person:bleu marine

  • #GiletsJaunes : une "non-délégation", "non-élue", de "communicant-e-s" a donc vu le jour samedi #24novembre et a présenté un "communiqué officiel" https://www.facebook.com/maxime.nicolle/posts/10217637190218899 issu d’un sondage qu’ils ont mis en place https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeQSvmKCLWrG3KfLPihY5ZMPorfXpt_1Q3Mz4BvE-GzCXPtOA/viewform?entry.927807786=oui et qui aurait recueilli plus de 30.000 participations. Il serait intéressant et urgent de voir et pouvoir quantifier les réponses...

    Ce groupe censé pouvoir porter ensuite les revendications qui auront émergé à Emmanuel Macron est issu de la structuration du mouvement sur facebook, et de celleux qui ont tout organisé pour le #17novembre. Suite à la désignation de 44 délégués de régions, ceux-ci se sont concertés à une "trentaine par vision-conférence" pour choisir 8 personnes "représentatives", aux manettes depuis le début, qu’elles soient devant les caméras ou dans l’ombre.

    Aux personnes qui estiment qu’elles ne représentent rien, comme aux personnes qui réfutent les bases brunes de ce mouvement, le nombre d’abonné-e-s, de partages, de groupes TRÈS actifs, de signatures de la pétition basée sur un refus des taxes, etc. donne sérieusement à réfléchir. Nier leur nombre, leur travail, leurs réflexions (quoi qu’on en pense) serait tout aussi insultant que présenter le "peuple" ou l’ensemble des #Gilets_Jaunes sous une seule sensibilité, bête et/ou beauf et partir du principe qu’ils pensent mal par manque de culture politique. Au demeurant, ce #24novembre encore, le nombre de personnes, très sympas, qui expliquent avoir voté Le Pen est assez affolant. Bien sûr aucun-e n’est fiché eStrême, comme le signale la préfecture, biaisant la perception politique, mais dès que les propos vont plus loin, il est bien question de préserver et privilégier les français face à l’immigration, bien plus souvent que face aux multinationales pilleuses, et de pouvoir encore plus consommer...

    J’avais commencé cette publication sous forme de complément à la recension https://seenthis.net/messages/736409 mais vu l’ampleur des éléments à consigner, j’en fais une publication séparée (et qui sera complétée au fur et à mesure, elle aussi)

    La création d’une « délégation » de huit gilets jaunes a été annoncée ce matin dans un communiqué.
    https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/26/qui-a-choisi-les-huit-porte-parole-des-gilets-jaunes-que-veulent-ils_1694

    Depuis ce lundi, un « communiqué officiel des gilets jaunes » circule sur Facebook. Celui-ci annonce la création d’un comité qui veut rencontrer « le président de la République, le Premier ministre et son gouvernement ». Les huit porte-parole, ou « messagers » sont Eric Drouet, Maxime Nicolle, Mathieu Blavier, Jason Herbert, Thomas Miralles, Marine Charrette-Labadie, Julien Terrier et Priscillia Ludosky...

    Checknews fait aussi leurs portraits, mais ils sont très très incomplets : https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/26/courtier-ex-journaliste-serveuse-portraits-des-huit-porte-parole-des-gile
    L’article de Mariane du 4 novembre donne beaucoup plus d’info sur leurs origines et la structuration du mouvement : "Hausse du carburant et mobilisation du 17 novembre : ne leur dites pas qu’ils sont d’extrême droite !" : https://www.marianne.net/societe/mobilisation-du-17-novembre-des-organisateurs-sans-etiquette-en-lutte-cont

    –-------------------------

    Éric Drouet, créateur de l’évènement du 17 novembre, déjà signalé plusieurs fois comme meneur issu de la fachosphere : https://www.facebook.com/eric.drouet et gestionaire de la page "La France enervée" : https://www.facebook.com/eric.drouet77

    Eric Drouet, gilet jaune ou chemise brune ? :
    http://observatoiredesreseaux.info/2018/11/25/eric-drouet-gilet-jaune-ou-chemise-brune

    si celui-ci se déclare apolitique et n’affiche effectivement aucune appartenance partisane sur sa page Facebook, il y a déjà posté des publications anti-migrants assez typées.

    Il a décidé de se retirer de la "délégation" : https://www.facebook.com/eric.drouet77/posts/118570562427178 mais il appelle au prochain rassemblement "Acte 3 Macron démission" https://www.facebook.com/events/591420981275639 où un sondage montre que la "délégation" n’est pas si bien accueillie que ça : https://www.facebook.com/events/591420981275639/permalink/594110001006737

    –-------------------------

    Maxime Nicolle alias Fly Rider, ancien militaire breton, intérimaire, reçu un peu partout, dont chez Hanouna : https://www.facebook.com/maxime.nicolle (profil visiblement nettoyé, privatisé à l’occasion de sa médiatisation) et gestionnaire du groupe "Fly Rider Infos Blocage" : https://www.facebook.com/groups/113011902965556
    Sauf que deux "porte-parole" du mouvement des gilets jaunes à #Saint-Brieuc s’étonnent de cette nomination car ils ne le connaissent pas.
    Il est spécialiste de l’info-intox-vidéo-virale sur facebook, des heures et des heures à visionner. Malin et déterminé, il prône des méthode d’autogestion et d’horizontalité et il a appris ce qu’il était possible de dire et (à peu près) quand s’arrêter pour ne pas cliver... Décryptage d’une de ses dernières video par Sylvain Ernault : https://twitter.com/SylvainErnault/status/1067115394610200578

    –-------------------------

    Mathieu Blavier : https://www.facebook.com/mathieublavier
    Etudiant en droit (par correspondance ?) devenu entrepreneur (fabricant de jus de pomme) pour financer ses études (tout en poursuivant celles de Mécanicien cellule d’aéronefs ? https://fr.linkedin.com/in/mathieu-blavier-8a0b6a127 )
    Son profil est celui du parfait futur winner, avec plein de pages suivies où lui aussi montre qu’il est fan d’air soft, lui aussi membre de Debout la France et fier d’être français et chrétien, quitte à être prosélyte (https://www.facebook.com/Christianisezvous ...)

    –------------------------

    Jason Herbert : Membre du Conseil National des journalistes de la CFDT-Journalistes (et comme les autres ne le savaient pas, sic, il "va dégager" : https://twitter.com/SylvainErnault/status/1067128957873651714
    Son profil facebook ne montre pas grand chose hormis qu’il aime le sport, les Insoumis, #Fakir et en même temps la République En Marche, et en même temps #Spoutnik et #Ruptly et la dissidence française et... : https://www.facebook.com/herbert.jason
    Son profil professionnel montre son niveau de communicant sur les réseaux : http://fr.viadeo.com/fr/profile/jason.herbert

    –-----------------------

    Thomas Miralles : chef d’entreprise, spécialisé dans la finance. Il s’est présenté en 2014 aux élections municipales sous la bannière Canet Bleu Marine : https://www.lindependant.fr/2018/11/26/le-porte-parole-catalan-des-gilets-jaunes-etait-candidat-sur-une-liste-

    –-----------------------

    Julien Terrier : ancien militaire de l’armée de l’air, fan d’air soft (et d’armes), son profil laisse peu de suspens sur sa sensibilité : https://www.facebook.com/julien.terrier.359
    Présenté par les médias comme le leader du mouvement de #Grenoble, où Il habite dans la banlieue super bourgeoise de Corenc (là où on trouve facilement une piscine par maison, avec vue dégagée sur toute l’agglomération...) ses derniers propos dans le groupe local ne laissent, eux non plus, pas trop de suspens :

