• Ca fait 3 fois que je vois cette audition sur ma timeline masto :

    https://invidious.fdn.fr/watch?v=L0ZX3moD_mQ

    avec des commentaires ébahis sur l’intellect et la précision de ce personnage.
    Le monsieur a effectivement beaucoup de point commun avec Janco : il parle vite, il emploi pleins de mots techniques et il parle un sujet qu’une poignée de personnes connaissent vraiment.

    Donc ce gars il dit (très vite) :

    – Le nucléaire c’est une technologie sûre (euh...on parle des accidents catastrophiques tous les 10 ans à l’échelle mondiale ? On parle de Zaporijjia ?)

    – La technologie de gestion des déchets par vitrification et enfouissement est maitrisée par la France et cette maitrise est enviée à l’international : alors là je suis mdr parce que recycler 5% du combustible et envoyé tout le reste à l’air libre en Russie (https://kolektiva.media/w/a97ab6fa-b749-4fdc-9f57-34a28570d35f) (d’ailleurs ça va où maintenant) en attendant d’avoir foutu tous les opposants à Bure en prison (https://www.sortirdunucleaire.org/Bure-plainte-violation-domicile) ...j’avoue que faut l’oser celle là. (Sans compter que les tentatives de stockage profond en Allemagne ont juste eu des répercussions catastrophiques : fuites imprévues...mais c’est pas grave, nous on veut que ça dure des centaines de milliers d’années et comme on est français, on sait faire)

    – Les énergies renouvelables ça nous rend hyper dépendant du gaz, la preuve, regardez depuis la guerre : A bas c’est sûr qu’avec le parc nucléaire en maintenance et avec des fissures partout on s’en sort à fond ouais. En parlant de guerre : on reparle de Zaporijjia sinon ?
    Et bien sûr il parle pas du tout du stockage, de sobriété énergétique, de notre dépendance à l’électricité pour le chauffage et du lien avec le fait qu’en France on a eu que des grilles pains comme chauffage pendant des années pour « absorber » le surplus nucléaire.

    – Il fallait construire plus de centrales parce qu’on a perdu le savoir faire.
    Alors sur le savoir faire je suis d’accord. Ça n’a bien sûr rien à voir avec l’emploi massif de sous traitants. Si on construit de nouveaux réacteurs (56, un peu moins de la moitié du parc mondial, c’est clairement pas assez t’as raison) on les mets où ? (Tout ceux qui veulent une centrale nucléaire en face de chez eux lèvent le doigt).

    Bref...c’est comme d’habitude : un dégueuli de conneries technocrates qui oriente le discours où il veut.
    Je pense qu’il faut vraiment travailler sur cette fascination que provoque ce genre de personnes.
    Je pense aussi que lutter contre cette fascination passe par un approfondissement des connaissances dans certaines domaines, notamment ceux définis comme « régaliens » par nos Etats.
    Ils sont bien trop important pour qu’on laisse ces Etats décider dans un entre-soi entre techniciens amoureux fous de procédés complexes, militaires opportunistes et politiques pressés.

  • Une peau de champignon meilleur substrat à la puce électronique.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4393

    Les circuits informatiques, constitués de métaux conducteurs, reposent sur un support isolant et ayant des capacités de refroidissement. Il est appelé substrat. Il est dans presque toutes les puces informatiques. Il est fabriqué à partir d’un polymère en plastiques non recyclables. Puis jetés à la fin de la vie d’une puce, provoquant une part des 50 millions de tonnes de déchets électroniques en une année. High-tech / Sciences

    / #Ecologie,_environnement,_nature,_animaux, Sciences & Savoir, #Réchauffement_climatique, #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, économie

    #High-tech_/_Sciences #Sciences_&_Savoir #économie_

  • Il est temps de faire entrer les voix des gens dans le code | Hubert Guillaud
    https://hubertguillaud.wordpress.com/2022/11/24/il-est-temps-de-faire-entrer-les-voix-des-gens-dans-le-cod

    Pour Robinson, les algorithmes sont des productions de compromis, d’autant plus efficaces qu’ils peuvent être modifiés (et ne cessent de l’être) facilement. Leur adaptabilité même nous invite à tisser un lien, trop inexistant, entre la société et la technique. Puisque les modifier n’est pas un problème, alors nous devrions pouvoir en discuter en permanence et avoir une voix pour les faire évoluer. Ils sont tout aussi bordéliques que la réalité. L’expertise technique n’est jamais et ne devrait jamais être prise comme une autorité morale. La participation ne devrait pas être vue comme quelque chose de lourd et de pesant, mais bien comme le seul levier pour améliorer la justice du monde. Robinson nous invite à imaginer un monde où les plus importants systèmes techniques refléteraient bien des voix, même la nôtre. Pour l’instant, ce que l’on constate partout, c’est que tout est fait pour ne pas les écouter.

