• #Liban : Attaques sectaires à #Tripoli
    Les menaces contre les #alaouites s’intensifient alors que les tensions montent
    http://www.hrw.org/fr/news/2013/12/19/liban-attaques-sectaires-tripoli

    (Beyrouth) – Les tensions sectaires entre le quartier alaouite de Jabal Mohsen et les quartiers sunnites voisins ont conduit à une hausse du nombre d’attaques visant les alaouites dans la ville de Tripoli, dans le nord du Liban. La réponse des autorités libanaises est restée faible alors même que le conflit en Syrie a sérieusement aggravé les tensions dans cette ville.

    (...)

    Selon des informations disponibles publiquement, dans quatre des cinq attaques signalées contre des alaouites en novembre et décembre, aucune arrestation n’a été faite. Dans six des sept cas documentés par Human Rights Watch dans lesquels des boutiques alaouites ont été attaquées, les propriétaires de magasins, leurs voisins ou les employés ont déclaré que les forces de sécurité n’ont pas tenté d’arrêter les attaques. Des témoins ont indiqué que les forces de sécurité n’ont enquêté que sur deux des attaques par la suite.


  • Citation [ ... ] : Des Alaouites 3.
    http://www.larevuedesressources.org/citation-des-alaouites-3,2661.html

    [ Pour aller directement à l’article principal suivre la flèche ⇓ ] RETOUR DE LA CULTURE SUR SILENCE RADIO #Alaouite Sans précédent dans l’histoire moderne et post-moderne de la Presse des États-Unis d’Amérique, l’article d’un journaliste d’investigation de réputation internationale n’a pu être publié dans The #Washington_Post ni davantage dans The New Yorker, supports auxquels il avait coutume de réserver ses scoops offensifs durant sa longue carrière. Ce n’est pas davantage dans un autre journal (...)

    #Etudes

    / #Archéologie, Moyen âge (vers 500 jusque vers 1500), #Syrie, #2013, Anthropologie / Ethnologie, Alaouite, #Islam, #Nuṣayrīs, Washington Post, London Review of (...)

    #Moyen_âge_vers_500_jusque_vers_1500_ #Anthropologie_/_Ethnologie #London_Review_of_Books


  • Citation [ ... ] : Des Alaouites 4.
    http://www.larevuedesressources.org/citation-des-alaouites-4,2662.html

    [ ... ]. Ce sont actuellement les effets du dérèglement climatique qui viennent s’ajouter au désastre... Des tempêtes de neige accablent la #Syrie et le Liban, quand les réfugiés poursuivent d’affluer en masse dans des camps aux conditions désastreuses, (et des inondations à Gaza, où l’embargo rend difficile la tâche des organisations de secours). Voici le moment de conclure la diffusion de cette série sur les alaouites reprise dans La revue des ressources. [...] En outre, la réalisation de la (...)

    #Etudes

    / #Histoire, #XVIIème, Moyen âge (vers 500 jusque vers 1500), Syrie, #2013, Anthropologie / Ethnologie, #Alaouite, #Islam, #Nuṣayrīs, XVIe (...)

    #Moyen_âge_vers_500_jusque_vers_1500_ #Anthropologie_/_Ethnologie #XVIe_siècle


  • Citation des Carnets de l’Ifpo : 3 (3)/4 - Des Alaouites en #Syrie : la montagne-refuge
    http://www.larevuedesressources.org/citation-des-carnets-de-l-ifpo-3-3-4-des-alaouites-en-syrie-la

    [ Pour aller directement à l’article principal suivre la flèche ⇓ ] RETOUR DE LA CULTURE SUR SILENCE RADIO #Alaouite Sans précédent dans l’histoire moderne et post-moderne de la Presse des États-Unis d’Amérique, l’article d’un journaliste d’investigation de réputation internationale n’a pu être publié dans The #Washington_Post ni davantage dans The New Yorker, supports auxquels il avait coutume de réserver ses scoops offensifs durant sa longue carrière. Ce n’est pas davantage dans un autre journal (...)

    #Etudes

    / #Archéologie, Moyen âge (vers 500 jusque vers 1500), Syrie, #2013, #Bruno_Paoli, #Institut_Français_du_Proche_Orient, #Les_carnets_de_l'Ifpo, Anthropologie / Ethnologie, Alaouite, #Islam, #Nuṣayrīs, Washington Post, London Review of (...)

