nicod_

Programmateur web

  • DuckDuckGo, le canard aux pratiques boiteuses | Franck Ridel
    http://franck-ridel.fr/duckduckgo-le-canard-aux-pratiques-boiteuses

    Loin de moi l’idée de les faire passer pour des menteurs qui profitent de la crédulité des gens, leurs intentions sont peut-être bien réelles après tout, mais une chose pourtant importante est souvent mise de côté.

    L’avertissement (ou le rappel) est nécessaire, mais pour une utilisation d’une personne lambda au quotidien, Duckduckgo est quand même beaucoup moins evil que Google.

    Je l’utilise depuis longtemps, il s’améliore régulièrement dans l’interface et les fonctionnalités, et l’utilisation des bangs (!spip) est bien agréable.

    Pour le coup de Searx (méta moteur open source) installé en local, je ne connais pas bien mais j’imagine que les requêtes de recherche partent de notre machine, du coup niveau privacy ça doit pas être top...

    #moteur_de_recherche #duckduckgo #qwant #searx #vie_privée

    • Je n’avais pas vu la réponse dans les commentaires :

      « Searx en localhost soit via proxychains, soit en reverse proxy via Tor (Ce qu’on appelle un service caché) »

      Pas très grand public, difficile de conseiller ça à notre entourage d’utilisateurs lambda.

      Je continue à promouvoir Duckduckgo (et Qwant) autour de moi, déjà pour montrer aux gens qu’il existe une vie hors de Google.

    • Bon, faudrait pas non plus flinguer DDG avec un bad buzz.
      Et il faudrait surtout voir qui pourrait en être à l’origine :

      Duck Duck Go dispose d’une certaine notoriété aux Etats-Unis et se positionne sur un registre pratiquement identique à celui de Qwant : le respect de la vie privée, sans tracking des utilisateurs. Une comparaison qui fait bouillir Eric Léandri. « C’est juste un méta-moteur hébergé sur Amazon Web Services. C’est du Canada Dry. Si le gouvernement américain veut des données, il n’a qu’à demander à Amazon, sans même passer par Duck Duck. »

      https://seenthis.net/messages/665968

    • J’ai startpage en moteur par défaut et je suis plus satisfait des résultats qu’avec DDG ou Qwant. Qwant était pénible à utiliser avec TOR (fréquent refus de connexion) et l’interface est trop distrayante.

      Searx me semble le plus abouti en termes de principe mais c’est plus difficile à mettre en place. J’ignorais que LDQN avait une instance, je vais essayer.

    • Discussion sur le choix du #moteur_de_recherche ici aussi :
      https://seenthis.net/messages/641417
      https://seenthis.net/messages/651183

      Moi je suis passé à #Searx pour les raisons que j’explique :
      –il ne doit pas juste utiliser le moteur de #google
      –il existe en français
      –il doit avoir un onglet « actualité »
      Si ça marche, quand on cherche « World Socialist Web Site » (avec les guillemets) dans l’onglet actualité, on doit trouver des articles de ce site, ce qui n’est pas le cas avec Google. Ce n’est pas que je suis obsédé par #WSWS, c’est juste un test.

      Certes, c’est plus lent et moins joli que google, la version française ne marche pas toujours, et parfois il faut s’y reprendre à deux fois, mais ça va...

      #optimisation de #firefox

    • Intéressant ces retours...
      Je n’avais pas testé Searx depuis longtemps, ça s’est bien amélioré il me semble.
      Manquerait plus qu’un thème dark (comme celui de DDDG) et ce serait parfait.

      Si j’ai cinq minutes, j’en proposerais peut être un à #infini :)

    • Depuis quelques temps, quand j’utilise #searx, les résultats sont moins bons, voire nuls et remplacés par la réponse suivante :

      Erreur ! Les moteurs ne peuvent récupérer de résultats.
      google (unexpected crash : CAPTCHA required)
      Veuillez réessayer ultérieurement, ou utiliser une instance différente de searx.

      Est-ce que vous comprenez le problème, et qu’est-ce que c’est une « instance différente de searx » ?

      Merci !

