• louislam/uptime-kuma: A fancy self-hosted monitoring tool
    https://github.com/louislam/uptime-kuma

    It is a self-hosted #monitoring tool like “Uptime Robot”.

    – Monitoring uptime for HTTP(s) / TCP / Ping / DNS Record / Push.
    – Fancy, Reactive, Fast UI/UX.
    – Notifications via Telegram, Discord, Gotify, Slack, Pushover, Email (SMTP), and 70+ notification services, click here for the full list.
    – 20 second intervals.
    – Multi Languages
    – Simple Status Page
    – Ping Chart
    – Certificate Info

    #status_page #node

  • Citizen4Science sur Twitter :

    “⏭️WEAR & REUSE A MASK 😷

    Lavez, réutilisez les #masques chirurgicaux, c’est efficace et écologique, jusqu’à 10 passages machine

    Bravo CHU_Grenoble pour cette étude !

    Des économies pour les #citoyens, et sur les 400 000 tonnes de déchets/an

    cc @AFNOR” / Twitter
    https://twitter.com/Citizen4Sci/status/1450053062400303106

    Reuse of medical face masks in domestic and community settings without sacrificing safety: Ecological and economical lessons from the Covid-19 pandemic - PubMed
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34600007

    The type IIR polypropylene medical masks can be washed up to 10 times, washed 5 times and autoclaved 5 times, or washed then sterilized with radiations or ethylene oxide, without any degradation of their filtration or breathability properties.

    • Cool… plus d’un an après :
      https://seenthis.net/messages/879404

      C’est quand même dommage de confirmer cela un an et demi plus tard, après des milliards de jetage et, j’en ai bien peur, après une éducation, une habitude désormais tenace de considérer comme devant absolument être à jeter ensuite les masques chirurgicaux (à peu près personne au monde ne jette les masques « en tissu » qui ne protègent de rien et ne suivent aucune vraie norme de filtrage, alors que des masques chirurgicaux yen a partout dans les poubelles + directement par terre en ville comme les mégots). Mais le temps de la science, des études, etc, ok (mais quand même).

      Le seul moyen désormais serait d’avoir une campagne massive, télé + radio + affichage public, disant qu’il faut laver les masques et ne pas les jeter direct. Mais ça m’étonnerait qu’il y aura ça. Et donc ça continuera comme actuellement maintenant que l’habitude est prise.

      #jetable #écologie

    • J’exagère un peu : l’afnor a normalisé par le bas et promu ces masques pour les raisons que l’on sait : 1) il n’y avait plus assez de masques chirurgicaux au départ pour la population entière et donc ça a été priorisé pour les personnels de santé (ce qui prouve donc que c’est bien plus protecteur) et 2) ils n’avaient jamais testé le pouvoir filtrant des masques chirurgicaux après lavage. Et donc promouvoir des masques moins bien a été leur méthode pour que les gens trouvent et portent plus souvent des masques.

      Les masques grand public (et attention seulement ceux clairement marqué de « catégorie 1 ») filtrent maximum à 90% les petites particules < 10µ, alors que les masques chirurgicaux c’est 98% et en plus sont majoritairement bien mieux collés au visage (et 100% avec pince nez), ce qui fait une très grosse différence. Ces masques ont été promu, non pas parce qu’ils protégeaient bien, mais parce que pénurie de masques chirurgicaux qui suivaient vraiment une norme plus drastique (ce pourquoi ils sont utilisés par les soignants). Mais maintenant qu’on peut aussi les laver…

      En revanche quand on reste vraiment longtemps dans un lieu fermé (donc forte accumulation d’aérosols dans l’air), ou qu’il s’agit d’un lieu mal aéré, alors seuls les FFP2/N95 filtrent vraiment les encore plus petites particules < 1µ.

  • « Les écarts d’âge homme/femme dans les castings irritent une critique de plus en plus attentive à leur signification sociale … »

    Pourquoi on n’ira pas voir le film Eiffel avec Romain Duris et Emma Mackey
    https://www.numero.com/fr/cinema/eiffel-romain-duris-emma-mackey-sexisme

    En tête du box-office cette semaine, le film français Eiffel a beau être d’une ambition monumentale, il nous donne surtout envie de monter dans les tours. Et ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un énième biopic…

    Il faut l’avouer : la bande-annonce d’Eiffel de Martin Bourboulon, avec ses gros plans sur la majestueuse tour parisienne en construction et ses acteurs en costumes presque aussi monumentaux que la Dame de fer, s’avère vertigineuse. Comme ses premières images mirobolantes, le biopic à 23,4 millions d’euros sur l’inventeur Gustave Eiffel a séduit les spectateurs, puisque, d’après Le Film Français, il a attiré la matinée de sa sortie, ce mercredi 13 octobre, plus de 1610 curieux. Une prouesse par temps de pandémie qui place le film en tête du box-office hexagonal, devant Le Dernier duel de Ridley Scott, Julie (en 12 chapitres) et tous les autres long-métrages qui étaient très attendus cette semaine.

    Le problème c’est que si l’on apprécie particulièrement Romain Duris et Emma Mackey, l’héroïne rock de Sex Education, l’idée de les voir réunis à l’écran pour vivre une folle liaison ne nous réjouit pas vraiment. Dans cette histoire romancée de Gustave Eiffel, l’ingénieur centralien français se lance dans un projet pharaonique pour l’Exposition universelle de 1889 qui aura lieu à Paris. Il veut construire une tour « haute de plus de mille pieds » en forme de A (comme amour), symbole phallique et dominant s’il en est, pour impressionner celle qui le passionna dans sa jeunesse et qu’il retrouve enfin. Nous sommes en 1887 et Eiffel, âgé de 55 ans à ce moment-là, est incarné par Romain Duris, qui en a 47. L’objet de son affection est, pour sa part, joué par Emma Mackey qui n’a que 25 printemps. On vous laisse imaginer, s’il s’agit de son amour de jeunesse, l’âge qu’elle avait lors de leur première rencontre, sans doute celui d’une adolescente donc. Dans la vraie vie, l’inventeur de génie à l’égo aussi surdimensionné que sa création et celle qui l’aimantait, Adrienne Bourgès, n’avaient que neuf ans d’écart. Et non pas plus de vingt, comme dans cette version romancée.

