-linéaires et des narrations augmentées, il existe une troisième catégorie de narrations interactives qui implique un auteur interactif.

    Par exemple, quand j’écrivais La quatrième théorie sur Twitter, j’interagissais avec mes lecteurs, qui influençaient le déroulement de l’histoire. Au final, j’ai composé une œuvre non-interactive, mais son écriture a été interactive et elle a été vécue durant cette période comme une œuvre interactive (il s’est produit la même chose avec One Minute).

    David Dufresne s’est lui-même transformé en auteur interactif quand il a écrit L’inflitré : ses lecteurs pouvant alors piloter un indic caché dans les rouages du FN durant la campagne présidentielle 2017.

    #Linfiltré #PhoneStories #nouvelles_narrations_analyse
    #nouvelles_narrations_fiction


  • Inquiétude au FN après le retrait de Marion Maréchal-Le Pen - Libération
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/05/10/inquietude-au-fn-apres-le-retrait-de-marion-marechal-le-pen_1568551

    « Amateurisme »

    Depuis dimanche, de nombreux cadres et sympathisants du parti ont exprimé leur amertume après une campagne jugée ratée. La sortie de route de Marine Le Pen lors du débat de second tour a libéré la parole en interne, provoquant des critiques d’une rare virulence à l’égard de l’ex-candidate. Sous pression, celle-ci a promis dimanche une profonde « transformation » du parti. Beaucoup de frontistes espèrent que cette réforme facilitera l’expression des nuances internes, et notamment d’un courant droitier dont Marion Maréchal-Le Pen était, jusqu’ici, la principale figure.

    Ce trouble interne s’est manifesté mardi au QG de campagne de Marine Le Pen. Selon nos informations, une réunion houleuse a rassemblé, dans la matinée, plusieurs conseillers de Marine Le Pen dans le bureau de celle-ci. « Ils se sont engueulés comme du poisson pourri, rapporte un frontiste. Ce qui s’est dit, c’est que la campagne était désordonnée, la stratégie mauvaise. Philippot en a pris pour son grade ». Dans l’après-midi, une plus large réunion s’est déroulée dans une ambiance « morne », selon un participant, avant que la décision ne soit prise de renvoyer le débat interne à l’après-législatives.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Ambiance au Chalet du Lac | Society Magazine
    http://www.society-magazine.fr/ambiance-au-chalet-du-lac

    C’est l’une des vedettes de la soirée : une immense boule à facettes signée du designer superstar Philippe Starck. Elle surplombe la grande piste de danse en parquet du Chalet du Lac, un établissement champêtre à l’orée du bois de Vincennes, qui accueillit en septembre 1976 un concert mythique des Sex Pistols, mais abrite surtout, désormais, des thés dansants réservés aux séniors. Mais ce dimanche, pas de cha-cha-cha ni de guinguette. Le pavillon accueille la soirée électorale de Marine Le Pen, et l’heure est plutôt au lancer de journalistes. “C’est bon, lâchez-moi, bordel ! Je peux sortir tout seul !” crie le photographe envoyé par Society pour couvrir la soirée. Deux agents du DPS (Département protection sécurité, le service de sécurité du Font national) le traînent sur le dancefloor, leurs pieds enfoncés dans le creux de ses genoux. Après le passage de la mêlée, les portes battantes virevoltent comme dans un mauvais western. “Non, non, non ! Vous, vous restez ici !” ordonne un agent de sécurité aux journalistes désireux de suivre l’altercation à l’extérieur du bâtiment. Une rangée de gros bras se poste devant la porte pour les empêcher de sortir, le temps que l’impétueux soit hors de vue. Leurs bras tendus obstruent l’objectif des appareils photo.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Marine Le Pen fait face à des critiques internes - Le Monde
    http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/05/08/marine-le-pen-fait-face-a-des-critiques-internes_5124062_4854003.html

    « C’est une catastrophe. On paye un programme qui a fait fuir la droite », se lamente un élu important du sud de la France, qui dénonce « la stratégie menée depuis trois ou quatre ans de lancer des appels à gauche, alors que la gauche ne votera jamais pour nous ». Pour lui, le principal responsable de cet échec est le vice-président du FN, Florian Philippot. « Pour le moment, c’est en “off”. Après les législatives ça ne sera plus en “off”. Je ne continuerai pas à défendre un mouvement avec des idées auxquelles je ne crois pas », prévient-il.
    « La tsarine et son Raspoutine »

    Un ressentiment que Marion Maréchal-Le Pen a pour sa part exprimé en des termes choisis, réclamant une « réflexion » pour la suite. « Il y a forcément une part de déception, ce serait malhonnête de dire le contraire, a-t-elle estimé sur France 2. Il y aura des leçons à tirer, positives, quand même, et peut-être plus négatives. »

    Et la députée de souligner à propos de la proposition controversée de sortie de l’euro, « l’un des sujets d’inquiétude pour les Français », que sa tante n’avait adapté sa position que « tardivement » pour essayer de rassurer les électeurs.