    • Sur les conseils de @b_b je suis passé à https://searx.site mais 5 mois plus tard, à son tour de déconner. Comment savoir ceux qui marchent pour ne pas vous embêter à chaque fois ?

      Cette liste les compilent :
      https://github.com/asciimoo/searx/wiki/Searx-instances

      Il faut aussi qu’il existe comme « add on » de firefox, et du coup, en ce moment, je n’ai le choix qu’entre searx.me et searx.site Du coup, je repasse à searx.me... à suivre...

    • Le moteur de recherche Qwant est maintenant préconisé par le CNRS en remplacement de Google :
      REVUE D’ACTUALITES CYBERSECURITE, le 2 mars 2020

      Qwant est une startup française qui fournit un moteur de recherche du
      même nom qui donne la priorité à la vie privée de l’utilisateur. Il a
      été mis en ligne en version définitive le 4 juillet 2013.

      Qwant vise à offrir la première alternative européenne crédible face aux
      grandes plateformes américaines qui dominent les services sur internet.
      Elle souhaite offrir au monde une vision panoramique et neutre
      d’internet pour décloisonner les sources d’informations et refléter
      toute la richesse du web en une seule page.

      Les forces de Qwant

      Le principal avantage de ce moteur de recherche est qu’il ne trace pas
      ses utilisateurs. Contrairement à Google, l’historique des recherches
      n’est pas conservé, il est seulement mémorisé sur le PC ou le téléphone
      et aucun cookie n’est installé sur l’ordinateur. En comparaison, chez
      Google, ces cookies de traçage permettent de mieux vous connaître et
      suscitent un véritable intérêt publicitaire.

      Qwant garantit l’anonymat. Cela veut dire pour l’utilisateur que les
      résultats affichés n’ont pas été biaisés selon son profil, que le même
      web est présenté à tout le monde, tel qu’il est, sans préjuger de qui
      recherche l’information. Il y a très peu de publicités affichées, et
      celles qui le sont sont basées uniquement sur la recherche ponctuelle,
      sans aucun ciblage sur l’individu.

      Qwant ne s’interdit pas de collecter des données et de les analyser,
      mais s’interdit simplement de récupérer les données qui ont un caractère
      personnel. Ils utilisent de la publicité contextuelle basée sur le
      contenu qui est consulté ou recherché, et non sur le profil de la
      personne qui le consulte ou le recherche.

      Qwant apporte une réelle évolution et des apports ergonomiques qui le
      placent avant Google. Lorsque l’on effectue une recherche sur internet
      avec Google il y a très souvent plusieurs pages de résultats. Quand les
      résultats semblent trop éloignés de la demande, Qwant affiche ce message
      « Les résultats suivants sont surement peu pertinents, veuillez
      reformuler votre requête. ». Une astuce qui fait gagner un temps très
      précieux aux utilisateurs.

      Qwant offre également la possibilité très appréciable, avec la fonction
      « tous » de faire des recherches en utilisant trois moteurs indépendants
      en même temps dont les résultats sont présentés sur la même page dans
      trois colonnes : web, actualités, réseaux sociaux. Il est très
      intéressant, pour une même recherche, de pouvoir comparer comment le
      même sujet est couvert en parallèle dans les trois médias.

      Les faiblesses de Qwant

      Une des faiblesses de Qwant se trouve dans la recherche d’images. Elle
      est nettement moins performante que Google et cela pour plusieurs
      raisons. Tout d’abord on ne peut pas choisir d’afficher un format
      spécifique, comme vous le propose Google avec l’affichage de JPG ou PNG.
      Le choix des tailles d’images à afficher est lui aussi trop restreint
      par rapport au leader et il n’y a pas d’option de filtre des couleurs.

      De plus, Qwant produit moins de résultats que son concurrent Google,
      leader sur le marché.

      Les partenariats du moteur de recherche français

      En 2015, Qwant Junior a été lancé. Les enfants âgés de 6 à 12 ans
      peuvent chercher, fouiller pour dénicher des infos spécifiques à leur
      tranche d’âge. Pas de censure pour autant, l’idée est avant tout de
      protéger les enfants des dérives de la toile.