    Il est temps de passer à l’attaque, la période pacifiste est révolue car nous ne sommes plus dans un état de droits.

    https://www.facebook.com/groups/602597793476259/permalink/616172352118803

    –-----------------------
    Enfin, les deux seules femmes de la "non-délégation" :
    –-----------------------

    Marine Charrette-Labadie : se présente comme "proche de la de gauche", elle est "très active sur l’aspect organisation", présentée par Libé comme créatrice de la plus grosse page, "La France en colère !!!" , qui en fait s’avère être un groupe rassemblant plus de 200000 abonné-e-s : https://www.facebook.com/groups/277506326438568 (on ne la trouve pourtant pas dans les admin, là aussi elle doit intervenir sous pseudo. Mais elle est jeune, femme (et noire) "ça pose problème à certains. Ils ont du mal à concevoir qu’une femme puisse les conseiller"

    –------------------------

    Priscillia Ludosky : à l’initiative de la pétition « pour une baisse des prix du carburant à la pompe » qui frôle le million de signatures : https://www.change.org/p/pour-une-baisse-des-prix-%C3%A0-la-pompe-essence-diesel
    Elle aussi jeune, femme, noire, elle s’exprime peu sur sa page où elle partage beaucoup d’infos : https://www.facebook.com/priscillia.ludosky

    –------------------------

    Concernant les tous premiers :

    Benjamin Cauchy : sur-médiatisé et rapidement grillé, il a été désavoué et n’est plus porte-parole de sa région ni du mouvement : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-gilets-jaunes-rejettent-benjamin-cauchy-qui-se
    Pour se venger (et continuer à faire parler de lui) il lance l’association "Les Citrons" (!). Il se définit comme "gaulliste", est encarté à "Debout la France" mais présente un profil bien plus sombre : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/toulouse-qui-est-vraiment-porte-parole-gilets-jaunes-be
    Il estime désormais que les "communicants" désignés seraient "proches de la France insoumise". Il dit souhaiter « encore être le porte-parole des GJ » (LCI).
    Il affirme regretter la radicalisation pro-violence d’une partie des GJ (BFM).

    Frank Buhler : lui aussi initiateur du premier rassemblement, lui aussi sur-médiatisé, lui aussi encarté à Debout la France, suspendu du FN pour propos racistes, lui aussi débarqué du mouvement.
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn-et-garonne/montauban/initiateur-gilets-jaunes-franck-buhler-avait-ete-suspen

    Jacline Mouraud, toute première initiatrice, a beaucoup attaquée depuis. Elle indique qu’elle ne s’est jamais présentée comme le « porte-parole des GJ » mais comme le « porte-voix d’une France qui souffre ». https://www.facebook.com/jacline.H/posts/10218435160489800

    #fachosphere #confusionnisme

    • Décryptage (à venir) : Sondage : Propositions en cas de rencontre avec les membres du Gouvernement auquel plus de 30.000 personnes auraient répondu par oui ou non :
      https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeQSvmKCLWrG3KfLPihY5ZMPorfXpt_1Q3Mz4BvE-GzCXPtOA/viewform?entry.927807786=oui

      1-Transport – Ecologie / Développement d’une Transition écologique viable, réfléchie et durable
      – Réduction de le TICPE ainsi que de la taxe carbone
      – Suppression de projet de loi visant à interdire le Gasoil Non Routier « fioul rouge » (pour les agriculteurs)
      – Interdiction du glyphosate
      – Annulation du projet de loi du biocarburant à l’huile de palme (gaz de schiste, OGM)
      – Abandon du projet de renouvellement du parc automobile français en électrique et mise sur le marché de bio-carburants

      2- Election - Lois - Citoyenneté / Pour que la voix du citoyen soit réellement prise en compte
      Consultation du peuple plus fréquente, par voie de referendum national mais également local
      – Mise en place d’une Assemblée citoyenne participative et renouvelable tous les 6 mois
      – Suppression du sénat (système parlementaire bicaméral)
      – Reconnaitre et comptabiliser le vote blanc aux différents scrutins électoral
      – Promulgation des lois par les citoyens eux-mêmes

      3- Emploi – Entreprises / Augmentation du pouvoir d’achat et revalorisation du travail
      Baisse des charges patronales
      – Augmentation des aides financières publiques pour l’embauche en CDI et CDD ainsi que pour les contrats d’apprentissage (plus particulièrement accentuée pour l’embauche des personnes à mobilité réduite et favorisant les emplois non précaires)
      – Augmentation du smic alloué et revaloriser en conséquence le calcul du quotient familial
      – Exonération des heures supplémentaires (pour encore plus de pouvoir d’achat)
      – Aide au retour à l’emploi ou à la reconversion professionnelle grâce à des formations efficaces et valorisantes
      – Respecter la parité homme/femme : alignement de la qualification et du poste occupé à rémunération égale

      4- Précarité
      – Augmentation des retraites
      – Retraite au calcul identique pour tous
      – Augmentation des aides financières aux étudiants pour l’installation, la mobilité et la culture
      – Réévaluation de l’Allocation pour le logement (APL)
      – Fin des régimes spéciaux (retraite)

      5- Réduction du budget des comptes public
      – Réduction significative des salaires des membres du gouvernement
      – Suppression des privilèges (salaires après mandats, emplois fictifs..)
      – Contrôle des notes de frais des élus
      – Présence physique obligatoire des élus en Assemblée

      DIVERS SUJETS DE SOCIETE
      / EDUCATION - CULTURE – SUCCESSION - SANTE
      Création d’un vrai POSTBAC

      – Inclusion des personnes handicapées dans tous les domaines de la société
      – Accès à la culture pour tous
      – Diminution de l’assistanat
      – Suppression de l’article 80 (ambulanciers)
      – Refonte proportionnelle totale du barème des droits de successions


  • Un candidat du #FN a supervisé la #collaboration de #Lafarge avec Daech en #Syrie - Page 1 | #Mediapart
    https://www.mediapart.fr/journal/international/030517/un-candidat-du-fn-supervise-la-collaboration-de-lafarge-avec-daech-en-syri

    Ancien des commandos de marine, qu’il a quittés avec le grade de capitaine de frégate (équivalent de lieutenant-colonel), Jean-Claude Veillard est depuis bientôt dix ans l’un des piliers du groupe Lafarge, leader mondial dans le domaine des matériaux de construction – ciment, béton, granulats – avec 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires. C’est aussi un militant d’extrême droite engagé : à l’occasion des élections municipales de mars 2014 à Paris, il fut cinquième sur la liste du candidat du Rassemblement Bleu Marine, Wallerand de Saint-Just, qui est actuellement le trésorier de la campagne présidentielle de Marine Le Pen. C’est exactement à la même période que Lafarge négociait avec l’État islamique.


  • Un candidat du FN a supervisé la collaboration de #Lafarge avec Daech en #Syrie
    https://www.mediapart.fr/journal/international/030517/un-candidat-du-fn-supervise-la-collaboration-de-lafarge-avec-daech-en-syri

    L’un des dirigeants du groupe Lafarge qui a supervisé le marchandage financier avec l’État islamique, permettant au géant du ciment de poursuivre son activité en Syrie en 2013 et 2014, est un fervent soutien de Marine #Le_Pen, dont il a défendu les couleurs lors des dernières municipales à Paris.