    #Moyen_âge_vers_500_jusque_vers_1500_ #Anthropologie_/_Ethnologie #London_Review_of_Books


  • Citation des Carnets de l’Ifpo : 4 (4)/4 -Des Alaouites de #Syrie : le rôle fédérateur de Ḥasan b. Yūsuf al-Makzūn al-Sinǧārī
    http://www.larevuedesressources.org/citation-des-carnets-de-l-ifpo-4-4-4-des-alaouites-de-syrie-le

    Au mois de décembre 2012, il y a exactement un an, l’archéologue #Bruno_Paoli, anthropologue et ethnologue notamment spécialiste de la recherche sur l’ethnogenèse des alaouites, s’alarmant à juste titre face à la situation des individus de cette communauté et de leur descendance dans la guerre faisant rage en Syrie, se lançait dans une information sur ce mouvement gnostique de l’islam dont la Syrie est en quelque sorte le foyer. Ce sont actuellement les effets du dérèglement climatique qui viennent (...)

    #Etudes

    / #Histoire, #XVIIème, Moyen âge (vers 500 jusque vers 1500), Syrie, #2013, Bruno Paoli, #Institut_Français_du_Proche_Orient, #Les_carnets_de_l'Ifpo, Anthropologie / Ethnologie, #Alaouite, #Islam, #Nuṣayrīs, XVIe (...)

    #Moyen_âge_vers_500_jusque_vers_1500_ #Anthropologie_/_Ethnologie #XVIe_siècle


  • Extraits intégraux des Carnets de l’Ifpo : 4 (4)/4 -Des Alaouites de #Syrie : le rôle fédérateur de Ḥasan b. Yūsuf al-Makzūn al-Sinǧārī
    http://www.larevuedesressources.org/extraits-integraux-des-carnets-de-l-ifpo-4-4-4-des-alaouites-d

    Au mois de décembre 2012, il y a exactement un an, l’archéologue #Bruno_Paoli, anthropologue et ethnologue notamment spécialiste de la recherche sur l’ethnogenèse des alaouites, s’alarmant à juste titre face à la situation des individus de cette communauté et de leur descendance dans la guerre faisant rage en Syrie, se lançait dans une information sur ce mouvement gnostique de l’islam dont la Syrie est en quelque sorte le foyer. Ce sont actuellement les effets du dérèglement climatique qui viennent (...)

    #Etudes

    / #Histoire, #XVIIème, Moyen âge (vers 500 jusque vers 1500), Syrie, #2013, Bruno Paoli, #Institut_Français_du_Proche_Orient, #Les_carnets_de_l'Ifpo, Anthropologie / Ethnologie, #Alaouite, #Islam, #Nuṣayrīs, XVIe (...)

    #Moyen_âge_vers_500_jusque_vers_1500_ #Anthropologie_/_Ethnologie #XVIe_siècle


  • Extraits intégraux des Carnets de l’Ifpo : 3 (3)/4 - Des Alaouites en Syrie : la montagne-refuge
    http://www.larevuedesressources.org/extraits-integraux-des-carnets-de-l-ifpo-3-3-4-des-alaouites-e

    [ Pour aller directement à l’article principal suivre la flèche ⇓ ] RETOUR IMPRÉVU DE LA CULTURE SUR SILENCE RADIO ALAOUITE : Sans précédent dans l’histoire moderne et post-moderne de la Presse des États-Unis d’Amérique, l’article d’un journaliste d’investigation de réputation internationale n’a pas pu être publié dans The Washington Post ni The New Yorker, supports auxquels il avait eu l’habitude de réserver ses scoops au cours de sa longue carrière. Ce n’est pas davantage dans un autre journal (...)

    #Etudes


  • L’ancien ambassadeur néerlandis Nilkaos Van Dam discute les thèses de Fabrice Balanche sur le communautarisme et les alaouites en Syrie

    The Work of Fabrice Balanche on Alawites and Syrian Communitarianism reviewed by Nikolaos van Dam - Syria Comment
    http://www.joshualandis.com/blog/work-fabrice-balanche-alawites-syrian-communitarianism-reviewed-nikola

    On 29 November 2013 Balanche obtained his “habilitation à diriger des recherches” (a kind of super PhD) at the University of Lyon 2, France. His theme was « Le facteur communautaire dans l’analyse des espaces syriens et libanais » [The factor of communitarianism in the analysis of Syrian and Lebanese spaces]. As a member of the jury during the “habilitation” session, I made the following comments on his academic work.