    Ce choix de casting agace d’autant plus qu’il est devenu systématique et ce même après #MeToo et les plaintes des actrices de plus 40 ans sur leur manque d’opportunités. On continue de donner des rôles de compagnes d’hommes de 50 ou 60 ans à des comédiennes de 20 ou 30 ans, comme si passé la ménopause, les femmes n’intéressaient plus personne. Si on s’attarde sur les sorties cinématographiques récentes, James Bond (Daniel Craig, 53 ans) craque pour Léa Seydoux (36 ans) dans les dernières aventures de l’agent 007. La même Léa Seydoux sera à l’affiche, le 29 décembre prochain, d’une adaptation de Philip Roth par Arnaud Desplechin, Tromperie. Et, quelle chance, l’actrice y entretiendra une relation avec Denis Podalydès, fringant jeune homme de 58 ans.

    Vous en voulez encore ? On pourra bientôt, en 2023, se délecter d’un nouveau film de Ridley Scott, Kitbag, dans lequel Jodie Comer (Killing Eve) incarnera Joséphine de Beauharnais, la compagne de Napoléon (interprété par Joaquin Phoenix). Historiquement, l’Impératrice avait 6 ans de plus que son illustre époux alors que Jodie Comer a presque 20 ans de moins que le héros du Joker (2019). Les casteurs et les cinéastes n’ont donc absolument aucune justification, autre que leur propres « daddy issues », pour continuer à nous abreuver de leurs remakes à peine déguisés et peu inspirés de Lolita qui n’excitent plus personne à part eux.

  • Extraterrestre : ce mystérieux signal émanant du centre de la Voie Lactée est très intriguant
    https://hitek.fr/actualite/signal-radio-etrange-origine-centre-voie-lactee_31095

    dans une récente étude publiée dans The Astrophysical Journal, une équipe internationale de scientifiques vient de rapporter l’existence de signaux inhabituels détectés au centre de la Voie Lactée. Ces derniers ont d’abord été détectés par les 36 paraboles qui composent le réseau de radiotélescopes australien ASKAP puis par le télescope MeerKAT de l’Observatoire sud-africain, qui a permis de confirmer leur existence. Entre avril 2019 et août 2020, le signal a été reçu 13 fois.

    Baptisé ASKAP J173608.2-321635, il s’agit donc d’un signal radio assez intriguant, car il est variable. En effet, celui-ci émet sans schéma précis à savoir pendant plusieurs semaines avant de s’arrêter et disposant d’une polarisation très élevée. Une caractéristique très étrange car sa lumière oscille dans une seule direction qui tourne avec le temps. Ces ondes radio ne ressemblent à aucun phénomène qui a été observé auparavant. Pour les chercheurs à l’origine de cette découverte, il se pourrait que cet évènement cosmique provienne d’un objet stellaire inconnu.

    De nombreuses hypothèses écartées

    Tentant de comprendre à quoi pourrait correspondre ce signal radio inédit, les spécialistes excluent la piste d’un pulsar, une étoile à neutrons qui tourne très vite sur elle-même, car sa périodicité serait plus régulière. Ils estiment aussi qu’il ne peut pas s’agir d’une supernova ou de sursauts radio rapides bien que ce nouvel objet partage quelques caractéristiques semblables avec ces phénomènes découverts ces dernières années. Cependant, les auteurs de l’étude pensent que ce signal détecté pourrait se rapprocher des signaux Galactic Center Radio Transients, les GCRT, qui eux aussi proviennent du centre de la galaxie, sans pour autant en être sûrs.

    Pour en avoir le cœur net, il ne reste plus qu’aux scientifiques à continuer d’étudier ce nouveau type de signal radio et de poursuivre leur détection afin de les comparer et de tenter de découvrir à quoi ils correspondent.

  • L’arbitraire des chances
    https://laviedesidees.fr/Michael-Sandel-La-tyrannie-du-merite.html

    À propos de : Michael Sandel, La tyrannie du #mérite, Albin Michel. Le mérite est un concept douteux : nos talents sont le plus souvent immérités et très largement dépendants des contextes sociaux et familiaux. Mais c’est aussi un concept dangereux : les perdants du système ont une mauvaise image d’eux-mêmes.

    #Philosophie #justice #talent
    https://laviedesidees.fr/IMG/docx/20211013_sandel.docx
    https://laviedesidees.fr/IMG/pdf/20211013_sandel.pdf

  • À Plounéventer, une fourgonnette passe la nuit sur le toit d’un abri de bus - Landerneau - Le Télégramme
    https://www.letelegramme.fr/finistere/landerneau/a-plouneventer-une-fourgonnette-passe-la-nuit-sur-le-toit-d-un-abribus-


    Pour des raisons pas très clairement établies, une fourgonnette s’est retrouvée en fâcheuse posture sur le toit d’une aubette, la nuit dernière, à Plounéventer.
    Photo Le Télégramme

    […]
    Après vérification, il semblerait que cette étrangère apparition matinale soit la conséquence pour le moins originale d’un simple différend local.

  • Y a-t-il eu plus d’abus sexuels dans l’Église que dans le reste de la société ?
    https://fr.aleteia.org/2021/10/06/il-y-a-t-il-eu-plus-dabus-sexuels-dans-leglise-que-dans-le-reste-de-la-s

    Le rapport sur les abus sexuels commis au sein de l’Église depuis 1950, publié mardi 5 octobre met en évidence un taux de prévalence effarant. Cet indicateur permet de comparer le nombre de victimes mineures dans le milieu clérical à d’autres environnements sociaux …

    Nombre de victimes, nombre de prêtres prédateurs… Les chiffres du rapport sur les abus sexuels commis au sein de l’Église depuis 70 ans sont glaçants. Et il en est un tout particulièrement effarant : le taux de prévalence. Ce taux permet de comparer le nombre de victimes mineures dans le milieu clérical à d’autres environnements sociaux (l’école, la famille, les associations sportives…). L’Inserm a ainsi mené, dans le cadre du rapport de la commission indépendante chargée de faire la lumière sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase) une enquête auprès de 28.000 personnes afin de situer la prévalence des abus sur mineurs dans l’Église catholique par rapport au reste de la population.

    Un taux de prévalence deux à trois fois supérieur
    Et il s’avère que l’Église catholique est davantage concernée par les violences sexuelles commises sur mineurs que d’autres institutions telles que les associations sportives ou encore les écoles…). Le taux de prévalence y est de 0,82%, soit deux à trois supérieur à celui d’autres milieux : 0,36% dans les centres et colonies de vacances, 0,34% dans l’école publique (hors internats) et 0,28% dans le sport. Il demeure néanmoins bien plus faible que le taux de prévalence dans les cercles familiaux et amicaux, principaux lieux des violences sexuelles sur les enfants.3,7% des personnes majeures vivant en France en ont été victimes.