    #International #France #Etat_islamique #Front_national #Jalabiya #Jean-Claude_Veillard

    • Ancien des commandos de marine, qu’il a quittés avec le grade de capitaine de frégate (équivalent de lieutenant-colonel), Jean-Claude Veillard est depuis bientôt dix ans l’un des piliers du groupe Lafarge, leader mondial dans le domaine des matériaux de construction – ciment, béton, granulats – avec 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires. C’est aussi un militant d’extrême droite engagé : à l’occasion des élections municipales de mars 2014 à Paris, il fut cinquième sur la liste du candidat du Rassemblement Bleu Marine, Wallerand de Saint-Just, qui est actuellement le trésorier de la campagne présidentielle de Marine Le Pen. C’est exactement à la même période que Lafarge négociait avec l’État islamique.

      [...] D’après les témoignages recueillis, Jean-Claude Veillard était informé de chaque phase de la négociation avec les djihadistes. Il recevait copie des mails adressés à la direction et a dû donner son avis sur les décisions prises. Plusieurs mails, dont Mediapart a pu avoir connaissance, en attestent. C’est le cas, par exemple, d’un échange de mails d’août 2014 dans lequel l’un des responsables de Lafarge en Syrie annonce qu’à la suite de ses discussions avec l’État islamique, l’entreprise devait fournir les pièces d’identité de ses employés sur place pour faciliter leur passage, lequel avait été rendu possible grâce à l’acquittement d’une taxe au profit des djihadistes.


  • Rassemblement Bleu MarineMarine Le Pen s’adresse à la patriosphère ! - Rassemblement Bleu Marine
    http://www.rbleumarine.fr/marine-le-pen-sadresse-a-la-patriosphere

    « J’ai voulu faire cette vidéo, pour vous remercier, vous militants internautes qui êtes mobilisés depuis le début de cette campagne sur les réseaux sociaux, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Vous êtes les relais formidables de mon projet et de mes actions. Vous participez activement à la campagne, avec créativité, avec énergie, avec humour. Vous résistez avec intelligence à la propagande et aux mensonges diffusés par les médias du système.
    Vous faites partie des artisans de cette première victoire, celle qui me permet d’accéder au second tour de l’élection, et qui nous installe, maintenant, sur la route de la victoire ! […] »

    #Linfiltré #PhoneStories #FN


  • Florian Philippot : ce que cache le vernis de la « dédiabolisation du FN » - Les Inrocks
    http://www.lesinrocks.com/2017/04/news/florian-philippot-ce-que-cache-le-vernis-de-la-dediabolisation-du-fn

    Le vice-président du Front national a fait entrer au parti des anciens de la gauche souverainiste. C’est ce que révèle Le Monde dans une longue enquête consacrée au plus proche conseiller de Marine Le Pen. C’est lui qui a initié le tournant vers une ligne nationale-républicaine du parti.

    Une formation souverainiste

    Florian Philippot est “le leader d’une petite troupe persuadée de pouvoir couper le parti de son passé et d’en faire une simple formation souverainiste” écrit Le Monde. Pour cette frange de militants, souvent venus de la gauche, c’est l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et de son bras droit, en 2011, qui marque le début de la véritable histoire du parti, martèle le quotidien.

    Supposé incarner l’aile modérée, il a fait entrer au parti des personnalités diverses, au parcours parfois plus radical que l’on en pourrait le penser. Bertrand Dutheil de La Rochère, bras-droit de Florian Philippot et dirigeant du Rassemblement Bleu Marine, est un ancien communiste. Il a dirigé le MRC de Jean-Pierre Chevènement avant de rejoindre le camp frontiste en 2011. Mais auprès du Monde, il refuse de prendre position quant à l’antisémitisme d’Alain Soral, le conseiller de Marine Le Pen en 2007, plusieurs fois condamné pour contestation ou apologie de crime contre l’humanité.

    “Je n’ai jamais vu Soral, explique-t-il. Je constate juste que David Rachline est directeur de campagne. Quand on me dit que Soral est antisémite, et que David est ou était proche de Soral, je dis : ‘Ah bon ?‘”. Le père du maire de Fréjus était de confession juive.

    Des anciens militants radicaux

    Dans l’équipe proche de Florian Philippot, on trouve aussi Alain Avello. Aujourd’hui président du collectif Racine (qui vise à implanter le parti chez les enseignants), il a milité pour Egalité et Réconciliation, l’association d’Alain Soral.

    “J’ai adhéré un an à Egalité et réconciliation. Je ne suis jamais allé à aucune réunion. Il faut faire le distingo entre le Soral de 2008 et celui d’aujourd’hui. Il avait suscité un certain espoir, il avait un discours social”, affirme-t-il au Monde.

    Pourtant, le polémiste antisémite avait déjà été condamné en 2008 par la cour d’appel de Paris pour incitation à la haine raciale.

    Dans son sillage, on trouve aussi la députée européenne FN Sophie Montel. Dans les années 1990, l’élue a milité pour Terre et peuple, un courant identitaire. Elle aurait même défendu “sans trembler les propos de Jean-Marie le Pen qui affirmait ne pas croire à ‘l’égalité des races’”, explique le quotidien.

    #Linfiltré #PhoneStories #FN


  • Rencontre avec Joël Gombin autour de son livre « Le Front National »-Marseille Infos Autonomes
    https://mars-infos.org/rencontre-avec-joel-gombin-autour-2278

    @Ad Nauseam - Agressions fascistes, expulsions de migrantEs, violences policières, le terrain semble favorable aux idées Bleu Marine… Alors qu’une dynamique locale s’organise pour s’opposer à la tenue d’un meeting du Front National, échanges et discussions autour d’un livre en forme de boîte à (...)

    #Marseille_Infos_Autonomes / #Mediarezo


  • Sur Radio Classique, Gilbert Collard croit avoir la preuve qu’il est sur écoute
    http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/28/sur-radio-classique-gilbert-collard-croit-avoir-la-preuve-quil_a_2201 - Huffingtonpost

    « Moi je suis sur écoute, je le sais, parce que mon téléphone de temps en temps se déclenche tout seul et me dit, c’est incroyable mais vrai, il me dit : ’Répétez ce que vous venez de dire’ », explique très sérieusement Gilbert Collard sur le plateau de la radio parisienne. L’accusation, grave, n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus. Et non pas sans une certaine moquerie. Et pour cause, le secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine semble voir dans l’assistant vocal de son smartphone un dispositif d’écoute...

    Quelques instants auparavant, celui qui avait dévoilé tous ses mots de passe sur Twitter s’est offert une série de réponses surréalistes devant le journaliste Guillaume Durand, comme l’a repéré le Lab d’Europe 1.