    « Le combat immédiat du FN, c’est d’éviter que M. Macron ait les mains totalement libres », a ajouté la jeune femme, qui s’interroge de plus en plus sur sa candidature aux élections législatives de juin. « Marion a deux possibilités : se soumettre ou se démettre », assure un membre de son entourage, laissant entendre que c’est la seconde possibilité qui serait la plus probable. Pas question, donc, de monter au front contre « la tsarine et son Raspoutine », Marine Le Pen et Florian Philippot.

    L’entourage de Marion Maréchal-Le Pen est pourtant très remonté contre la tonalité de la campagne présidentielle : « On a oublié certains thèmes : la famille, l’identité, la sécurité. Et Marine Le Pen a raté ce qui devait être son grand moment, le débat. C’était comme le naufrage du PSG contre le Barça », grince un soutien de la députée.
    « Marine doit passer la main »

    Marine Le Pen se voit aussi reprocher « les erreurs stratégiques, le manque d’organisation, la paranoïa, l’incapacité à s’entourer ». « C’est une défaite personnelle pour elle. Elle doit passer la main », estime un bon connaisseur de la candidate. Fermez le ban.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Photo-journaliste, j’ai été expulsé de la soirée électorale du FN | StreetPress
    https://www.streetpress.com/sujet/1494186022-photo-journaliste-expulse-soiree-electorale-fn

    Quelques minutes avant que ne tombent les résultats, j’ai été expulsé brutalement de la soirée électorale organisée par le Front National. Je suis photo-journaliste et ce soir je travaillais pour le magazine Society. Mais à peine arrivé au Chalet du lac, le lieu réservé par le FN, j’ai compris qu’il serait compliqué de bosser correctement. On me demande de rentrer dans un « parc » pour journaliste, séparé de la salle par 4 cordes, le tout surveillé par une vigile. Le reste de l’espace est vide. Aucun militant, ou presque.

    A 4 ou 5 pour virer mon petit mètre 70
    Mon job, ce n’est pas seulement de prendre des photos de Marine Le Pen derrière son pupitre au moment de son discours. Je décide donc de ne pas rester dans le « parc à journalistes » et ainsi montrer, en photo, cette ambiance bizarre. Plusieurs fois les membres du service d’ordre m’intiment l’ordre de rentrer dans mon carré. J’acquiesce et je continue. Je les prends en photo, installant des barrières pour protéger des militants quasi absents. Autour de 19h30, je tombe sur l’un d’eux, une rose bleue en main, le symbole de Marine Le Pen. Je le prends en photo. C’est ce qui mettra le feu aux poudres.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Après sa défaite, le FN en pleine crise de croissance - Libération
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/05/07/apres-sa-defaite-le-fn-en-pleine-crise-de-croissance_1567946

    Le résultat des législatives déterminera l’intensité de la chasse au coupable à laquelle pourrait ensuite se livrer l’appareil frontiste. Dans la foulée du débat, de premières salves étaient discrètement tirées en direction de Philippe Olivier, beau-frère de Marine Le Pen et l’un de ses principaux conseillers. D’autres n’ont pas renoncé à cibler Philippot : le vice-président du FN, au rôle plus dilué que d’habitude durant cette campagne, reste l’objet d’une solide rancune de la part de nombreux cadres pour son influence jugée excessive auprès de Le Pen. Quant à cette dernière, une remise en cause de son pouvoir sur le parti reste improbable, sauf lourde défaite aux législatives. Un tel putsch ne serait guère dans la culture du parti, et se heurterait au manque d’alternatives internes. Dimanche soir, Marine Le Pen a semblé préempter elle-même le débat à venir, en annonçant « une transformation profonde » du FN, dont les détails restent encore inconnus. Sans cesse repoussée, l’idée d’un parti rebaptisé sera très certainement au programme. Reste à savoir si ces changements attendront le prochain congrès du FN, prévu en 2018.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Au FN, les premiers règlements de comptes - Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/france/070517/au-fn-les-premiers-reglements-de-comptes?onglet=full