  • La société #nucléaire
    http://carfree.fr/index.php/2022/11/17/la-societe-nucleaire

    Voici un extrait d’un ouvrage rédigé en 2011 par Planka.nu, un réseau d’organisations locales suédoises qui se mobilisent pour la gratuité des transports publics. Cet extrait, traduit par le site Lire la suite...

    #Fin_de_l'automobile #Fin_du_pétrole #crise #critique #énergie #Gratuité_des_transports_en_commun #industrie #pétrole #politique #société #technologie #voiture_électrique

  • La méthode Musk peut-elle mener Twitter à la faillite ?

    Quand bien même le milliardaire et ses co-investisseurs laisseraient Twitter glisser jusqu’à sa faillite avant d’avoir remboursé leur dette, alors le réseau social pourrait être repris par les banques qui lui ont prêté de l’argent. Mais preuve qu’elles ne souhaitent pas se trouver dans cette situation, une partie d’entre elles ont déjà mis à la vente une partie du prêt, pour un prix allant jusqu’à 60 centimes par dollar. Autrement dit, elles sont déjà prêtes à perdre dès aujourd’hui 40% de leur mise pour éviter d’être à bord du navire dans le cas où il coulerait.

    #twitter #techno

    https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/la-methode-musk-peut-elle-mener-twitter-a-la-faillite-940660.html

    • Il a toujours travaillé sur le fil de la ligne rouge
      Sa philo ça doit être gros risque, gros gain.
      Il veut refaire wechat apparement.
      C’est un très gros pari qui demande beaucoup de changements pour twitter. Il sait qu’il va y avoir beaucoup de départs mais à la limite ça l’arrange parce qu’il pourra renouveler une bonne partie de son équipe par une autre qui aura la même vision que lui.
      Une fois que ce sera fait...
      Si la nouvelle équipe arrive à recréer techniquement wechat,
      S’il arrive à l’imposer dans la vie courant comme en Chine,
      C’est un jackpot incroyable.
      A terme il pourrait même avoir la puissance de créer une monnaie tellement ça pourrait être puissant (si personne ne l’arrête d’ici là...zuckerber l’aurait mauvaise lol)
      Par contre ouais...ça peut totalement se péter la gueule....mais comme tout ce qu’il a fait jusque là...
      La vraie différence c’est que jusque là ses employés le prenait pour une demi dieu « un peu » excentrique et il leur demandait de se saigner pour la cause.
      Je sais pas s’il a pris ça en compte dans le cas de twitter...parce qu’ils ont l’air d’avoir plus de recul...ou pas, peut être qu’il y a une frange de fanatiques de la liberté d’expression au sein de l’équipe actuel (liberté qui n’a rien à voir avec wechat mais bon...c’est comme ça qu’il le vend..)

  • De l’homme nu à l’homme sans contact, entretien avec Marc Dugain (58mn)

    https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-meilleur-des-mondes/de-l-homme-nu-a-l-homme-sans-contact-entretien-avec-marc-dugain-6673159

    Six ans après « L’Homme nu, la dictature invisible du numérique », Marc Dugain avec un nouvel ouvrage - en coédition avec Christophe Labbé - à propos de l’impact du numérique sur notre société depuis la crise sanitaire. En quoi l’humanité pourrait-elle être bouleversée par l’usage des technologies ?

    Avec Marc Dugain écrivain, romancier

    Pour la dernière émission du mois de novembre, le Meilleur des mondes accueille Marc Dugain, romancier, réalisateur, essayiste et co-auteur de L’Homme nu, la dictature du numérique (Ed. Plon, 2016.) ainsi que de l’Homme sans contact (Ed. L’Observatoire, 2022.)

    Connu pour ses romans à succès, mêlant grande histoire et récits intimes, Marc Dugain se consacre aujourd’hui aux ouvrages sociétaux, dénonçant l’omniprésence et le règne du numérique. En 2016, il publiait avec Christophe Labbé, journaliste d’investigation, un essai retentissant sur l’emprise des GAFAMS sur nos vies.
    Six ans après, en 2022, les deux auteurs se repenchent sur une question qui anime l’émission le Meilleur des mondes chaque semaine : qu’est-ce que le numérique et les nouvelles technologies font à nos vies.

    #Réseaux_socios#Tech_Web#Littérature#Sociologie#Marc_Dugain#Numerique#technologie#Anomie_sociale

  • Compétition technologique entre Chine & Occidentaux pilotés par les USA.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4387

    L’administration américaine a été félicitée par les géants qui, basés aux USA, réclamaient depuis longtemps de strictes restrictions à l’encontre de la Chine. Les hautes technologies dans les produits, comme les voitures, sont les véritables éléments de la compétitivité aussi bien aujourd’hui qu’à long terme. Si les décisions seront judicieuses en privant les fabricants de copier ou ses constitutifs des industries nouvelles, leur application est loin de se réaliser avec simplicité et selon la volonté de ceux qui les prennent et les défendent. Grands événements : Gigantisme de l’inattendu.

    / #crise,_capitalisme,_économie,_justice,_Bourse, #diplomatie,_sécurité,_commerce,_économie_mondiale, Sciences & Savoir, #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, Internet, Web, cyber-démocratie, communication, (...)