    #PhoneStories #Linfiltré #FN



  • Qu’est-ce qui faisait tellement rire Audrey Pulvar, lorsqu’elle posait ainsi, près d’un terminal vers Gaza ? Le fait qu’elle le fasse avec Gilles William Goldnadel, est lourd de sens, sachant que ce personnage est un défenseur du blocus et des agressions menées par les forces d’occupation contre ce territoire.
    On savait que la journaliste avait participé au dîner de cet officine pro-israélienne qu’est le Crif...Cette image est un symbole beaucoup plus cynique, car elle semble se moquer des souffrances des Palestiniens.
    Il reste que les éléments manquent pour en faire une véritable analyse.
    Ces photos de ce séjour, connaissent une diffusion accrue des derniers jours. Le phénomène a été amplifié par le fait qu’Audrey Pulvar ait réagi là-dessus, sur twitter, affirmant qu’elle avait" beaucoup aimé ce voyage, très instructif".
    Pourtant, ces photos ne sont pas récentes. Les sites qui les ont publiées renvoient à des images la page "All with us", datées du 1er mars 2015. Celles-ci ne figurent pas dans le fil d’actualité de cette page, mais sont consultables, sans commentaires dans son album de photos.
    A moins de nous lancer dans des déductions, il ne nous est pas possible actuellement de savoir quel était l’objet et la date précise de ce voyage.
    Nous allons toutefois profiter de l’intérêt que suscite ces images pour rappeler qui est Gilles William Goldnadel, dont le profil est révélateur des liens entre les cercles pro-israélien et l’extrême-droite. L’avocat de Florian Philippot, de Grégori Chelli, d’Oriana Fallaci, d’Anne Kling et de Patrick Buisson multiplie les casquettes : membre des Républicains, ancien secrétaire national de l’UMP chargé des médias, président de l’association France-Israël, membre du comité directeur du CRIF....
    Son rapprochement avec l’extrême-droite est d’abord idéologique, tout en gardant une ambiguïté dans son discours.
    Goldnadel prétend en effet considérer le Front National comme un "adversaire" mais pas "comme un ennemi", et à ce titre il prétend le "traiter (...) rationnellement".
    En revanche, il dit mener "son combat principal contre l’islamo-gauchisme" qu’il "considère aujourd’hui comme le premier totalitarisme".
    La validité du terme "islamo-gauchisme" est déjà fort discutable...en arriver à en parler comme d’un "totalitarisme", voir le premier d’entre eux, est vraiment le comble du grotesque.
    Goldnadel se montre plus précis dans l’Express, en évoquant son ami Alain Finkielkraut : "Ensemble, nous avons beaucoup discuté du fait que le Front national est un leurre pendant que l’extrême gauche et les islamistes nous prennent à revers".
    Mais de quoi parle-t-il ? Pour le magazine, plutôt complaisant à l’égard du personnage, "il est bien évidemment question de l’antisémitisme, cette maladie sociale dont Goldnadel pense avoir démontré qu’elle équivaut à l’antisionisme radical." Une évidence ...pas si évidente que cela...L’intéressé lui-même nie l’"intérêt pratique" d’un tel lien et dit combattre l’antisionisme en tant que tel : "La négation de ce droit national me paraît, à ce stade de l’existence tragique du peuple juif, toute aussi immorale que l’antisémitisme classique. Au demeurant, je ne place pas celui-ci au sommet de l’abjection humaine : la stupidité, l’ignorance, la disproportion insensée, le mensonge, la jalousie me paraissent infiniment plus répréhensibles."
    Pour résumer, il ne reproche pas tant aux "groupes d’extrême gauche ou islamistes" d’être "antisémites" mais plutôt d’œuvrer à la "délégitimation systématique" d’Israël. C’est pour cela qu’il considère que ce sont eux ses ennemis principaux .
    Au point de s’allier avec l’extrême-droite pour les combattre ? Force est de constater qu’il partage avec elle nombre d’idées, n’y trouvant "aucune contradiction" avec son engagement pro-israélien : "J’ajoute que mon combat principal contre l’islamo-gauchisme que je considère aujourd’hui comme le premier totalitarisme revient à défendre une conception de l’État-nation occidental démocratique et de culture judéo-chrétienne que celui-ci abhorre pathologiquement jusqu’à verser dans le racisme anti blanc. Autrement dit, lorsque je défends la France, je défends Israël. Et réciproquement."
    Il va jusqu’à regretter "qu’en raison du traumatisme psychologique post-shoatique, le fantasme européen (soit) passé du tout aryen au rien du tout. " : pour lui "ce qui menace l’homme européen, ce n’est pas l’excès de patriotisme, mais le vide sidéral, au sein duquel les islamistes font leur nid."
    Aussi, pour une personne se disant "adversaire " du Front National, force est de constater qu’il semble avoir de bonne relations avec le parti d’extrême-droite...
    En 2014, Jean-Marie Coutaux, alors membre du Rassemblement Bleu Marine, œuvrant au ralliement de personnalités venues de la droite classique, disait de lui :""Il faut multiplier les Goldnadel, afin d’améliorer nos relations avec le Crif, pour le moins embryonnaires."
    Le président de France-Israël, se prévaut d’ailleurs d’avoir accordé des conseils à Marine Le Pen, lorsqu’elle lui avait fait part de son désir de se rendre en Israël.
    Une rencontre que la femme politique nie.
    Par la suite, toutefois, Florian Philippot lui demandera d’assurer sa défense. Selon une source anonyme du Point, "si le député européen frontiste a choisi une personnalité extérieure au FN, et non l’avocat de son parti Me David Dassa-Le Deist, c’est parce qu’il entend prouver que ce procès « transcende les clivages politiques »".
    Pour Dominique Albertini de Libération, "ce n’est sans doute pas tout" : "l’opération pourrait (...) populariser l’image de Florian Philippot et du FN dans les milieux pro-israéliens (...) Elle pourrait aussi contribuer à « droitiser » l’image du numéro 2 frontiste, que ses adversaires accusent d’encourager une « dérive gauchiste » du Front national."
    De manière plus large, tout cela témoigne d’un processus entamé il y’a quelques années, dans le cadre duquel des partis d’extrême-droite européens estiment pouvoir obtenir un brevet de respectabilité en se montant favorable à Israël. En France, un personnage tel que Goldnadel oeuvre à favoriser cela. Et cela a un certain écho dans des médias, qui comme l’Express, estiment qu’il a "montr(é) que l’antisémitisme français a changé de visage"
    Et pendant que le système politico-médiatique de gauche comme de droite, fustige les pro-palestiniens comme étant le "nouveau visage de l’antisémitisme", de véritable groupes néo-nazis se développent en France dans l’indifférence totale...

    Génération Palestine Paris

    Images du voyage et le tweet d’Audrey Pulvar :
    https://twitter.com/AudreyPulvar/status/720236146219945985
    https://www.facebook.com/682645931791587/photos/pb.682645931791587.-2207520000.1460972287./853361181386727/?type=3&theater
    https://www.facebook.com/682645931791587/photos/pb.682645931791587.-2207520000.1460972287./853360721386773/?type=3&theater
    Audrey Pulvar et le Crif :
    http://www.closermag.fr…/diner-du-crif-daniela-lumbroso-au…
    https://www.youtube.com/watch?v=O9qWzK6WRy8


    Sources concernant Goldnadel :
    http://www.lefigaro.fr…/31003-20150814ARTFIG00184-goldnade…
    http://www.lefigaro.fr…/31001-20150413ARTFIG00337-guerre-d…
    http://www.lexpress.fr…/gilles-william-goldnadel-tribun-d-…
    http://www.lefigaro.fr…/31001-20150413ARTFIG00337-guerre-d…
    http://www.lepoint.fr…/me-goldnadel-defendra-philippot-fac…
    http://www.liberation.fr…/gilles-william-goldnadel-avocat-…
    http://www.lejdd.fr…/Virage-a-droite-chez-les-juifs-de-Fra…
    Rôle de Paul-Marie Coûteaux
    http://www.valeursactuelles.com…/exclusif-paul-marie-coute…
    Stratégie de rapprochement de l’extrême-droite avec Israël :
    http://tempsreel.nouvelobs.com…/le-fn-israel-et-la-france.…
    http://www.dailymotion.com…/xk3wg5_la-deferlante-anti-isla…
    Prise de prosition de Goldnadel concernant le blocus et les agressions contre Gaza :
    http://www.lefigaro.fr…/31002-20140818ARTFIG00133-le-requi…
    http://www.lefigaro.fr…/01003-20100604ARTFIG00581-goldnade…
    Photo de Génération Palestine Paris.