    À noter que le taux de prévalence des abus sexuels commis sur mineurs au sein de l’Église a été calculée sur 70 ans, c’est-à-dire entre 1950 et 2020. Ce taux a progressivement baissé au fil des années jusqu’à approcher 0,30% depuis les années 1980.

    • On dirait un journal catholique
      Ca commence par l’euphémisme habituel : l’abus du mot abus. Si il y a des « abus sexuels sur mineurs » est-ce-que ca veut dire qu’il faut préféré une « modération sexuelle sur mineur » ? Ca me fait toujours pensé à ce slogan contre l’abus d’alcool, « l’abus sexuel sur mineur est dangereux pour la santé, consommez (le sexe sur mineurs) avec modération. »

      Sinon pour l’article qui conclue par cette phrase rassurante pour les catholiques ; « Ce taux a progressivement baissé au fil des années jusqu’à approcher 0,30% depuis les années 1980 » Mais le rapport dit que ce taux se remet à augmenté par la suite, les violences sexuels par les religieux sont très sous déclarées, les victimes priées de se taire et particularité de l’église les agresseurs sont soustraits à la justice et placés à nouveau auprès d’enfants et « condamnés » à faire un pèlerinage, autant dire des vacances gratuites. Le rapport souligne que dans l’éducation nationale par exemple les enfants sont plus écoutés et les agresseurs mieux écartés car il n’y a pas la même implication des fonctionnaires de l’éducation nationale vis à vis de l’institution que des clercs vis à vis de la « Sainte Eglise ».

      Enfin le titre est aussi biaisé car il fait dire ce qui n’a pas été dit aux personnes qui ont fait le rapport. Le rapport dit bien et à chaque fois que les violences sexuelles sur mineurs sont plus nombreuses que dans le reste de la société HORS FAMILLE et le rapport souligne les liens entre son objet et celui de la commission sur l’inceste.

      Je sais pas quel est ce journal mais je voit qu’il a un besoin pressant de décrédibilisé le rapport et d’atténué ce qu’il dit sur les catholiques, leurs religieux et leur institution.

    • Le site est effectivement catholique et s’en revendique clairement. Son nom aletheia signifie la vérité en grec.

      Qui sommes-nous ?
      https://fr.aleteia.org/qui-sommes-nous

      Notre histoire
      Depuis son lancement en 2013, le projet est soutenu par la Fondation pour l’Évangélisation par les Médias (FEM), créée à Rome en 2011, présidée aujourd’hui par S.A.S le Prince Nikolaus de Liechtenstein, et qui a pour but de promouvoir la présence de L’Église dans les médias.

      A partir de juillet 2015, le groupe français Média-Participations est devenu l’Opérateur industriel d’Aleteia. Media-Participations est un groupe multi-médias franco-belge, spécialisé dans l’édition (plus de 40 éditeurs), la presse (10 magazines), la production audiovisuelle et les sites internet. Depuis lors, Aleteia développe une nouvelle stratégie éditoriale, plus centrée sur l’information et le lifestyle.

      Aleteia a pour ambition de devenir un des dix plus grands sites internet au monde, pour le service du milliard et demi de catholiques qui peuplent notre Terre : pour leur offrir un média digne d’eux et de leur foi.

      Liens avec L’Église
      Aleteia est une initiative lancée par des laïcs catholiques indépendamment de la structure ecclésiale ; cependant, le lancement d’Aleteia a bénéficié de l’accompagnement du Conseil Pontifical pour les Communications Sociales et du Conseil Pontifical pour la Nouvelle Évangélisation. Son activité éditoriale se développe en ligne avec le Magistère du Pape François, en collaboration avec le Secrétariat pour la Communication du Saint Siège. En outre, des conférences épiscopales, des ordres religieux et des communautés figurent parmi les membres du conseil d’administration de la FEM.

    • Médias-Participations, 4ème groupe éditorial en France (source WP) s’est constitué en regroupant un ensemble de petites éditions religieuses et est bien connu pour sa stratégie d’achats tous azimuts dans les années 80, à l’époque, on parlait du #Groupe_Ampère

      Média participations — Wikipédia
      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9dia_participations

      Média-Participations Paris est un groupe d’édition, de presse et de production audiovisuelle franco-belge fondé en 1986 par l’avocat d’affaires et ancien ministre Rémy Montagne. Né initialement de la fusion des éditions Fleurus et des éditions Mame, le groupe est en 2019 le quatrième plus grand groupe éditorial en France en termes de chiffre d’affaires après le rachat du groupe La Martinière.

      Le « groupe Ampère », ou la tentative avortée de reconquête catholique des esprits dans les années 1980 | Cairn.info
      https://www.cairn.info/histoire-secrete-du-patronat-de-1945-a-nos-jours--9782707178930-page-425.htm

      (article à péage)

    • La maison de la bonne presse (sic). Le Groupe Bayard Premier groupe de presse catholique et 5e groupe de presse en France par la diffusion,créé en 1873 par la congrégation religieuse catholique des Augustins de l’Assomption. Cette congrégation est aujourd’hui encore la propriétaire exclusive du groupe et du journal La Croix par exemple.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bayard
      https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Croix
      https://seenthis.net/messages/506033

  • Pendant que les médias internationaux sont trop heureux d’annoncer l’« échec » de la stratégie Zéro Covid de la Nouvelle Zélande, c’est encore sur les interwebz qu’on va trouver des points de vue moins débiles…

    Ici Jin Russell :
    https://twitter.com/DrJinRussell/status/1445302761579421696

    Kia Ora everyone. This is a thread for people overseas, to put context around what is happening in Aotearoa New Zealand with our Covid-19 strategy. The first point to make is that though we are now shifting away from hard elimination, we couldn’t have picked a better strategy
    https://twitter.com/nytimes/status/1445061184030453761

    Some headlines will say we have “failed” in our attempt to eliminate delta. This misses a key point. Our Go Hard, Go Early lockdown nationally, led to such a hard suppression of the virus, that our daily case counts are still low overall. Our outbreak seeded from NSW, compare:

    NZ’s Alert Level 4 was effective even against delta, and while it was in place, we prevented uncontrolled exponential spread. We have prevented 1381 chains of transmission so far. Daily case counts are <50.