    Fabrice Balanche deserves to be complimented for his two decennia long studies on the Middle East and Syria in particular.

    Balanche did not originally intend to write specifically about communitarianism (communautarisme), but the issue, more or less unavoidably, crossed his path, due to the social realities with which he was confronted during his field studies in Syria. Officially the existence of communitarianism in Syria was denied by the Syrian regime, and in practice it was (and is) a subject surrounded by taboos. According to the official ideology of the ruling Ba’th Party, communitarianism was not supposed to exist; and as far as it did exist, the phenomenon was considered to be no more than a negative residue of obsolete old traditions (rawasib taqlidiyah), which needed to be banned and disposed of. The reality was, however, completely different, as is clearly demonstrated in Balanche’s studies.

    Whereas communitarianism is officially a part of the Lebanese political system, its existence is officially denied in Syria’s contemporary political system. Nevertheless, social realities are rather similar in both countries, as explained by Balanche.

    Studying “the factor of communitarianism in the analysis of Syrian and Lebanese spaces” was considered a very sensitive issue in Syria. It is not surprising, therefore, that Balanche did not get the required cooperation in this respect from the Syrian authorities, or the requested support from French academic institutions inside Syria. The latter, according to Balanche, even worked against him, because the French institutions concerned were afraid that supporting Balanche’s work could negatively affect their own positions vis-à-vis the Syrian authorities.

    One could say that Balanche had a somewhat rough academic landing in Syria because of these sensitive circumstances, but he persevered and finally managed to achieve his aim through intensive and painstaking fieldwork. Balanche succeeded in penetrating deeply into Syrian society, at first mainly in Alawi circles. By becoming very close with their community he noticed how all kinds of doors within Alawi society were opened, providing him with an intimate look into its inner workings. Being close to one community had, however, as a side effect that his contacts with other communities, such as parts of Sunni society, were made more difficult, if not blocked altogether. Later on, Balanche made up for this by widening his Syrian social circuits outside the Alawi community, and entering into Sunni circles. When entering the “Sunni world” it appeared as if he stepped into “another Syria”. Through informal channels Balanche was able to obtain a lot of essential information and insights. Having obtained a working knowledge of Syrian colloquial Arabic, Balanche had the necessary tools to get to the bottom of what was happening. Without this immersion into several different communities, he would not have come half as close to achieving the same high academic level. His fieldwork, not always appreciated by others, has turned out to be indispensible.

    Whereas Volume 1 La facteur communautaire dans l’analyse des espaces syriens et libanais (140 pp.) constitutes the central part of Balanche’s studies discussed here, Volume 2 Parcours personnel (or large Curriculum Vitae) (139 pp.) should not be considered as less important, as it provides many highly valuable and detailed insights into the inner workings of Syrian society and into the many obstacles with which one may be confronted when doing field work there. Volumes 3 (536 pp.) and 4 (550 pp.) are an enormously rich and impressive collection of Balanche’s numerous earlier publications, which he refers to wherever necessary, in the two first volumes. Next to these four volumes one should also consult Balanche’s splendid Atlas du Proche-Orient arabe (Paris: Sorbonne, 2012, 135 pp.), and take note of his earlier book La région alaouite et le pouvoir syrien (Paris: Karthala, 2006, 315 pp.), which provides many highly interesting details not included in Volumes 1 and 2. (All these works together comprise some 1800 pages).

    Although I do agree with many, if not most of the points Balanche makes in his analysis of communitarianism, I think it is necessary to pose some questions and add some marginalia where parts of his conclusions and predictions for the future are concerned. Before I come to that, however, I want to note that certain predictions or observations made by Balanche in the past have turned out to be fully correct.

    #Syrie
    #Alaouites


  • Extraits intégraux des Carnets de l’Ifpo : 2 (1)/4 - Des #Alaouites en #Syrie : un autre #Islam
    http://www.larevuedesressources.org/extraits-integraux-des-carnets-de-l-ifpo-2-1-4-des-alaouites-e

    Voici le second de la série des quatre articles de #Bruno_Paoli sur les Aalouites de Syrie, publiée dans #Les_carnets_de_l'Ifpo depuis le mois de décembre #2012. En réalité c’est le premier paru dans l’indexation de la publication originale — (1) — ici en second lieu — 2 (1). Si nous avons commencé par Des Alaouites en Syrie : prosélytisme et diffusion de la gnose — 1(2), — c’était pour mettre en relation la recension Les gnostiques vus par Pacôme Thiellement, publiée auparavant. Au moment où la #Guerre (...)