  • Le Monde
    France, mardi 9 février 2016, p. 7

    A Calais, la tentation du pire

    Le général Piquemal, qui a participé à une manifestation antimigrants interdite, est jugé en comparution immédiate
    A Calais, on vient parader, car c’est devenu une scène hautement politique. Samedi 6 février, alors que le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, avait interdit le défilé antimigrants de la branche française des Patriotes européens contre l’islamisation de l’Occident (Pegida), le rassemblement a pourtant eu lieu dans la ville du Pas-de-Calais et le général Christian Piquemal s’y est invité.
    Cet ex-commandant de la Légion étrangère, ex-membre du cabinet militaire de trois premiers ministres, décoré des plus hauts honneurs de la République, devait être présenté en comparution immédiate lundi après-midi 8 février pour avoir bravé cet interdit. A ses côtés devaient aussi comparaître quelques membres de la squelettique Pegida France.
    Le général Piquemal avait dès le 4 février annoncé sa venue, entendant ainsi protester contre l’interdiction “arbitraire et abusive” de la manifestation de samedi. Il appelait au passage “tous les patriotes et associations patriotiques” à l’y rejoindre. Défenseur de “la France millénaire” et de ses valeurs, cet officier général, ancien du Tchad et de Bosnie, a présidé l’Union nationale des parachutistes (UNP), pendant dix ans, - “L’UNP a vu le jour en 1963 dans une armée divisée entre ceux qui avaient choisi l’honneur et les autres qui lui avaient préféré l’obéissance” rappelait-il dans un entretien en 2010.
    Il a toujours présenté sa démarche et celle du Cercle des citoyens patriotes qu’il anime désormais dans le Var comme “apolitique”. A plusieurs reprises, par le passé, il n’en a pas moins dit sa préoccupation pour “une France qui perd son âme et son identité”. “On recule devant tout, nous sommes dans un état de repentance permanente. La fierté disparaît au profit de la génuflexion” estimait-il, toujours en 2010.
    La colère a montéQu’ils le souhaitent ou non, par leur venue dans le Pas-de-Calais, ces renforts nationaux, à l’image du général Piquemal, légitiment les groupuscules qui agissent déjà sur la ville sur fond de climat de plus en plus délétère. Depuis plusieurs mois, de façon récurrente, un gang armé circulant en BMW sème la terreur auprès des migrants. Il repère des groupes de personnes isolées et les passe à tabac. La nuit du 20 janvier, des jeunes Syriens ont été frappés à la barre de fer en pleine ville. Ils ne sont pas les premiers. Entre juin et octobre 2015, neuf étrangers avaient subi ces mêmes agressions et porté plainte sans qu’aucune interpellation ne suive. Après la dernière opération, dont le modus operandi ressemble aux précédentes, le procureur de la République a ouvert une enquête.
    Ces derniers temps, la colère a monté, laissant place aux thèses anti-immigration du Front national. Comme un cri de désespoir de la troisième région la plus pauvre de France où une personne sur cinq vit au-dessous du seuil de pauvreté. Dans les rues ou les cafés, le Calaisien se définit d’emblée par rapport aux marqueurs de l’extrême droite. Partout dans la ville, les grands thèmes du FN semblent devenus l’unité de mesure du positionnement de chacun.
    Ce qui ne signifie pas que les non-racistes ont passé la main. Les bénévoles sont toujours là, qui redonnent espoir aux migrants, offrent l’humanité et la prise en charge qui fait défaut. Mais ils le disent à voix basse, car, comme le rappelle la journaliste Marie-Françoise Colombani, à l’issue d’une immersion de plusieurs mois dans la ville, pour écrire Bienvenue à Calais (Actes Sud, 56 pages, 4,90 euros), “un mouvement raciste local de plus en plus activiste” est en train de s’enraciner dans le lieu.
    Dans cette ville de 78 000 habitants, toutes les interviews commencent désormais par un “que les choses soient claires, je ne suis pas raciste, ni politisé”, même si le discours qui suit est raciste et politisé... En général, quelle que soit son opinion, le Calaisien reste anonyme. Par peur du voisin, des représailles de ceux qui ne pensent pas comme eux. Au fil des mois, la ligne de démarcation entre les groupes ressemble de plus en plus aux barbelés et aux grillages qui longent les rocades, séparent la jungle et ses milliers de migrants, du reste de la ville. Calais se déchire, même si les plus extrémistes ne sont pas du cru.
    Le groupe “Sauvons Calais”, qui a vu le jour en 2013, a fédéré beaucoup de citoyens antimigrants. Quelques temps supposé être le porte-parole du ras-le-bol du Calaisien non politisé, “Sauvons Calais” a rapidement montré un tout autre visage. Lors d’une manifestation coorganisée avec le Parti pour la France le 8 novembre 2015 un coran a été partiellement brûlé.
    Les liens entre les deux structures sont assez étroits, puisque Kevin Reche, fondateur de “Sauvons Calais”, s’est présenté sous l’étiquette Parti de la France aux dernières départementales. Gaël Rougement, qui le 23 janvier a sorti un fusil contre les migrants (lors d’une manifestation promigrants migrants) et dont la vidéo a tourné sur Internet, a été plusieurs fois photographié avec lui et son père était à la manifestation. Poursuivi pour la non-déclaration de son arme, le jeune homme sera défendu par le député (Rassemblement Bleu Marine, Gard) Gilbert Collard. Autant d’éléments qui permettent de comprendre que ce groupe qui affiche plus de 20 000 mentions “J’aime” sur sa page Facebook, a dérivé vers le racisme.
    Face à ce glissement, une place a été laissée vacante pour un autre groupe, au départ moins politisé. “Apolitique et pour l’unité des Calaisiens face à l’insécurité due aux migrants ! Merci d’éviter tout racisme et incitations à la violence”, c’est ainsi que se définissent “Les Calaisiens en colère”. Mais le blogueur Philippe Wannesson estimait récemment que « Comme “Sauvons Calais”, “Les Calaisiens en colère” se radicalisent. Depuis plusieurs semaines ils patrouillent autour du bidonville de Calais, prétendent encourager la police, menacent les exilé-e-s “. Ce qui ne les empêche pas de cumuler plus 60 000 mentions” J’aime “.
    D’autres regroupements émergent et peinent à modérer les commentaires de leurs inscrits, tant la tentation du racisme est forte pour les Calaisiens qui n’en peuvent plus de la présence non encadrée de milliers de réfugiés venus de Syrie, d’Erythrée ou d’Afghanistan.” Nous ne voulons pas glisser sur cette pente que nous avons observée dans d’autres groupes. Calais a besoin d’informations. Nous souhaitons dénoncer ce qui se passe sans attiser la haine. Si l’on trouve une solution pour les migrants, elle bénéficiera aux Calaisiens “, rappelle la modératrice de” Calais Infos Calais “. Martin, père de deux enfants, s’est inscrit à cette page.” Ça me va parce que je ne suis pas raciste. Mais pour ne pas changer, je ne vais plus à l’hôpital à Calais, plus à la piscine et je ne viens plus dans le magasin où les migrants font leurs courses. J’ai changé ma vie pour ne pas devenir raciste “, conclut l’électricien.
    Aux régionales de 2015, le FN a recueilli 49,1 % des suffrages au premier tour. Au même scrutin, en 2010, le FN avait obtenu deux fois moins de voix. Le FN est une tentation nouvelle pour Calais, comme l’option de la dernière chance dans une ville qui a, 37 années durant, opté pour un maire communiste, et qui aux municipales de 2014 n’avait concédé que 12 % de ses voix au FN ; élisant confortablement Natacha Bouchart (LR). Le FN est resté à l’écart des manifestations contre les migrants :” Il y a un parti anti-immigration, c’est le Front. Plutôt que manifester, il faut voter », indique Florian Philippot, vice-président du FN, lequel apporte cependant son soutien au général Piquemal.