    In real terms, we have saved lives. We have sadly had 1 death in this delta outbreak, bringing our total to 27 deaths from covid. This means that currently, our hospitals are able to operate without overwhelm. We would like to prevent this NZ has experienced only two true national lockdowns. The first was in March 2020, and we went on to eliminate covid for 100 days. The second national lockdown was in August 2021. If you live outside of Auckland, you’ve experienced incredible freedoms for most of the pandemic

    Auckland’s most recent lockdown was so effective, that the rest of NZ was able to come out of lockdown after a couple of weeks, meaning that schools and workplaces were open again around the country, at Alert Level 2 - which is a light setting only - distancing, masks.

    Our Deputy Prime Minister, Grant Robinson, recently reported that NZers have enjoyed 464 days of no workplace closures over the entire pandemic, compared to say 78 in the US, 75 in the UK. Importantly, this has meant schools have been open for the most part as well.

    Elimination has also been beneficial for the economy. And while I don’t want to minimise at all the hardship we have seen over this time, particularly on tourism, we have done well compared to other more hard hit countries
    https://twitter.com/CecPhil/status/1440993198025887745

    A key success of elimination has been that we will face re-opening with four crucial weapons:

    1. Safe and effective vaccines
    2. Very highly vaccinated healthcare workforce
    3. Lessons from successful reopenings elsewhere
    4. Some effective treatments for those hospitalised

    For instance, in reopening schools, we have the benefit of studies and ECDC and CDC guidance showing how to do this as safely as possible. We can look to learn from guidance produced elsewhere, for instance, Victoria, who have produced a great plan:
    https://www.coronavirus.vic.gov.au/sites/default/files/2021-10/Staged%20return%20to%20onsite%20learning_plan%20and%20diagram.pd

    A challenge we face is to quickly get our vaccination levels as high as poss. Almost 80% of the eligible population has had their 1st dose, almost 50% their 2nd dose. Our early general vaccine rollout went so fast that at peak we vaxxed 1.5% of the population in a single day

    But sadly the pandemic increases inequities, and we are seeing the virus spread along inequitable lines in our society. This is not unexpected, given the social drivers of spread seen overseas. We need to urgently get equity into our vaccine rollout
    https://www.theguardian.com/world/commentisfree/2021/oct/05/by-ending-covid-elimination-jacinda-ardern-once-again-fails-to-turn-com

    Thanks goodness we have quite amazing community health organisations who are rising to the challenge. And we need to significantly invest here to enable them to do this crucial work.
    https://twitter.com/RNZTeAoMaori/status/1445213189600256000

    There is a myth overseas that NZers have been oppressed into compliance. But the overwhelming majority of NZers have supported the elimination strategy, and backed PM Ardern’s government to win a historic election majority. Even up till very recently
    https://www.odt.co.nz/news/national/kiwis-back-covid-elimination-strategy-poll

    The elimination strategy has been so popular in fact, that we were caught a little off guard by the shift to hard suppression, and so we are needing to psychologically recalibrate. I hope this is understandable. We’ve had huge events at Level 1. It was incredible

    We were so deep into Level 1, that when the All Blacks played the Bledisloe Cup to a half empty stadium just days before the Auckland August Delta outbreak started, the poor stadium turnout…made headline here.
    https://www.nzherald.co.nz/sport/bledisloe-cup-rugby-eden-park-half-empty-for-all-blacks-romp-over-wallabies/GWCKOCAIZ27HCWGGDCXASJ4YOA

    But the most important point is this. We have saved thousands upon thousands of lives through elimination.
    https://www.thelancet.com/journals/lanwpc/article/PIIS2666-6065(21)00165-6/fulltext

    And we continue to save thousands of lives through committing to a cautious approach.
    https://www.rnz.co.nz/national/programmes/checkpoint/audio/2018813594/professor-shaun-hendy-explains-covid-19-scenario-modelling

    So we need to stay the course. We have to continue to chase down the virus, and vaccinate as fast as possible, because our hospital capacity is too low, and we are NOT SENSITISED TO LOTS OF COVID-19 DEATHS AND DON’T WANT TO BE

    So now, even though we are allowed very small picnics and barbecues in Auckland, we continue to stay home as much as possible, and wait till our vaccine levels reach the same level of immunity or higher, seen elsewhere, but without the deaths, the long covid, the disability.

    Please send us your best thoughts and prayers. We are not done yet and we have a lot of work to do. But what I’ve seen from NZers over the past 18 months has made me so bloody proud to live here. Kia kaha /end

    Addendum: when all is said and done, the New Zealand Covid-19 story will be a public health case study. Even if we falter from here, what we have achieved to date with elimination, leadership and collective action has been remarkable. I am truly privileged to bear witness to it.

  • Ce « fil » historique est beaucoup trop ironico-comique pour ne pas le partager icite !