    #Grands_événements_:Gigantisme_de_l’inattendu. #Sciences_&_Savoir #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias #Chine,_réforme,_développement,_environnement,_Asie, #USA,_Maison_Blanche,_CIA

  • Clearview AI condamné à 20 M€ d’amende par la CNIL
    https://iatranshumanisme.com/2022/10/22/clearview-ai-condamne-a-20-me-damende-par-la-cnil

    Clearview AI condamné à 20 M€ d’amende par la CNIL Reconnaissance faciale : sanction de 20 millions d’euros à l’encontre de Clearview AI La CNIL a …

    #Intelligence_Artificielle #Technologie #Photographie #Société

  • La pub de google aide la désinformation mais pas les sites Web en anglais.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4384

    Une belle déclaration de Google qui a besoin d’être vérifiée. Sa politique annoncée publiquement : interdiction d’affichage de publicité sur du contenu non fiables ou préjudiciables envers une série de questions dont ceux liés à la santé, le climat, les élections et la démocratie. Une investigation de journalistes se penche sur l’éthique mais aussi le sauvetage que des moyens soient donnés aux concurrents présumés dangereux pour le règne actuel... #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / économie , #Journalisme,_presse,_médias, #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias, journaliste, poète, livre, écrits, Ecologie, environnement, nature, (...)

    #économie_ #_journaliste,_poète,_livre,_écrits #Ecologie,_environnement,_nature,_animaux

  • Pourquoi les puces électroniques taïwanaises sont-elles au coeur de la guerre économique sino-américaine ? (9mn)

    https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-question-du-jour/pourquoi-les-puces-electroniques-taiwanaises-sont-elles-au-coeur-de-la-g

    Avec en toile de fond, la guerre économique entre les Etats-Unis et la Chine, les tensions grandissantes entre la Chine et Taïwan, fabricant numéro un de puces électroniques, menacent l’économie mondiale.

    Avec Mary-Françoise Renard Economiste, professeure à l’université Clermont-Auvergne, responsable de l’Institut de recherches sur l’économie de la Chine (IDREC) autrice de « La Chine dans l’économie mondiale ». Entre dépendance et domination, paru aux Presses universitaires Blaise Pascal en 2021.

    #Chine#USA#Taiwan#TSMC#Puces_electroniques#Technologie#IA

  • Un pylône de téléphonie mobile gravement vandalisé près de Laval La Tribune - Pierre Manière

    Un site appartenant à l’opérateur d’infrastructures TDF, et utilisé par Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free, a essuyé un acte de vandalisme dans la nuit de mardi à mercredi. Le pylône de 90 mètres s’est effondré, perturbant les communications dans la région.


    Les câbles qui stabilisaient ce pylône de 90 mètres ont vraisemblablement été sectionnés. (Crédits : TDF)

    Les actes de vandalisme visant les réseaux télécoms ne cessent décidément pas. Un site mobile de TDF situé à Changé, au nord de Laval, en a fait les frais dans la nuit de mardi à mercredi. Les images fournies par les équipes en charge du réseau de Free, publiées sur Twitter, et par TDF à La Tribune, sont impressionnantes. Ce pylône de 90 mètres a été retrouvé couché au sol. Un ou plusieurs câbles qui le maintenaient ont vraisemblablement été sectionnés.


    (Crédits : Capture d’écran Twitter)

    Cet acte de malveillance a perturbé les communications dans la région. Ce pylône hébergeait notamment les antennes de téléphonie mobile des quatre grands opérateurs, à savoir Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Il accueillait aussi des équipements de diffusion de radio pour Fun Radio et RTL2. Dans un communiqué, TDF précise qu’au total,  « près de 150.000 habitants de Laval et de sa région » ont été « en partie privés de radio » . Le signal a finalement été rétabli mercredi soir. TDF précise que  « les services de téléphonie mobile sont également très fortement touchés » . Le groupe a décidé de porter plainte, et  « travaille activement avec les autorités compétentes » . Des « solutions provisoires » visant à rétablir le service vont voir le jour, en attendant de réparer le pylône.


    (Crédits : TDF)

    Cet acte survient environ une semaine après que des réseaux Internet fixe ont été vandalisés dans la région de Marseille. Des fibres optiques, assurant des liaisons longue distance, ont été sectionnées https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/les-reseaux-de-free-et-de-sfr-encore-vandalises-dans-la-region-de-marseill . Environ 4.600 pannes sur l’Internet fixe ont été constatées, dans la foulée, dans la région. Ces perturbations ont majoritairement concerné les clients de Free et de SFR. L’affaire en a rappelé une autre. Au printemps dernier, plusieurs liaisons longue distance avaient également fait l’objet de dégradations similaires https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/d-importants-sabotages-de-fibres-optiques-perturbent-le-reseau-internet-91 . Elles avaient, cette fois aussi, occasionnés des pannes et dysfonctionnements chez les clients de Free et de SFR.