    Maryline Baumard et Caroline Monnot

    #Calais #migrants


  • RIP RBM : vie et mort du Rassemblement Bleu Marine
    http://lahorde.samizdat.net/2016/01/19/rip-rbm-vie-et-mort-du-rassemblement-bleu-marine

    Louis Aliot a annoncé le 19 janvier que le FN avait décidé de dissoudre l’ensemble des Rassemblements Bleu Marine (RBM), pour en faire « un label électoral, un logo sur les bulletins de vote ou les professions de foi ». Mais le RBM n’a-t-il jamais été autre chose ? À l’occasion de cette dissolution, nous vous proposons [&hellip



  • La contribution éco-socialiste : Il n’y a pas de vague Bleu Marine, par Frédéric Gilli
    http://www.oplpv.fr/2015/12/il-ny-pas-de-vague-bleu-marine-par.html

    Je ne vais pas ici dire que le Front national ne progresse pas, ni qu’il ne gagne pas de nouveaux électeurs, surtout parmi les jeunes et les ouvriers. Les faits sont là : à force d’un patient travail de terrain, ce parti est en train de structurer un nouveau rapport à la politique dans des pans entiers de la population et il est bien possible que, une fois cette « socialisation » effectuée avec les cadres idéologiques qui vont avec, cela installe ces nouveaux électeurs dans un choix politique revendiqué et durable. D’ailleurs, à peine 50 % des #électeurs #FN de ce dimanche disent pouvoir envisager de voter pour un autre parti, c’est bien la preuve d’un ancrage fort.

    Ce que l’on peut en revanche prendre avec plus de mesure, c’est l’idée d’une déferlante, voire d’une vague. C’est le problème de toujours regarder les résultats au prisme de pourcentages calculés sur les exprimés : on en oublie des repères fondamentaux comme le nombre de voix effectivement rassemblées ou la part que cela représente dans l’ensemble de la population.

    Sans banaliser les résultats de ce week-end, on peut tout de même s’autoriser un peu de recul historique : si les résultats du FN sont numériquement importants, puisque plus de 6 millions de Français ont glissé un bulletin FN dans l’urne, ils ne constituent pas un plus haut historique, celui-ci a été atteint à la présidentielle de 2012, quand les 17 % de Marine Le Pen rassemblaient 6,4 millions de personnes. Ils ne constituent pas non plus un record si l’on rapporte les scores réalisés le 6 décembre à l’ensemble de la population inscrite sur les listes électorales : avec 13,3 % des inscrits rassemblés, c’est le niveau atteint par Le Pen père au premier tour de la présidentielle de 2002, tandis que Le Pen fille avait atteint 14 % en 2012.

    Les chiffres

    Que nous disent ces chiffres ? Que la forte progression du FN dans les pourcentages de suffrages exprimés tient plus à l’#effondrement_des_partis traditionnels qu’à une forte progression de sa part. C’est comme quand la mer se retire, on voit la vase au fond. Certes la profondeur de vase peut être plus ou moins importante, mais on ne peut pas non plus oublier l’absence des flots supposés la couvrir : le 6 décembre, en rassemblant 14,6 millions d’électeurs et moins d’un tiers des inscrits (32,7 %), les (autres) partis représentés au Parlement (PC, Verts, PS, UDI, LR) ont atteint leur plus bas historique. Au printemps, ils avaient rassemblé 14,9 millions d’électeurs et 35 % des inscrits, ce qui était déjà historiquement très faible. En moyenne, depuis 1997, ces partis rassemblent 50 % des inscrits.

    Le Front national n’est donc pas beaucoup plus haut aujourd’hui qu’il ne l’était à la fin des années 1990. La différence est qu’à cette époque les partis politiques traditionnels n’étaient pas encore dans l’état de déliquescence qu’ils connaissent aujourd’hui : plus qu’une progression puissante du FN, le résultat de dimanche est avant tout la déconfiture combinée du PS et de ses alliés potentiels à gauche, et de LR et ses alliés à droite.

    On se félicite ainsi de la remontée de la #participation, mais cela permet d’occulter au passage que, avec 22,4 millions d’#abstentionnistes le 6 décembre, nous avons frôlé de très peu le record historique atteint en 2010. Certes, on ne sait pas ce qu’auraient voté les #abstentionnistes, mais on ne peut pas non plus occulter que la progression de l’#abstention dans les vingt dernières années (6 à 7 millions de personnes en plus qui s’abstiennent) s’est produite de manière concomitante avec une baisse significative du nombre des personnes votant pour les partis traditionnels (2 à 3 millions en moins pour la gauche et 2 à 3 millions en moins pour la droite) : peut-être que 1 à 2 millions d’abstentionnistes se répartissent de manière équilibrée entre tous les partis, mais il y a bien un volume important des électorats de gauche et de droite qui s’est volatilisé depuis le début des années 2000.

    • Elections régionales : montée du FN et abstention, pourquoi ce n’est pas si simple
      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/12/10/montee-du-fn-et-abstention-pourquoi-ce-n-est-pas-si-simple_4829128_4355770.h

      L’abstention est-elle la clé du succès pour le FN ? Il est très difficile de le déterminer. Dimanche 6 décembre, le parti de Marine Le Pen a réalisé l’un de ses meilleurs scores, dans un contexte de très forte abstention. Mais son plus gros succès, à la présidentielle 2012, s’est fait avec une abstention très faible.
      Nous avons tenté, sur un graphique, de visualiser tous les premiers tours électoraux depuis 2002, soit quinze élections au total. Nous avons fait figurer sur chaque graphe à la fois l’abstention et le score du parti frontiste en part des inscrits (donc combien de gens en position de voter sont allés voter pour lui, et non combien ont voté pour lui parmi ceux qui ont effectivement voté).