    Moi aussi je vais me reconvertir en historien de droite. Apparemment il y a moyen de se faire du blé. Et il n’y a pas besoin de faire des études.
    A la base, on était un peuple, les Gaulois. Oui un seul.Arrêtez vos conneries de diversité, on était tous pareils avant et ça se passait très bien
    Bon, on s’est battu contre les Romains,on a fait match nul et on a intégré la République de Rome, parce que porter des toges et manger du raisin allongé c’était pas si mal.
    Ensuite on est devenus chrétiens. Mais c’est pas comme les musulmans, c’est pas une religion étrangère imposé par une colonisation. Jésus avait de très bons arguments, tout simplement.
    Puis on a choisi de prendre notre indépendance, et preuve qu’on est pas raciste, on a choisi un étranger, Clovis, pour négocier pacifiquement. On a voté pour lui comme roi de France, mais il faut être totalement honnête, il y a eu un fort taux d’abstention.
    Donc ça allait bien, on était tous pareil et après, on a subi une vague d’immigration massive en 732. Grâce à Charles Martel on a évité le premier grand remplacement.
    Certains enculeurs de mouches gauchistes diront que c’étaient pas des Arabes mais des Wisigoths et des Berbères convertis mais en fait c’est pareil, vu qu’ils étaient convertis c’était plus des blancs donc ça reste un grand remplacement.
    Il y a eu par la suite des tentatives de construction d’une Union européenne, comme l’Empire Carolingien par exemple, mais bon, le couple franco-allemand n’a pas tenu, dommage. Mais on a fait des bons trucs ensemble par la suite, comme les croisades.
    Comment ça, islamophobes ? Non mais rien à voir, on a attaqué des chrétiens aussi.Les croisades contres les musulmans, les cathares et les byzantins c’était une opération conjointe de lutte contre des dérives sectaires.
    Bon après on a découvert l’Amérique. On est les premiers à être allés la-bas. Ce n’est pas rien on peut être fiers quand même !! Il y avait des gens qui vivaient là bas mais eux c’est pas pareil, ils y vivaient donc ils n’ont pas découvert, il faut rester neutre et objectif.
    On a décidé de faire 50/50 sur le partage des terres mais pas de bol, le choc sceptique a eu raison d’une bonne partie de la population. C’est ballot quand même. Mais faut pas culpabiliser, eux ils nous ont filé la syphilis. De par mon expertise, je considère qu’on est quitte
    Comme il y a tout un territoire à développer, on décide de faire appel à de la main d’oeuvre africaine en Amérique. Certains accuseront la France de participer à une traite esclavagiste mais il convient de rétablir la vérité factuelle.
    L’esclavage a été aboli dans le Royaume de France au XIème siècle donc à un moment il faut arrêter les mensonges historiques. L’esclavage dans les colonies, ce n’est pas la France parce que les colonies ce ne sont pas la France. Je ne cèderai rien au politiquement correct.
    Et ce n’était pas du racisme, puisque les huguenots aussi étaient condamnés à l’esclavage, mais ça, ça n’intéresse pas les antiracistes BLM et compagnie. Et les huguenots en esclavage, c’était pas de l’intolérance, juste de la lutte contre les dérives sectaires.
    Certains aiment bien mettre en avant la Saint-Barthélémy, mais en bon historien, je me dois de préciser qu’ils s’agissait d’individus isolés, dont l’état psychiatrique est à considérer et voir des motivations politiques dedans relève du raccourci idéologique.
    Bon, il est temps de parler de cette insurrection gauchiste qu’on appelle Révolution Française. J’insiste sur « gauchiste » parce que des famines et des crises économiques, il y en a eu bien avant, c’est pas pour autant qu’on a pris la Bastille.
    Au nom de ces pseudos-Lumières, on a aboli des privilèges pour essayer de créer une société égalitariste. On voit bien comment des bourgeois déconnectés des réalités, surement par marxisme, ont essayé de faire croire que les paysans et les nobles ne s’entendaient pas.
    Le plus aberrant a été de déclarer des droits de l’Homme. Comme s’il existait un homme universel, qu’il n’y avait ni nation ni ethnie ni race. On ne parle pas encore d’égalité hommes-femmes mais quand même, Heureusement les déclarations n’engagent que ceux qui y croient.
    Et on a arrêté ce cirque grâce à un homme qui, permettez-moi l’expression, a eu les plus grosses couilles de l’Histoire de France. Je parle bien entendu de Napoléon. Je suis sorti de ma neutralité habituelle, excusez-moi.
    Napoléon a renoncé à ce marxisme et cet antiracisme pour se concentrer sur des projets plus ambitieux, comme la constitution d’une nouvelle Union européenne. Malheureusement, l’Angleterre s’en est mêlé. Comme quoi, leur euroscepticisme ne date pas d’hier.
    Mais les idées marxistes-léninistes ont progressé dans la population et tout les 20 ans, on fait des révolutions en France. On pensait avec Louis-Napoléon Bonaparte que la France retrouverait une certaine stabilité.
    Mais après l’échec des négociations de Sedan avec l’Allemagne sur l’Autre Europe, vous savez ce qu’on fait les gauchistes ? Ils ont transformé Paris en ZAD géante. Heureusement la collaboration franco-allemande a permis d’empêcher que la situation devienne dramatique.
    On a eu par la suite des vagues d’immigration européenne, qui ont été très largement acceptés et qui se sont très bien intégrés. Quand les immigrés sont blancs, il n’y a aucun problème, ce n’est pas un jugement que je fais mais un constat neutre et objectif d’historien
    Même avec les minorités religieuses, ça allait. On nous ressort sans cesse l’affaire Dreyfus mais cette affaire est une manipulation ou on a inventé de toute pièce un antisémitisme qui n’a jamais existé dans la population française, comme l’islamophobie aujourd’hui
    Voyant l’engouement qu’il y avait à devenir français, on s’est dit que ce serait bien de directement donner la nationalité française au monde entier, et ça a donné la période coloniale, ou la France a décidé de tout donner aux autres peuples.
    On leur a donné une belle langue, une vraie religion, des routes et les mathématiques. Quand certains parlent de « crime contre l’humanité », je conçois que Pythagore ne soit pas un sujet très passionnant mais je trouve les termes très excessifs.
    Quand aux soi-disantes exactions, il s’agissait avant tout d’opérations de police pour faire face à l’insécurité. Ce n’est pas la faute de la France si ces populations sont plus criminogènes que d’autres. Encore une fois il s’agit ici d’un constat scientifique et apolitique.
    Ensuite les guerres mondiales. Il n’y pas grand-chose à dire dessus. Vous savez les guerres, ça fait des morts des deux côtés, c’est triste ..... Ces conflits n’ont rien de spécifiques, ils ne méritent pas spécialement qu’on s’y attarde, ce sont des points de détails.
    Cependant, je voudrais corriger un mensonge historique colporté par la gauche. Tout la France a été résistante, même Pétain et Vichy qui ont constitué un formidable bouclier qui a protégé les Français contre la barbarie nazie.
    Et je me permettrais d’être un poil provocateur en disant que même l’extrême-droite à résisté. Quand on lit des gens comme Maurras, viscéralement anti-allemands, on peut pas considérer une seconde que ces gens aient pu collaborer...
    Pour lire la suite, je vous invite à commander mon ouvrage « Comprendre la Douille, comment les bobos-gauchos marxistes ont ruiné notre belle nation » aux Editions Patrie Famille Travail.

    source : https://twitter.com/SimonTo79502447/status/1445378359291166721
    archive : https://web.archive.org/web/20211008170200/https://twitter.com/SimonTo79502447/status/1445378359291166721

    • Stimulé par les réactions de ses cibles, il a fait un second fil ... attention, ça pique encore plus !