    Des réseaux essentiels à la vie du pays
    Les opérateurs tirent depuis longtemps la sonnette d’alarme. En mai dernier, Arthur Dreyfuss, l’ancien président de la Fédération française des télécoms (FFT), le lobby du secteur, avait appelé, dans nos colonnes, à  « durcir les sanctions pour les actes de vandalisme ». « L’enjeu n’est pas seulement de protéger les opérateurs, mais aussi toutes les activités les plus sensibles et essentielles du pays » , a-t-il expliqué.

    De fait, les réseaux télécoms sont aujourd’hui indispensables à la vie du pays. En juin 2021, un événement l’a rappelé. Une panne massive chez Orange a empêché de nombreux Français d’appeler les services d’urgence, et plusieurs personnes sont décédées, faute de pouvoir prévenir les secours. Le numérique, qui irrigue désormais tous les secteurs d’activités, rend ces derniers mécaniquement vulnérables aux problèmes concernant les infrastructures télécoms, dont les actes de vandalisme.

    #téléphonie #surveillance #mobile #internet #5g #téléphone #télécommunications #téléphonie_mobile #free #smartphone #france #technologisme #géolocalisation #sabotage #tdf #Orange #sfr #bouygues_telecom #Free #fft

    Source : https://seenthis.net/recherche?recherche=t%C3%A9l%C3%A9phonie

  • Marseille : sabotage de l’internet fibre backbone, relié en partie à l’internet international
    https://ricochets.cc/Marseille-sabotage-de-l-internet-fibre-backbone-relie-en-partie-a-l-intern

    Des liaisons internet importantes ont été à nouveau ciblées en France, cette fois sur Marseille. Ce sabotage n’a apparemment pas été revendiqué, et les entreprises concernées se gardent de trop communiquer sur l’impact. Marseille : et une belle nuit internet fut coupé selon des sites spécialisés du secteur, ce sabotage coordonné aurait frappé non seulement plusieurs câbles internationaux à Marseille (l’axe Amsterdam-Paris-Lyon-Marseille, l’axe en provenance de Madrid et celui à destination de Milan), mais (...) #Les_Articles

    / #Technologie

    https://sansnom.noblogs.org/archives/13959

    • @vazi Je l’avais oubliée cette émission. Merci du rappel. Ces gens n’ont pas changé de tactique depuis les années 70 : « nous savons, vous ne savez rien ». Variante : « au XIXème siècle les gens avaient peur des trains ».

      Le plus génial c’est quand ils parlent d’évaluation et de quantification des risques. Ils affirment en substance : « les risques sont infimes, on a tout calculé, et en plus depuis tchernobyl et fukushima on a revu nos calculs et on a tout rectifié, tout est safe ». Et donc là sans même sourciller ils se tirent une balle dans le pied puisqu’avant tchernobyl et fukushima tout était sensé être safe aussi, c’était déjà le discours. #escrocs #technophiles

    • Je ne me souviens plus d’où vient cette anecdote.
      Un gars a bossé comme intervenant extérieur dans une centrale et ne se sentait pas jouasse quant aux protocoles de sécurité mis en place.
      Il finit par s’en ouvrir à un vieux salarié toujours EDF (bah oui, le gros des troupes, c’est du sous-traitant sans culture spécifique du nucléaire  : What Could Possibly Go Wrong  ? )  :
      «  Il y a un plan d’urgence pour ceux qui bossent dans la centrale, en cas de fuite  ?
      -- Oui, bien sûr, on l’appelle le doigt mouillé .
      -- Heu, je ne comprends pas.
      -- C’est pourtant très simple  : en cas d’accident nucléaire, tu mouilles ton doigt, tu cherches d’où vient le vent et tu cours très très vite dans cette direction.  »

      Le gars souligne que le vieux ne rigolait pas du tout.

  • Enquête publique incluant l’avenir de l’énergie nucléaire ...après que le gouvernement ait décidé de relancer le nucléaire en force
    https://ricochets.cc/Enquete-publique-incluant-l-avenir-de-l-energie-nucleaire-apres-que-le-gou

    Le régime macroniste et les institutions non-démocratiques en place font une nouvelle démonstration éclatante de leur autoritarisme centralisé. En effet, une consultation publique officielle demande notre avis (dont ils se torchent de toute façon) sur l’avenir de l’énergie #nucléaire APRES que le gouvernement ait décidé d’imposer la relance à marche forcée de la construction de réacteurs nucléaires ! Nucléaire, renouvelable... Donnez votre avis sur notre futur mix énergétique ! (...) Des choix de société (...) #Les_Articles

    / Autoritarisme, régime policier, démocrature..., nucléaire, #Technologie, #Le_monde_de_L'Economie