    Quatre mois plus tard, il se dit, comme d’autres, « affligé ». « Tout le monde se renvoie la faute, et se défile. Moi, je refuse tous les médias. Qu’ils se démerdent », lâche-t-il. Un autre cadre frontiste, anti-Philippot, rapporte à Mediapart une « ambiance règlement de comptes », et se désole : « Avant le débat, Marine était présidentiable, elle avait fait une bonne séquence la semaine d’avant, Whirlpool et le bateau [dans le port du Grau-du-Roi, dans le Gard – ndlr], c’était bien joué, le ralliement de Dupont-Aignan aussi, et les gens à droite n’attendaient que ce fichu débat pour se décider. J’entendais des mecs de droite partout dire “m’en fous, je vote Marine”. Après le débat, dans notre fédé on se prend des courriers avec des cartes du Front coupées en deux. »

    Les mauvaises nouvelles sont tombées les unes après les autres : les propos du vice-président Jean-François Jalkh sur la Seconde Guerre mondiale exhumés dans la presse, un débat raté, Marine Le Pen chahutée lors de deux déplacements, en Bretagne puis à Reims. La faute à qui ? « La campagne n’a pas été séquencée. On a développé des trucs à droite à gauche, ce qui fait que 15 jours avant le premier tour, il n’y avait plus de kérosène dans le réservoir et Marine a commencé à décrocher, la campagne tournait à vide. »

    Un brin cynique, ce cadre est persuadé que « sans l’attentat deux jours avant le premier tour, Marine n’était pas au second tour ». Il va plus loin : « Cinq ans de Hollande, 300 morts dans les attentats, une situation économique désastreuse, du chômage de partout, des problèmes identitaires très forts, une France fracturée, et on fait 21 % au premier tour ? Vaut mieux arrêter tout de suite ! »

    C’est d’abord la stratégie de campagne et le positionnement de Marine Le Pen qui sont remis en cause. « C’est quoi le slogan de campagne de Marine Le Pen ?, interroge le même. La France apaisée ? Au nom du peuple ? Choisir la France ? » Selon lui, la candidate avait au départ su éviter un écueil récurrent des campagnes frontistes : ne pas mener une « campagne idéologique et doctrinaire ». « Avant, il fallait quasiment se convertir pour voter Front national. Là non, c’était assez ouvert, compréhensible, le message passait, Marine a même fait de la vraie politique sur une partie de sa campagne. » Mais pour une partie du Front national, la candidate n’a pas su tirer parti du naufrage du candidat de droite. « Rien ne s’est passé comme prévu, Fillon explose en plein vol, Hamon est mort, Mélenchon remonte, et là Philippot et ses sbires reviennent en disant “Mélenchon ça marche, donc faut faire du Mélenchon”. À partir de là, on retourne dans une campagne idéologique. Philippot avait fait le même coup en 2012, c’était un désastre. Il nous a mis dedans de force, à raconter qu’au bout de six mois on paierait nos baguettes en francs. Il nous a fait perdre un report de voix à droite. »

    Pour le membre du comité stratégique de campagne cité plus haut, la candidate a été « enfermée par Philippot et son équipe, qui ont verrouillé la campagne ». « Il y avait une concurrence entre les frères Philippot d’une part et Philippe Olivier d’autre part. Pour le débat, Marine a été conseillée par Gilbert Collard d’abord, puis les frères Philippot sont passés derrière. Et les sorties “bourrines”, l’agressivité du débat, c’est Philippe Olivier. Aujourd’hui, ils se rendent compte que ça a dysfonctionné. » Certains se plaignent d’avoir été déprogrammés des plateaux TV, au profit de Florian Philippot ou des tenants de sa ligne. Gilbert Collard aurait été écarté de la soirée électorale du premier tour, à Hénin-Beaumont. Déjà écartée de l’émission politique de France 2, le 10 novembre, au profit de Florian Philippot, Marion Maréchal-Le Pen se serait à nouveau vu refuser par Marine Le Pen d’être l’« invitée surprise » de la chaîne, face à Emmanuel Macron, le 6 avril. Ce n’est qu’au prix d’un passage en force que certains seraient parvenus à aller sur les plateaux.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Et si Marine Le Pen payait le prix de ses fake news ? - Libération
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/05/07/et-si-marine-le-pen-payait-le-prix-de-ses-fake-news_1567936