    • Le Front national est encore loin des portes du pouvoir, Hugo Melchior
      http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/12/14/le-front-national-est-encore-loin-des-portes-du-pouvoir_4831773_3232.html#Oe

      Gagner l’élection présidentielle ? Pari déraisonnable, mais posons l’hypothèse. Et ensuite ? Il faudra au FN remporter dans la foulée les élections législatives pour obtenir une majorité parlementaire. Or le FN dispose, pour l’heure, 2 députés à l’Assemblée. Comment peut-il espérer passer de 2 à 289 députés, seuil minimal pour détenir la majorité absolue, et cela sans recourir à quelque forme d’alliance que ce soit avec un « parti de pouvoir », en l’occurrence avec Les Républicains (LR) ? Cela ne s’est jamais vu dans l’histoire politique française.
      Le fait d’obtenir 20 %, 25 %, voire 30 % au premier tour des élections législatives se révélerait insuffisant pour atteindre le pouvoir. Malgré de tels scores, le FN pourrait se retrouver avec une poignée de députés seulement, comme le PCF en 1958 qui, une fois encore sans alliés, fut victime du nouveau mode de scrutin majoritaire. Il n’en conserva que 10 sur les 150 sortants, malgré ses 19 % de voix. Le problème se poserait de la même façon si on revenait au scrutin proportionnel : avec 25 %, le FN pourrait, certes, disposer de 150 députés à l’Assemblée nationale, faisant de lui une force incontournable, mais il ne serait toujours pas en mesure de gouverner seul. Faute d’alliés pour faire majorité, à l’instar du PCF entre 1947 et 1958, celui-ci risquerait de demeurer désespérément dans l’opposition.
      Dès lors, il apparaît que, malgré ses succès répétés, le FN n’est pas encore au seuil de la porte de la maison du pouvoir et pourrait, comme le PCF au temps de son âge d’or, continuer à se situer très haut sur le plan électoral sans jamais être en mesure de gouverner. Tant qu’il assumera cette posture du « seul contre tous » et qu’aucun parti de gouvernement ne consente à faire alliance avec lui, la maison du pouvoir risque de lui demeurer inaccessible.


  • La Cocarde étudiante : tous ensemble, tous ensemble…
    http://lahorde.samizdat.net/2015/10/12/la-cocarde-etudiante-tous-ensemble-tous-ensemble

    Fin août, le Front national se lançait à l’assaut de Sciences Po avec son collectif Marianne, une initiative mené par Aymeric Merlaud, un protégé de Sébastien Chenu (ex-secrétaire national de l’UMP passé au Rassemblement Bleu Marine), qui déclarait au Figaro : « nous avons réussi à réunir des anciens du Mouvement des Jeunes socialistes, des Républicains, [&hellip


  • Michel Onfray, la haine des universitaires
    http://www.humanite.fr/michel-onfray-la-haine-des-universitaires-576715

    On voit à quel niveau de bassesse, d’injures et d’ignorance notre philosophe «  hédoniste  » est capable de descendre. N’en déplaise à M. Onfray, le découvreur de ces «  fragments  », ce n’est pas Adeline Baldacchino (qui d’ailleurs avoue ne pas lire l’arabe), mais Dimitri Gutas, qui est professeur de langue et littérature arabe à l’université de Yale. Sans ce «  fonctionnaire de la recherche  », cet «  abstinent sexuel  », ce fouilleur de «  poubelles  », mais pas encore en retraite (système américain oblige), M. Onfray n’aurait jamais eu connaissance de ces «  fragments  ».

    Sachant que Diogène fait partie du panthéon philosophique de M. Onfray, qui cherche justement à porter la philosophie au niveau du peuple, pourquoi celui-ci n’a-t-il donc pas traduit lui-même ou fait traduire ces textes arabes  ? Ses bouffées de haine s’expliquent par le fait que, depuis presque un quart de siècle, notre philosophe est passé à côté de cet ouvrage, alors qu’il se veut un spécialiste de Diogène et du cynisme. C’est très vexant. Au lieu de s’en prendre à lui-même, il préfère attaquer ceux qui ne sont pourtant pour rien dans son manque de méthode, infligeant ainsi une gifle, non pas aux universitaires, mais à lui-même.



  • RBM : la nuit du long Coûteaux
    http://lahorde.samizdat.net/2014/05/21/rbm-la-nuit-du-long-couteaux

    Selon ses fondateurs, le Rassemblement Bleu Marine (RBM) avait pour but d’élargir le #Front_National en vue des élections législatives de 2012, en proposant aux « patriotes » de diverses sensibilités une structure leur permettant d’apporter leur soutien au FN sans pour autant y adhérer. Le choix du très médiatique Gilbert Collard comme secrétaire général va faire [&hellip

    #Extrême_droite_institutionnelle #Paul-Marie_Coûteaux #SIEL #souverainisme


  • Cette question des privilèges est intéressante, parce que ce sont ceux qui en ont le moins qui y tiennent le plus. Les working class anglais sont d’autant plus racistes que leur privilège de blancs est bien la seule chose qui les distingue de leurs collègues noirs, tout aussi exploités et méprisés. Les prolos homophobes sont d’autant plus attachés à leurs privilèges d’hétérosexuels que c’est bien un des seuls dont ils peuvent encore jouir en 2013.

    [...] Si Marine et Geert étaient vraiment sincères, voici ce qu’ils nous diraient :

    « Venez à nous, prolétaires racistes, catholiques homophobes, populasse déclassée et triste, nous ferons semblant de vous défendre tout en collaborant avec la droite libérale et ceux qui ont de vrais privilèges sonnants et trébuchants. Venez donc ! Elisez-nous contre les nègres grincheux et les pédés vindicatifs, nous célébrerons vos privilèges imaginaires en nous goinfrant de postes intéressants et d’honneurs inaccessibles pour vous ! Allez-y ! Rassemblement Bleu Marine, les Pays-Bas aux Hollandais, sus à l’islam et à l’UMPS ! »

    http://www.slate.fr/tribune/79881/le-pen-racisme-pays-bas-Zwarte-Piet-Christiane-Taubira-minorites
    #culture #racisme #classes_sociales


  • Réunion publique : l’#antifascisme aujourd’hui
    http://lahorde.samizdat.net/2013/10/20/reunion-publique-lantifascisme-aujourdhui

    Près de cinq mois après l’assassinat de notre ami et camarade Clément, alors que le FN vient d’annoncer la création du « collectif Racine », regroupant des enseignant.e.s affilié.e.s au Rassemblement Bleu Marine, alors qu’Adrien Mexis, candidat FN, veut revenir enseigner à Sciences Po, alors qu’une militante de l’UNEF Paris I vient de se faire [&hellip

    #Initiatives_antifas #slide #Solidaires_Etudiant-es_Sciences_Po


  • Interview de Stéphane François dans Libération : « L’identitaire Vardon peut nuire à la stratégie de normalisation du FN »
    http://lahorde.samizdat.net/2013/10/03/interview-de-stephane-francois-dans-liberation-lidentitaire-vardon

    http://www.liberation.fr/politiques/2013/10/02/l-identitaire-vardon-peut-nuire-a-la-strategie-de-normalisation-du-fn_936 « L’identitaire Vardon peut nuire à la stratégie de normalisation du FN » Recueilli par Sylvain Mouillard 2 octobre 2013 à 18:05 INTERVIEW L’historien Stéphane François revient sur l’adhésion ratée de l’ex-leader du Bloc identitaire à la coalition #rassemblement_bleu_marine. L’avenir de #philippe_vardon, ex-leader des #Identitaires niçois, au sein du Rassemblement Bleu Marine est (...)