    #Autoritarisme,_régime_policier,_démocrature...
    https://reporterre.net/Nucleaire-renouvelable-Donnez-votre-avis-sur-notre-futur-mix-energetique
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/10/20/un-calendrier-incoherent-le-cnte-rend-un-avis-critique-sur-le-projet-de-loi-
    https://concertation-strategie-energie-climat.gouv.fr/contribuer-en-ligne-sur-les-themes-soumis-au-debat
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/10/21/elisabeth-borne-lance-son-plan-pour-une-france-nation-verte_6146728_823448.h

  • Neutralité carbone et compensation : un échec et une manière insidieuse de repousser tout changement profond et véritable
    https://ricochets.cc/Neutralite-carbone-et-compensation-un-echec-et-une-maniere-insidieuse-de-r

    Etats, gouvernements et entreprises reprennent en coeur le concept de neutralité carbone (en 2050 ou 2100...). Ils espèrent ainsi sauver la civilisation industrielle et le climat. L’ennui c’est que cette approche est à côté de la plaque, elle est irréalisable, dangereuse, et ne peut enrayer en rien les désastres en cours. Le concept de neutralité carbone est un piège Le concept de neutralité carbone est un piège - Peut-on sérieusement atteindre la neutralité carbone d’ici la fin du siècle ? Dans cet (...) #Les_Articles

    / #La_civilisation,_la_civilisation_industrielle, #Ecologie, #Technologie

    https://www.terrestres.org/2022/09/13/le-concept-de-neutralite-carbone-est-un-piege

  • Les scientifiques sont plus féconds et percutants au début de carrière.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4377

    Les scientifiques plus innovants et les plus créatifs au début de leur carrière. Cette nouvelle étude prouve que des mesures sont nécessaires sur l’impact des travaux publiés par les chercheurs biomédicaux. Sans retenue, les résultats diminuent de moitié à deux tiers au cours des carrières dans ce domaine. Ce qui est aussi présent dans d’autres activités du savoir. #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #Data_-_Données, Sciences & Savoir, #arts,_culture,_littérature,_cinéma,_critique,_performances,_styles

    #Sciences_&_Savoir

  • Résister à la technologie

    https://www.terrestres.org/2022/09/27/resister-a-la-technologie

    Extrait de Fabien Benoît Nicolas Celnik, Techno-luttes : Enquête sur ceux qui résistent à la technologie, Paris, Seuil, 2022.

    Bonnes feuilles - La technologie pourrait devenir un lieu central de la lutte politique. Chaque jour davantage, des dispositifs de surveillance colonisent les rues, la navigation internet ou les collectifs en luttes. Tandis que l’activisme des pouvoirs économiques et politiques accentue la fuite en avant dans le numérique et la course à l’innovation, les initiatives se multiplient pour contrer cette surenchère et imaginer d’autres manières de s’y opposer.

    #Technologie#Capitalisme#Technocritique#numérique

  • Migrant Digital Justice

    The use of data and technology for immigration enforcement is increasingly putting people who are already extremely vulnerable at greater risk. Migrants are finding their rights to access their personal data undermined; they are being denied the opportunity to challenge immigration decisions made about them due to lack of evidence; algorithms that have in-built discrimination are taking visa decisions instead of people; people on immigration bail are being monitored around the clock using GPS ankle tags; to name but a few examples of the harms caused by the UK immigration system increasingly relying on digital solutions. What’s more, migrants often have less access to human rights protections and fewer resources with which to assert their rights.

    This digitisation isn’t just a UK phenomenon. Governments around the world are relying more and more on digital tools to control migration and the harms they are causing has aroused significant concern. In 2020, the UN Special rapporteur on racism and xenophobia, Professor Tendayi Achiume, raised serious concerns about this issue, drawing attention to the potential digital technologies have to breach migrants’ human rights. In the US, the National Immigration Law Center has similarly warned, “Immigrants are caught in a complex and opaque web of databases, related systems, and information-sharing mechanisms that facilitate immigration enforcement and erect barriers to their full participation in economic and social life.”Petra Molnar’s 2020 report voices the way in which uses of migration management technology ‘perpetuate harms, exacerbate systemic discrimination and render certain communities as technological testing grounds’. What’s clear is that immigration control is a problem more and more governments are attempting to solve through digitised means and as their take-up increases, so does the risk of mistreatment to the migrants who navigate what the Mayor of London in 2020 described as ‘our broken and hostile immigration system.’

    The UK’s immigration system changed dramatically in the UK with the introduction of the Hostile Environment, implemented through the 2014 and 2016 Immigration Acts. It was designed to limit migrants’ rights and discourage them from accessing public services, such as health, housing or other support. Because trying to obtain help while having an irregular immigration status became a criminal offence under the Acts, ‘undocumented migrants may find themselves criminalised for doing what they must do to survive.’Other potential risks include being detained under immigration powers, and removal/deportation from the UK.

    This outlawing of aid for migrants has now been exacerbated by the digitisation of the Hostile Environment. In a briefing published last year by the Joint Council for the Welfare of Immigrants, Foxglove and Liberty, they wrote that:

    The digitisation of the Hostile Environment fits in with the wider move towards privately provided, opaquely instituted digital systems across government departments that target and impact the poorest and most vulnerable.