    Il faut aussi prendre la mesure de l’offensive en règle, dans les dernières heures de la campagne, là aussi, du FN contre les chiffres de l’Insee. L’Insee sous tutelle dénonça Philippot le matin, quand Marion Marchal le Pen embraya dans l’après-midi en affirmant que les statistiques de l’institut avaient toujours été contestées. Nous voilà dans l’ère du fait alternatif, celle où l’on fait jette à la poubelle les chiffres quand ils ne servent plus les discours. Il reste peu de possibilités au débat politique quand il n’existe plus de bases factuelles sur lequel le faire reposer. Cette évolution-là, aussi fait craindre le pire. Mais en redoutant que l’avenir ne confirme l’avènement de ce trumpiste à la française, réjouissons-nous que les Français aient sanctionné ceux qui ont cru en profiter. Le FN s’est vautré dans le faux. Il s’y est abîmé, aussi.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • 11,5 millions de voix pour Le Pen, ce n’est pas un détail - Libération
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/05/07/115-millions-de-voix-pour-le-pen-ce-n-est-pas-un-detail_1567893

    dès demain, c’est le verre à moitié vide qu’il faudra assumer de regarder en face. Avec 34,9% des suffrages au second tour de la présidentielle et plus de quelque 11,5 millions de voix, l’extrême droite atteint un nouveau record tout autant qu’elle se heurte une nouvelle fois à ses limites. En dépit d’une campagne d’entre-deux-tours chaotique – dans laquelle elle a cherché, non sans succès, à draguer La France insoumise sans braquer la droite Sens commun – et d’un débat où elle s’est donnée à voir trumpienne en diable, Marine Le Pen a gagné un peu moins de 4 millions de voix en deux semaines. Et place le FN à un niveau historique même si la victoire finale n’a jamais semblé à portée de main.

    Son alliance avec Nicolas Dupont-Aignan, nouée durant l’entre-deux-tours, visait d’abord l’après-présidentielle, pour se positionner alors que la droite risque de ne pas échapper à une violente recomposition.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • God Save The Sex Pistols - Chalet Du Lac. The True Story
    http://www.philjens.plus.com/pistols/pistols/ChaletduLac_feature.htm

    Le lieu où le FN célèbre sa défaite fut aussi...

    Many famous French people have told many things about the Sex Pistols in Paris in 1976. Unfortunately, not a single useful thing was told by this bunch of judges except stuff like the band was crap, boring, not so new, etc. Apart from some pictures by Ray Stevenson (taken on Sunday 5th September), nothing survived from the shows. After a lot of research and phone calls, we succeeded in contacting one guy living right in the heart of Corsica. He was there with a Uher tape recorder and a camera. Thank him! His name is Pascal Regoli and he plays in a French protopunk band named “Angel Face”.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • La fachosphère inquiète de la diffusion de fake news... par la fachosphère - Libération
    http://www.liberation.fr/desintox/2017/05/07/la-fachosphere-inquiete-de-la-diffusion-de-fake-news-par-la-fachosphere_1

    Le constat ne manque pas d’ironie quand on sait que Boulevard Voltaire et ses équipes ont un rapport parfois distant avec le concept de vérité et ont activement participé à propager des fausses informations. En octobre dernier, un auteur de Boulevard Voltaire, Gabriel Robin, (par ailleurs membre d’un collectif affilié au FN) avait ainsi diffusé une photo sur Twitter en faisant croire qu’il s’agissait d’un migrant en France, souriant devant une tente en feu. La photo remontait en fait à 2015 et avait été prise en Slovénie. L’intox avait rapidement circulé, bien aidée notamment par des responsables politiques comme Nadine Morano, comme l’expliquait alors le Monde. Quelques mois plus tôt, Boulevard Voltaire avait coup sur coup relayé l’intox sur une (fausse) « nouvelle taxe contre les familles » et une citation construite de toutes pièces de Bernard Cazeneuve et les « racines chrétiennes » de la France.

    Plus largement, le site s’est fait le vecteur de diffusion de nombreuses intox de droite et d’extrême droite. Début 2016, Boulevard Voltaire donnait ainsi dans le cliché de l’intox de droite en fustigeant le « laxisme de Christiane Taubira », qui aurait « facilité la fuite » de 236 détenus (alors que la loi visée, sur les permissions, date de 2004).

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • « MacronLeaks » : ouverture d’une enquête judiciaire en France - Le Monde
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/05/06/macronleaks-debut-d-un-long-et-fastidieux-travail-d-enquete_5123577_4408996.

    Si la méthode est inconnue à ce stade, l’auteur l’est tout autant, a fortiori parce que le travail de recueil des preuves numériques, préalable à un long et fastidieux travail d’enquête, vient à peine de débuter. Les regards des experts, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’Etat, se tournent cependant vers la Russie, en partie car les modalités de cette fuite — de son apparition et sa circulation à son but vraisemblable — correspondent à la stratégie russe dans le cyberespace.