      Je ne savais si je ferais une suite, je pensais attendre un peu avant de me décider

      Puis j’ai vu ce tweet...
      https://twitter.com/Produkteef/status/1446433624505700380

      Donc encore une fois, je vais tenter de rétablir des vérités historiques sur notre grande nation suite à sa diabolisation par la gauche woke et sa cancel culture.
      Donc la dernière fois, j’étais passé assez rapidement sur la colonisation, et bien évidemment, les bobos droit-de-l’hommistes ont aussi un autre argument pour tenter de gâcher cette magnifique épopée
      Une politique soi-disant raciste a été engagée par la France à cette époque là. C’est abject. Je vais vous citer l’historien Jacques Bainville :"Le peuple français est un composé. C’est mieux qu’une race. C’est une nation". Vous voyez ? En France on ne voit pas les couleurs !!
      La Première guerre Mondiale serait une conséquence du fait colonial... C’est ridicule ! Il y a eu des guerres sur tous les continents tout le temps. On allait forcément finir par se battre tous en même temps. J’y vois une convergence des peuples à titre personnel.
      D’ailleurs pour revenir sur le racisme. On aimait tellement les autres peuples qu’on les a exposés en plein milieu de Vincennes, au milieu de macaques et d’animaux tropicaux pour montrer à quel point on était fiers qu’ils soient français. Et après ça on est toujours racistes ?
      Je rappelle que dans ces années, les Allemand devenaient de moins en moins corrects avec les Juifs, je trouve cela beaucoup plus grave et condamnable. J’en parlais avec mon ami Finkielkraut la semaine dernière d’ailleurs.
      La Shoah, je n’ai pas voulu en parler la dernière fois. Après tout, on est pas sur Arte, et on en parle trop. Vous savez qu’il y a plus d’Allemands qui sont morts durant cette guerre. Ils sont les premières victimes de cette guerre, mais bon, on sait QUI décide des sujets.
      20 millions de soviétiques morts ? Bah voyons ! Pourquoi pas 40 ? Ce sont des statistiques truquées de Staline, j’attends de vraies sources pour corroborer ces affirmations. Comme pour tout ce qui vient de gauche.
      Autre chose : en 1946, on a aboli le travail forcé dans l’Afrique coloniale. Encore une chose positive, non ? C’est le genre d’anecdote qu’on ne relève jamais et qui pourtant est tout à notre gloire. A croire qu’il existe un complot antifrançais chez les universitaires.
      Comment ça de l’esclavage ? C’est ridicule. Les esclaves étaient la propriété du maitre, alors que les travailleurs forcés étaient libre de droit. Ok, ils ne pouvaient pas dire non mais ils avaient des compensations, par exemple en sel ou en tissu. Pourquoi on ne le dit pas ?
      Les colonies étaient un petit peu les enfants de la France. Et ses enfants, on les éduque, on investit en eux, puis ils grandissent, on se dispute et à la fin ils demandent leur indépendance. C’est normal, ces relations ont toujours été saines.
      D’ailleurs, nous ne sommes jamais vraiment partis. Vous savez, quand la France a porté des enfants aussi longtemps, elle ne peut pas les abandonner. Enfin, ça c’était avant la loi Veil mais je m’égare.
      Pour le cas de l’Indochine, ça s’est mal fini. Mais ce n’est pas la France qui est responsable mais cette infâme engeance communiste qu’était Ho-Chi-Minh. Pardonnez mon langage mais vous allez comprendre pourquoi. Et vous savez c’est quoi le pire dans cette histoire ?
      Dans la déclaration d’indépendance de l’Indochine, cet enfoiré de trotkiste cite un passage de la Déclaration des Droits de l’Homme !!! Non mais jusqu’au bout, jusqu’au bout on va nous faire chier avec ces conneries de Droits de l’Homme !!
      Dans le cas de l’Algérie, je suis beaucoup plus perplexe à titre de chercheur. Pour une fois qu’il y avait une colonie ou l’on partait réellement vivre et pas juste faire de l’exploitation économique et du tourisme sexuel, vraiment ça me dépasse. Surement l’islamisme.
      D’ailleurs le Parti Communiste a largement collaboré avec les terroristes du FLN en Algérie. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est l’acte de naissance de l’islamo-gauchisme mais vous admettrez que c’est troublant n’est-ce pas ?
      Bien vous retrouverez plus de détails dans mon livre « Le temps béni des colonies », préfacé par Michel Sardou et dans mon prochain ouvrage, j’aborderais notre Prophète Charles de Gaulle et la guerre civile de 1968.

      source : https://twitter.com/SimonTo79502447/status/1446536936240422915
      archive : https://web.archive.org/web/20211008210843/https://twitter.com/SimonTo79502447/status/1446537065278197763

    • Pas mal ce texte mais ca manque de chattes toutes ces gaules. Il faut complété le travail de cet historien avec un travail d’herstorienne.

      La gaule avec ces gaulois gaulerent les droits de l’homme puis ils eurent De Gaulles et ils firent tous comme si le programme de Zob n’était pas aussi misogyne qu’il est raciste.

      Pour les historiens de gauche on ne perd pas son temps avec cette moitié de l’humanité qui ne compte pas. A peine une mention vite fait du tourisme sexuel (mais peut etre déplore t’il seulement les viols des garçons colonisés puisque seul les hommes comptent en histoire) et de l’égalité femmes-hommes au détour d’une phrase dans ces deux textes, comme si la remise en servitude gestatoire des femmes n’était pas un des deux pilier fondamentaux des discours de droite à la Zob -

      Grand remplacement = SEXISME + RACISME

      Les deux doivent être dénoncé. Or, ici encore une fois le sexisme est dénoncé à la marge, en filigrane comme un sujet mineur. Sortons de l’invisibilité la moitié de l’humanité.

      Le premier livre de Zob De Gaule, c’est « le premier sexe », c’est par là que ca commence le Zobisme, exactement comme le Jupiterisme, le Saucissalisme et le Communisme (qui est en fait la mise en commun les femmes, les chèvres et les chèvreries pour les hommes de gauche) et sur ce bouquin là, il y a consensus entre historiens de droit comme historiens de gauche. Sinon il y aurais autant de dénonciation du sexisme que du racisme. Et même il devrait y avoir plus de dénonciation de la part des hommes qui ont personnellement beaucoup à gagné de l’exploitation des femmes prôné par Zob.