    Huge data sharing agreements already existed between different government agencies and departments, such as the Department for Work and Pensions (DWP), HM Revenue & Customs, NHS trusts, businesses, employers or landlords.

    In 2018, a data-sharing agreement between the NHS and the Home Office which allowed the Home Office to seek confidential patient information via the NHS for immigration purposeswas scrapped following a legal challenge launched by Migrants’ Rights Network.

    Now vast swathes of sensitive migrant data are stored in a centralised government database. According to the Royal Society, this sharing and retention of data:

    …has intensified during the pandemic and the UK government has been described as wanting ‘pandemic levels of data sharing to be the new normal.’ Nowhere was the desire for increased data sharing more evident than in the National Data Strategy published in 2020. The Government has been eager to explain what benefits will be reaped by businesses, government and organisations by accelerating data sharing. However, it has been less eager to address the risks that this poses and detail what safeguards it would put in place to mitigate against these risks.

    More recently, the Government detailed its proposals to reform the UK’s data protection regime claiming that they will increase efficiency and improve the use of data in the process of government. It is difficult not to consider the proposals in the wider context of the Government’s stated desire to increase the collection and sharing personal data and what this means for privacy, civil rights and civil liberties particularly for the most vulnerable and marginalised.

    In this context, how can migrants’ rights organisations best protect the rights and interests of those for which they are advocating, those they support?

    https://www.migranttoolkit.uk/migrant-digital-justice

    #migrations #justice_digitale #réfugiés #données #technologie #droits_humains

    ping @_kg_

  • En Algérie, les étudiants privés de startups et de brevets d’invention.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4370

    Le diplôme « startup » est préconisé dans la prochaine panoplie des certificats des études supérieures en Algérie. Mais empêcher la création d’entreprise basée sur les nouvelles technologies est plus que douteux, sous le pouvoir bricoleur et de mauvais aloi. Une telle décision laisse sur leur faim les ambitions juvéniles et les programmeurs avides de se lancer... #nationale,_fait_politique,_une_et_première_page,_médias,_actualité,_pays,_france,_afrique,_maghreb

    / Maghreb, Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Africa, population, société , économie , #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias, #technologie,_drone,_citoyen,_USA,_google,_High_Tech, #chômeurs,_emploi,_social,_syndicat,_revendication,_jeunesse,_travailleurs,_chômage, fait divers, société, fléau, délinquance, (...)

    #Maghreb,Algérie,_Tunisie,_Maroc,_Libye,_Africa,_population,_société #économie_ #fait_divers,société,_fléau,_délinquance,_religion

  • Quels sont les nouveaux visages de la techno-lutte ? (58mn)

    https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/le-meilleur-des-mondes/quels-sont-les-nouveaux-visages-de-la-techno-lutte-1244034

    Alors que l’impact environnemental du numérique est désormais connu et que la condition des travailleurs de la « Gig Economy » fait l’objet de critiques de plus en plus vives, sommes-nous entrés dans une nouvelle ère de la techno-critique ?

    avec :

    Isabelle Berrebi-Hoffmann (Sociologue), Fabrice Flipo (professeur de philosophie, membre du Laboratoire du Changement Social et Politique (Université Paris Diderot) et enseignant-chercheur en Grande Ecole à Institut Mines-Télécom), Fabien Benoit.

    #techno#numérique#web#GAFA#ludites#boycott#techno_solutionnisme#Ecologie#Tech#Amish#portable#geek#5G#techno_optimisme

  • #INTERPOL présente une nouvelle #base_de_données mondiale d’identification des personnes disparues grâce à l’#ADN familial

    Dotée d’une technologie de pointe, #I-Familia pourra aider la police à élucider des affaires non résolues, et des familles à se reconstruire

    En 2004, la police croate découvrait le cadavre d’un homme dans l’Adriatique.

    L’état du corps ne permettant pas le recours aux techniques de la comparaison des empreintes digitales ou de la reconnaissance faciale, l’identité de cet homme est demeurée inconnue pendant plus d’une décennie.

    C’est là qu’intervient I-Familia, une nouvelle base de données révolutionnaire lancée officiellement ce mois-ci. Fruit de travaux de recherche scientifique de pointe, elle permet l’identification de personnes disparues ou de restes humains non identifiés dans le monde entier au moyen d’ADN familial.

    Fin 2020, l’ADN des enfants d’un Italien porté disparu depuis 2004 a été ajouté à la base I-Familia et comparé aux ADN de l’ensemble des restes humains non identifiés enregistrés dans le système.

    Une concordance a été mise en évidence entre l’ADN des enfants et celui du corps retrouvé dans l’Adriatique, ce qui a permis de mettre un terme à une affaire restée sans réponse 16 ans plus tôt.

    Base de données mondiale de recherche en parentalité

    La recherche en parentalité à partir des données génétiques permet de comparer les profils d’ADN de membres d’une famille avec celui d’un cadavre non identifié ou de restes humains. On a souvent recours à cette méthode en l’absence d’échantillon d’ADN provenant directement de la personne disparue (échantillon prélevé lors d’un examen médical antérieur ou sur un objet personnel comme une brosse à dents).