    « Les cyberattaques font partie d’une campagne pour instiller le doute et la confusion aux populations occidentales envers leurs institutions [et] embarrasser leurs gouvernements » expliquait par exemple au Monde Matthijs Veenendaal, du Cooperative Cyber Defence Centre of Excellence (CCDCOE), un organisme de recherche consacré à la cyberdéfense, patronné par l’OTAN.

    En l’occurrence, le moment choisi de cette fuite — si proche du second tour et quelques minutes avant le silence imposé aux médias sur les contenus politiques, empêchant toute réaction — ne laisse aucun doute sur la volonté du ou des pirates de peser d’une manière ou d’une autre sur le second tour de la présidentielle française. S’agit-il d’un ultime avertissement au vraisemblable futur locataire de l’Elysée ? De la première étape d’une série de publications ayant pour but le pourrissement du débat politique français, avec les législatives en ligne de mire ?

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Communiqué Le Chalet Du Lac - Soirée FN 7 mai 2017
    https://www.facebook.com/chaletdulacsaintmande/?fref=ts

    C
    Nous tenons à vous préciser que nous ne soutenons pas le Front National ni d’autres partis politiques.
    Le FN a loué Le Chalet du Lac comme ils ont pu louer le Zénith, le Hall d’exposition de Villepinte et plusieurs dizaines de lieux en France .
    Notre groupe a accueilli, pour ces élections, la moitié des candidats : E. Macron à 5 reprises, M. Fillon à 2 reprises, M. Asselineau et M. Juppé à 2 reprises ce dernier pour les primaires.
    Nous ne souhaitons aucun amalgame sur nos positions qui sont apolitiques, nous sommes un lieu événementiel pour toutes les danses et toutes les fêtes .
    cordialement

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Et si vous branchiez votre cerveau ? - Bd Voltaire
    http://www.bvoltaire.fr/et-si-vous-branchiez-votre-cerveau

    BD Voltaire, site depresse fondé par R. Ménard et D. Jamet (ex-Debout la France)

    Notre famille de pensée (est-ce même devenu un oxymoron ?) a un sacré problème : c’est le groupe social qui diffuse le plus (et c’est un euphémisme) de fausses nouvelles. C’en est même épuisant.

    Je me souviens avoir reçu dans une chaîne d’emails des « photos de Valérie Trierweiler nue en Afrique ». En fait, il s’agissait d’une série de photos de l’épouse du photographe Alexander Gusov, qui s’était déshabillée devant un groupe de femmes africaines pour les laisser comparer leurs seins. Pas de Devil-val dans le coin !

    Depuis deux jours tourne désormais une rumeur complètement idiote sur « l’oreillette » qu’aurait portée l’un des bretteurs du débat présidentiel. Ridicule bêtise fondée sur une photo du cartilage de son oreille et tentant tant bien que mal d’expliquer sa maîtrise des dossiers. Peu importe qu’aucune des personnes qui accusent n’ait jamais manipulé d’oreillette, n’ait jamais fréquenté de plateau télé, etc. Peu importe que tout cela soit du plus grand ridicule, puisqu’on est entré dans le domaine de l’incantation. On dit aujourd’hui « oreillette » comme auparavant on aurait dit « pouvoirs occultes », avant de brûler le pseudo-coupable séance tenante.

    Je fréquente – pardonnez-moi de n’être pas monocolore – les deux familles. Par affinité philosophique, la famille réac’ ; par affinités professionnelles, la famille progro. Et je n’ai jamais vu ailleurs que dans nos réseaux « de droite » un tel salmigondis d’idioties, de rumeurs infondées, de mélanges honteux, bref, de fausses informations.

    Or, c’est grave.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • « MacronLeaks » : les questions qui se posent après le piratage d’En Marche ! - Le Monde
    http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/05/06/piratage-d-en-marche-les-questions-qui-se-posent_5123507_4408996.html

    Quel rôle joue WikiLeaks dans cette affaire ?

    Contrairement aux documents internes du Parti démocrate américain, qui avaient été piratés durant la campagne présidentielle l’an dernier, les courriels rendus publics ce vendredi n’ont pas été publiés par WikiLeaks. Dans un premier temps, le site spécialisé dans les documents confidentiels avait d’ailleurs laissé entendre qu’il n’était pas certain de l’authenticité des documents, évoquant même pendant un temps « une possible blague du forum 4chan ».

    Plus tard dans la nuit, WikiLeaks a affirmé que les documents étaient probablement authentiques, mettant en doute les déclarations de l’équipe d’En marche ! selon laquelle certains des documents sont faux. Le site a cependant eu une attitude plutôt ambiguë envers ces documents, qu’elle a abondamment relayés sur les réseaux sociaux durant la nuit, tout en s’interrogeant sur leur origine et le « timing » de leur publication.