    #Etudes

    / #Idées, Syrie, 2012, Guerre, #2013, #Gnose_-_Gnostiques, Bruno Paoli, #Institut_Français_du_Proche_Orient, Les carnets de l’Ifpo, Anthropologie / Ethnologie, Alaouites, Islam, #Christianisme, Premier millénaire ap. J. (...)

    #Anthropologie_/_Ethnologie #Premier_millénaire_ap._J._C._


  • Extraits intégraux des Carnets de l’Ifpo : Des #Alaouites en #Syrie : un autre #Islam - 2 (1)/4
    http://www.larevuedesressources.org/extraits-integraux-des-carnets-de-l-ifpo-des-alaouites-en-syri

    Voici le second de la série des quatre articles de #Bruno_Paoli sur les Aalouites de Syrie, publiée dans #Les_carnets_de_l'Ifpo depuis le mois de décembre 2012. En réalité c’est le premier paru dans l’indexation de la publication originale — (1) — ici en second lieu — 2 (1). Si nous avons commencé par Des Alaouites en Syrie : prosélytisme et diffusion de la gnose — 1(2), — ce fut pour mettre en relation particulière l’information sur Les gnostiques vus par Pacôme Thiellement, publiée auparavant. Au (...)

    #Etudes

    / #Idées, Syrie, #Guerre, #Gnose_-_Gnostiques, Bruno Paoli, #Institut_Français_du_Proche_Orient, Les carnets de l’Ifpo, Anthropologie / Ethnologie, Alaouites, Islam, (...)

    #Anthropologie_/_Ethnologie #Christianisme


  • Extraits intégraux des Carnets de l’Ifpo : Des #Alaouites en #Syrie : prosélytisme et diffusion de la gnose - I (2)/4
    http://www.larevuedesressources.org/extraits-integraux-des-carnets-de-l-ifpo-des-alaouites-en-syri

    À la multiple occasion synchrone tout à fait dispersée mais pourtant sensée de plusieurs événements nationaux et internationaux : la présentation publique du livre de Pacôme Thiellement Pop Yoga à la librairie Monte-en-l’air, à Paris, le 14 novembre 2013 à 19 heures... Le report à la Une de la La RdR de son article inédit sur les gnostiques... Le lancement du Festival international du film Tripoli Liban organisé par l’association Résistance Culturelle (9-19 novembre 2013) et sa présidente la (...) (...)

    #Inactuelles #Idées #Essai #Gnose_-_Gnostiques #Bruno_Paoli #Institut_Français_du_Proche_Orient #Les_cahiers_de_l'Ifpo #Anthropologie_/_Ethnologie #Islam #Christianisme


  • Les gnostiques vus par #Pacôme_Thiellement
    http://www.larevuedesressources.org/les-gnostiques-vus-par-pacome-thiellement,2648.html

    A ma question d’une évocation de la gnose, pour présenter une série d’articles à venir sur les alaouites, Pacôme Thiellement, l’auteur multiple dont c’est à plusieurs titres une source d’inspiration, dans une stratégie inter-média de l’essai où pièce par pièce il tisse une œuvre poétique, hétérogène, nous a honorés de répondre par un texte inédit sur les gnostiques, que voici. Du fond du cœur, je le remercie. (A. G. C.) Les gnostiques PPendant longtemps, on n’a connu les gnostiques qu’à travers leurs (...)

    #Inactuelles #Égypte #Iran #2013 #Proche_Orient #Gnose_-_Gnostiques #Machrek #Pop_Yoga #IIe_siècle #Bibliothèque_de_Nag_Hammadi #1945 #Alaouite


  • #Pacôme_Thiellement - Les gnostiques
    http://www.larevuedesressources.org/pacome-thiellement-les-gnostiques,2648.html

    A ma question d’une évocation de la gnose, pour présenter une série d’articles à venir sur les alaouites, Pacôme Thiellement, l’auteur multiple dont c’est à plusieurs titres une source d’inspiration, dans une stratégie inter-média de l’essai où pièce par pièce il tisse une œuvre poétique, hétérogène, nous a honorés de répondre par un texte inédit sur les gnostiques, que voici. Du fond du cœur, je le remercie. (A. G. C.) Les gnostiques PPendant longtemps, on n’a connu les gnostiques qu’à travers leurs (...)