    Cependant, des calculs complexes sont nécessaires pour confirmer une concordance car les proches biologiques ont en commun des pourcentages d’ADN différents. Au niveau international, cette complexité est plus importante encore en raison des variations génétiques entre les populations du globe.

    I-Familia est la première base de données mondiale qui gère automatiquement ces différences sans qu’il soit nécessaire de connaître l’ascendance génétique de la personne disparue, et qui propose des lignes directrices normalisées sur les éléments constituant une concordance.

    « À l’échelle internationale, il a toujours été difficile d’identifier les personnes disparues en raison de l’absence de procédures d’échange des données et de la complexité scientifique de l’interprétation statistique », a déclaré Arnoud Kal, directeur de recherche en criminalistique à l’Institut de police scientifique des Pays-Bas (NFI) – l’un des laboratoires de police scientifique les plus réputés au monde.

    « Nous estimons par conséquent que le développement de I-Familia par INTERPOL offre aux pays membres de nouvelles perspectives qui auront des répercussions positives sur l’efficacité des enquêtes internationales concernant les personnes disparues », a ajouté M. Kal.
    La disparition de personnes et ses conséquences sur les familles

    Un nombre incalculable de personnes disparaissent chaque année dans le monde à la suite d’actes de criminalité, de conflits, d’accidents ou de catastrophes naturelles. Fin 2020, plus de 12 000 notices jaunes – avis internationaux de recherche de personnes disparues – publiées par le Secrétariat général d’INTERPOL étaient actives.

    Pour les familles qui, parfois pendant des années, ne savent pas si leurs proches sont morts ou en vie, les effets sur le plan émotionnel peuvent être catastrophiques. L’absence de certificat de décès peut également avoir d’importantes conséquences administratives et économiques.

    « Tous les pays font face à des enquêtes non résolues sur des personnes disparues ou à l’impossibilité d’identifier des restes humains du fait de l’utilisation de leurs seuls systèmes nationaux », a déclaré le Secrétaire Général d’INTERPOL, Jürgen Stock.

    « I-Familia est un outil humanitaire qui, en raison de la dimension mondiale d’INTERPOL, ouvre de nombreuses nouvelles perspectives pour ce qui est d’identifier des personnes disparues et d’apporter des réponses aux familles », a ajouté le Secrétaire Général Stock.
    Fonctionnement de I-Familia

    Dans le cadre d’une procédure qui s’appuie sur la longue expérience réussie d’INTERPOL en matière de comparaison directe de profils ADN, les 194 pays membres de l’Organisation soumettent des profils génétiques afin de permettre l’établissement de liens entre des personnes disparues et des affaires portant sur des restes humains.

    I-Familia se compose de trois éléments :

    - une base de données mondiale spécialisée dans laquelle sont stockés les profils ADN fournis par des membres des familles, et où ils sont maintenus séparés de toute donnée criminelle ;
    – le logiciel de comparaison de profils ADN, appelé Bonaparte, développé par l’entreprise néerlandaise SMART Research ;
    - des lignes directrices pour l’interprétation élaborées par INTERPOL, à suivre pour identifier et signaler efficacement les concordances potentielles.

    La technologie Bonaparte a recours à des algorithmes statistiques perfectionnés pour calculer la probabilité d’une concordance par rapport à un tableau d’interprétation. Ce logiciel puissant peut effectuer en peu de temps des millions de calculs. Les résultats sont ensuite analysés par les spécialistes de l’ADN des services de police scientifique du Secrétariat général d’INTERPOL.

    Protection des données

    Le traitement des données génétiques par INTERPOL s’effectue via des canaux de communication sécurisés et conformément aux règles en matière de protection des données, très strictes, de l’Organisation ainsi qu’à la Politique d’INTERPOL relative à l’utilisation des profils ADN de membres de la famille de personnes disparues en vue de recherche en parentalité.

    Les membres de la famille doivent donner leur consentement pour que leurs données puissent être utilisées à des fins de recherches internationales. Le profil ADN ne contient pas de données nominatives. Il est communiqué sous forme de code alphanumérique.

    En cas de concordance, des notifications sont envoyées au pays qui a transmis le profil ADN provenant du cadavre non identifié et à celui qui a transmis les profils ADN familiaux. Des vérifications supplémentaires (avec les dossiers dentaires et les objets personnels) peuvent être effectuées pour confirmer la concordance potentielle.