      Dénoncer seulement le racisme de Zob, c’est dire aux femmes que votre problème c’est seulement le mode de partage de nos corps. Les hommes de droite voulant un partage raciste des corps des femmes, et les hommes de gauche voulant un partage fraternel entre hommes, des corps des femmes indifféremment de leurs racialisation.

      Mais à part ca le texte est bien, faut juste le châtrer de la zoberie ordinaire typique d’un membre du premier sexe au clavier qui protège ses privilège de dominant sans en avoir l’air. Voila qui est fait, je me remercie moi même de l’avoir fait car on est jamais mieu servie que par soi même.

  • Drame en 3 actes :

    1/ Pédocriminalité dans l’Église : « Le secret de la confession est plus fort que les lois de la République », selon Mgr Éric de Moulins-Beaufort
    https://www.francetvinfo.fr/societe/religion/pedophilie-de-l-eglise/video-pedocriminalite-dans-l-eglise-le-secret-de-la-confession-est-plus

    « Le secret de la confession s’impose à nous et en cela, il est plus fort que les lois de la République », a déclaré Monseigneur Éric de Moulins-Beaufort, le président de la Conférence des évêques de France, mercredi 6 octobre sur franceinfo. « Il ouvre un espace de parole libre qui se fait devant Dieu », a-t-il ajouté, au lendemain de la remise du rapport de la Commission indépendante sur les abus dans l’Église (Ciase).

  • Propagande, les nouveaux manipulateurs - Regarder le documentaire complet | ARTE
    https://www.arte.tv/fr/videos/098157-000-A/propagande-les-nouveaux-manipulateurs

    Comment le laisser-faire sur les réseaux sociaux permet aux nationalismes populistes de propager la haine et le mensonge. Cette enquête dévoile la partie immergée de l’iceberg « fake news » dans quatre pays « écoles » : États-Unis, Inde, Brésil et Italie.

    Il y a quinze ans encore, on percevait les réseaux sociaux comme un ferment démocratique nouveau qui, en favorisant la diffusion de l’information et la communication horizontale entre citoyens, aiderait les peuples à briser leurs chaînes, de l’Europe orientale au monde arabe. L’histoire s’est écrite autrement : l’assaut sur le Capitole des partisans de Donald Trump, le règne chaotique de son homologue Jair Bolsonaro, les offensives ciblant les musulmans dans l’Inde de Narendra Modi ou le succès fulgurant des mots d’ordre racistes du leader de la Ligue italienne Matteo Salvini ont mis en évidence le pouvoir dévastateur à l’échelle planétaire des appels à la haine et de la désinformation qui circulent en temps réel sur les médias sociaux. Au travers de ces quatre cas d’école, Philippe Lagnier et Alexandra Jousset dévoilent de façon précise et détaillée comment, et avec qui, fonctionne cette vaste fabrique de propagande si difficile à contrer. Explorant les coulisses de ce mouvement qui a pour logiciel commun la dénonciation virulente du « mondialisme », des élites ou du socialisme, sur fond de xénophobie et de conservatisme sociétal, leur enquête montre comment, sous l’égide de conseillers de l’ombre experts en propagande numérique, des armées de hackers, de sondeurs d’opinion et de spécialistes du big data s’emploient à attiser les colères dormantes.

    Et sur YT
    https://www.youtube.com/watch?v=Kyj4vLRQ2hc

    #propagande #internet #manipulation #fake_news #big_data #réseaux_sociaux #documentaire #Arte

    • Eh bé c’était très intéressant, on y apprend des choses encore différentes des derniers docs vidéos sur le sujet (pas autant quand on a lu les articles papiers sorties ces dernières années sur l’utilisation du big data et des réseaux dans les campagnes politiques mais quand même, ça s’attarde sur des cas concrets récents).

  • Ces 2000 ans d’histoire qui ont fait que nous avons mis si longtemps à comprendre que le #Covid se transmettait par voie aérienne | Atlantico.fr
    https://www.atlantico.fr/article/decryptage/ces-2000-ans-d-histoire-qui-ont-fait-que-nous-avons-mis-si-longtemps-a-com

    La publication revient sur différents exemples d’études de transmission erronées ou pas au cours du temps. Il est important de comprendre que les capacités d’analyses, de recherche de #virus dans l’air par exemple, sont plutôt récentes, et que les conclusions sur les modes de transmission sont donc également définies par les approches techniques que l’on a pu mettre en place à un instant t. Dans le cas de la tuberculose à Taiwan, les publications de référence avaient bien montré qu’une bonne aération permettait de complètement éliminer le risque. Lors de l’épidémie du MERS/SARS-CoV-1 avaient aussi été mis en évidence un lien de transmission aérienne. Il est fort possible que les erreurs passées sur l’#aérosolisation aient fait que les autorités n’ont pas sérieusement considéré cette voie pour le Covid. A partir du moment où cette hypothèse n’est pas testée dans un cas antérieur, il est fort probable qu’elle ne soit pas considérée non plus dans les cas suivants.

    Un autre point important souligné par cet excellent papier est que présenter le Covid comme ayant une transmission interhumaine permettait d’en appeler à la responsabilité individuelle mais cela repoussait la mise en place des bonnes solutions. l’État aurait dû investir dans la qualité de l’air comme il le fait aussi pour la qualité de l’eau et de la nourriture. Cela voudrait dire investir dans le renouvellement de l’air des espaces clos : aération purification etc et il faudra sans doute du temps pour que cela soit fait. En attendant, on a dépensé beaucoup d’argent (parfois inutilement : cf les plexiglas, les gants) sur la prévention de modes de transmission mineurs.

  • #instagram harms teenage girls” - #Facebook #Whistleblower: What You Need to Know | Time
    https://time.com/6103645/facebook-whistleblower-frances-haugen

    Frances Haugen, a data scientist who worked at Facebook as a product manager on the Civic Integrity team, said the social media platform has lied to the public about resolving hate and violence to increase traffic and engagement—and in turn, profit.

    #SEC

  • Danemark : un artiste qui devait exposer 70.000 euros de billets est parti avec l’argent | LCI
    https://www.lci.fr/international/danemark-un-artiste-jens-haaning-qui-devait-exposer-70-000-euros-de-billets-est-

    « Deux jours avant l’ouverture de l’exposition, nous avons reçu un message de Jens nous disant qu’il n’avait pas produit les œuvres sur lesquelles nous nous étions mis d’accord », a expliqué le directeur du musée, Lasse Andersson. À la place, l’artiste a déclaré qu’il en enverrait d’autres « intitulées Prends l’argent et tire-toi », a raconté le responsable du musée à l’AFP.