    Juan Branco, conseiller en France de Julian Assange, a par ailleurs dénoncé, toujours sur Twitter, un procédé « dégoûtant ». « À quelques heures de la fin de la campagne, profitant du silence imposé aux candidats, on balance en masse des gigas entiers de données… pour quoi ? Faire porter la suspicion ? Créer un doute invérifiable à temps ? », écrit-il.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • « Si Marine Le Pen fait 35 %, ce sera un miracle » - Libération
    http://www.liberation.fr/france/2017/05/05/si-marine-le-pen-fait-35-ce-sera-un-miracle_1567657

    « Si on obtient 40 %, ce serait déjà une énorme victoire », a commenté Marion Maréchal-Le Pen le lendemain. En privé, certains sont plus pessimistes encore : « Si elle fait 35 %, ce sera un miracle. » Un tel score représenterait certes un record pour le Front national dans une élection présidentielle ; il n’en serait pas moins profondément décevant pour celle qui a régulièrement jugé ses idées « majoritaires » dans le pays.

    Vendredi, les ultimes sondages accordaient à Marine Le Pen légèrement moins de 40 % des voix, en baisse de quelques points sur les derniers jours. Chez les observateurs comme au sein du parti, ce chiffre rond semble marquer la limite entre un revers acceptable et une trop lourde défaite.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Le Front National et les réseaux sociaux : une histoire d’amour- J’ai-un-pote-dans-la.com
    http://jai-un-pote-dans-la.com/le-front-national-et-les-reseaux-sociaux-une-histoire-damour

    Dans cette logique, le parti ne soutient donc pas officiellement les acteurs de la fachosphère (néologisme désignant les sources d’informations partisanes de l’idéologie d’extrême-droite). Le parti contrôle, mais permet, à une parole frontiste moins standardisée, de se déployer pour continuer d’incarner une logique doctrinale de radicalisation. Néanmoins, la forme même d’une plateforme comme Twitter, demandant simplifications et raccourcis s’accorde avec la logique stigmatisante et populiste du parti, menant par ailleurs à des dérives inévitables.

    La parole des élus est homogénéisée, la communication est harmonisée, les éléments de langages standardisés. La mise en place du « Campus Bleu Marine » en est la preuve : son but est de former tous les acteurs du parti (du cadre au militant) à la communication du Front National sur le web. Les mêmes mots, les mêmes messages, les mêmes structures de pensées sont déversés sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels. Tout cela sous le contrôle d’Alain Vizier, responsable communication du parti. Même l’image de Marine Le Pen est toujours très scénarisée, avec une mise en scène très esthétisée et très cadrée, en témoigne son affiche de campagne du 2nd tour.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Pourquoi le discours du FN séduit les forces de l’ordre - Le Monde
    http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/05/05/pourquoi-le-front-national-seduit-les-forces-de-l-ordre_5122836_1653578.html

    es forces de l’ordre sont-elles acquises au vote Front national ? Des études ont récemment appuyé cette idée. Une enquête de l’IFOP pour la revue L’Essor de la gendarmerie nationale, réalisée en avril auprès de 588 gendarmes, pronostiquait un vote FN à 51 % au premier tour. Une autre étude de l’IFOP, réalisée en mars sur un échantillon de près de 200 policiers, gendarmes, militaires et gardiens de prisons, donnait un vote FN à 44 %. La tendance se renforcerait au second tour. D’après une enquête du Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), réalisée avant le premier tour auprès de 308 policiers et militaires (et non encore publiée), 65 % envisageaient de voter FN face à Emmanuel Macron.

    Ces quelques chiffres, issus de cohortes très réduites, suscitent de la circonspection. « C’est un sujet complexe. Je suis interrogatif face à ces études », dit Philippe Capon, d’UNSA-Police, troisième syndicat de gardiens de la paix. « La police va vers ceux qui la soutiennent, concède un autre syndicaliste. Il peut y avoir de la sympathie pour un discours qui défend l’ordre et ceux qui le défendent. Mais je ne crois pas qu’il y ait un engouement pour Marine Le Pen. »

    L’étude des résultats du premier tour dans les bureaux de vote voisins des casernes de gendarmes accrédite pourtant cette idée. Le bureau proche de la garde républicaine à Nanterre (Hauts-de-Seine), qui concentre un vote exclusivement de gendarmes, a voté dimanche 23 avril à 35,16 % pour Marine Le Pen et à près de 14 % pour Nicolas Dupont-Aignan. Le bureau n° 10 de Versailles-Satory (Yvelines), qui ne compte que des gendarmes et des membres de leur famille sur ses listes électorales, a voté à 48,27 % pour Marine Le Pen.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Chers Français, vous venez de vous faire hacker. Ne reproduisez pas nos erreurs - Buzzfeed
    https://www.buzzfeed.com/zeyneptufekci/chers-francais-vous-venez-de-vous-faire-hacker-ne