    La base de données I-Familia a été réalisée grâce au soutien du NFI et de SMART Research. Pour plus d’informations sur I-Familia, veuillez consulter le site Web d’I-Familia.

    https://www.interpol.int/fr/Actualites-et-evenements/Actualites/2021/INTERPOL-presente-une-nouvelle-base-de-donnees-mondiale-d-identification-d

    Le site web de I-Familia :
    https://www.interpol.int/fr/Notre-action/Police-scientifique/I-Familia

    #identification #décès #morts #personnes_disparues #restes_humains #Bonaparte #SMART_Research #technologie #business #complexe_militaro-industriel #logiciel

  • Classer pour dominer [et réprimer] : petite Histoire critique du fichage en France | LQDN | 07.09.22

    https://www.laquadrature.net/2022/09/07/classer-pour-dominer-petite-histoire-critique-du-fichage-en-france

    Qui c’est les plus forts ? Évidemment c’est les Bleus !

    Finalement abandonné face à la controverse, le projet SAFARI déboucha sur une commission d’enquête qui donna naissance à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) et à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, socle de la protection des données personnelles encore en vigueur aujourd’hui. Au-delà de la création d’un encadrement juridique, cet épisode marque une amorce de politisation sur le sujet. Cette réflexion avait d’ailleurs débuté avant ce scandale, le directeur du « service des écoles et techniques » mentionné plus haut écrivait lui-même en 1969 :

    « La mise en mémoire d’un certain nombre de données n’est-elle pas attentatoire à la liberté et même à la dignité de l’homme ? Ne présente t-elle pas des dangers si nous connaissons à nouveau comme naguère la férule d’un État totalitaire, le joug d’une police politique orientée non vers le maintien de l’ordre public, la prévention et la répression des crimes, mais vers l’asservissement des citoyens libres, privés par une minorité de leurs moyens d’expression ? Le problème vaut qu’on y réfléchisse longuement et profondément ».

    [sauf que]

    Malheureusement ce ne fut pas le cas, ces pratiques d’identification de surveillance étant probablement bien trop ancrées dans les rouages de l’institution policière.

    Dès les années 1980, avec la généralisation des ordinateurs, la police commençait à collecter des informations de façon massive et désordonnée. Plutôt que de limiter ces pratiques, il fut au contraire décidé de rationaliser et d’organiser cette quantité de données au sein de fichiers centralisés pour en tirer une utilité. C’est dans ce contexte qu’est apparue l’idée du fichier STIC (Système de traitement des infractions constatées), visant à intégrer toutes les informations exploitées par les services de police dans une seule et même architecture, accessible à tous les échelons du territoire. Finalement mis en œuvre et expérimenté dans les années 1990, le fichier STIC cristallisa de nombreuses tensions entre le Ministère de l’Intérieur et la CNIL qui durent négocier pendant plusieurs années afin d’en fixer le cadre légal. Si la CNIL a obtenu des garanties dans un accord à l’arrachée en 1998, cette victoire a paradoxalement signé la fin de son influence et de sa légitimité. En effet, dans les années qui suivirent, toutes les réserves qu’elles avait pu obtenir ont été ostensiblement bafouées. Mais surtout, cette longue bataille qui avait concrètement ralenti et empêché le développement du fichier souhaité par le Ministère poussa le gouvernement à supprimer par la suite le pouvoir d’autorisation attribué à la CNIL afin de ne plus être gêné dans ses projets. C’est pourquoi, en 2004, la modification de la Loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) acta la suppression du pouvoir de contrainte de la CNIL pour le transformer en simple avis consultatif. Cela signifie qu’elle ne dispose plus de l’autorité nécessaire pour empêcher ou limiter la création de fichiers de police par le gouvernement. Cette modification législative marque un tournant dans le droit des fichiers et des données personnelles ainsi que dans la pratique policière. Les garde-fous ayant sauté, l’espace politique pour parvenir à une surveillance massive se libère, les limites légales devenant purement cosmétiques.

    #chassez_le_naturel

  • Une législation européenne menace les travaux sur l’IA en Open-Source.
    http://www.argotheme.com/organecyberpresse/spip.php?article4356

    Au lieu de chercher à réglementer les technologies de l’IA de manière générale, ce qui est déjà en place pour la cybersécurité entre autres balisage juridique, les législateurs européens sont dénoncés par les cercles concernés, de porter la promulgation d’une restriction visant une merveille technologique déjà utile à plus d’un titre... #TECHNOLOGIE,_INTERNET,_PERFORMANCES_INCLASSABLES

    / #arts,_culture,_littérature,_cinéma,_critique,_performances,_styles, censure, presse, journaux, dictature, expressions, liberté, Sciences & Savoir, #IA_:_Intelligence_Artificielle, Internet, Web, cyber-démocratie, communication, société, (...)

    #censure,_presse,_journaux,_dictature,_expressions,_liberté #Sciences_&_Savoir #Internet,_Web,_cyber-démocratie,_communication,_société,_médias

  • Villes, santé, fracture #Numérique… 3 illustrations d’un numérique d’intérêt général
    https://usbeketrica.com/fr/article/villes-sante-fracture-numerique-3-illustrations-d-un-numerique-d-intere

    Comment faire en sorte que le numérique bénéficie à l’ensemble des citoyens ? En amont de l’événement Numérique en Commun(s) qui aura lieu à #Lens les …

    #Technologie #Pas-de-Calais #Hauts-de-France