    #Inactuelles #Égypte #2013 #Proche_Orient #Gnose_-_Gnostiques #Machrek #Pop_Yoga #IIe_siècle #Bibliothèque_de_Nag_Hammadi #1945 #Alaouite


  • Le Monde diplomatique, janvier 2013 (#2013/01)
    –------- en accès libre --------
    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/01

    #Monarchies arabes, la prochaine cible ?
    Quand les avocats d’affaires écrivent les lois ; #lobbying
    l’histoire ambiguë des #imprimantes_3D ;
    Occuper Wall Street, un mouvement sans revendications ; #OWS
    Rio de Janeiro endosse sa tenue olympique ; #JO #Brésil
    étrange destin des #alaouites syriens ; #Syrie
    justice borgne pour les #Balkans ;
    dans le bourbier de Notre-Dame-des-Landes ; #NDDL
    la guerre du « Sahelistan » aura-t-elle lieu ? #Sahel
    #photographie chinoise ; #Chine
    #ExxonMobil en #Papouasie-Nouvelle-Guinée ;
    ce rapport qui accable les #médias britanniques ;
    rupture conventionnelle, virer sans #licencier ;
    joies troubles du #mécénat ;
    espoirs millénaristes ; #millénarisme
    en #Israël, « maléfiques » ultraorthodoxes


  • Syrie, anatomie d’une révolution - La Vie des idées
    http://www.laviedesidees.fr/Syrie-anatomie-d-une-revolution.html
    Un texte synthétique de Leila Vignal sur la trajectoire de la révolution en Syrie

    À l’été 2012, le pays est en guerre, non pas une guerre civile, comme le reprennent trop rapidement les commentateurs, mais une guerre du régime contre sa population. Les buts de guerre de l’opération militaire et policière de répression qu’il a lancée ne semblent pourtant pas atteints : les manifestants continuent à descendre dans la rue et les groupes de l’opposition armée élargissent leur emprise territoriale, jusqu’au cœur du pouvoir. Cependant, si le régime semble fragilisé sur le terrain militaire et policier, sa force de frappe, appuyée notamment sur les armes russes, et sa capacité de mobilisation des segments les plus loyaux de la structure sécuritaire ne peuvent être sous-estimées.

    #Syrie #révolte #révolution #chabiha #alaouite

    • J’ai lu ce papier avec attention.
      Il ressemble à du travail scientifique, il a le goût du travail scientifique, il a l’odeur du travail scientifique mais ce n’est pas du travail scientifique, ce n’est qu’une illusion.

      Lorsque l’on choisit d’embrasser la profession d’enseignant/chercheur, on devrait être amoureux de la méthode scientifique. Notre amie l’auteur(e) n’en a visiblement que faire...

      Tout d’abord l’auteur(e) : un clerc du cabinet de Lamy, ça commence mal :-(

      Ensuite le papier : presque du TF1, TF2, … ou de l’OSDH, c’est à dire de la m*$@#.

      Beaucoup d’angélisme dans cette description mythifiée de la Syrie. Après lecture, la conclusion qu’il faudrait en tirer est que l’ASL est composée essentiellement (voir uniquement) de prolétaires syriens floués par le mirage capitaliste et la dictature bassiste.

      La réalité ne me semble pas être aussi angélique et j’avoue que quand les US, la France, l’Angleterre, l’Arabie Saoudite, le Qatar viennent donner des leçons de droits de l’homme, je reste pour le moins dubitatif et surtout cela me confirme qu’il y a une embrouille.

      Quelques citations qui malheureusement fissurent l’analyse « scientifique » de notre amie :

      Face à cette violence de l’État, des Syriens ont choisi de prendre les armes, d’abord pour défendre les manifestants et les habitants

       : c’est beau, gavroche sur les barricades, ça c’est de l’arab spring ou je ne m’y connais pas ;-)

      Longtemps réduite à quelques bataillons mal équipés, les rangs de cette opposition armée se sont étoffés depuis le printemps 2012

       : armé par qui ? quels types d’armes ? je suppose que pour déglinguer un char d’assaut un fusil ne suffit pas, donc d’où viennent ces armes de guerre ? avec quel argent ? passant par quels pays ? Sommes nous nous français engagés dans ce bordel ? etc. Beaucoup de questions qui ne posent aucun problème de conscience à notre amie maître de conférences (on comprend cette absence par la suite). Tout y’a bon, circulez, y’a rien à voir.