    Voici ce que je suggère : relayez au maximum le fait qu’il y ait une campagne de désinformation. Rapportez l’information dans le cadre de reportages dénonçant ce piratage comme étant du sabotage politique. Mais creusez plus profond. Enquêtez sur les sites de fake news. Scrutez les bots Twitter qui poussent de fausses informations autour de ces mails, souvent dans des memes ou des captures d’écran. Retracez leur histoire, leurs réseaux. Regardez qui tire les ficelles ; comment tout est coordonné.

    Mais n’écrivez pas sur leurs fausses affirmations. N’écrivez que sur des éléments que vous avez vérifiés, qui sont factuels et ont une réelle importance. Relayez la vérité, relayez-la haut et fort, relayez-la en boucle. Ne démentez des désinformations en ligne que lorsqu’elles deviennent trop voyantes pour qu’on puisse les ignorer ; et alors, soulignez qu’elles sont fausses, et qu’elles s’inscrivent dans le cadre d’une campagne délibérée de désinformation. Concentrez-vous sur la partie « désinformation délibérée », ne vous attardez pas sur le contenu. En d’autres termes, essayez de ne jamais faire plus de publicité à un mensonge viral que celle dont il jouit déjà. Les recherches montrent que les fake news fonctionnent à coup de répétition, et les démentis répétés ne sont pas si utiles que ça. Ils peuvent même s’avérer contre-productifs.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • « Wikileaks joue clairement un rôle dans la propagation des Macronleaks » - Libération
    http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/05/06/wikileaks-joue-clairement-un-role-dans-la-propagation-des-macronleaks_156

    Est-ce qu’il y a des points communs entre la propagation du Macron Leaks et des rumeurs qui sont sorties pendant la campagne ?
    Pendant toute la campagne, ce n’était pas exactement les mêmes communautés, il n’y avait aucune rumeur qui venait de l’étranger. Elles étaient toutes franco-françaises, il y a eu des comptes dont on ne connaissait pas l’origine mais on ne pouvait pas dire que c’était russophile. Les Macron Leaks et le Macron Gate sur le compte a Bahamas, ce sont les premières qui sortent vraiment et où l’on voit l’influence russe partout sur les réseaux sociaux. Avant, c’était extrêmement mesuré.

    Le Macron Gate c’était la première rumeur qui venait clairement de l’étranger : ce sont les mêmes acteurs, les mêmes médias, ça vient de 4Chan etc . Tout ce que j’ai dit c’est qu’il y avait une influence étrangère et que c’était des comptes russophiles…

    Florian Philippot, ça ne l’a pas gêné. Le FN a fait un bon tir groupé autour de la chose. Philippot tweete à 23h40, donc il a quand même mis un certain temps. C’est le premier du FN à en parler. Ils ont tous tweeté juste avant minuit, c’est-à-dire juste avant la fin officielle de la campagne…

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • Les « Macron Leaks », une boule puante venue de l’extrême droite américaine - Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/france/060517/les-macron-leaks-une-boule-puante-venue-de-lextreme-droite-americaine?ongl

    Des utilisateurs se revendiquant de l’extrême droite américaine ont mis en ligne des milliers de documents piratés dans les ordinateurs de l’équipe de campagne d’En Marche !. Ce leak a ensuite été très vite relayé sur les réseaux sociaux par les mêmes communautés à l’origine de la fausse rumeur lancée il y a quelques jours sur l’existence d’un compte offshore du candidat.

    Les tentatives de déstabilisation de ces derniers jours de campagne sont pourtant surprenantes. Jusqu’à présent, les hackers tels que ceux de Pawn Storm diffusaient leurs informations en tentant de se faire passer pour des lanceurs d’alerte, contactant soit des médias soit des organisations telles que WikiLeaks. Cette fois-ci, même si l’organisation de Julian Assange a très vite relayé l’information, il s’agit d’une diffusion « sauvage » et reprise de manière grossière par des militants d’extrême droite. « C’est trop gros. C’est tout simplement énorme, acquiesce Nicolas Vanderbiest. Je ne comprends pas le but. »

    Ce mode de diffusion pose également un problème de vérification des documents. Dans le cadre de la diffusion de mails du parti démocrate, leur authenticité avait été établie par WikiLeaks et les médias américains. Concernant, les « Macron Leaks », rien ne dit que de faux documents n’ont pas été ajoutés aux vrais. La rumeur sur le compte offshore d’Emmanuel Macron aux Bahamas était en effet fondée sur un document mis en ligne sur 4Chan, qui s’est révélé être un faux grossier, comme le rapporte Numerama.