      Installé par défaut comme navigateur de recherche dans l’Éducation
      nationale, la version 1 de Junior a touché 4 millions d’enfants sur 6
      millions. Un choix éminemment stratégique. Pour pouvoir survivre au
      milieu des Google et autres Bing, Qwant a donc choisi de séduire les
      enfants dans l’espoir de les laisser convaincre leurs parents.

      Au-delà de la population junior, Qwant a su séduire certaines
      universités. L’Université de Nantes par exemple, a équipé ses postes
      informatiques avec le moteur de recherche Qwant. Le moteur de recherche
      français vient également de signer une convention avec l’UCP,
      l’université de Cergy-Pontoise. De ce partenariat nait la chaire « Data
      analytics » qui permettra aux chercheurs du laboratoire ETIS
      (UCP-ENSEA-CNRS) d’approfondir leurs recherches sur la fouille de
      contenus textuels sur le web et les réseaux sociaux ainsi que sur
      l’indexation par l’image.

      Après avoir été adopté par le ministère des Armées et l’Assemblée
      Nationale, l’Etat vient de faire confiance une nouvelle fois au moteur
      de recherche français. Le directeur interministériel du numérique a
      requis de tous les directeurs d’administration chargés du numérique
      qu’ils installent « par défaut le moteur de recherche Qwant sur
      l’ensemble des terminaux, fixes et mobiles » dont ils ont la charge.

      Le Français Qwant devient le moteur de recherche officiel des directions
      des systèmes d’information (DSI) de l’État et de l’administration
      française. Il s’agira donc de la solution proposée par défaut sur les
      ordinateurs utilisés par les fonctionnaires.

      Comment choisir son moteur de recherche ?

      Impossible de faire une liste de moteurs de recherche sans faire une
      petite sélection et répondre à la question suivante : quel est le
      meilleur moteur de recherche ? Les aspirations, les besoins et les
      habitudes de navigation sont propres à chacun. Par conséquent, il en
      résultera un choix différent. Il est nécessaire d’étudier le marché
      avant de pouvoir répondre.

      Il existe plusieurs moteurs de recherche tout à fait convenables, autres
      que Google ou Qwant. On notera par exemple :

      Lilo : Un moteur de recherche philanthropique qui redistribue ses
      revenus à la guise des internautes.

      Quora : Un moteur de questions-réponses enrichi par le système collaboratif.

      Yippy : Moteur de recherche qui trie les résultats en dossier selon les
      besoins de l’internaute.

      Ecosia : Un moteur de recherche allemand qui s’engage auprès de la cause
      environnementale.

      Depuis quelques mois, Qwant est le moteur préconisé par la DINUM aux
      services centraux de l’Etat. Il est donc également préconisé pour le
      CNRS, en remplacement de Google.

      Sources complémentaires :

       ?_https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/internet-moteur-recherche-qwant-histoire-malentendu-44939/_

       ?_https://www.archimag.com/veille-documentation/2020/02/11/google-qwant-moteur-recherche-choisir-2020_

       ?_https://www.laprovence.com/article/societe/5720608/qwant-moteur-de-recherche-europeen-tout-terrain.html_

       ?_https://www.developpez.com/actu/285927/Le-francais-Qwant-qui-reve-de-detroner-le-moteur-de-recherche-de-Google-est-dans-la-tourmente-les-actionnaires-du-groupe-exigeraient-une-nouvelle-equipe-manageriale-pour-conduire-sa-transformation/_

       ?_https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/01/09/qwant-par-defaut-dans-les-ordinateurs-de-l-etat_6025332_4408996.html_

       ?_https://www.journaldunet.com/solutions/reseau-social-d-entreprise/1031619-comment-choisir-son-moteur-de-recherche/_

       ?_https://www.clubic.com/internet/actualite-882100-qwant-moteur-recherche-administration-francais.html_

       ?_https://unnews.univ-nantes.fr/l-universite-de-nantes-equipe-ses-postes-informatiques-avec-le-mo

       ?https://www.u-cergy.fr/fr/universite/actualites/la-societe-qwant-s-associe-a-l-ucp.html__