      Les membres des groupes armés, qui se décrivent comme des « résistants » (muqawamin), sont majoritairement des citoyens syriens , rejoints par des soldats et des officiers déserteurs

       : là, ça met une claque au papier.
      D’une part, les anglais, les allemands et les saoudiens reconnaissent ouvertement qu’ils « aident » l’ASL mais de plus en plus de témoins objectifs déclarent la présence de combattants …. non syriens. Et d’autre part, la source de notre amie MCF pour cette information est un rapport intitulé « Rapport Syria’s armed opposition » et réalisé par l’institute of the study of war. Tu vas regarder ce qu’est ce machin et ça décrédibilise l’ensemble du papier. En effet, la présidente du truc est professeur à West Point et bosse accessoirement pour le général Patréus en Afganistan (sic), ça en est risible. J’ai pas analysé à la loupe les généreux « donateurs » de l’ISW, mais bon dieu, quand tu vois le premier nom (Raytheon ) tu te demandes comment un rapport de l’#ISW peut être crédible et surtout servir de base à un papier pseudo-scientifique

      De plus, les combattants libres ne disposent que d’armes légères, essentiellement celles que les déserteurs emportent avec eux ou qui sont prises à l’armée lors d’attaques victorieuses.

       : les mecs descendent des chars, tiennent tête à l’armée #syrienne (200 000 hommes surarmés) et tout ça avec … des armes légères !! Décidément l’auteur(e) nous prend pour des #jambons.

      Ce papier ne fait qu’#enfumer le lecteur. Pour des infos plus crédibles sur la région, les sources de @nidal me semblent plus objectives.

      Encore une chose et qui à mon avis est la pire : ce type de papier te pousse presque à défendre des m$@#* comme #Assad et en cela, c’est grave :-(

    • Au même titre qu’on a parlé ici des journalistes « embedded » aux côtés des « rebelles » (avec les limites énormes que cela implique), on peut considérer que Fisk est ici « embedded » lorsqu’il entre dans Alep en guerre.

      Il y a ce magnifique passage d’objectivité journalistique :

      Ainsi, de nombreux habitants d’Alep, loin des oreilles des soldats, m’ont parlé des « étrangers » armés dans leurs rues

      Ça veut dire quoi, « loin des oreilles des soldats » ? Fisk n’est-il pas rentré dans la ville avec les soldats (puisque c’est le sujet même de son article) ? N’a-t-il pas été vu avec les soldats ? Qui se promène « librement » dans une ville en guerre qui vient d’être re-libérée par l’armée, si ce n’est quelqu’un qui a clairement l’assentiment de l’armée ? De plus, il me semble que Fisk ne parle pas arabe ; il serait donc accompagné d’un interprète.

      Je serais syrien, « loin des oreilles des soldats », je n’irais franchment rien raconter dans ces conditions qui pourrait par la suite déplaire à cette soldatesque.

      Fisk n’est pas en position ici de raconter quoi que ce soit sur les exactions de l’armée, sur le fait que la répression a été féroce, que la militarisation de la révolution a été encouragée par l’armée, que quand l’armée entre dans un quartier, il y a toujours des témoignages d’exactions graves…

      Personnellement, l’article d’un Fisk embedded ne me semble pas bien intéressant. Le seul intérêt de Fisk, pour moi, c’est de constater ce qu’on peut s’autoriser à écrire sur le sujet ; pas si ce qui est écrit est objectif ou vérifié.