    #Extrême_droite_institutionnelle #Extrême_droite_radicale #Front_National


  • Vardon viré du #rassemblement_bleu_marine moins de 24h après avoir reçu sa carte !
    http://lahorde.samizdat.net/2013/10/02/vardon-vire-du-rassemblement-bleu-marine-moins-de-24h-apres-avoir-

    La suite des aventures de Philipe Vardon au Rassemblement Bleu Marine : Un ex du Bloc identitaire rejoint #Marine_Le_Pen « comme des centaines de personnes » Par LEXPRESS.fr, publié le 02/10/2013 à 13:37 #philippe_vardon, qui vient de quitter le mouvement d’extrême droite Bloc identitaire et fondateur de « Nissa Rebela » a annoncé avoir adhéré au [&hellip

    #Extrême_droite_institutionnelle #Extrême_droite_radicale #Front_National #Gilbert_Collard #Identitaires


  • #philippe_vardon rejoint le #rassemblement_bleu_marine
    http://lahorde.samizdat.net/2013/10/01/philippe-vardon-rejoint-le-rassemblement-bleu-marine

    http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2013/10/01/philippe-vardon-rejoint-le-rassemblement-bleu-marine Après de nombreux mois à faire des appels du pied au FN, Philippe Vardon, ancien chef d’#Unité_Radicale et cadre dirigeant des Identitaires, rejoint officiellement le Rassemblement Bleu Marine. Il avait été aperçu dans les couloirs l’université d’été du FN (ainsi qu’Edouard Klein du GUD) les 14 et 15 septembre à Marseille. L’ambiance au (...)

    #Extrême_droite_institutionnelle #Extrême_droite_radicale #Christian_Bouchet #Front_National


  • Française de souche

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/12/francaise-de-souche

    Bleu Marine : je m’appelle Bleu Marine
    Ciel Bleu : Je m’appelle Bleu Ciel
    Bleu Marine : je suis patriote. J’aime mon pays et je fais tout pour lui
    Ciel Bleu : Je suis patriote ; je fais tout pour qu’on aime mon pays
    Bleu Marine : nous sommes envahis. Et je m’élève contre les envahisseurs
    Ciel Bleu : c’est le principe du marché : la porte ouverte à toutes les fenêtres comme le dit si bien un juif marocain.
    Bleu Marine : la préférence française... je ne vois rien de mieux pour gommer tous les abus, tous les excès, tous les déchets
    Ciel Bleu : la référence française parce qu’il n’y a que les autres pour nous rendre fiers de nous-mêmes.
    Bleu Marine : quels autres ? Les agents de dissolution de notre identité française ?
    Ciel Bleu : Parce que la France n’est pas un pré carré mais un champ de possibilités...
    Bleu Marine : un champ dévasté par les enfoirés de tous les pays... qui y trouvent matière à tisser et à ratisser.
    Ciel Bleu : non, un champ magnétique qui se vend au plus offrant et s’étonne de voir proliférer les clients.
    Bleu Marine : c’est un problème juridique qui réclame une volonté politique.
    Ciel Bleu : non, c’est un problème économique que je peux résumer en deux mots, le capital a piégé tout le monde.
    Bleu Marine : si tu veux, n’empêche qu’on a vendu la France... et moi je me propose de la racheter
    Ciel Bleu : on ne peut pas racheter le passé... c’est hors de prix
    Bleu Marine : on peut changer l’avenir en réhabilitant la nation française, la monnaie française, la tradition française.
    Ciel Bleu : les hommes cherchent des ressources et ne sont plus tentés par un retour aux sources.
    Bleu Marine : pas de ressources sans retour aux sources, c’est le b-a-ba de tout mon combat.
    Ciel Bleu : avec la mondialisation ils ont plutôt retenu l’inverse : qu’on se ressource plutôt ailleurs que chez soi.
    Bleu Marine : d’où la crise... des finances et de la matière grise. Cette fuite en avant est la pire des sottises
    Ciel Bleu : tu n’as donc pas encore compris que le profit n’a ni race, ni couleur ni odeur... c’est un mélo tout terrain.
    Bleu Marine : un profit qui ne profite qu’aux autres, j’appelle ça un désastre économique et politique.
    Ciel Bleu : je le répète : les hommes n’y sont pour rien... c’est le système qui fausse la donne
    Bleu Marine : non, c’est la volonté politique qui s’évertue à pourrir une situation que je cherche à assainir.
    Ciel Bleu : encore un argument idéologique : une bourgeoise qui dénonce la bourgeoisie et l’embourgeoisement des esprits.
    Bleu Marine : je ne suis pas une bourgeoise... mes racines sont marines.
    Ciel Bleu : dans ce cas, pourquoi tu cherches à enfermer l’océan dans une bouteille ?
    Bleu Marine : pour le préserver figure-toi, de toute pollution et pour que nos poissons ne finissent pas dans les filets du voisin
    Ciel Bleu : le nationalisme n’est pas la solution...
    Bleu Marine : tu es entrain d’insinuer que le problème c’est qu’il n’y a pas de solution ?
    Ciel Bleu : je suis entrain de te dire que TA SOLUTION, n’est pas la solution du problème
    Bleu Marine : le problème, je n’en vois qu’un : bientôt plus de France ni de français
    Ciel Bleu : ce n’est pas en chassant tous les étrangers que tu vas retrouver... ta maison, ta raison ou ta 5ème saison
    Bleu Marine : m’y retrouver c’est déjà ça et après on verra
    Ciel Bleu : tu as raison c’est plus facile de rejeter les pauvres algériens que les riches américains
    Bleu Marine : les uns, puis les autres... mais les plus menaçants en premier
    Ciel Bleu : c’est l’Islam qui te fait cet effet ?
    Bleu Marine : l’islamisation des esprits, oui cette culture de la soumission et de l’endoctrinement à tout bout de champ
    Ciel Bleu : c’est de l’argent ni plus , ni moins. Pourquoi tu ne rejettes pas le Qatar, l’Arabie, le Koweït et tout l’or noir ?
    Bleu Marine : sans hésitation ... mais en attendant je commence par les chasseurs de dot.
    Ciel Bleu : Tu me fais de la peine parce que ton combat ne rime à rien
    Bleu Marine : il n’y a en pas d’autre
    Ciel Bleu : j’ai la naïveté de croire que le vrai patriotisme est inconcevable sans un brin de communisme
    Bleu Marine : tu es bien naïve... en effet...ton brin de muguet à une logue histoire : le totalitarisme.
    Ciel Bleu : aussi scabreuse que celle du nationalisme
    Bleu Marine : on dirait que tu as signé un pacte avec le diable
    Ciel Bleu : lequel ? Celui qui relie l’extrême gauche à l’extrême droite ?
    Bleu Marine : je ne me sens concernée ni par l’une, ni par l’autre
    Ciel Bleu : avec ta culture du rejet tu finiras par te rejeter toi-même
    Bleu Marine : et avec ton sens du compromis tu es promise à un avenir sans avenir
    Ciel Bleu : si on te donnait les moyens de faire le vide, qui mettras-tu à la porte le chasseur, le pêcheur ou le berger ?
    Bleu Marine : le berger qui ne prend pas soin de ses brebis, le chasseur qui chasse en dehors de ses terres et le pêcheur qui pêche le poisson destiné à une autre population que la sienne
    Ciel Bleu : bizarre tu viens de dresser en deux temps trois mouvements le portrait robot de l’occident.