    Cela faisait plusieurs jours que la rubrique « politiquement incorrect » de 4Chan bruissait de rumeurs sur des révélations à venir sur Emmanuel Macron. Lors de son débat avec Marine Le Pen, la candidate avait évoqué ces leaks dans échange prémonitoire. « J’espère qu’on apprendra rien sur vous dans quelques jours, quelques semaines », avait-elle notamment lancé.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere


  • #MacronLeaks - Commission Nationale de Contrôle de la Campagne en vue de l’Élection Présidentielle
    http://www.cnccep.fr

    La Commission nationale de contrôle a été saisie vendredi soir par le mandataire de M. Macron à la suite d’une attaque informatique dont son mouvement a été l’objet, et qui a donné lieu à la diffusion sur les réseaux sociaux de données présentées comme issues des systèmes d’information du candidat, mais dont une partie est probablement constituée de faux.

    Dans l’immédiat, compte tenu de l’entrée dans la période de réserve depuis vendredi minuit, et dans l’attente de la réunion de la Commission qui interviendra dans les prochaines heures, son président appelle l’attention des médias sur le sens des responsabilités dont ils doivent faire preuve, alors que sont en jeu la libre expression du suffrage des électeurs et la sincérité du scrutin.

    Il demande donc aux organes de presse, et notamment à leurs sites internet, de ne pas rendre compte du contenu de ces données, en rappelant que la diffusion de fausses informations est susceptible de tomber sous le coup de la loi, notamment pénale.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere #MacronLeaks


  • En Marche victime d’une action de piratage massive et coordonnée - Communiqué de presse En Marche !
    https://en-marche.fr/article/communique-presse-piratage

    Communiqué de presse

    Vendredi 5 mai 2017

    Le mouvement En Marche ! a été victime d’une action de piratage massive et coordonnée donnant lieu ce soir à la diffusion sur les réseaux sociaux d’informations internes de nature diverse (mails, documents comptables, contrats…).

    Les fichiers qui circulent ont été obtenus il y a plusieurs semaines grâce au hacking de boîtes mail personnelles et professionnelles de plusieurs responsables du mouvement.

    Ceux qui font circuler ces documents ajoutent à des documents authentiques nombre de faux documents afin de semer le doute et la désinformation.

    Intervenant dans la dernière heure de la campagne officielle, cette opération relève manifestement de la déstabilisation démocratique, comme cela s’est déjà vu aux Etats-Unis pendant la dernière campagne présidentielle.

    Pendant toute cette campagne, En Marche ! a constamment été le mouvement le plus visé par de telles initiatives, de façon intense et répétée.

    L’ambition des auteurs de cette fuite est de toute évidence de nuire au mouvement En Marche ! à quelques heures du second tour de l’élection présidentielle française.

    Bien évidemment, les documents provenant du piratage sont tous légaux et traduisent le fonctionnement normal d’une campagne présidentielle. Leur diffusion rend publiques des données internes mais n’est pas de nature à nous inquiéter sur la remise en cause de la légalité et de la conformité des documents concernés.

    Les comptes de campagne, dont certains éléments parcellaires ont été diffusés, seront déposés en temps normal auprès de la Commission nationale des Comptes de campagne (CNCCFP). Nous attirons néanmoins l’attention sur le fait que nombre des documents publiés relèvent des comptes prévisionnels ou de devis et non d’engagement réalisés.

    Nous appelons les médias désireux de rendre compte de cette opération à prendre leurs responsabilités en conscience. Il ne s’agit en effet pas d’une simple opération de piratage mais bel et bien d’une tentative de déstabiliser l’élection présidentielle française. Il importe par conséquent de prendre en considération la nature des documents fuités, de bien prendre conscience de ce qu’une grande partie d’entre eux sont purement et simplement des faux et l’opportunité de l’écho à donner à cette opération de déstabilisation.

    Nous prendrons toutes les initiatives nécessaires auprès des acteurs publics et privés pour faire la clarté sur cette opération inédite dans une campagne électorale française.

    La gravité des faits est d’ores et déjà une certitude et nous ne saurions tolérer que les intérêts vitaux de la démocratie soient ainsi mis en danger.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN #Fachosphere #MacronLeaks