    #grand_art

  • Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins
    https://www.lci.fr/sante/le-covid-19-pourrait-alterer-la-matiere-grise-du-cerveau-meme-chez-les-cas-benin

    In fine, les chercheurs ont trouvé des différences marquées concernant l’épaisseur de la matière grise entre ceux qui avaient été infectés par Covid-19 et ceux qui ne l’avaient pas été. Plus précisément, l’épaisseur du tissu dans les lobes frontaux et temporaux se trouvait réduite dans le groupe Covid-19. Une telle transformation s’observe habituellement avec le vieillissement, « mais les changements étaient plus importants que la normale chez ceux qui avaient été infectés par Covid-19 », explique dans les colonnes du média The Conversation Jessica Bernard, une professeure agrégée de la Texas A&M University qui étudie le vieillissement du cerveau.

    De plus, les scientifiques ont remarqué que ces altérations, dont la durée dans le temps est pour le moment inconnue, étaient similaires chez les personnes ayant été hospitalisées suite à leur contamination au Covid-19, et donc ayant développé une forme grave, que chez les personnes ayant seulement souffert de symptômes légers.

    Dans la pratique, cette atteinte de la matière grise s’est concrétisée par une plus grande lenteur à traiter les informations chez les personnes ayant été atteintes du Covid par rapport à celles ne l’ayant pas été, rapportent les auteurs de ces travaux.

    Si les résultats de cette étude sont à prendre avec des pincettes, notamment parce qu’ils n’a pas encore été validés par des pairs, Jessica Bernard les jugent « particulièrement précieux ». « Ces nouvelles découvertes soulèvent des questions importantes, mais sans réponse : que signifient ces changements cérébraux suite au Covid-19 pour le processus et le rythme du vieillissement ? Et, avec le temps, le cerveau récupère-t-il dans une certaine mesure d’une infection virale ? », expose-t-elle.

  • Au pays des ados shifteurs

    Recluses dans leurs chambres, deux adolescentes, Emma et Clara, racontent comment elles s’envolent dans des mondes parallèles, par le biais d’une pratique proche de l’#auto-hypnose : le shifting. De #TikTok à Poudlard, l’imaginaire fait voyager.

    https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/les-pieds-sur-terre-emission-du-mercredi-22-septembre-2021

    #shifting #hypnose #meditation #adolescence #covid-19 #reseaux_sociaux #podcast #radio #france_culture

  • Cyril, garagiste
    http://www.weck.fr/2021/09/27/cyril-garagiste

    Longtemps la moto a été pour moi un truc dangereux qui faisait du bruit pour rien. Et puis, à l’occasion d’un moment de déprime dont un ami motard a voulu me sortir, nous avons fait un tour sur sa moto et j’ai eu comme un flash de bonheur, de l’ordre de la révélation… Depuis, progressivement, […]

  • Red Covid - The New York Times
    https://www.nytimes.com/2021/09/27/briefing/covid-red-states-vaccinations.html

    More recently, the racial gaps — while still existing — have narrowed. The partisan gap, however, continues to be enormous. A Pew Research Center poll last month found that 86 percent of Democratic voters had received at least one shot, compared with 60 percent of Republican voters.

    The political divide over vaccinations is so large that almost every reliably blue state now has a higher vaccination rate than almost every reliably red state:


    • Trump a continué à bricoler et à faire barrage au confinement, laissant les gouverneurs et les maires démocrates éteindre l’incendie. Même lorsque le président s’est vu contraint par l’opinion publique d’approuver des mesures de quarantaines limitées dans les villes, et donc une fermeture générale des commerces non essentiels, certains gouverneurs d’États en zone rouge ont refusé ces fermetures avec le même zèle borné que leurs prédécesseurs mettaient à resister à l’intégration raciale.

      Le monstre est parmi nous - Pandémies et autres fléaux du capitalisme, Mike Davis, éditions divergences, p. 33

  • Web Vitals
    https://web.dev/patterns/web-vitals-patterns

    Des modèles « optimisés Google » pour les composants fréquents des pages web (slider, image et vidéo, infinite scroll...)

    A propos de Web Vitals , le dernier avatar de Big brother pour imposer ses diktats sur l’architecture/référencement des sites web :

    Overview
    Web Vitals is an initiative by Google to provide unified guidance for quality signals that are essential to delivering a great user experience on the web.
    Google has provided a number of tools over the years to measure and report on performance. Some developers are experts at using these tools, while others have found the abundance of both tools and metrics challenging to keep up with.
    Site owners should not have to be performance gurus in order to understand the quality of experience they are delivering to their users. The Web Vitals initiative aims to simplify the landscape, and help sites focus on the metrics that matter most, the Core Web Vitals.

    #web_vitals #slider #image_responsive #Infinite_scroll #google

  • « On l’a en travers de la gorge » : la grande désillusion des fabricants de masques français | LCI
    https://www.lci.fr/societe/video-masques-un-fabricant-francais-appelle-a-l-aide-2196902.html

    Lancée au plus fort de la pandémie, cette production 100% française voit ses clients lui tourner le dos. Hôpitaux ou collectivités optent pour la concurrence chinoise. Selon le syndicat du secteur, plus de 95 % des masques achetés viennent aujourd’hui d’Asie. « S’il n’y a pas de changement dans les appels d’offre publics, nous allons devoir arrêter les lignes de production par manque de débouchés », affirme le syndicat des Fabricants français de masques (F2M), qui regroupe la moitié de la trentaine de sociétés qui se sont mises à fabriquer dans l’urgence des masques chirurgicaux ou FFP2 au début de la crise sanitaire. « Si la production française n’est pas soutenue, que se passera-t-il en cas de nouvelle maladie infectieuse à risque épidémique ? », s’interroge-t-il encore auprès de l’AFP.

    Alors tu vois coco, pour économiser quelques centaines d’euros par an, on va te détruire tout un outil industriel essentiel en cas de pandémie. Parce que tu comprends, le truc qui coûte déjà pas bien cher mais qui est très utile, c’est 5 fois moins cher de l’acheter puis de le faire venir de l’autre bout de la planète... Et c’est là que tu te poses des questions sur les mécanismes de formation des prix, et en particulier de celui du transport.