    • T’as raison @nidal, le papier de Fisk vaut l’autre, c’est clair.
      Le journalisme ou l’analyse politique « raisonnée » ont disparu, complètement. Les médias mainstream ainsi que les auto proclamés experts ont tué la moindre ambition de réflexion au point qu’aujourd’hui tu peux écrire ça : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/08/21/97001-20120821FILWWW00217-netanyahou-veut-le-soutien-d-un-rabbin.php sans que ça ne gène personne, à gerber.
      Pas pu lire ton lien @rumor cause payant. Bah, pour une autre fois.
      Bye

    • @butadaie
      On peut critiquer un papier sur lequel on n’est pas d’accord que ce soit à propos de ses sources d’information ou de son point de vue sur le conflit. Mais je trouve déplorable de le faire sur un ton qui mêle disqualification personnelle (le cabinet de Lamy, qui je pense n’apporte rien à la compréhension de l’article) et insinuations désobligeantes (les jambons...).
      D’autre part, l’auteure de cet article écrit à visage découvert alors que le commentateur, protégé par son anonymat, ne respecte pas les règles d’une discussion courtoise et en profite pour lancer des attaques personnelles. Aucune discussion n’est possible dans ces conditions et le commentaire perd tout intérêt.

    • Désolé @rumor, toutes mes excuses, mais j’ai des circonstance atténuantes car comme disait Raimu c’est rarement des choses de gentillesse qui me viennent tout de suite.

      Quelques explications néanmoins :

      1) le fait que notre amie ait travaillé 3 années au cabinet de Lamy est pour moi une info importante : elle situe notre amie sur l’échiquier international. Elle nous indique que notre amie est plutôt « ouverte » au mondialisme et à la « concurrence libre et non faussé ». Tout commentaire ou tout écrit émanant d’elle sera obligatoirement teinté de ce que je crois être une « faiblesse ».

      2) Je te trouve bien compatissant à son endroit, et pourtant il faut appeler un chat un chat : elle utilise comme source les écrits d’une « ONG » (sic !) américaine qui a pour donateur au moins un fabricant d’armes ! Ça te gène pas ? Moi, un peu quand même

      3) Elle écrit à visage découvert ? Ça la regarde, personne ne le lui a imposé, elle est libre d’écrire et de faire ce qu’elle veut. Est-ce un reproche que tu me fais ? Pour tout te dire je comprends qu’elle le fasse, elle a tout à y gagner. Sa carrière doit dépendre de ses papiers car je crois que c’est important pour les enseignants/chercheurs. Ce n’est pas mon cas et en plus je suis un défenseur de l’anonymat sur le net. Pas un défenseur de temps en temps, un défenseur tout le temps et comme elle, je suis libre d’écrire et de faire ce que je veux. Je ne lui impose pas de devenir anonyme et je m’applique la même peine.

      4) Je ne sais pas ce que tu as compris à travers le mot jambon mais sache que c’est une expression du sud ouest qui signifie en gros « perdreaux de l’année ». Tu y vois des insinuations désobligeantes alors qu’il n’en est rien. Tu viens presque de commettre une insinuation désobligeante à mon endroit (c’est une plaisanterie, mais quand même…)

      5) Le ton était déplacé, tu as raison car il disqualifie le débat. Encore toutes mes excuses.

    • Bonsoir @butadaie, merci de ces explications. Je réponds sur un seul point ici, l’anonymat. Moi non plus je ne suis pas contre, je comprends parfaitement les nombreuses raisons qui peuvent le justifier sur internet (ou ailleurs). A priori il n’y a aucune raison que l’anonymat disqualifie un texte ou un commentaire qui doit être jugé sur sa pertinence. Mais certains usent de l’anonymat en trollant, en disqualifiant, etc. rendant les discussions impossibles. La discussion doit rester sereine, comme tu le reconnais.


  • Assad regroupe ses armes en zone alaouite, accuse Khaddam | À La Une | L’Orient-Le Jour
    http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une+%28Slideshow%29/article/742048/Assad_regroupe_ses_armes_en_zone_alaouite%2C_accuse_Khaddam.html

    « Bachar et son clan ont d’abord distribué des fusils et des mitraillettes dans les villes et les villages peuplés par leurs compatriotes alaouites. Depuis un mois, ils ont aussi commencé à transférer les armements lourds de l’armée, par la route, vers le littoral, en les dissimulant sur les collines et les hauteurs », déclare l’ancien dignitaire du régime syrien, qui avait fait défection en 2005. « Les missiles et les armes stratégiques ont déjà intégralement été transférés. Les tanks et l’artillerie, en partie seulement, car le régime a besoin d’en garder pour assurer la répression contre les manifestants dans les villes. Bachar a également prévu d’envoyer ses avions de chasse sur l’aéroport de Lattaquié », ajoute-t-il.

    Quel crédit porter aux propos d’un tel type ?
    #Syrie
    #alaouites